Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille s'impose au finish ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-1 MHSC)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/01/2021 à 22h52
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Grâce à une excellente fin de match, l'Olympique de Marseille a logiquement pris le meilleur sur Montpellier (3-1) ce mercredi lors de la 18e journée de Ligue 1. Boubacar Kamara et Florian Thauvin ont été excellents.

Marseille s'impose au finish ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-1 MHSC)
La joie des Marseillais sur le but de Radonjic.

Après une série de trois matchs sans succès, l'Olympique de Marseille a débuté l'année 2021 avec une victoire ! Globalement dominateur, le club phocéen a logiquement battu Montpellier (3-1) grâce à une bonne fin de match ce mercredi pour le compte de la 18e journée de Ligue 1.

Dans l'ensemble, les hommes d'André Villas-Boas ont rendu une bonne copie et ont mérité ce succès dans le sillage des excellentes performances de Boubacar Kamara et de Florian Thauvin. Au classement, l'OM, avec deux matchs en retard, reste à la 5e place à 8 points du leader, Lyon.

Thauvin inspiré, Radonjic buteur

Dans les premières minutes, les Héraultais réalisaient une meilleure entame en investissant rapidement le camp adverse. Au fil des minutes, les Marseillais montaient en puissance et enchaînaient les vagues sans pour autant inquiéter Omlin. Puis sur un excellent centre de Gueye, Benedetto, seul devant la cage vide après deux loupés de la défense du MHSC, ratait une opportunité incroyable en trouvant le poteau !

Dans la foulée, l'Argentin était encore tout proche d'ouvrir le score, mais sa tête, sur un centre de Thauvin, frôlait la barre d'Omlin. A l'image d'une frappe de Radonjic repoussée par Omlin, les Phocéens avaient du jus mais manquaient d'efficacité dans la zone de vérité. A force de pousser, l'OM trouvait logiquement la faille avec un centre de Thauvin pour une tête à bout portant de Radonjic (1-0, 41e). Juste avant la pause, Delort avait l'occasion d'égaliser, mais ne cadrait pas sa tête devant Mandanda.

La réponse de Mollet, la rage de Payet !

Au retour des vestiaires, Mollet était servi dans le dos de la défense olympienne par Ferri et réalisait un tir croisé pour égaliser (1-1, 52e) ! Furieux, les Marseillais réclamaient un hors-jeu de Delort, mais l'arbitre estimait que l'Héraultais n'avait pas joué le ballon. Sur un bon rythme, les deux équipes se rendaient coups pour coups avec deux situations gâchées par Benedetto puis Laborde. Puis comme en première période, l'OM reprenait le contrôle des débats et monopolisait le ballon.

Sur un contre, le MHSC se montrait pourtant le plus dangereux avec un tir puissant de Delort repoussé par Mandanda. Verrouillé, ce match était débloqué par un festival de Payet, après un une-deux avec Kamara, qui marquait d'une belle frappe croisée (2-1, 80e). Avec rage, le Réunionnais célébrait avec un regard appuyé envers son coach. Dans la foulée, Kamara lançait encore un superbe mouvement et Khaoui trouvait Germain pour le but du break d'un tir placé (3-1, 84e) ! Une victoire méritée pour l'OM.

La note du match : 6,5/10

Une partie plutôt plaisante. Dès le début de la rencontre, le rythme a été intéressant avec deux équipes avec la volonté de jouer vers l'avant. Après plusieurs grosses occasions, les Marseillais ont ouvert le score pour définitivement lancer ce match. Et avec la réponse rapide des Héraultais au retour des vestiaires, il y a eu un vrai combat en seconde période avant une fin de partie à l'avantage des Phocéens.

Les buts :

- Servi sur le côté droit par Gueye, Thauvin s'amuse devant Ristic et effectue un centre au second poteau. Plus vif que Chotard, Radonjic se présente face à Omlin et parvient à ouvrir le score d'une tête placée à bout portant (1-0, 41e).

