Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le sous-marin jaune touché coulé
Par Romain Degrange - Actu Espagne, Mise en ligne: le 10/12/2007 à 01h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Villarreal concède son deuxième revers consécutif au Madrigal face au Betis Séville (0-1) et se retrouve 4e à l'issue de cette 15e journée. Le Real Madrid fait toujours la course en tête après sa précieuse victoire à Bilbao (1-0), toujours suivi à quatre longueurs par un FC Barcelone qui a retrouvé Samuel Eto'o.

«L'ambiance au stade de San Mames est toujours très intense. C'est toujours la même chose dans le coin du gardien adverse. C'est une étrange façon de soutenir son équipe» . La phrase, signée Iker Casillas, démontre parfaitement avec quelle hostilité les joueurs du Real Madrid ont été accueillis à Bilbao. Un bus caillassé, un portier madrilène victime de jets d'objets divers durant toute la seconde période et un président basque qui salue le comportement exemplaire de ses supporters à la fin du match: telle était l'ambiance «amicale» réservée au leader de la Liga. Un leader qui répond de la plus belle des manières à cette haine manifeste en l'emportant 1 à 0, sur une frappe limpide des 20 mètres signée Van Nistelrooy qui dépoussière la lucarne du portier basque. À noter également une action lumineuse de Robinho : enchaînement passement de jambe, crochet et tir instantané du pied droit aux 25 mètres qui heurte le montant d'Aranzubia.

L'essentiel est là. Les Merengue décrochent leur 11e succès de la saison et caracole en tête de la Liga depuis la 2e journée. À quatre longueurs des Madrilènes suivent les Barcelonais, qui recevaient un Deportivo Le Corogne très mal-en-point. Franck Rijkaard avait décidé de titulariser Samuel Eto'o pour son grand retour à la compétition, lui qui est absent des terrains depuis plus de trois mois. Le technicien néerlandais avait également décidé de faire confiance à Ronaldinho et Messi pour épauler le Camerounais. Mais ce sont les visiteurs qui se mettent les premiers en action, sur une pépite signée Cristian et qui ne laisse aucune chance à Valdes. L'arbitre de la rencontre, M. Fernandez, oublie deux penalty sur deux interventions illicites du Galicien Colloccini, mais en accorde tout de même un au Barça que Ronnie transforme. Les Catalans arrachent la victoire grâce à Xavi et continuent de faire le plein à domicile (24 points pris). Derrière, rien ne va plus pour Villarreal, qui voit même un Atletico Madrid tombeur de Getafe lui passer devant (1-0).

Les hommes de Manuel Pellegrini ne s'imposent plus en Liga depuis trois rencontres et éprouvent les pires difficultés à trouver l'ouverture. Et pourtant, ce n'est pas faute d'essayer. Face au Betis Séville, 19e avant cette rencontre, les Valenciens ont tout tenté, mais sont tombés sur un Ricardo impérial et sur une équipe andalouse ultra-réaliste (0-1). Cinquième à une longueur du «sous-marin jaune» , l'Espanyol Barcelone décroche un très beau résultat nul sur le terrain de Saragosse (3-3) grâce à deux lob millimétrés signés Tamudo, pour son 100e but du XXIe siècle, et Valdo. Valence continue de peiner malgré l'arrivée de Ronald Koeman à la tête de l'équipe et pointe à une décevante 7e place après un 3e match sans victoire sur la pelouse d'Osasuna. Enfin, le petit bijou de la semaine est à mettre sur le compte d'Alvaro Negredo, l'attaquant d'Almeria prêté par le Real Madrid, qui inscrit son 5e but de la saison à la manière d'un joueur du Beach Soccer, après qu'un de ses coéquipiers lui ait soulevé le ballon aux 20 mètres. La prochaine journée sera marquée par le déplacement du Barça à Valence et d'Osasuna à Madrid pour y affronter le leader.

Le joueur phare de la 15e journée : Samuel Eto'o (FC Barcelone)

Pour son grand retour à la compétition après trois mois d'absence, le Camerounais n'a pas marqué, mais a largement contribué à la victoire des siens en se montrant très remuant à la pointe de l'attaque. Le buteur blaugrana s'est même lancé dans quelques rushs dont lui seul à le secret. Prometteur.

La statistique de la 15e journée : 2,9

La statistique est implacable : on s'ennuie très peu à Vicente Calderon. L'Atletico Madrid y a en effet inscrit la bagatelle de 23 réalisations en huit rencontres de championnat, soit une moyenne avoisinant les 3 buts par matchs. Une efficacité offensive payante puisque les Colchoneros montent sur le podium à l'issue de cette 15e journée.

Le Top déclaration de la 15e journée : Iker Casillas (Real Madrid), revenant sur les incidents qui ont émaillé la rencontre au stade San Mames

«L'ambiance au stade de San Mames est toujours très intense. C'est toujours la même chose dans le coin du gardien adverse. C'est une étrange façon de soutenir son équipe»

Les résultats de la 15e journée

Osasuna – Valence 0-0

FC Séville – Murcie 3-1
Buts : Luis Fabiano (4', 90'), Maresca (58') pour Séville – Baiano (65') pour Murcie

Atletico Madrid – Getafe 1-0
But : Forlan (20') pour l'Atletico

Athletic Bilbao – Real Madrid 0-1
But : Van Nistelrooy (54') pour le Real Madrid

Villarreal – Betis Séville 0-1
But : Capi (9') pour le Betis

Almeria – Real Valladolid 1-0
But : Negredo (75') pour Almeria

Santander – Majorque 3-1
Buts : Jorge Lopez (18'), Duscher (29'), Munitis (84') pour Santander – Webo (11') pour Majorque

Levante – Recreativo Huelva 0-2
Buts : Camunas (38'), Jesus Vazquez (54') pour Huelva

FC Barcelone – La Corogne 2-1
Buts : Ronaldinho (41'), Xavi (71') pour le Barça – Cristian (3') pour le Depor

Saragosse – Espanyol Barcelone 3-3
Buts : Milito (5'), Oliveira (85', 89') pour Saragosse – Tamudo (7'), Valdo (10'), Zabaleta (14') pour l'Espanyol

Le classement après la 15e journée

1- Real Madrid 35 (+20)
2- FC Barcelone 31 (+17)
3- Atletico Madrid 30 (+13)
4- Villarreal 28 (+4)
5- Espanyol Barcelone 27 (+5)
6- Santander 26 (+2)
7- FC Valence 25 (-3)
8- Majorque 20 (+1)
9- FC Séville 19 (+6)
10- Saragosse 19 (-1)
11- Almeria 19 (-2)
12- Getafe 18 (-2)
13- Recreativo Huelva 18 (-7)
14- Osasuna 17 (-1)
15- Athletic Bilbao 17 (-2)
16- Valladolid 16 (-6)
17- Murcie 15 (-7)
18- Betis Séville 14 (-8)
19- La Corogne 13 (-9)
20- Levante 7 (-20)

Le classement des buteurs

1- Luis Fabiano (FC Séville) 10 buts
2- Raul (Real Madrid) 8 buts
3- Lionel Messi (FC Barcelone) 8 buts

Programme de la 16e journée (Les 15 et 16/12/2007)

Espanyol Barcelone – Levante
Valence – FC Barcelone
Getafe – Villarreal
Murcie – Santander
Majorque – Athletic Bilbao
La Corogne – Saragosse
Betis Séville – Almeria
Valladolid – FC Séville
Recreativo Huelva – Atletico Madrid
Real Madrid – Osasuna



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Rennes fait-il un bon choix en choisissant Bruno Genesio comme nouveau coach ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB