Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon arrache le titre de champion d'automne ! - Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 2-2 OL)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/01/2021 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Mené de deux buts en début de deuxième période, l'Olympique Lyonnais est allé arracher le match nul à Rennes (2-2) lors de la 19e journée de Ligue 1. Ce résultat permet au club rhodanien d'être champion d'automne.

Lyon arrache le titre de champion d'automne ! - Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 2-2 OL)
Lucas Paqueta a été décevant à Rennes.

L'entraîneur Rudi Garcia l'a encore rappelé quelques minutes avant le coup d'envoi, l'objectif pour l'Olympique Lyonnais était de poursuivre sa série d'invincibilité et de terminer champion d'automne au terme de cette 19e journée de Ligue 1.

Résultat, le demi-finaliste de la Ligue des Champions a réussi sa mission, mais la tâche a été très compliquée au Roazhon Park !

Lyon méconnaissable

La partie avait déjà mal débuté pour la meilleure équipe du championnat à mi-saison. Invaincus sur leurs 15 derniers matchs avant ce samedi, les Lyonnais sentaient vite que leur adversaire du soir ne les laisserait pas poser leur jeu tranquillement. Les Gones avaient certes la possession dès l'entame de match, mais avec beaucoup moins de maîtrise que d'habitude. Il faut dire qu'en face, le bloc breton était solide et sérieux dans son pressing.

On assistait donc à un début de match pauvre en occasions, jusqu'à l'ouverture du score de l'ancien Lyonnais Grenier (1-0, 20e) au terme d'une très belle action collective ! De quoi inciter le leader à accélérer dans ses phases offensives. Il fallait un arrêt de Salin pour empêcher Aouar d'égaliser dans la foulée. Puis le gardien rennais était sauvé par son poteau sur le plat du pied de Toko Ekambi ! Cela restait insuffisant pour des Lyonnais très loin du niveau affiché ces dernières semaines.

Depay sauve les Gones !

Les visiteurs étaient même méconnaissables au retour des vestiaires, lorsque Rennes prenait le contrôle du ballon et du match grâce à Bourigeaud (2-0, 55e). Et l'on frôlait même le 3-0 au moment où Grenier se heurtait à la sortie de Lopes ! Un arrêt décisif… Car l'OL, toujours décevant dans le jeu, parvenait quand même à revenir dans la partie grâce à un superbe enchaînement de Depay (2-1, 79e) ! Puis Denayer (2-2, 83e), à qui la VAR avait logiquement refusé un but pour une main (66e), devançait la sortie de Salin, sur un centre de Depay, pour arracher l'égalisation et le titre honorifique de champion d'automne !

La note du match : 6/10

C'est vrai, cette affiche n'a pas tenu toutes ses promesses à cause d'un OL décevant dans le jeu. Mais les Rennais nous ont offert quelques belles séquences et surtout, le scénario renversant en fin de match a dû suffire au bonheur des téléspectateurs.

Les buts :

- Bien lancé en profondeur par Nyamsi sur son côté droit, Doku centre au sol pour Terrier. L'attaquant rennais remise astucieusement pour Grenier qui croise sa frappe sans contrôle pour tromper Lopes (1-0, 20e).

- Servi par Traoré, l'ailier droit Doku repique dans l'axe et trouve Grenier. Le meneur de jeu décale Bourigeaud en une touche dans la surface côté gauche. La première frappe de l'ancien Lensois est repoussée par Lopes mais le ballon lui revient et cette fois, il ne laisse aucune chance au gardien lyonnais (2-0, 55e).

- Après une transversale de Cherki, le latéral gauche Cornet centre en une touche pour Depay. L'attaquant lyonnais enchaîne contrôle de la poitrine et volée pour tromper Salin au premier poteau ! (2-1 , 89e)

- Sur un coup franc indirect côté gauche, Depay envoie un centre haut dans la surface rennaise. Le gardien Salin sort mais arrive en retard sur Denayer qui dévie simplement le ballon de la tête au fond des filets (2-2, 83e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jérémy Doku 8/10

Le voilà, le match référence du Belge avec le Stade Rennais ! Souvent critiqué pour ses mauvais choix, l'ailier recruté l'été dernier a enfin joué juste, en temporisant lorsqu'il le fallait et en martyrisant Cornet à chaque opportunité. Résultat, il est impliqué sur les deux buts de son équipe et a bien failli offrir une passe décisive à Grenier.

RENNES :

Romain Salin (2) : de nouveau préféré à Gomis, le gardien rennais n'a pas marqué de points. Il en a même perdu un paquet ! Déjà surpris par l'enchaînement de Depay, il rate totalement sa sortie sur le centre du Néerlandais, ce qui permet à Denayer d'égaliser. Une erreur qui coûte cher dans la course à l'Europe.

Hamari Traoré (6) : peu inquiété par Toko Ekambi, le capitaine du soir a été assez timide sur le plan offensif. Il a souvent laissé Doku faire des dégâts seul sur leur côté. Mais sur ses quelques montées, il a amené le danger, à l'image de sa frappe du gauche au dessus et de son centre pour la reprise de Terrier.

Gerzino Nyamsi (7) : on aurait presque oublié l'absence de Da Silva tant le Franco-Camerounais a répondu présent. Bien placé, il a intercepté des centres dangereux et coupé la percée d'Aouar dans la surface. Certaines de ses transmissions ont parfois mis ses coéquipiers en danger mais sa passe en profondeur pour Doku amène le but de Grenier.

Nayef Aguerd (6) : face à un attaquant du profil de Depay, qui a beaucoup décroché, le défenseur central n'a pas eu beaucoup de duels à négocier. Et comme d'habitude, il a été intéressant à la relance.

Adrien Truffert (3) : en plus de son déchet technique, le latéral gauche a perdu énormément de duels face à Kadewere, beaucoup plus agressif que lui. Il a aussi manqué de réactivité sur l'enchaînement de Depay.

Steven Nzonzi (6,5) : hormis un ballon dangereux perdu en deuxième période, le milieu défensif a réalisé un match sérieux. Il s'est montré autoritaire dans ses interventions et n'a pas hésité à se projeter lorsqu'il y avait des espaces devant lui.

Clément Grenier (7) : difficile de dire si c'est le fait d'affronter son club formateur, ou sa situation contractuelle. En tout cas, le milieu bientôt en fin de contrat a réussi une belle prestation ! Dans ce rôle de numéro 10, on l'a vu disponible et inspiré dans son jeu en une touche. Récompensé par un but, il a cru au doublé avant la bonne sortie de Lopes. Remplacé à la 77e par Flavien Tait (non noté).

Eduardo Camavinga (7) : le prodige rennais serait-il en train de retrouver son meilleur niveau ? C'est possible au vu de son match face à Lyon. Tout n'a pas été parfait, notamment sur le plan technique. Mais on a retrouvé ce milieu infatigable et efficace à la récupération. Il a aussi réalisé ces fameuses percées balle au pied dont il a le secret. Encourageant.

Benjamin Bourigeaud (6,5) : avec un Jérémy Doku à ce niveau, forcément, les actions bretonnes passaient essentiellement à droite. Le milieu offensif l'a vite compris et a donc repiqué dans l'axe pour être à la finition. Cette position lui a permis de tenter sa chance à plusieurs reprises et de marquer en deux temps face à Lopes. Très énervé après l'égalisation lyonnaise, et on peut le comprendre.

Jérémy Doku (8) : voir commentaires ci-dessus.

Martin Terrier (6,5) : aligné en pointe, l'ancien Lyonnais n'a jamais pris la profondeur. On l'a plutôt vu dans un rôle inattendu de pivot. Il n'a pas le physique de Guirassy ou de Niang, mais il s'en est très bien sorti dos au but avec des remises précises, à l'image de sa passe décisive pour Grenier. Remplacé à la 77e par Georginio Rutter (non noté).

LYON :

Anthony Lopes (6) : touché au genou sur le but de Grenier, le gardien lyonnais a tenu à rester sur le terrain. Le coach Rudi Garcia ne doit pas le regretter puisque son portier a été décisif face à son ancien coéquipier. Sa sortie a en effet empêché le 3-0 et permis la remontée de son équipe.

Mattia De Sciglio (3) : aussi étrange que celui puisse paraître, le latéral paraissait plus à l'aise lorsqu'il était aligné à gauche. Sur le couloir droit, il a multiplié les pertes de balle ! Sans compter son retard sur le but de Bourigeaud. Remplacé à la 89e par Sinaly Diomandé (non noté)

Marcelo (4) : étant donné que Terrier avait tendance à décrocher, le défenseur central n'a pas eu beaucoup d'interventions à réaliser. Mais sur l'une d'entre elles, il arrive en retard sur son ancien partenaire, passeur décisif pour Grenier sur cette action.

Jason Denayer (7) : contraint de couvrir le côté gauche où Cornet prenait l'eau face à Doku, le Belge a fait ce qu'il a pu en position de latéral. Du coup, il a davantage brillé dans la surface adverse où son premier but a été refusé pour une main, avant son deuxième bel et bien accordé malgré sa position à la limite du hors-jeu.

Maxwell Cornet (4) : non, l'ailier de formation n'est pas devenu un excellent latéral. La preuve à Rennes puisque Doku lui a fait passer une sale soirée ! Le Lyonnais a constamment été pris de vitesse et oubliait les appels de son adversaire dans son dos. Sa passe décisive pour Depay ne sauve même pas son match.

Thiago Mendes (4) : si le milieu brésilien a été l'un des rares Gones capables d'orienter le jeu par moments, ses quelques pertes de balle ont quand même handicapé le jeu de son équipe. Il faut dire que les solutions devant lui étaient moins nombreuses que d'habitude.

Lucas Paqueta (3) : cela paraît assez évident, la bonne pioche du mercato estival n'avait pas les jambes ce samedi. Bien serré par les milieux adverses, il n'a jamais fait la différence et a perdu des ballons faciles pour un joueur de son niveau technique. Remplacé à la 70e par Maxence Caqueret (non noté).

Houssem Aouar (6,5) : pour une fois, l'international tricolore a été beaucoup plus en vue que Paqueta. Il a bien combiné avec Depay plein axe à plusieurs reprises, d'où son occasion qui a débouché sur l'arrêt de Salin en angle fermé. Sa passe pour Kadewere aurait pu être décisive si l'attaquant n'avait pas raté son contrôle.

Tino Kadewere (4) : en ce qui concerne le repli défensif, c'est sûr, Rudi Garcia n'aura rien à lui reprocher. L'ancien Havrais n'a rien laissé à Truffert. Le problème, c'est qu'il n'a absolument pas pesé offensivement. Malgré un excellent service d'Aouar, il rate son contrôle et gâche une belle occasion en première période. Remplacé à la 68e par Rayan Cherki (non noté), impliqué sur le but de Depay.

Karl Toko Ekambi (4) : à l'image de Kadewere, l'attaquant camerounais a été beaucoup trop discret dans la moitié de terrain rennaise. Karl «poteau» Ekambi a encore trouvé le montant, mais c'était bien l'une des rares fois où il se retrouvait en bonne position.

Memphis Depay (7) : ce match devrait conforter l'OL, mieux vaut éviter de le laisser filer cet hiver. Alors que les Gones se dirigeaient vers une défaite méritée, le superbe enchaînement et le centre décisif du Néerlandais ont permis à son équipe d'aligner un 16e match consécutif sans défaite.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Doku a fait des misères à Cornet !


Lopes s'est peut-être blessé au genou


Grenier buteur contre son club fortameur (1-0, 20e)


 Denayer devance la sortie de Salin (2-2, 83e)


 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
André Villas-Boas est-il encore l'homme de la situation pour relever l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB