Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Inefficaces puis amorphes, les Marseillais ont été punis par les Crocos ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-2 NO)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 16/01/2021 à 18h56
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Après de nombreuses occasions ratées en première période, l'Olympique de Marseille a coulé face à Nîmes (1-2) après la pause ce samedi lors d'un match comptant pour la 20e journée de Ligue 1. Le club phocéen a affiché un visage très inquiétant lors du second acte.

Inefficaces puis amorphes, les Marseillais ont été punis par les Crocos ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-2 NO)
La joie des Nîmois au Vélodrome.

Un véritable cauchemar pour l'Olympique de Marseille. Inefficace en première période puis amorphe après la pause, le club phocéen a été battu par Nîmes (1-2) au Stade Vélodrome ce samedi pour le compte de la 20e journée de Ligue 1.

Avec notamment un penalty raté par Florian Thauvin, l'OM a beaucoup gâché sur les 45 premières minutes avant d'afficher un visage très inquiétant après la mi-temps. Au classement, Marseille reste provisoirement 6e à la suite de ce revers.

Reynet présent, Thauvin gâche !

Dès les premières minutes, les Marseillais se procuraient une belle situation mais Reynet s'interposait devant Sanson ! Avec un bloc bas, les Crocos attendaient les Phocéens pour mieux repartir sur des contres. Mais cette tactique n'était pas payante... Ainsi, les hommes de Villas-Boas étaient à deux doigts d'ouvrir le score, mais Reynet était impeccable sur une volée de Sanson puis un tir de Payet.

A force de pousser, l'OM se procurait un penalty avec une main d'Alakouch devant Benedetto. Mais face à Reynet, Thauvin envoyait sa frappe à côté de la cage ! Dans la foulée, le gardien nîmois profitait d'un tir trop écrasé de Benedetto à bout portant pour sauver son équipe sur sa ligne ! Deux énormes ratés successifs ! Avant la pause, Marseille frôlait même la correctionnelle avec une tête de Koné repoussée par Pelé...

Eliasson sanctionne l'OM, Benedetto se réveille trop tard…

Au retour des vestiaires, les Phocéens avaient du mal à remettre du rythme et les Crocos en profitaient pour les punir avec un centre fort d'Alakouch dévié avec chance par Eliasson dans la cage de Pelé (0-1, 55e). Quelques secondes plus tard, Nîmes enfonçait même le clou sur un contre éclair avec un doublé pour Eliasson sur un centre d'Alakouch (0-2, 58e). Coup de tonnerre sur le Vélodrome !

Pour réveiller son équipe, Villas-Boas réalisait 4 changements en sortant Payet, Thauvin, Sanson et Sakai. Mais l'OM, totalement endormi, ne montrait aucun signe de révolte… Et pourtant, sur une grosse erreur de Cubas, Benedetto relançait son équipe avec une frappe enroulée (1-2, 85e). Mais malgré ce but, Marseille n'enflammait pas les dernières minutes et concédait un revers inquiétant…

La note du match : 5,5/10

Un match en deux temps. Sur la première période, l'Olympique de Marseille a largement dominé les débats, mais a raté de très nombreuses occasions. Et au retour des vestiaires, les Marseillais, totalement amorphes, ont été punis par Nîmes avec une belle efficacité pour les Crocos. Par la suite, le rythme n'a pas été très intense avec des Phocéens abattus malgré un ultime but…

Les buts :

- Sur un premier centre de Ferhat, Caleta-Car réalise un mauvais dégagement et Alakouch récupère le ballon. Sur un centre très fort, Eliasson a la chance de dévier le ballon dans la cage de Pelé (0-1, 55e).

- A la suite d'un corner, les Crocos réalisent un contre éclair. Bien servi en profondeur par Ferhat, Alakouch devance Pelé et effectue un centre au second poteau. Totalement seul, Eliasson s'offre un doublé devant la cage vide (0-2, 58e).

- Sous pression face au pressing de l'Olympique de Marseille, Cubas rate totalement sa passe après une remise de Deaux. Benedetto récupère le ballon devant la surface et en profite pour marquer d'une frappe enroulée (1-2, 85e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Niclas Eliasson (7,5/10)

L'attaquant de Nîmes a été le héros de son équipe ! Pourtant discret en première période, il a été décisif après la pause. Bien placé et un peu heureux sur son premier but à la suite d'un centre fort d'Alakouch, il a profité d'un second centre de son coéquipier pour s'offrir un doublé. Efficace sans être omniprésent. Remplacé à la 83e minute par Yassine Benrahou (non noté).

MARSEILLE :

Yohann Pelé (5) : titulaire en l'absence de Mandanda, blessé face au PSG, le gardien de l'Olympique de Marseille n'a pas sauvé son équipe. Attentif sur une première situation chaude dans sa surface en début de partie, il a été surtout impeccable sur une tête de Koné avant la pause. Mais en seconde période, il n'a rien pu faire sur le doublé d'Eliasson.

Pol Lirola (5,5) : pour sa première titularisation avec l'OM, l'Espagnol a affiché un visage intéressant. Comme prévu, le latéral droit prêté par la Fiorentina dispose d'un profil offensif et n'hésite pas à prendre son couloir pour apporter du danger. Et sur le plan défensif, il a été totalement correct en étant peu inquiété sur la globalité de la partie.

Alvaro Gonzalez (5,5) : après un Clasico musclé face au Paris Saint-Germain avec de nouvelles provocations avec Neymar, le défenseur central de l'Olympique de Marseille est resté sérieux sur le plan sportif. Avec des Nîmois peu dangereux offensivement en première période, l'Espagnol a simplement eu des interventions faciles à effectuer et a remporté la majorité de ses duels. Et après la pause, il n'a pas été coupable sur les buts encaissés.

Duje Caleta-Car (4) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille n'a pas été bon sur cette rencontre. Bien aidé par les difficultés offensives de Nîmes, l'international croate a récupéré de nombreux ballons, notamment dans le domaine aérien en première période. Mais par la suite, il a été fautif sur les deux buts encaissés avec un dégagement raté puis un repli défensif douteux.

Hiroki Sakai (4) : aligné sur le côté gauche en l'absence d'Amavi, toujours blessé, le latéral n'a pas été à son avantage. Même s'il a eu du mal à se projeter à ce poste inhabituel pour lui, le Japonais a été correct en première période malgré une défense laxiste sur la grosse occasion de Koné. Par contre, après la pause, il a été coupable sur le plan défensif sur les deux buts encaissés. Remplacé à la 65e minute par Saîf-Eddine Khaoui (non noté).

Valentin Rongier (5) : comme à son habitude, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a eu un gros volume de jeu. Dans son pressing, l'ancien Nantais a été généreux avec des efforts importants. Mais à la construction, il a été particulièrement brouillon et a gâché plusieurs situations intéressantes pour son équipe.

Boubacar Kamara (non noté) : dès le début de la partie, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a été touché à la cuisse. Blessé, il a été remplacé dès la 17e minute par Pape Gueye (4,5). Le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille n'a pas été mis en confiance par quelques passes longues ratées. Et du coup, l'ancien Havrais a parfois trop joué vers l'arrière. Par contre, il a apporté sa puissance physique dans l'entrejeu.

Morgan Sanson (4) : de retour comme titulaire, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille n'a pas eu un grand impact sur cette rencontre. Pourtant, l'ancien Héraultais a multiplié les efforts, notamment dans son pressing. Mais son efficacité à la récupération a été limitée et surtout il a été très discret dans l'orientation du jeu. Remplacé à la 65e minute par Michaël Cuisance (non noté).

Florian Thauvin (3,5) : capitaine en l'absence de Mandanda, blessé, l'ailier de l'Olympique de Marseille a manqué d'efficacité. Dans son couloir, l'international français a été pourtant capable de réaliser des différences, à l'image de plusieurs bons centres. Mais dans la zone de vérité, il a été maladroit avec notamment ce penalty envoyé à côté de la cage de Reynet. Remplacé à la 65e minute par Valère Germain (non noté).

Dario Benedetto (4,5) : l'avant-centre de l'Olympique de Marseille a encore déçu. Pour toucher le ballon, l'Argentin a beaucoup dézoné mais n'a pas toujours été en réussite dans ses déviations. Dans la zone de vérité, il a obtenu un penalty sur une main d'Alakouch, mais s'est surtout signalé avec un énorme raté devant Reynet à bout portant. Il a un peu sauvé son match avec une frappe enroulée pour marquer en fin de partie.

Dimitri Payet (4) : sur le côté gauche, l'ailier de l'Olympique de Marseille a eu un impact assez réduit. Malgré deux belles frappes bien repoussées par Reynet, il a été peu trouvé par ses coéquipiers et n'a pas été capable de faire des différences. Dans ses passes, le Tricolore a eu un gros déchet. On a tout de même aimé son centre sur la grosse occasion de Benedetto. Remplacé à la 65e minute par Nemanja Radonjic (non noté).

NÎMES :

Baptiste Reynet (7) : le gardien de Nîmes a réalisé une belle performance. Déjà irréprochable sur une situation chaude devant Sanson en début de match, il a ensuite effectué de belles parades sur des frappes de Sanson puis Payet. Bien aidé par la maladresse de Thauvin sur penalty, le portier a ensuite profité d'une frappe trop écrasée de Benedetto pour sauver son équipe sur sa ligne. Il n'a rien à se reprocher sur le but de Benedetto.

Sofiane Alakouch (7) : une partie en deux temps pour le latéral droit de Nîmes. Malgré un Payet pas toujours inspiré, il a été souvent trop court pour intervenir, notamment sur les centres dangereux du Marseillais en première période. Pour ne rien arranger, il a également concédé un penalty devant Benedetto pour une main dans la surface. Mais après la pause, il a été déterminant avec deux passes décisives sur les deux buts d'Eliasson ! En confiance, il a affiché un visage très intéressant lors du second acte avec une vraie domination dans les duels et une belle envie.

Anthony Briançon (6) : le capitaine de Nîmes a le mérite de toujours se battre. Dans les duels, le défenseur central a été irréprochable dans son investissement avec une agressivité positive. Cependant, dans son dos, il a tout de même affiché des lacunes, notamment sur la grosse occasion ratée par Benedetto.

Lucas Deaux (6) : aligné en défense centrale en raison des absences de Martinez et de Landre, blessés, l'ancien Nantais a justifié la confiance de son entraîneur. Sérieux, l'habituel milieu de terrain a été propre dans ses duels et a apporté grâce à sa qualité dans ses relances.

Birger Meling (5) : le latéral gauche de Nîmes n'a pas connu un match facile. Avec son profil offensif, il a été mis sous pression par les Marseillais et a été surtout obligé de défendre. Et avec les bonnes combinaisons entre Lirola et Thauvin dans son couloir, le Norvégien a été en retard sur plusieurs actions chaudes.

Andrés Cubas (5) : expulsé lors du match aller, le milieu de terrain de Nîmes a été rapidement averti dans ce match pour un tacle dangereux. Logiquement refroidi par cet avertissement, il a tout de même été intéressant à la récupération avec plusieurs interventions pour couper les offensives des Marseillais. Il a pénalisé son équipe avec cette grosse erreur sur le but de Benedetto.

Zinédine Ferhat (6,5) : le milieu de terrain de Nîmes a été capable de faire des différences. Malgré des munitions plutôt rares, il a été à l'origine des meilleures actions des Crocos et a été d'ailleurs impliqué sur les buts marqués par son équipe. Individuellement, il a fait du mal aux Marseillais.

Lamine Fomba (6) : avec sa puissance physique, le milieu de terrain de Nîmes a été intéressant pour son équipe. Face au défi proposé par les Marseillais dans ce secteur de jeu, il n'a pas reculé et a souvent remporté les duels, notamment contre Rongier et Sanson. Attention tout de même à des transmissions parfois imprécises.

Renaud Ripart (5,5) : comme à son habitude, le couteau suisse de Nîmes a été d'une énorme générosité. Dans ses efforts, il a été omniprésent pour aider son équipe à résister. Par contre, il a tout de même été moins précis dans ses tentatives offensives.

Niclas Eliasson (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Moussa Koné (6) : tout comme Eliasson, l'attaquant de Nîmes n'a pas été omniprésent sur ce match. Mais il a tout de même réussi à être dangereux ! Impliqué dans les bonnes actions des siens, il a été tout proche d'ouvrir le score avant la pause sur une tête, mais Pelé s'est bien interposé. Remplacé à la 90+3e minute par Karim Aribi (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
MARSEILLE 1-2 NÎMES (mi-tps : 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 20e journée
Stade : Vélodrome - Arbitre : Jérémy Stinat

Buts : Benedetto (85e) pour Marseille ; Eliasson (55e, 58e) pour Nîmes
Avertissements : Rongier (62e), Caleta-Car (67e) pour Marseille ; Cubas (20e), Briançon (90e) pour Nîmes

MARSEILLE : Pelé - Lirola, Gonzalez, Caleta-Car, Sakai (Khaoui, 65e) - Rongier, Kamara (Gueye, 17e), Sanson (Cuisance, 65e) - Thauvin (Germain, 65e), Benedetto, Payet (Radonjic, 65e).

NÎMES : Reynet - Alakouch, Briançon, Deaux, Meling - Cubas - Ferhat, Fomba, Ripart, Eliasson (Benrahou, 83e) - Koné (Aribi, 90+3e).

Thauvin a raté un penalty en première période

Payet n'a pas été en réussite…

La joie d'Eliasson après l'ouverture du score (0-1, 55e)

Dans la foulée, les Nîmois ont célébré un second but d'Eliasson (0-2, 58e)

En fin de partie, Benedetto a sauvé l'honneur (1-2, 85e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Sampaoli est-il un bon choix pour entraîner l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB