Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Montpellier enchaîne, Bordeaux se rapproche de la crise - Débrief et NOTES des joueurs (FCGB 0-2 MHSC)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/11/2020 à 18h56
Taille du texte: Email Imprimer

Au terme d'une rencontre d'abord équilibrée puis finalement lâchée par les locaux, Montpellier l'emporte logiquement sur la pelouse de Bordeaux (2-0) ce samedi, dans le cadre de la 10e journée de Ligue 1. La crise pointe le bout de son nez chez les Girondins…

Montpellier enchaîne, Bordeaux se rapproche de la crise - Débrief et NOTES des joueurs (FCGB 0-2 MHSC)
Après Mollet, Delort a fait le break face à Bordeaux.

Le bonheur des uns fait parfois le malheur des autres. Et la rencontre de ce samedi entre Bordeaux et Montpellier (0-2) l'illustre parfaitement.

Pendant que les Montpelliérains retrouvent leur véritable niveau et enchaînent un second succès en Ligue 1, les Bordelais ont quant à eux aligné une deuxième défaite consécutive cette après-midi au Matmut Atlantique, dans le cadre de la 10e journée. Plus que jamais, la crise pointe le bout de son nez au sein du club au scapulaire…

Laborde dans tous les bons coups !

Au Matmut Atlantique, où les Girondins n'avaient toujours pas encaissé le moindre but cette saison, la première période aura été assez paradoxale. Avec de l'intensité, de l'envie et des situations… mais deux petits tirs cadrés à la pause. La faute à deux défenses solides, mais surtout à l'énorme déchet technique dans le dernier geste. Et cela vaut pour Bordelais et Montpelliérains : Delort n'a pas réussi à convertir une offrande de Savanier, tandis que le rush solitaire de Ben Arfa a été gâché par… Oudin, qui a gêné son coéquipier au pire moment.

Mais dès le retour des vestiaires, les hommes de Michel Der Zakarian ont enclenché la deuxième vitesse. Deux hommes en particulier : Sambia et Laborde, qui ont parfaitement combiné avant que l'attaquant héraultais n'offre à Mollet l'ouverture du score sur un plateau (0-1, 49e). Et l'ancien Bordelais ne s'est pas arrêté en si bon chemin ! C'est encore lui qui a lancé l'action du second but avec une belle remise pour Savanier, lequel a ensuite mis Delort sur orbite pour faire le break (0-2, 67e).

Ben Arfa ne peut pas tout faire

La messe était dite. D'autant plus que Ben Arfa, meilleur Bordelais sur la pelouse, se trouvait à l'origine de l'action avec un ballon bêtement perdu... De quoi mettre un énorme coup sur la tête aux hommes de Jean-Louis Gasset, qui n'ont pas réussi à la relever par la suite. Et comment auraient-ils pu le faire ? Hormis HBA, pas encore au point physiquement, personne ne semble capable d'apporter le danger dans la surface adverse. Plus que jamais, la crise pointe le bout de son nez en Gironde avec cette deuxième défaite consécutive.

La note du match : 5/10

Une note correcte pour cette première période équilibrée et plaisante à regarder sur certaines séquences. La seconde période aura eu le mérite de nous offrir des buts, mais peu d'adversité de la part des Girondins, qui ont rapidement lâché. Dommage.

Les buts :

- Sur une belle combinaison côté droit, Sambia lance Laborde dans la profondeur. L'attaquant rentre dans la surface et sert Mollet en retrait, qui croise parfaitement sa frappe du gauche (0-1, 49e).

- Trouvé aux 30 mètres, Laborde lance la contre-attaque avec une remise parfaite pour Savanier. Le milieu avance et trouve Delort dans la profondeur, qui résiste à Koscielny avant de tromper Costil (0-2, 67e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Gaëtan Laborde (7,5/10)

Laborde a fait très mal à son ancien club. Au-delà de son activité et sa disponibilité de tous les instants, l'ancien attaquant des Girondins a réussi à se montrer décisif par deux fois. C'est d'abord lui qui offre l'ouverture du score à Mollet sur un plateau, et il se trouve également à l'origine de l'action du second but. En effet, sa remise parfaite a mis Savanier dans les meilleures conditions pour servir Delort, et son sprint pour proposer une solution dans la profondeur a lui aussi déstabilisé les défenseurs adverses. Par la suite, il aurait même pu scorer de la tête, mais il ne fallait pas lui en demander trop.

BORDEAUX :

Benoît Costil (4) : Montpellier a cadré trois fois, et Costil en a pris deux. Son seul arrêt du match restera cette balle repoussée sur une frappe peu dangereuse en première période. Et maintenant, direction les Bleus…

Loris Benito (2) : un calvaire de tous les instants. Et si on a autant vu Laborde, c'est aussi grâce à Benito, qui s'est complètement fait aspirer sur le premier but pour laisser le champ libre à son adversaire sur l'aile. Et rebelote sur la seconde réalisation des Girondins, avec un pressing trop approximatif sur l'attaquant montpelliérain au début de l'action, et un retour inexistant.

Pablo (3) : il est loin, l'international brésilien… Plutôt solide en première période, Pablo a déjoué lors du second acte avec plusieurs sorties de balle dangereuses. De moins en moins rassurant.

Laurent Koscielny (4) : le patron de la défense girondine va devoir se reprendre. Avec Delort, il avait certes un sacré client sur le dos, mais un joueur de ce niveau ne doit pas se faire effacer de la sorte sur le second but. En dehors de ça, on retiendra quelques interventions défensives bien senties, mais c'est trop peu.

Enock Kwateng (4) : offensivement, Kwateng aura eu du mal à exister. Mais défensivement, difficile de lui jeter la pierre après son duel face à Mavididi, qu'on aura finalement peu vu.

Rémi Oudin (3) : un fantôme, qui s'est tout de même signalé en première période en gênant Ben Arfa au terme d'un rush solitaire de l'ancien Parisien. On se demande encore pourquoi Gasset l'a laissé terminer la rencontre…

Toma Basic (4) : un match compliqué pour Basic, qui a beaucoup couru et beaucoup touché le ballon. Mais à force de vouloir être partout, le milieu de terrain finit par se retrouver nulle part. Et c'est bien dommage tant il donne l'impression d'être l'un des rares joueurs capables de faire la différence. Remplacé à la 62e minute par Yacine Adli (non noté).

Otavio (3) : si vous voulez voir ce qu'il ne faut pas faire sur un terrain de football lorsqu'on évolue au milieu, allez regarder le ralenti du premier but montpelliérain. Vous y verrez Otavio laisser Mollet complètement seul, et trottiner tranquillement pour «tenter» de revenir dans la surface. Si vous avez des nouvelles de lui sur le second but, nous sommes preneurs.

Mehdi Zerkane (4) : difficile de lui jeter la pierre, car Zerkane tente. Mais il y gagnerait à jouer plus simplement, avec parfois cette tendance à toucher le ballon une fois de trop alors que la passe était possible. Remplacé à la 62e minute par Nicolas De Préville (non noté).

Josh Maja (3) : esseulé en pointe, Maja a rarement été trouvé par ses coéquipiers. Et lorsque cela a été le cas, l'ancien de Sunderland n'a pas réussi à bonifier les ballons reçus. Remplacé à la 61e minute par Jimmy Briand (non noté), qui n'a pas fait mieux.

Hatem Ben Arfa (5) : un match assez paradoxal pour Ben Arfa. Partons d'un postulat clair : tant qu'il ne sera pas au top physiquement, HBA ne pourra sortir les Girondins de cette mauvaise passe tout seul. Et pourtant, il tente quand même de le faire… et cela a failli marcher. À chaque fois que l'ancien Parisien lance un rush solitaire, il y a danger dans la surface du MHSC. La première fois, Oudin l'a gêné. La seconde fois, un défenseur a contré sa frappe au dernier moment. Il y a le bon, mais aussi le moins bon, à l'image de ce ballon perdu dans les 30 mètres adverses, seul face à plusieurs joueurs, avant que les Montpelliérains ne récupèrent pour aller faire le break.

MONTPELLIER :

Dimitry Bertaud (5,5) : une parade à faire, mais une parade bien faite. Avant la pause, Bertaud s'est parfaitement couché sur le seul tir cadré de la rencontre pour les Bordelais, signé HBA. Ensuite, il a repris sa sieste.

Ambroise Oyongo (6) : nous avons parlé plus haut d'une rencontre délicate pour le milieu de terrain bordelais Zerkane, mais cela s'explique aussi par la prestation d'Oyongo, qui n'a quasiment laissé aucun espace à son adversaire direct.

Daniel Congré (6) : à l'instar d'Oyongo avec Zerkane, Congré a lui aussi contenu Maja sans trop de problèmes. Avec Mendes à ses côtés, l'ancien Toulousain enchaîne une nouvelle prestation solide.

Pedro Mendes (6) : un match de patron pour Mendes qui, il est vrai, n'aura pas été trop inquiété par les attaquants adverses. Et dans la relance, le Portugais demeure toujours aussi propre. Remplacé à la 90e minute par Nicolas Cozza (non noté).

Salomon Sambia (6,5) : un grand artisan du réveil montpelliérain après la pause. En effet, c'est Sambia qui sollicite Laborde sur l'aile droite avant le but de Mollet. En dehors de cette action décisive, il aura été au rendez-vous.

Florent Mollet (7) : le milieu de terrain du MHSC pourra remercier ses homologues des Girondins pour la tranquillité du jour. Car Mollet en a bien profité, à l'image de cette action en première période où, absolument seul dans la surface, il n'a eu qu'à croiser tranquillement sa frappe du gauche pour tromper Costil. Remplacé à la 90e minute par Il-Lok Yun (non noté).

Jordan Ferri (5,5) : le carton jaune qu'il reçoit en première période l'a empêché de jouer comme il en a l'habitude : à 100%. Mais on retiendra que l'ancien Lyonnais s'est contenu sans pour autant disparaître. Remplacé à la 81e minute par Joris Chotard (non noté).

Téji Savanier (7) : si Delort convertissait tous les caviars de Savanier, l'attaquant du MHSC serait meilleur buteur de L1, et l'ancien Nîmois meilleur passeur. Aujourd'hui, c'était du 50% avec une somptueuse passe cachée en première période, gâchée par le buteur. Suivie d'un autre service délicieux en seconde période. Et cette fois, l'ancien Toulousain a fait mouche. Remplacé à la 74e minute par Keagan Dolly (non noté).

Gaëtan Laborde (7,5) : voir ci-dessus.

Andy Delort (7,5) : en voilà un qui aurait très facilement pu prétendre au titre d'homme du match, mais il faut faire des choix. Et celui-ci aura été dur car avec son but plein de sang-froid pour faire le break ou encore un centre qui aurait pu (dû ?) être décisif pour Laborde, Delort n'a pas démérité.

Stephy Mavididi (5) : décisif à Saint-Etienne la semaine passée, Mavididi n'a pas réussi à enchaîner à Bordeaux. À sa décharge, l'attaquant anglais n'aura eu que très peu de ballons à se mettre sous la dent, et Kwateng a plutôt bien défendu sur lui. Remplacé à la 81e minute par Mihailo Ristic (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BORDEAUX 0-2 MONTPELLIER (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 10e journée
Stade : Stade Matmut-Atlantique - Arbitre : Antony Gautier

Buts : - F. Mollet (49e) A. Delort (66e) pour MONTPELLIER
Avertissements : E. Kwateng (51e), Pablo (65e), pour BORDEAUX - J. Ferri (32e), pour MONTPELLIER

BORDEAUX : B. Costil - E. Kwateng, L. Koscielny, Pablo, L. Benito - Otavio - H. Ben Arfa, T. Basic (Y. Adli, 62e), M. Zerkane (N. de Préville, 62e), R. Oudin - J. Maja (J. Briand, 61e)

MONTPELLIER : D. Bertaud - S. Sambia, Pedro Mendes (N. Cozza, 90e), D. Congré, A. Oyongo - T. Savanier (K. Dolly, 74e), J. Ferri (J. Chotard, 81e), F. Mollet (Yun Il-Lok, 90e) - S. Mavididi (M. Ristic, 81e), A. Delort, G. Laborde

Grâce à Ben Arfa, Bordeaux a réussi à exister en première période

Mais au retour des vestiaires, Mollet a cueilli Bordeaux à froid (0-1, 49e)

Bordeaux a timidement tenté de revenir, mais Delort a enfoncé le clou (0-2, 67e)

Élu homme du match par Maxifoot, Laborde a fait très mal à son ancien club







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour MU-PSG ?

Victoire de Manchester United
Match nul
Victoire du PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Bordeaux

B
O
R
D
E
A
U
X
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
carton jaune, 51e4Kwateng
carton jaune, 65e3Pablo
>remplacé par Adli, 62e4Basic
>remplacé par de Préville, 62e4Zerkane
>remplacé par Briand, 61e3Maja
>remplacé par Cozza, 90e6Mendes
>remplacé par Dolly, 74e7Savanier
>remplacé par Chotard, 81ecarton jaune, 32e5,5Ferri
but, 49e >remplacé par Yun, 90e7Mollet
>remplacé par Ristic, 81e5Mavididi
but, 66e7,5Delort


MASQUER LA PUB