- Sur un long ballon de Ferri dans le dos de la défense olympienne, Delort laisse passer le ballon entre ses jambes et Mollet en profite pour s'infiltrer dans la surface. D'une frappe croisée, l'Héraultais surprend Mandanda pour égaliser (1-1, 52e).

- Trouvé dans son couloir gauche, Payet réalise la différence sur un contrôle orienté et s'appuie sur Kamara avant de provoquer la défense adverse. Après un joli crochet devant Congré, le Marseillais réalise un tir croisé parfait pour marquer (2-1, 80e).

- Décalé par Gueye, Kamara réalise encore la différence et se projette dans le camp adverse. Lucide, le Marseillais trouve dans son dos Khaoui, qui centre en retrait pour Germain. D'un tir placé, l'ancien Monégasque inscrit le but du break (3-1, 84e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Boubacar Kamara (7,5/10)

Quel match ! Dans un rôle de sentinelle, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a rendu une belle copie. Avec une énorme activité, le Phocéen a gratté de très nombreux ballons et a eu un volume de jeu particulièrement important. Pour ne rien gâcher, il a été intéressant dans ses relances et s'est même permis quelques projections. Le Marseillais a parfaitement remis le ballon à Payet sur le deuxième but de son équipe avant d'être à l'origine du troisième. Excellent.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : le gardien de l'Olympique de Marseille n'a pas brillé ce mercredi. Attentif sur une frappe contrée de Laborde, l'international français a été bien aidé par la maladresse de Delort en première période. Mais au retour des vestiaires, il n'a pas été irréprochable sur la frappe croisée de Mollet pour égaliser. Le Marseillais a tout de même réalisé une parade sur un tir puissant de Delort.

Hiroki Sakai (5) : une performance encore une fois mitigée pour le latéral droit de l'Olympique de Marseille. Pourtant, sur le plan offensif, le Japonais a réalisé des montées intéressantes avec de bons échanges avec Thauvin. Mais dans son repli défensif, il n'a pas toujours été irréprochable et a laissé des espaces dans son dos.

Alvaro Gonzalez (6) : comme à son habitude, le patron de la défense de l'Olympique de Marseille a tenu son rang. Dans son duel avec les attaquants de Montpellier, l'Espagnol a été autoritaire et a réalisé plusieurs interventions importantes. On a notamment aimé son retour déterminant devant Delort sur un contre en première période. Il a été pris sur l'égalisation de Mollet, mais pensait Delort hors-jeu…

Duje Caleta-Car (6) : tout comme son partenaire en défense centrale, le Croate a livré un bon match. Alors que les Héraultais disposent d'une vraie puissance de feu sur le plan offensif, le Marseillais a été sérieux dans les duels et a surtout affiché une belle agressivité pour récupérer de nombreux ballons.

Yuto Nagatomo (4) : aligné en l'absence d'Amavi, blessé, le latéral gauche de l'Olympique de Marseille ne respire pas une grande sérénité. Dans ses interventions défensives, il a été parfois en difficulté, mais a tout de même limité les dégâts. Offensivement, ses montées ont été peu tranchantes et il a peu apporté. Remplacé à la 78e minute par Saîf-Eddine Khaoui (non noté), qui a été passeur décisif sur le but de Germain.

Boubacar Kamara (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Pape Gueye (7) : titularisé en raison des absences de Sanson, blessé, et de Rongier, suspendu, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille continue de confirmer son potentiel. Avec Kamara, il a formé un duo complémentaire à la récupération et a également eu un vrai impact à la récupération. Malgré du déchet dans ses transmissions, il a eu le mérite de prendre des risques dans ses passes et a été ainsi à l'origine de l'ouverture du score en décalant Thauvin. On a aimé son centre pour Benedetto, qui a trouvé le poteau devant la cage vide, mais aussi sa passe pour servir Kamara sur le troisième but.

Michaël Cuisance (4,5) : également titulaire sur cette partie, le joueur prêté par le Bayern Munich se trouvait dans un rôle de meneur de jeu. Et malheureusement pour lui, son apport a été globalement moyen. Pas assez trouvé par ses coéquipiers malgré ses efforts pour se démarquer, il n'a pas réussi à se distinguer malgré une vraie capacité à conserver le ballon. Remplacé à la 64e minute par Kevin Strootman (non noté).

Florian Thauvin (7) : une bonne performance pour l'ailier de l'Olympique de Marseille ! Immédiatement dans le bon rythme, l'international français a fait vivre un enfer à Ristic et a été impliqué dans tous les bons coups de son équipe. Dangereux avec notamment un ballon de but donné à Benedetto, qui n'a pas trouvé le cadre, il a été récompensé de ses efforts avec cette passe décisive sur l'ouverture du score de Radonjic.

Dario Benedetto (4) : une partie difficile pour l'avant-centre de l'Olympique de Marseille. Pourtant, l'Argentin n'a pas démérité dans ses efforts et a réussi à se procurer des occasions. Mais dans la zone de vérité, l'attaquant a cruellement manqué d'efficacité avec un caviar de Gueye envoyé sur le poteau et un centre de Thauvin dévié de la tête au-dessus de la barre d'Omlin. Dur… Remplacé à la 78e minute par Valère Germain (non noté), qui a trouvé le chemin des filets d'une frappe placée sur un centre en retrait de Khaoui.

Nemanja Radonjic (6,5) : préféré à la surprise générale à Payet, sur le banc, le Serbe a justifié la confiance de son entraîneur André Villas-Boas. Comme à son habitude, l'ailier a eu un gros déchet dans son jeu. Mais il avait une énorme envie et surtout du jus pour faire des différences dans son couloir. Après une première frappe repoussée par Omlin, il a réussi à trouver le chemin des filets de la tête sur un centre parfait de Thauvin. Généreux, actif et donc décisif. Remplacé à la 72e minute par Dimitri Payet (non noté), qui a été déterminant avec ce joli but pour donner la victoire à l'OM. A noter son regard appuyé vers son coach lors de sa célébration. La rage de prouver sa valeur ?

MONTPELLIER :

Jonas Omlin (4) : le gardien de Montpellier n'a pas vraiment réussi à briller sur cette rencontre. Sauvé par l'inefficacité de Benedetto à deux reprises malgré une première intervention ratée, le Suisse a été par contre impeccable sur une première frappe de Radonjic. Malheureusement pour lui, il n'a rien pu faire avant la pause sur une tête à bout portant du Serbe. Et en seconde période, le portier du MHSC n'a pas été décisif sur les buts de Payet et de Germain.

Junior Sambia (5) : sur le côté droit, le latéral de Montpellier n'a pas démérité. Et pourtant, face à lui, Radonjic avait véritablement du feu dans les jambes. Mais dans l'ensemble, l'Héraultais a également affiché une belle énergie et a réalisé plusieurs interventions intéressantes. Dans ses montées, il a été également tranchant et a apporté du danger. Petit bémol avec son laxisme devant Khaoui sur le troisième but.

Nicolas Cozza (3) : préféré à Hilton pour remplacer Mendes, blessé, le défenseur central de Montpellier n'a pas été irréprochable sur cette rencontre. Dans son dos, il a été souvent pris, notamment sur les grosses occasions de Benedetto. L'absence du Portugais s'est donc fait sentir à l'image de son placement approximatif sur le but de Germain…

Daniel Congré (5) : en l'absence de Mendes, le défenseur central de Montpellier a parfaitement assumé son rôle de patron. A plusieurs reprises, il a signé des interventions autoritaires et a véritablement soulagé son équipe. Avec un Ristic en grande difficulté, l'Héraultais a fait de son mieux pour compenser. Malheureusement pour lui, il a été pris sur le but de Payet.

Mihailo Ristic (2) : à gauche, le latéral a été un vrai maillon faible pour Montpellier. Face à Thauvin, le Serbe a été en immense difficulté et n'a jamais été en mesure de stopper l'international français. En souffrance, il a été logiquement fautif sur l'ouverture du score de Radonjic en étant pris par l'excellent travail de Thauvin. Remplacé à la 85e minute par Vitorino Hilton (non noté).

Joris Chotard (4) : aligné en l'absence de Savanier, positif au Covid-19, le milieu de terrain a alterné le bon et le mauvais. Son début de match a été vraiment très intéressant avec une grosse activité à la récupération mais aussi une vraie capacité à se projeter. Malheureusement pour lui, à force de répéter les efforts, il a perdu en efficacité, notamment sur le plan défensif, et a été en retard face à Radonjic sur l'ouverture du score. Remplacé à la 72e minute par Damien Le Tallec (non noté).

Jordan Ferri (6) : une copie correcte pour le milieu de terrain de Montpellier. Sans trop en faire, l'ancien Lyonnais a été sérieux dans son rôle défensif et a été bien présent pour gêner les offensives de Marseille. Par contre, on peut tout de même regretter un manque de risque dans ses transmissions vers l'avant. A noter son long ballon sur le but de Mollet.

Florent Mollet (6,5) : pour créer du danger, le milieu de terrain de Montpellier a été parfois obligé de descendre très bas sur le terrain. Et malgré quelques passes imprécises, il a régulièrement été à l'origine des meilleurs mouvements des siens. Au retour des vestiaires, l'ancien Messin a réussi à relancer son équipe en égalisant d'une belle frappe croisée.

Yun Il-Lok (3,5) : titularisé en raison de l'indisponibilité de Mavididi, positif au Covid-19, l'attaquant de Montpellier a été une déception. Malgré une envie évidente et des courses tranchantes, il a été particulièrement imprécis et a été bien trop brouillon pour être dangereux à l'approche de la cage de Mandanda. Remplacé à la 45e minute par Keagan Dolly (4), qui a été vraiment très discret.

Andy Delort (4,5) : capitaine à l'occasion de cette rencontre, l'avant-centre de Montpellier n'a pas été en réussite sur cette rencontre. Bien pris dans l'ensemble par Gonzalez, il a raté une bonne opportunité sur un contre, en loupant sa frappe, puis n'a pas cadré une tête devant Mandanda avant la pause. Par la suite, il a été «malin» en ne jouant pas le ballon malgré une position de hors-jeu sur le but de Mollet et a été discret malgré un tir puissant bien repoussé par Mandanda.

Gaëtan Laborde (4) : l'attaquant de Montpellier n'a pas affiché une grande forme sur cette partie. Peut-être déstabilisé par les rumeurs l'annonçant dans le viseur de Marseille et de Lyon, l'ancien Bordelais a réalisé quelques courses intéressantes, mais a manqué de précision dans le dernier geste. Finalement, malgré les difficultés de Nagatomo, il a été peu dangereux.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
MARSEILLE 3-1 MONTPELLIER (mi-tps : 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Vélodrome - Arbitre : Stéphanie Frappart

Buts : Radonjic (41e), Payet (80e), Germain (84e) pour MARSEILLE ; Mollet (52e) pour MONTPELLIER

MARSEILLE : Mandanda - Sakai, Gonzalez, Caleta-Car, Nagatomo (Khaoui, 78e) - Gueye, Kamara, Cuisance (Strootman, 64e) - Thauvin, Benedetto (Germain, 78e), Radonjic (Payet, 72e).

MONTPELLIER : Omlin - Sambia, Cozza, Congré, Ristic (Hilton, 85e) - Chotard (Le Tallec, 72e), Ferri, Mollet - Yun (Dolly, 45e), Delort, Laborde.

La rage de Radonjic à la suite de l'ouverture du score (1-0, 41e)

La célébration des Héraultais après l'égalisation de Mollet (1-1, 52e)

Buteur, Payet a eu un regard appuyé vers son coach (2-1, 80e)

Germain remercie son passeur décisif Khaoui (3-1, 84e)

Kamara a brillé dans l'entrejeu







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
André Villas-Boas est-il encore l'homme de la situation pour relever l'OM ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB