Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La chute sans fin pour les Verts... - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 1-3 Nice)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 18/10/2020 à 19h06
Taille du texte: Email Imprimer

Mené 2-0 en raison de grosses erreurs individuelles puis pas passé loin d'égaliser, Saint-Etienne a finalement concédé une troisième défaite consécutive face à Nice (1-3) ce dimanche en Ligue 1. Les Aiglons sont 5es.

La chute sans fin pour les Verts... - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 1-3 Nice)
Lees-Melou et Nice ont enfoncé Saint-Etienne.

Malgré une seconde période compliquée, l'OGC Nice a réalisé une excellente opération en s'imposant sur le terrain de l'AS Saint-Etienne (3-1) ce dimanche à l'occasion de la 7e journée de Ligue 1.

Ce succès permet au Gym de grimper à la 5e place du classement, tandis que l'ASSE, 10e, concède une troisième défaite consécutive…

Lees-Melou lance les Aiglons

Au cours d'un début de match très attentiste des deux côtés, Lees-Melou était à la retombée d'un corner insuffisamment repoussé par Moulin et le Niçois ouvrait le score d'une demi-volée pleine de culot. Piégé par le rebond, le gardien stéphanois ne pouvait rien faire (0-1, 8e). Ce but avait le mérite de faire réagir les hommes de Claude Puel, qui amenaient le danger près du but de Benitez, mais l'Argentin restait vigilant et plongeait superbement pour détourner la tentative de Youssouf.

But gag pour Gouiri

Après un temps faible, le Gym relançait les hostilités, sauf que Moulin s'interposait en signant un énorme double arrêt face à Gouiri, de la tête, puis Lees-Melou. Le portier était en revanche plombé par une erreur de communication de Sow et ne pouvait se saisir du ballon sur un centre anodin de Lotomba. A l'affût dans la surface, Gouiri ne se faisait pas prier pour en profiter et marquer un but gag (0-2, 30e). Un vrai coup de bambou sur la tête des Verts malgré une timide réaction sur un tir de Monnet-Paquet dans le petit filet.

Revigorés par les entrées de Bouanga et Trauco à la pause, les locaux affichaient un visage radicalement différent au retour des vestiaires face à des Aiglons peut-être un peu trop faciles. A la suite d'une relance ratée de Benitez et d'un bon travail d'Hamouma, Aouchiche en profitait pour réduire le score (1-2, 57e). Pas volé au vu de la physionomie de ce second acte. Le club forézien reprenait confiance et récupérait tous les ballons en poussant pour égaliser.

Nice tremble... puis fait le break

Il y avait le feu dans le camp niçois, mais M. Delerue et la VAR ne bronchaient pas malgré un contact très litigieux entre Dante et Hamouma dans la surface azuréenne, puis Benitez claquait superbement le coup franc de l'attaquant. Les hommes de Patrick Vieira avaient laissé passer l'orage et commençaient à répliquer en contre, ce qui permettait à Maolida de mettre définitivement son équipe à l'abri (1-3, 90e+2). Un succès précieux avant de défier le Bayer Leverkusen jeudi en Ligue Europa.

La note du match : 7/10

Chaque équipe aura eu sa période et les 1 000 spectateurs présents en tribunes ne se seront pas ennuyés dans ce match vivant et assez riche en occasions. Les Verts ayant été tout proches d'égaliser, le suspense aura été présent jusqu'à la 92e minute et le but du 3-1.

Les buts :

- Sur un corner de Gouiri, Moulin boxe le ballon dans l'axe vers Lees-Melou. Le Niçois reprend d'une demi-volée à rebond qui surprend le gardien stéphanois (0-1, 8e).

- Sur un centre anodin de Lotomba côté droit, Moulin et Sow s'entendent mal et le défenseur central dévie légèrement le ballon, empêchant le portier de s'en saisir. A l'affût dans la surface, Gouri en profite pour marquer dans le but vide (0-2, 30e).

- A la retombée d'une relance ratée de Benitez, Hamouma s'excentre côté droit avant de centrer en retrait pour Aouchiche qui marque d'un plat du pied au point de penalty (1-2, 57e).

- Une frappe totalement ratée de Ndoye se transforme en passe décisive pour Maolida, esseulé au second poteau et qui conclut d'un plat du pied (1-3, 90e+2).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Romain Hamouma (6,5/10)

Peu en vue durant les 45 premières minutes, à l'image de son équipe, l'attaquant a en revanche rendu une seconde période de haute volée. Dans tous les bons coups, le Stéphanois a fait énormément de mal à la défense niçoise. Passeur décisif pour Aouchiche, l'ancien Caennais aurait dû obtenir un penalty pour une faute de Dante et il aurait pu faire mouche sur coup franc sans un arrêt déterminant de Benitez. Une belle débauche d'énergie mal récompensée.

ST ETIENNE :

Jessy Moulin (3) : son double arrêt monstrueux en début de partie aurait pu le transformer en héros du match, mais le gardien stéphanois s'est surtout distingué par sa fébrilité ce soir. Son dégagement raté débouche sur l'ouverture du score et il encaisse ensuite un but gag, même si Sow l'a largement plombé sur ce coup.

Saidou Sow (2) : promis à un grand avenir, le défenseur central de 18 ans a connu une première titularisation en pro cauchemardesque. L'international guinéen concède en effet un corner évitable qui débouche sur l'ouverture du score, puis il possède surtout une lourde part de responsabilité sur le but gag encaissé en déviant le ballon juste devant Moulin. Dommage car il avait été plutôt solide dans les duels. Remplacé à la 46e minute par Miguel Trauco (5,5) qui a profité du second acte à l'avantage des Verts pour se mettre en valeur dans un registre offensif qui lui convient bien.

Harold Moukoudi (5) : un match correct de la part du défenseur central qui a fait parler sa puissance dans les duels et qui a fait l'effort de soigner ses sorties de balle.

Panagiotis Retsos (6) : d'abord aligné dans l'axe puis comme latéral gauche, le défenseur prêté par le Bayer Leverkusen a laissé apprécier sa polyvalence. Le Grec s'est surtout signalé par ses interventions propres, tranchantes et rassurantes. Une première encourageante au sein d'une défense qui a perdu tous ses repères…

Nelson Alpha Sissoko (5) : une prestation timide pour le latéral droit, pas spécialement en vue que ce soit défensivement ou offensivement. Sérieux, mais il doit encore se lâcher.

Zaydou Youssouf (4) : son tir osé suite à un corner aurait pu permettre à l'ASSE d'égaliser sans un bel arrêt de Benitez, mais le milieu de terrain a raté son match malgré des orientations de jeu et des récupérations intéressantes. En effet, l'ancien Bordelais lâche le marquage de Lees Melou sur l'ouverture du score, puis il se signale encore par une perte de balle dangereuse en seconde période. Remplacé à la 56e minute par Lucas Gourna-Douath (non noté).

Mahdi Camara (4) : beaucoup moins présent qu'à son habitude dans la bataille de l'entrejeu, le milieu de terrain s'est fait bouger dans les duels et il a perdu trop de ballons.

Kevin Monnet-Paquet (4,5) : pour sa première titularisation depuis un an et demi, le Stéphanois a été baladé à tous les postes par Puel. D'abord piston gauche puis ailier droit, l'ancien Lorientais a affiché énormément de combativité, à l'image de son tir non cadré avant la pause, mais il a peiné à faire de véritables différences. Remplacé à la 73e minute par Maxence Rivera (non noté).

Adil Aouchiche (5,5) : placé dans un rôle d'électron libre censé lui convenir à merveille, le milieu offensif a donné l'impression d'avoir du mal à se positionner en première période. On l'a senti plus tranchant ensuite et il est récompensé avec sa réduction du score. Remplacé à la 79e minute par Bilal Benkhedim (non noté).

Romain Hamouma (6,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Jean-Philippe Krasso (4) : trop esseulé, l'avant-centre n'a pas eu la moindre occasion à se mettre sous la dent dans une première période dominée par les Niçois et ses décrochages n'auront pas été plus fructueux. Remplacé à la 46e minute par Denis Bouanga (6), auteur d'une excellente entrée, lui qui a multiplié les débordements et mis le feu à plusieurs reprises dans la surface adverse.

NICE :

Walter Benítez (4,5) : un match paradoxal pour le gardien azuréen, capable du pire comme du meilleur ce soir. Auteur de deux arrêts décisifs face à Youssouf puis Hamouma, l'Argentin s'est aussi distingué par une relance ratée qui a permis aux Verts de réduire le score. Une bévue dont le portier a mis du temps à se remettre…

Robson Bambu (5,5) : plutôt solide avec Lotomba sur le côté droit, le défenseur central a régulièrement dépassé sa fonction en remontant le ballon comme il aime le faire.

Dante (5,5) : le capitaine niçois a globalement rendu une copie solide avec des interventions autoritaires dans la surface, mais son match aurait pu et dû être terni par sa poussette sur Hamouma dans la surface qui n'a inexplicablement pas été sanctionnée…

Stanley Nsoki (5) : en difficulté depuis son arrivée à Nice, le défenseur central s'est montré très rassurant en première période avec plusieurs retours salvateurs. L'ancien Parisien a en revanche davantage souffert après la pause lorsque les Verts ont accéléré.

Jordan Lotomba (6,5) : recruté cet été, le latéral droit tient son match référence avec le Gym. Sérieux défensivement dans son couloir, même s'il a été contraint de multiplier les fautes en raison du réveil adverse en seconde période, le Suisse s'est montré très précieux offensivement. On retiendra son centre impeccable pour la tête de Gouiri et celui qui débouche, avec beaucoup de réussite, sur le but gag de l'attaquant.

Khéphren Thuram-Ulien (5,5) : en train de monter en puissance, le milieu de terrain a poursuivi sur sa lancée ce dimanche avec de bons ballons adressés vers l'avant malgré un déchet qui reste trop important. Remplacé à la 72e minute par Myziane Maolida (non noté), d'abord houspillé par Schneiderlin puis auteur du dernier but.

Morgan Schneiderlin (5,5) : sa sérénité a fait du bien dans les remontées de balle et le milieu de terrain a tenu son rôle de leader en recadrant plusieurs de ses coéquipiers sur la fin. L'ancien Red Devil aura fait le boulot à la récupération.

Hassane Kamara (5) : après une bonne entame de match avec beaucoup d'activité sur son côté gauche, le piston est un peu rentré dans le rang et on l'a senti moins en vue qu'à son habitude.

Rony Lopes (5) : comme souvent, l'ailier est monté en puissance au fil du match. D'abord très discret et peu inspiré dans ses choix, le Portugais a été nettement plus présent sur les contres en fin de partie. L'ancien Monégasque est encore loin de son meilleur niveau mais il reprend peu à peu confiance… Remplacé à la 83e minute par Danilo Barbosa (non noté).

Amine Gouiri (6) : aligné comme avant-centre en l'absence de Dolberg, l'ancien Lyonnais a fait dans son registre habituel et beaucoup décroché. Cette fois, le Niçois ne s'est pas forcément montré très inspiré dans ses combinaisons mais il a le mérite de rester concentré pour profiter de la bourde stéphanoise et inscrire le 2e but. Remplacé à la 83e minute par Dan Ndoye (non noté), passeur décisif pour Maolida avec beaucoup de réussite.

Pierre Lees Melou (6,5) : auteur d'une ouverture du score opportuniste, le milieu offensif s'est montré précieux en contre, lui qui a parfaitement aguillé ses partenaires. L'ancien Dijonnais aurait même pu signer un doublé sans un Moulin vigilant.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ST ETIENNE 1-3 NICE (mi-tps: 0-2) - FRANCE - Ligue 1 / 7e journée
Stade : Stade Geoffroy-Guichard - Arbitre : Amaury Delerue

Buts : A. Aouchiche (57e) pour ST ETIENNE - P. Lees Melou (8e) A. Gouiri (30e) M. Maolida (90+1e) pour NICE
Avertissements : H. Moukoudi (72e), R. Hamouma (90+3e), pour ST ETIENNE - H. Kamara (49e), S. N'Soki (58e), W. Benítez (67e), J. Lotomba (68e), Robson Bambu (73e), pour NICE

ST ETIENNE : J. Moulin - S. Sow (M. Trauco, 46e), H. Moukoudi, P. Retsos - N. Sissoko, M. Camara, A. Aouchiche (B. Benkhedim, 79e), Z. Youssouf (L. Gourna-Douath, 57e), K. Monnet-Paquet (M. Rivera, 72e) - J. Krasso (D. Bouanga, 46e), R. Hamouma

NICE : W. Benítez - Robson Bambu, Dante, S. N'Soki - J. Lotomba, K. Thuram-Ulien (M. Maolida, 72e), M. Schneiderlin, H. Kamara - P. Lees Melou, Rony Lopes (Danilo, 83e) - A. Gouiri (D. Ndoye, 83e)

VIDEO : le but gag inscrit par Gouiri

La joie du buteur (0-2, 30e)

Aouchiche avait redonné espoir en réduisant le score (1-2, 57e)

Benitez capable du meilleur comme du pire ce soir

Une première encourageante pour le défenseur polyvalent Retsos







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par Trauco, 46e2Sow
carton jaune, 72e5Moukoudi
but, 57e >remplacé par Benkhedim, 79e5,5Aouchiche
>remplacé par Gourna-Douath, 57e4Youssouf
>remplacé par Rivera, 72e4,5Monnet-Paquet
>remplacé par Bouanga, 46e4Krasso
carton jaune, 90e+36,5Hamouma
carton jaune, 67e4,5Benítez
carton jaune, 73e5,5Robson Bambu
carton jaune, 58e5Nsoki
carton jaune, 68e6,5Lotomba
>remplacé par Maolida, 72e5,5Thuram-Ulien
carton jaune, 49e5Kamara
but, 8e6,5Lees Melou
>remplacé par Danilo, 83e5Lopes
but, 30e >remplacé par Ndoye, 83e6Gouiri


MASQUER LA PUB