Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ligue 1 : une solution trouvée pour les salaires des joueurs

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/04/2020 à 21h34
Taille du texte: Email Imprimer

En discussions depuis plusieurs jours, les présidents de la Ligue 1 et l'UNFP, le syndicat des joueurs, négocient concernant la question des salaires des joueurs durant cette crise sanitaire liée au coronavirus. Et un accord de principe a été trouvé entre les deux parties.

Ligue 1 : une solution trouvée pour les salaires des joueurs
La LFP a donné son accord pour cet accord de principe.

Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, les clubs de Ligue 1 se retrouvent confrontés à des problèmes financiers importants en raison de l'interruption jusqu'à nouvel ordre des compétitions. Dans l'Hexagone, les équipes ont décidé de passer au chômage partiel pour limiter les dégâts.

Grâce à cette mesure, les salariés percevront désormais 84% de leur salaire net. C'est l'Etat qui prendra en charge les salaires dans la limite de 4,5 Smic, soit 5 400 € par mois, le reste étant à la charge des clubs.

Un accord de principe trouvé

Cependant, cette solution n'était pas suffisante pour répondre à cette situation particulièrement complexe. Ainsi, depuis plusieurs jours, plusieurs présidents tricolores, Jean Pierre Caillot (Reims), Nicolas Holveck (Stade Rennais), Jean Pierre Rivère (Nice), Francis Graille (Auxerre), et l'UNFP, le syndicat des joueurs, discutent ensemble pour négocier une éventuelle baisse des salaires des joueurs durant l'arrêt des compétitions.

Et selon les informations de la radio RMC ce mardi, un accord de principe a été trouvé entre les deux parties. Pour le moment, les joueurs ne vont pas baisser leurs salaires, mais vont décaler les paiements d'une partie de cet argent au terme de la saison. De son côté, la Ligue de Football Professionnel a déjà donné son feu vert, mais cette décision doit être validée par toutes les instances.

Un fonctionnement par tranches

Dans les faits, comment cette diminution temporaire des émoluments des joueurs va fonctionner ? Elle s'appliquera selon des tranches : 0% en dessous de 10 000 euros par mois, 20% entre 10 000 et 20 000 euros, 30% entre 20 000 et 50 000 euros, 40% entre 50 000 et 100 000 euros et enfin 50% au-dessus de 100 000 euros. Il s'agit d'un premier effort de la part de l'ensemble des joueurs pour aider le football français à lutter face à cette situation difficile.

Que pensez-vous de cet accord entre les dirigeants du football français et les joueurs ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Laurent Blanc peut-il être une solution idéale à l'OM en cas de rupture avec Villas-Boas ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB