Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Une large domination pour une petite victoire - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 1-0 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 31/07/2020 à 18h00
Taille du texte: Email Imprimer

Largement dominateur, le Bayern Munich a pris le meilleur sur l'Olympique de Marseille (1-0) ce vendredi en match amical. En préparation pour la Ligue des Champions, le champion d'Allemagne a totalement étouffé le club phocéen.

Une large domination pour une petite victoire - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 1-0 OM)
Serge Gnabry a marqué pour le Bayern Munich.

La différence de préparation était bien trop importante… Pour son seul match amical avant la Ligue des Champions, le Bayern Munich a logiquement dominé l'Olympique de Marseille (1-0) ce vendredi. Il s'agit d'un score flatteur pour le club phocéen, totalement dominé.

Bien évidemment, ce revers n'a rien d'inquiétant pour l'OM, qui n'était tout simplement pas dans le même état de forme que le champion d'Allemagne pour avoir la possibilité de rivaliser.

Le festival de Gnabry !

Dès les premières minutes, les Munichois exerçaient une grosse pression sur la cage marseillaise. Après une entame difficile, les Phocéens, même gênés par le pressing adverse, parvenaient à sortir la tête de l'eau avec quelques séquences intéressantes. Puis sur un bon décalage d'Alaba, Gnabry réalisait un petit festival, éliminant Amavi et Gonzalez d'une feinte, avant d'ajuster Mandanda (1-0, 19e).

Avec le contrôle du ballon, le champion d'Allemagne déroulait et baladait l'OM, sans pour autant parvenir à se procurer de grosses occasions. A l'image d'un Amavi en grande souffrance, les hommes de Villas-Boas subissaient les assauts répétés du Bayern... Mais heureusement, Mandanda sortait le grand jeu devant Kimmich, Müller puis Davies avant un gros raté de Müller, devant la cage vide.

Une seconde période triste…

Au retour des vestiaires, Tolisso, entré en jeu à la mi-temps, était tout proche de faire le break sur un corner mais manquait le cadre à bout portant ! Privés du ballon, les Marseillais souffraient et une frappe de Coutinho frôlait le poteau de Mandanda… Avec de nombreux changements de la part des deux équipes à l'heure de jeu, le rythme chutait et l'OM en profitait pour souffler.

Sous l'impulsion d'un Radonjic intéressant, Marseille parvenait, enfin, à ressortir le ballon et déstabilisait, un peu, le bloc défensif du Bayern. Mais à l'exception d'une tentative lointaine et osée d'Aké avec un lob, il ne se passait plus rien sur la fin de cette rencontre amicale. Un petit succès, mais largement mérité pour Munich.

La note du match : 4,5/10

Les deux équipes ne sont pas au même niveau de préparation, et on l'a très rapidement vu. En effet, malgré quelques séquences intéressantes de la part de l'Olympique de Marseille, le Bayern Munich a dominé ce match de la tête et des épaules. Physiquement plus tranchant, le champion d'Allemagne a multiplié les assauts avec un match qui a souvent eu des allures d'attaque-défense. La seconde période a été vraiment peu spectaculaire…

Le but :

- Bien servi sur le côté droit par Alaba, Gnabry s'infiltre dans la surface et provoque Amavi. D'une feinte de frappe, l'Allemand élimine à la fois Amavi et Gonzalez, avant d'ajuster Mandanda d'une frappe placée (1-0, 19e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Serge Gnabry (7,5/10)

L'Allemand a éclaboussé cette rencontre de son talent. Dans son couloir, le milieu offensif a fait vivre un véritable enfer à Amavi et a été à l'origine des meilleures actions de son équipe. Assez logiquement, il a été récompensé de ses efforts avec un but, à la suite d'une superbe feinte pour éliminer Amavi et Gonzalez. Malgré son raté devant la cage vide avant la pause, il a été vraiment excellent. Remplacé à la 60e minute par Michaël Cuisance (non noté). Pisté par l'OM en vue d'un prêt, le Français a apporté du danger, à l'image d'une frappe bien captée par Mandanda.

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (6) : le gardien du Bayern Munich n'a pas eu besoin de forcer son talent pour garder sa cage inviolée. C'est simple, l'Allemand a simplement eu une petite frayeur sur une déviation de Benedetto sur un corner. Mais sinon, le portier a eu des interventions faciles à réaliser et a été propre dans son jeu au pied. Remplacé à la 60e minute par Sven Ulreich (non noté).

Joshua Kimmich (6,5) : positionné dans le couloir droit en l'absence de Pavard, blessé et forfait pour la fin de saison, l'Allemand a rapidement trouvé ses marques à ce poste. Très facile dans son duel avec Payet, il a réalisé des montées tranchantes pour apporter le danger et a été proche de marquer, mais a buté sur un bon Mandanda. Remplacé à la 60e minute par Alvaro Odriozola (non noté).

Jérôme Boateng (7) : une copie excellente pour le défenseur central du Bayern Munich. Physiquement, l'Allemand a pris le meilleur, assez facilement, sur ses adversaires et a récupéré de très nombreux ballons. A l'image d'une passe de Thauvin pour Benedetto interceptée, il a été attentif et a été également impressionnant dans ses relances longues. Remplacé à la 60e minute par Niklas Süle (non noté), qui réalisait son grand retour 9 mois après sa grave blessure au genou.

David Alaba (7,5) : le Bayern Munich a du mal à trouver un accord pour sa prolongation… Le club allemand devrait pourtant faire l'effort ! Car l'Autrichien, aligné en défense centrale sur ce match, a été impressionnant. Toujours juste dans ses interventions, il est capable d'être la première rampe de lancement des attaques de son équipe, à l'image de son service sur le but de Gnabry. Remplacé à la 45e minute par Lucas Hernandez (6). Le Français a fait une petite peur à son gardien sur une remise en retrait trop appuyée. Mais dans l'ensemble, il a été dominateur avec plusieurs interventions puissantes.

Alphonso Davies (6) : véritable révélation de la saison à ce poste de latéral droit, le Canadien a été totalement correct ce vendredi. Malgré quelques difficultés à contenir Thauvin, il a bien tenu dans l'ensemble et s'est signalé par des montées intéressantes. Sur une erreur de Sarr, le prodige a été proche de marquer, mais a été mis en échec par Mandanda. Remplacé à la 60e minute par Bright Akwo Arrey-Mbi (non noté).

Thiago Alcantara (6,5) : en début de match, l'Espagnol n'était pas forcément dans le bon rythme et a distribué les mauvais coups. Mais assez rapidement, avec la maîtrise de son équipe, le milieu de terrain a pu afficher ses qualités et a vraiment régalé dans l'orientation du jeu avec des passes d'une qualité exceptionnelle. Remplacé à la 60e minute par Javi Martinez (non noté).

Leon Goretzka (5,5) : un match correct pour le milieu de terrain du Bayern Munich. Sans crever l'écran, l'Allemand a été présent à la récupération et a été précis, sans être brillant, dans ses passes. Physiquement, il a vraiment bougé Rongier dans son duel direct. Remplacé à la 45e minute par Corentin Tolisso (5,5), qui a été dangereux dès son entrée en jeu avec une reprise non-cadrée à bout portant. Dans le jeu, il a réalisé quelques décalages intéressants, mais a eu du déchet.

Serge Gnabry (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Thomas Müller (6) : une rencontre assez timorée pour le milieu offensif du Bayern Munich. En début de partie, il a été peu trouvé et assez discret. Mais petit à petit, il a gagné en influence et a été tout de même dangereux sur une frappe lointaine bien repoussée par Mandanda. Remplacé à la 45e minute par Philippe Coutinho (6). Le Brésilien a été plutôt intéressant avec des transmissions justes et une belle frappe, qui a frôlé le poteau de Mandanda.

Ivan Perisic (4,5) : préféré à Coman pour cette rencontre, le Croate disposait probablement d'une opportunité pour marquer des points en vue de la fin de saison. Une occasion ratée ! En effet, le joueur prêté par l'Inter Milan a été le plus décevant de son équipe avec un impact limité et surtout des échecs techniques à répétition. Remplacé à la 45e minute par Kingsley Coman (5,5), qui a apporté grâce à sa vitesse. Au contraire de Perisic, le Français a provoqué son adversaire et a réussi à faire des différences. Cependant, dans la zone de vérité, il doit être plus précis.

Robert Lewandowski (5) : l'autre petite déception de ce match amical pour le Bayern Munich. A la pointe de l'attaque du champion d'Allemagne, le Polonais n'a tout simplement pas eu une seule occasion à se mettre sous la dent malgré l'énorme domination de son équipe. Par contre, il a tout de même été intéressant dans ses remises. Remplacé à la 71e minute par Joshua Zirkzee (non noté).

OLYMPIQUE DE MARSEILLE :

Steve Mandanda (7) : le gardien de l'Olympique de Marseille a été bon ! Pourtant sur la première occasion du Bayern, le Français a été battu à bout portant par Gnabry. Mais par la suite, le portier a sorti le grand jeu pour sauver le club phocéen avec des parades devant Kimmich, Müller puis Davies. Heureusement qu'il était là !

Bouna Sarr (5,5) : le latéral droit de l'Olympique de Marseille n'a pas démérité sur cette partie. Bien aidé par un Perisic très peu inspiré, l'ancien Messin a bien tenu son couloir et s'est offert quelques montées intéressantes. Même face à Davies, il n'a pas été ridicule dans les duels… mais a commis une grosse erreur sur l'occasion du Canadien avant la pause. Remplacé à la 45e minute par Hiroki Sakai (5,5), qui a réalisé une entrée correcte. Malgré la vitesse de Coman face à lui, le Japonais n'a pas pris l'eau et a effectué un travail défensif de qualité. Par contre, offensivement, il n'a pas existé.

Alvaro Gonzalez (5) : sa mauvaise défense sur le but de Gnabry plombe son match. Pourtant, dans le domaine aérien, l'Espagnol a été plutôt bon et a bien secondé Sarr dans la profondeur. Mais sur l'ouverture du score, il a été mis par terre par la feinte de l'Allemand et a totalement ouvert le chemin de la cage à son adversaire… A noter aussi son manque d'agressivité sur l'occasion de Müller.

Duje Caleta-Car (6,5) : l'Olympique de Marseille a été en difficulté sur cette rencontre et a beaucoup défendu. Le Croate en a profité pour mettre en avant ses qualités physiques, avec notamment une belle présence dans le domaine aérien. Dans l'ensemble, il a été donc plutôt bon, même s'il n'a pas été capable de sauver Amavi… Remplacé à la 64e minute par Leonardo Balerdi (non noté). L'Argentin a été sérieux sur son entrée en jeu, avec un joli contre devant Cuisance puis une intervention sur un centre de Coman.

Jordan Amavi (2,5) : un calvaire ! Quel désastre ! C'est simple, quasiment toutes les occasions du Bayern sont venues de son couloir avec son incapacité à gérer les vagues munichoises. Sur l'ouverture du score de Gnabry, il a été totalement pris par la feinte de l'Allemand et a été en grande difficulté sur les attaques adverses. Dur malgré une seconde période mieux gérée… Remplacé à la 79e minute par Saîf-Eddine Khaoui (non noté).

Valentin Rongier (4) : une rencontre compliquée pour le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. Dans les duels, l'ancien Nantais a eu du mal à répondre à l'intensité physique des Allemands. Et dans ses transmissions, il a été bien moins précis par rapport à ses standards en étant en difficulté face au pressing adverse. Il a même gâché une belle opportunité offensive en tardant à décaler Thauvin. Remplacé à la 60e minute par Kevin Strootman (non noté).

Boubacar Kamara (6) : dans un rôle de sentinelle, le Marseillais a été globalement à la hauteur. Défensivement, il a multiplié les efforts pour boucher les trous et compenser les difficultés de certains de ses partenaires. Même dans ses relances, le Phocéen a parfois soulagé son équipe avec sa capacité à trouver ses coéquipiers. Remplacé à la 79e minute par Pape Gueye (non noté).

Morgan Sanson (6,5) : à l'inverse de Rongier, l'ancien Montpelliérain a lui été capable de répondre physiquement au défi proposé par les Munichois. Et pourtant, il a vite subi une grosse faute de Müller. Dans l'ensemble, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a beaucoup couru, a bien défendu et a aussi été capable de se projeter. Remplacé à la 79e minute par Maxime Lopez (non noté).

Florian Thauvin (5,5) : de l'envie, mais aussi de l'imprécision. L'ailier de l'Olympique de Marseille a été capable de réaliser des différences face à Davies. Mais malheureusement, dans le dernier geste et à l'approche de la zone de vérité, l'international français a manqué de justesse avec plusieurs passes ratées, notamment sur une action où Benedetto allait se trouver devant Neuer. Remplacé à la 60e minute par Valère Germain (non noté).

Dario Benedetto (4,5) : une rencontre difficile pour l'avant-centre de l'Olympique de Marseille. Avec la large domination du Bayern Munich, l'Argentin a eu peu d'opportunités à se mettre sous la dent, à l'exception d'une belle déviation sur un corner. Dans ses remises, il a été peu inspiré et a eu du déchet technique. Il a beaucoup couru pour défendre. Remplacé à la 60e minute par Marley Aké (non noté), qui a apporté du jus avec notamment un lob lointain tenté après un petit festival. Intéressant.

Dimitri Payet (3) : une vraie déception sur cette partie. En étant privé du ballon, le milieu offensif de l'Olympique de Marseille a forcément du mal à exprimer ses qualités. Mais dans son implication, l'international français n'a pas été irréprochable avec des efforts défensifs assez réduits. Dans ce secteur, il n'a d'ailleurs pas aidé Amavi… Remplacé à la 60e minute par Nemanja Radonjic (non noté), qui a affiché un visage intéressant avec de l'envie et des courses tranchantes.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
BAYERN MUNICH 1-0 OLYMPIQUE DE MARSEILLE (1-0 mi-tps) - Match amical
Stade : Bayern Campus (Munich) - Arbitre : Felix Brych

But : Gnabry (19e) pour le Bayern Munich

BAYERN MUNICH : Neuer (Ulreich, 60e) - Kimmich (Odriozola, 60e), Boateng (Sule, 60e), Alaba (Hernandez, 45e), Davies (Arrey-Mbi, 60e) - Thiago (Martinez, 60e), Goretzka (Tolisso, 45e) - Gnabry (Cuisance, 60e), Müller (Coutinho, 45e), Perisic (Coman, 45e) - Lewandowski (Zirkzee, 71e). Entraîneur : Hans-Dieter Flick.

OLYMPIQUE DE MARSEILLE : Mandanda - Sarr (Sakai, 45e), Gonzalez, Caleta-Car (Balerdi, 63e), Amavi (Khaoui, 79e) - Rongier (Strootman, 60e), Kamara (Gueye, 79e), Sanson (Lopez, 79e) - Thauvin (Germain, 60e), Benedetto (Aké, 60e), Payet (Radonjic, 60e). Entraîneur : André Villas-Boas.

Le joli but de Gnabry (1-0, 19e)

La joie de l'Allemand avec ses partenaires

Sanson a été à la hauteur dans l'entrejeu

Auteur de plusieurs parades, Mandanda a sauvé l'OM







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Lyon a remporté le match aller face à la Juve 1-0. Qui va se qualifier pour les quarts de finale ?

Lyon
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB