Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris retrouve le sourire, la victoire et la manière ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 SB29)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/01/2021 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Dominateur, le Paris Saint-Germain a corrigé Brest (3-0), ce samedi, lors de la 19e journée de Ligue 1. Un succès avec la manière, le premier pour Mauricio Pochettino avec le club de la capitale, qui revient à un petit point du leader, l'Olympique Lyonnais.

Paris retrouve le sourire, la victoire et la manière ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 SB29)
Le PSG a largement battu Brest (3-0).

Retour au Parc des Princes réussi pour Mauricio Pochettino. Après une première décevante à Saint-Étienne (1-1), mercredi, l'entraîneur argentin a enregistré son premier succès à la tête du Paris Saint-Germain contre Brest (3-0), ce samedi, dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1.

Intéressant en première période mais bousculé après la pause malgré un dernier quart d'heure à sens unique, le club de la capitale profite du match nul de l'Olympique Lyonnais à Rennes (2-2) pour revenir à un petit point à mi-parcours.

Paris au-dessus

Les Brestois se montraient les premiers dangereux. Après une belle percée d'Honorat, Faivre enroulait magnifiquement sa frappe, obligeant Navas à sortir une superbe parade. Malgré tout, les Parisiens avaient le contrôle du ballon et faisaient sauter le verrou du promu. Après une tête de Marquinhos repoussée par le poteau, Kean, à l'affût, n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 18e). Un but qui douchait les visiteurs. Offensifs jusqu'ici, les Bretons ne touchaient quasiment plus le ballon durant dix minutes.

Complètement dépassé, Brest frisait d'ailleurs la correctionnelle sur une tête croisée de Marquinhos au premier poteau puis sur une frappe flottante de Gueye, mais à chaque fois, Larsonneur sortait le grand jeu pour garder son équipe dans le cou. En dépit de sa maîtrise quasi totale, le PSG n'était pas loin de se faire surprendre peu avant la pause mais Cardona, parfaitement lancé dans la profondeur, voyait le ballon lui échapper après une mauvaise conduite de balle devant Navas, une nouvelle fois décisif.

Brest pousse, les remplaçant parisiens décisifs

Au retour des vestiaires, Brest insistait. Et Navas, toujours lui, était là pour repousser ses adversaires et une frappe tendue d'Honorat. Le gardien costaricien était néanmoins tout heureux de voir Faivre manquer sa tentative après un très joli slalom au coeur de sa défense. En face, Larsonneur n'était pas en reste puisque le portier du SB29 réalisait lui aussi deux interventions décisives sur deux frappes à bout portant de Mbappé, qui n'était décidément pas en réussite malgré une activité de plus en plus intéressante.

Dans le dernier quart d'heure, le PSG prenait définitivement le large. Après un nouvel arrêt important de Larsonneur devant Mbappé, le champion du monde français réalisait un superbe festival pour servir idéalement Icardi, sans pitié sur son plat du pied (2-0, 81e). Quelques instants plus tard, l'Argentin régalait à son tour avec une belle talonnade dans la course de Sarabia, qui trouvait le chemin des filets d'une frappe tendue (3-0, 83e). Une belle victoire qui va donner le sourire à Mauricio Pochettino !

La note du match : 7,5/10

Une première période maîtrisée par le Paris Saint-Germain avec un jeu plutôt léché. Un second acte très équilibré, au moins durant 30 minutes, avec des occasions des deux côtés. Dans l'ensemble, on ne s'est pas ennuyé dans cette rencontre entre deux équipes joueuses. Il n'a finalement manqué que les supporters, encore et toujours.

Les buts :

- A droite, Di Maria botte son corner sur la tête de Marquinhos, qui touche le poteau sur sa tête. A l'affût, Kean se jette pour marquer de la tête dans le but vide (1-0, 18e).

- Sur le côté gauche, Mbappé réalise un festival en éliminant Cardona et Pierre-Gabriel d'un double crochet dévastateur. L'attaquant français lève la tête et sert en retrait Icardi, qui trompe Larsonneur du plat du pied droit (2-0, 81e).

- Marquinhos adresse une magnifique passe verticale de 50 mètres pour Icardi, qui mystifie la défense d'une belle talonnade. Sarabia, à l'affût, frappe de 20 mètres et tromper Larsonneur, trop court, sur sa gauche (3-0, 83e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Marquinhos (8/10)

Un très bon match pour le capitaine parisien, qui a été aussi rassurant défensivement que dangereux offensivement. Il est impliqué sur l'ouverture du score de Kean avec une tête sur le poteau et aurait pu marquer sur une autre tête repoussée par Larsonneur. En fin de match, c'est lui qui adresse la superbe passe verticale vers Icardi sur le but de Sarabia. Un match plein avec une régularité impressionnante.

PARIS SG :

Keylor Navas (7) : encore et toujours au niveau. Décisif d'entrée sur une frappe enroulée de Faivre, le gardien costaricien a assuré dans ses sorties, notamment devant Cardona avant la pause. Il repousse aussi une frappe d'Honorat au retour des vestiaires avant d'être beaucoup plus tranquille durant la dernière demi-heure.

Colin Dagba (5) : le latéral droit est toujours aussi peu efficace offensivement. Malgré une activité intéressante, le Titi ne parvient pas à trouver ses partenaires sur ses nombreux centres bien trop mal ajustés. Une déception. Remplacé à la 86e minute par Alessandro Florenzi (non noté).

Marquinhos (8) : lire commentaire ci-dessus.

Abdou Diallo (6,5) : le défenseur central français s'est montré bien plus rassurant que Kehrer. A l'aise dans son utilisation du ballon, il a plutôt bien lu le jeu avec des interventions bien senties.

Mitchel Bakker (4,5) : un match pénible pour le latéral gauche néerlandais. Souvent pris à défaut par le très bon Faivre, le joueur formé à l'Ajax a cruellement manqué de précision sur ses centres. Un match en dessous de la moyenne. Remplacé à la 65e minute par Layvin Kurzawa (non noté).

Idrissa Gueye (6,5) : un match de devoir pour le milieu sénégalais. Il s'est contenté de combler les brèches et aurait même pu trouver la faille en première période sur une frappe flottante repoussée du bout du pied par Larsonneur. Sa sortie a coïncidé avec la bonne période de Brest. Remplacé à la 56e minute par Pablo Sarabia (non noté), auteur d'une belle entrée avec de nombreuses combinaisons et un but sur une belle frappe tendue.

Ander Herrera (6) : le milieu espagnol a fait le boulot. Il a certes tenté peu de passes vers l'avant mais il s'est montré efficace à la récupération. Une simplicité qui a suffi pour rassurer ses partenaires offensifs.

Ángel Di María (6) : l'ailier argentin a été un peu mieux que sur ses dernières sorties. Plutôt actif, il a fait des différences dans les petits espaces même s'il a été un peu trop individualiste sur certaines séquences. Remplacé à la 86e minute par Julian Draxler (non noté).

Marco Verratti (7) : une nouvelle fois aligné dans le rôle de meneur de jeu, l'Italien a été au-dessus de la meute en première période. Toujours aussi à l'aise avec le ballon, il a bien su aiguiller le jeu de son équipe avec beaucoup de facilité. En seconde période, il a eu un peu moins d'influence même si on l'a senti plus à l'aise dans une position plus reculée.

Kylian Mbappé (7) : un match en deux temps. Une première période assez terne avec des gestes superflus et une attitude pas toujours irréprochable. Une seconde période de très grande qualité avec de nombreux déboulés dévastateurs sur l'aile gauche, comme sur le but d'Icardi avec un festival dans un espace réduit. Lorsqu'il a joué simple et dans le sens du but, le champion du monde a fait de très gros dégâts. Il ne lui a manqué qu'un but mais Larsonneur a gagné ses deux duels en seconde période.

Moise Kean (5) : une copie très neutre rendue par l'attaquant italien. Il est certes au bon endroit, au bon moment, pour ouvrir la marque tel un renard des surfaces, mais dans l'ensemble, il a été assez inexistant dans la construction du jeu. Il n'a quasiment pas combiné avec ses partenaires. Remplacé à la 65e minute par Mauro Icardi (non noté), qui a été excellent en doublant la mise et en donnant une belle passe décisive à Sarabia d'une talonnade astucieuse. Un retour important !

BREST :

Gautier Larsonneur (7) : le gardien brestois prend trois buts, mais sans ses très nombreux arrêts devant Mbappé, Icardi ou encore Marquinhos, l'addition aurait pu être bien plus salée. Un match de haut niveau, au moins durant 80 minutes.

Ronaël Pierre-Gabriel (4) : une première période solide, un second acte très difficile. L'ancien joueur de Monaco a mordu la poussière après le réveil de Mbappé.

Brendan Chardonnet (4) : le défenseur central a été plutôt à son aise durant une heure. Mais l'entrée d'Icardi lui a fait terriblement mal puisque l'attaquant argentin a énormément pesé dès son entrée en jeu.

Jean-Kévin Duverne (4) : même constat pour le capitaine breton, qui a eu des problèmes de positionnement après l'apparition sur la pelouse d'Icardi. Il avait plutôt bien contenu Kean avant ça.

Romain Perraud (6,5) : le latéral gauche a confirmé son statut officieux de meilleur latéral gauche de Ligue 1. Certes, il n'avait pas Mbappé dans sa zone, mais le Brestois a été particulièrement solide. Il n'a jamais hésité à se projeter vers l'avant.

Haris Belkebla (6,5) : l'international algérien a été bon dans l'entrejeu. Il a su se montrer très vif dans ses choix pour accélérer le rythme. Une copie propre avec un bon travail à la récupération. Remplacé à la 80e minute par Steve Mounié (non noté).

Paul Lasne (5,5) : un ton en dessous de Belkebla. Le milieu passé par Montpellier a néanmoins réalisé un bon travail dans les phases de transition. Il est un peu plus en difficulté en seconde période avec plusieurs fautes concédées. Remplacé à la 77e minute par Christian Batocchio (non noté).

Romain Philippoteaux (4) : des courses, du mouvement, mais finalement peu de poids sur la défense parisienne. Une copie décevante. Remplacé à la 68e minute par Gaëtan Charbonnier (non noté).

Romain Faivre (7,5) : le meneur de jeu n'est pas le plus connu des joueurs de Ligue 1, mais ce soir, il a posé sa carte de visite. Brestois le plus dangereux, avec notamment une superbe frappe enroulée en début de match, le joueur passé par Monaco a régalé grâce à sa patte gauche. Il a posé de gros soucis à Bakker et s'est souvent infiltré très facilement dans le bloc parisien grâce à son aisance technique. La classe malgré la défaite.

Franck Honorat (6) : ses courses incessantes ont posé des problèmes à Dagba. Il a souvent fait des différences dans son couloir et aurait pu égaliser en seconde période sans un bel arrêt de Navas. Remplacé à la 77e minute par Jérémy Le Douaron (non noté).

Irvin Cardona (4) : un ton en dessous. L'attaquant breton peut s'en vouloir puisqu'il gâche une belle opportunité avant la pause avec une conduite de balle très moyenne. Une action dont il ne s'est visiblement pas remis.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

«18 ans après... de retour chez toi. Bienvenue Capitaine»

Kean a ouvert la marque tel un renard des surface (1-0, 18e)

Verratti a réalisé un bon match

Mbappé félicité après son festival sur le but d'Icardi (2-0, 81e)

Première victoire avec le PSG pour Pochettino

 VIDEO : le joli slalom de Mbappé sur le but du break d'Icardi

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le coach André Villas-Boas a t-il une importante part de responsabilité concernant la crise actuelle de l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB