Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ligue 1 : Aulas se fait recadrer par Hardouin... et réplique

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 26/05/2020 à 09h18
Taille du texte: Email Imprimer

La directrice générale de la FFF, Florence Hardouin, a répondu aux attaques de Jean-Michel Aulas dans un courrier adressé au président de l'Olympique Lyonnais. La réaction de ce dernier ne s'est pas fait attendre.

Ligue 1 : Aulas se fait recadrer par Hardouin... et réplique
Aulas ne veut pas rendre les armes

Lancé dans une bataille pour faire reprendre le championnat de France, Jean-Michel Aulas commence à agacer beaucoup de monde. C'est le cas notamment de Florence Hardouin, directrice générale de la FFF et membre du comité exécutif par l'UEFA. Cette dernière n'a pas apprécié les récents propos du président de l'OL.

Ce week-end, Aulas parlait d'un «protocole qu'on ne regarde même pas en France» et édicté par l'UEFA «lors de différentes réunions auxquelles le football français était représenté par la directrice générale de la FFF, Florence Hardouin, et le directeur général de la LFP, Didier Quillot.» Une attaque à peine voilée contre les instances dirigeantes du football français. Dans une volonté de «rétablir certaines vérités» , Hardouin lui a répondu dans un courrier que L'Equipe a pu consulter.

Le protocole UEFA «n'existe pas»

Dans ce courrier, la directrice générale de la FFF explique que le protocole UEFA évoqué par Aulas «n'existe pas» . Elle précise que l'UEFA «travaille à l'établissement d'un protocole médical qui dictera les conditions sanitaires et hygiéniques de reprise» de la Ligue des Champions et la Ligue Europa, uniquement, mais que ce protocole «n'est pas encore finalisé et présenté au comité exécutif UEFA» . «Par ailleurs, il ne s'agit en aucun cas d'un protocole concernant les championnats nationaux» rappelle-t-elle.

Hardouin explique que «la direction médicale de la FFF a participé à l'élaboration d'un protocole de reprise» , mais que la situation sanitaire n'a «pas permis» de l'activer. «Les instances du football français ne peuvent donc pas étudier un protocole UEFA pour deux raisons : 1- il n'existe pas encore, 2- lorsqu'il sera validé, il ne concernera que les compétitions européennes» , insiste-t-elle, avant de faire comprendre que les propos de «JMA» passent mal...

Une allusion «parfaitement inappropriée»

«Par ailleurs, votre allusion au fait que la France, par mon intermédiaire, n'aurait pas réussi à faire appliquer les recommandations de l'UEFA me semble parfaitement inappropriée» , fait-elle remarquer, rappelant que l'UEFA recommandait «d'essayer de terminer les saisons sportives, si possible avant le 3 août 2020» , mais précisait également que «ce sont les directives des autorités gouvernementales nationales qui doivent s'appliquer» .

Aulas a vite répliqué puisque le président lyonnais lui a répondu dans un courrier que la «recommandation de l'UEFA était donc clairement d'encourager les associations nationales et les Ligues à faire le maximum pour mener à bien les championnats nationaux en cours» , d'après des propos rapportés par L'Equipe. Il rappelle ensuite que la décision d'arrêter le championnat a été prise en fonction de cette fameuse date du 3 août préconisée, et non pas imposée, par l'UEFA.

Aulas pointe du doigt la ministre des Sports

«Vous avez omis de rappeler que la ministre des Sports elle-même avait bien précisé que sa décision était uniquement liée aux informations que les dirigeants du football lui avaient données, à savoir l'obligation faite par l'UEFA de terminer les championnats le 3 août, ce qui est inexact. C'est bien cette justification de Madame la ministre des Sports qui a conduit le gouvernement à prendre cette décision» , explique «JMA» .

Alors qu'Hardouin évoquait une «volonté louable de défendre les intérêts de (son) club» , Aulas assure une nouvelle fois agir «dans l'intérêt général du football français qui va se trouver maintenant pénalisé face à tous ses concurrents européens (...) qui ont, eux, décidé de patienter, puis de reprendre en toute connaissance de cause» . Il est également «certain que la concertation avec l'État permettrait de trouver encore une solution efficace pour tout le football français» .

Pour vous, Aulas a-t-il raison d'insister ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'échange Arthur (Juve/82 M€) - Pjanic (Barça/65 M€), qui a fait la meilleure affaire ?

Juventus Turin
FC Barcelone
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB