Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Gunners privent les Reds du Community Shield - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 1-1 (5-4 tab) Liverpool)

Par Youcef Touaitia - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 29/08/2020 à 19h41
Taille du texte: Email Imprimer

En souffrance durant plus d'une heure, Arsenal s'est finalement imposé contre Liverpool (1-1, 5-4 tab), ce samedi, à l'occasion de la 98e édition du Community Shield. Un seizième titre dans l'épreuve pour les Gunners, qui enchaînent après leur récente victoire en FA Cup.

Les Gunners privent les Reds du Community Shield - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 1-1 (5-4 tab) Liverpool)
Aubameyang a inscrit un joli but contre Liverpool.

Liverpool va devoir patienter avant de remporter un 16e Community Shield, un premier depuis 2006. Comme la saison passée contre Manchester City, le club de la Mersey a chuté face à Arsenal (1-1, 5-4 tab), ce samedi à Wembley.

Rapidement devant au score mais en souffrance durant plus d'une heure, les Gunners ont résisté aux vagues rouges pour remporter un nouveau titre après la FA Cup, le 1er août.

Le bijou d'Aubameyang

Alors que Van Dijk voyait son but être refusé pour une position de hors-jeu, Arsenal frappait en premier. Servi par Saka, Aubameyang ouvrait la marque d'une fabuleuse frappe enroulée qui ne laissait aucune chance à Alisson (1-0, 12e). Le gardien brésilien se mettait néanmoins en évidence dans la foulée en réalisant une parade décisive sur un tir à ras de terre de Nketiah, proche du break. Un premier quart d'heure chaotique pour Liverpool, étonnamment désorganisé et friable.

Au fil des minutes, les Reds grappillaient du terrain et mettaient la pression sur des Gunners concentrés et très solidaires. Milner, sur des frappes flottantes, et Robertson, sur des centres puissants, tentaient d'apporter le danger devant le but de Martinez, mais la bande à David Luiz faisait le dos rond. Mieux encore, elle se montrait tranchante en contre avec une utilisation optimale du terrain. Un Arsenal efficace et bien dans son match en première période.

Arsenal craque, Brewster se troue

Au retour des vestiaires, Firmino manquait de peu l'égalisation sur une frappe qui effleurait le poteau de Martinez. Dans la foulée, le portier argentin sortait le grand jeu en réalisant un arrêt incroyable devant Mané. Un gros coup de chaud pour Arsenal qui subissait mais résistait face à des Scousers aussi pressés que décevants dans l'utilisation du ballon.

Mais à force de pousser, Liverpool revenait dans le coup grâce au nouvel entrant, Minamino, qui profitait d'un cafouillage pour égaliser du plat du pied (1-1, 73e). Trop attentistes, les Canonniers pouvaient à nouveau compter sur Martinez, qui gagnait son autre duel avec Mané. Lors de la séance des tirs au but, Brewster manquait sa tentative alors que tous les joueurs d'Arsenal trompaient Alisson. Un nouveau titre pour Mikel Arteta !

La note du match : 5,5/10

Un match de reprise, et ça s'est vu. Si Arsenal a montré de belles dispositions techniques, les Gunners ont rapidement baissé le pied. Liverpool a de son côté montré des largesses défensives avant de monter en puissance et s'arracher pour revenir dans le coup. Dans l'ensemble, on a eu droit à une partie moyenne avec des erreurs inhabituelles chez certains joueurs.

Les buts :

- Sur le côté droit, Saka réalise une magnifique transversale en direction d'Aubameyang, positionné sur l'aile gauche. Le Gabonais contrôle le ballon, le décale sur sa droite et déclenche une lourde frappe enroulée depuis l'entrée de la surface pour tromper Alisson dans le petit filet opposé (1-0, 12e).

- En panique, la défense d'Arsenal ne parvient pas à se dégager. Mis sous pression par Salah, Holding et Soares s'emmêlent les pinceaux et Minamino, à l'affût, profite du mauvais renvoi du Portugais pour ajuster Martinez d'un plat du pied à ras de terre (1-1, 73e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Emiliano Martinez (7,5/10)

Le gardien argentin a été essentiel dans ce match. Serein dans ses relances toujours très précises pour démarrer les actions, il sort le grand jeu en gagnant deux duels avec Mané pour empêcher Liverpool de passer devant.

ARSENAL :

Emiliano Martinez (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Hector Bellerin (6) : le latéral droit espagnol a fait le boulot. Malgré quelques percées de Mané, le Catalan a bien tenu son couloir, avec notamment la passe vers l'avant qui déstabilise Liverpool sur le but d'Aubameyang. Remplacé à la 58e minute par Cédric Soares (non noté).

David Luiz (5,5) : un match à la David Luiz. De l'enthousiasme mais aussi de la fébrilité sur certaines phases, avec quelques relances hasardeuses.

Rob Holding (5) : solide durant une heure, le défenseur central a eu beaucoup plus de mal en fin de match. Après une mésentente avec ses partenaires sur le but de Minamino, il se troue sur l'action où Mané est proche du 2-1.

Kieran Tierney (6) : match solide de l'habituel latéral gauche, qui a bien contenu Salah. Il s'est contenté de sécuriser sa zone en ne tentant quasiment pas de montées. Remplacé à la 83e minute par Sead Kolasinac (non noté).

Bukayo Saka (6,5) : en voilà un qui a fait une sacrée impression en première période ! Positionné à droite, l'Anglais a fait ce qu'il voulait avec le ballon. Auteur d'une magnifique ouverture sur le but d'Aubameyang, il est proche d'une nouvelle passe décisive pour Nketiah dans la foulée. Un peu moins en vue après la pause. Remplacé à la 82e minute par Joe Willock (non noté).

Mohamed Elneny (7) : de retour d'un prêt à Besiktas, le milieu égyptien pourrait être une des belles surprises de la saison à Arsenal. Très à l'aise dans son rôle de sentinelle, avec de nombreux décrochages au niveau de ses défenseurs centraux, l'ancien joueur du FC Bâle a été important dans son rôle de régulateur.

Granit Xhaka (6,5) : le Suisse a rendu une copie intéressante. Il a su se faire mal pour contenir les milieux adverses. Un match de devoir pour lui aussi.

Ainsley Maitland-Niles (5,5) : un match globalement neutre pour le piston gauche. Il a laissé Williams déborder à de nombreuses reprises. Offensivement, on l'a trop peu vu.

Eddie Nketiah (5) : une belle occasion en début de match avec une frappe repoussée du bout des doigts par Alisson. Puis des difficultés à permettre à son bloc de jouer plus haut. On l'a peu vu après la demi-heure de jeu. Remplacé à la 82e minute par Reiss Nelson (non noté).

Pierre-Emerick Aubameyang (6,5) : encore une fois, l'attaquant gabonais a assumé son statut de capitaine. Buteur d'entrée d'une superbe frappe enroulée, l'ancien Vert n'a eu de cesse de provoquer Williams pour le pousser à la faute. Même s'il n'a pas réussi à se procurer d'autres occasions franches, son activité a été importante pour Arsenal.

LIVERPOOL :

Alisson Becker (6) : rapidement battu par Aubameyang, le gardien brésilien est décisif dans la foulée en sortant une frappe dangereuse de Nketiah. Solide sur sa ligne, il n'a toutefois pas été déterminant lors de la séance des tirs au but.

Neco Williams (5) : titularisé en l'absence d'Alexander-Arnold, le latéral droit a souffert face à Aubameyang. Malgré tout, il a tenté d'amener le danger avec ses percées intéressantes. Remplacé à la 59e minute par Takumi Minamino (non noté), auteur du but égalisateur.

Virgil van Dijk (6) : on a connu le Néerlandais bien plus incisif. S'il n'a quasiment pas été débordé, le défenseur central a donné l'impression de jouer ce match sans forcer.

Joe Gomez (5,5) : quelques difficultés face à Nketiah et Saka en début de match. Il est beaucoup mieux après la demi-heure de jeu.

Andy Robertson (5,5) : contrairement à Williams, le latéral gauche écossais a apporté le danger grâce à des centres puissants qui ont mis en difficulté la défense d'Arsenal. En revanche, il a laissé quelques trous bien exploités par Saka.

Giorginio Wijnaldum (4) : une rencontre très compliquée pour le Néerlandais. De nombreuses pertes de balle, peu de montées avec le ballon, le milieu oranje a en plus eu du mal à répondre aux duels très physiques imposés par ses adversaires. Remplacé à la 92e minute par Rhian Brewster (non noté), qui manque son tir au but.

Fabinho (6) : le Brésilien a répondu présent. Il a joué à son rythme, permettant à Liverpool de ne pas pendre l'eau en début de match.

James Milner (4,5) : un petit match pour le capitaine des Reds, qui a trop souvent voulu forcer le destin en tentant des frappes lointaines alors que le jeu réclamait autre chose. Une déception. Remplacé à la 59e minute par Naby Keita (non noté).

Mohamed Salah (4) : une entrée en lice très décevante pour l'Égyptien. En dehors d'une belle passe croisée en fin de première période, le Pharaon a proposé une prestation beaucoup trop neutre même s'il est indirectement impliqué sur le but de Minamino.

Roberto Firmino (5) : quelques déviations bien senties, une frappe qui ne passe pas loin du but au retour des vestiaires... Le Brésilien a été en dessous de son niveau habituel. Et cela s'est ressenti dans le jeu de son équipe. Remplacé à la 83e minute par Curtis Jones (non noté).

Sadio Mané (5,5) : le plus actif des attaquants de Liverpool. Malheureusement pour lui, l'ailier sénégalais a été particulièrement maladroit en perdant ses deux duels avec Martinez. Deux actions qui auraient pu faire basculer le match.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Buteur, Aubameyang a rendu hommage à Black Panther (1-0, 12e)

Minamino a remis les pendules à l'heure (1-1, 73e)

Brewster a raté son tir au but pour les Reds

La joie des Gunners lors de la remise du titre

 VIDEO : le superbe but d'Aubameyang

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB