Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La sale soirée de Marseille... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-2 Amiens)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/03/2020 à 23h06
Taille du texte: Email Imprimer

Sérieux durant 80 minutes, l'Olympique de Marseille s'est écroulé pour concéder le nul contre Amiens (2-2), ce vendredi, en ouverture de la 28e journée de Ligue 1. Malgré ses deux buts d'avance, le club phocéen a totalement manqué sa fin de match et pourrait voir ses concurrents pour la Ligue des Champions se rapprocher au classement.

La sale soirée de Marseille... - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-2 Amiens)
Ghoddos a puni l'OM dans le temps additionnel.

Il y a des matchs nuls qui font mal. Celui concédé par l'Olympique de Marseille contre Amiens (2-2), ce vendredi, en ouverture de la 28e journée de Ligue 1, en fait partie. Alors qu'il menait assez aisément par deux buts d'avance, le club phocéen s'est complètement écroulé dans le dernier quart d'heure. Une contre-performance dont pourrait profiter Rennes, qui a l'occasion de revenir à six points en cas de succès contre Montpellier, dimanche.

L'OM peut remercier Gurtner

Malgré une belle ambiance au Vélodrome, pas complètement plein pour l'occasion, les Marseillais peinaient à poser le pied sur le ballon. Face à un bloc amiénois parfaitement en place et positionné très bas sur le terrain, les locaux manquaient d'inspiration. Un milieu avec trop peu d'impact, des attaquants totalement esseulés, le club phocéen ne trouvait pas la parade.

Pour tenter d'apporter le danger, Payet était contraint de dézoner vers l'axe, sans toutefois réussir à se montrer plus dangereux. Seuls Sarr et Amavi, qui n'hésitaient pas à monter dans leurs couloirs, animaient un tout petit peu les débats, mais les centres des deux latéraux manquaient de précision face à une forteresse picarde imperméable. Peu avant la pause, Sanson trouvait finalement la faille sur une frappe flottante qui surprenait Gurtner, pas irréprochable sur ce coup (1-0, 45e+1).

Payet régale

Le gardien amiénois se rachetait après la pause en empêchant Payet, auteur d'un rush phénoménal, d'inscrire un des buts de l'année. Ce n'était que partie remise puisque le milieu offensif trouvait à son tour le chemin des filets sur une frappe déviée par Chedjou (2-0, 56e). Un nouveau coup de massue pour l'ASC, qui n'abdiquait pas. Notamment Kakuta, qui prenait les choses en main et qui donnait des sueurs froides à Mandanda sur ses frappes flottantes.

L'OM s'effondre...

Dans le dernier quart d'heure, l'OM se contentait de gérer son avance. Un peu trop même. Quelques instants après l'entrée attendue de Thauvin, de retour après six mois d'absence, Amavi fauchait Guirassy dans la surface. Le buteur picard se faisait justice en prenant Mandanda à contre-pied (2-1, 83e). L'avant-centre passé par Lille passait tout proche de refroidir un peu plus le Vélodrome mais sa tête percutait la barre quelques minutes plus tard. A force de subir, Marseille était finalement puni par Ghoddos, qui se jetait au second poteau sur un centre puissant de Calabresi (90e+5). Terrible pour l'OM...

La note du match : 6,5/10

Un match à deux visages. Une première période très fermée, avec des Marseillais peu inspirés face à un bloc amiénois très regroupé. Puis une seconde période bien plus ouverte avec un Payet très tranchant qui a régalé avec ses gestes techniques. L'OM, qui a raté sa fin de match, a finalement été puni par des Amiénois qui n'auront joué qu'une demi-heure...

Les buts :

- Pas attaqué dans l'axe, Strootman, qui avait récupéré le ballon dans les pieds d'un Amiénois au début de l'action, sert Sanson sur sa gauche. Le milieu français ne réfléchit pas et décoche une frappe flottante sur laquelle Gurtner se troue complètement (1-0, 45e+1).

- Servi par Sanson sur la gauche, Payet fixe un, deux puis trois défenseurs picards pour allumer la mèche de 20 mètres. Le ballon est contré par Chedjou et échappe à Gurtner, pris à contre-pied (2-0, 56e).

- Malgré une conduite de balle peu académique après un service de Kakuta, Guirassy est fauché dans la surface par Amavi. Penalty pour Amiens, que le buteur picard transforme en prenant Mandanda à contre-pied en tirant sur sa gauche (2-1, 83e).

- Sur un contre de la dernière chance, Ghoddos envoie un joli ballon à l'opposée pour Calabresi. Le latéral droit italien centre fort à ras de terre pour l'Iranien, qui devance Kamara et Sakai pour punir Mandanda (2-2, 90e+6).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kevin Strootman (7/10)

Kamara redescendu d'un cran, le Néerlandais avait une belle opportunité de montrer à son entraîneur qu'il pouvait compter sur lui. Et il a répondu présent ! Efficace à la récupération, c'est lui qui chipe le ballon dans les pieds d'un Amiénois sur l'action du but de Sanson, à qui il offre la passe décisive. Combatif et acharné, il a réalisé un ses matchs les plus aboutis depuis son arrivée il y a 18 mois.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (4) : pas du tout mis à contribution en première période, le gardien phocéen n'a pas été décisif ce soir. Battu sur le penalty de Guirassy, qui a touché sa barre dans la foulée, il se fait catapulter par Ghoddos dans le temps additionnel. Une soirée compliquée.

Bouna Sarr (6,5) : le latéral droit a répondu présent. A défaut de se montrer précis, il a le mérite d'avoir été actif dans la période moyenne de l'OM en première mi-temps. Défensivement, il a été solide. Remplacé à la 77e minute par Hiroki Sakai (non noté), qui est complètement à la ramasse durant le quart d'heure qu'il a passé sur le terrain. Une entrée cataclysmique.

Álvaro González (5,5) : le défenseur central espagnol a été serein durant une heure. Avant de perdre plusieurs duels face à Guirassy, qui lui a donné du fil à retordre. Il a fini sur les rotules.

Boubacar Kamara (5,5) : replacé en défense centrale pour combler l'absence de Caleta-Car, le Minot n'a pas été mis à l'épreuve durant 80 minutes. Il a toutefois fait preuve de laxisme sur le but égalisateur de Ghoddos en le lâchant complètement dans la surface. Une grossière erreur.

Jordan Amavi (4) : on ne pourra jamais reprocher au latéral gauche de se donner à fond... parfois un peu trop. En difficulté en début de match, notamment après une faute très appuyée qui a bien failli coûter cher, il est monté en puissance pour multiplier les déboulés dans son couloir. Avant de retomber dans ses travers en concédant un penalty largement évitable en fin de match. Il aurait très certainement dû être exclu dans cette rencontre.

Morgan Sanson (7) : son but est certes chanceux, puisque Gurtner s'est complètement troué sur sa frappe, mais le milieu passé par Montpellier a été présent. Au four et au moulin, il a multiplié les efforts des deux côtés du terrain. A la hauteur, une fois de plus. Remplacé à la 94e minute par Maxime Lopez (non noté).

Kevin Strootman (7) : lire commentaire ci-dessus.

Valentin Rongier (4,5) : un ton en dessous, une fois de plus. Le milieu passé par Nantes semble éprouvé par la répétition des matchs et n'a quasiment pas fait de différences ce soir, se projetant beaucoup trop peu vers l'avant. Décevant.

Valère Germain (4,5) : face à un bloc aussi regroupé et avec peu de solutions proposées, c'était mission impossible pour l'attaquant marseillais. Une nouvelle fois positionné sur l'aile droite, il n'a pas du tout pesé sur cette rencontre, faisant parfois preuve de nervosité. Il a toutefois répété de nombreux efforts, mais cela n'a pas suffi pour mettre en difficulté Aleesami.

Darío Benedetto (3) : on attend un Benedetto remonté après son triplé à Nîmes. L'attaquant argentin a été catastrophique. Englouti dans la défense amiénoise, il a traversé la rencontre comme un fantôme. Le seul moment où il s'est fait remarquer, c'est lorsqu'il a enfilé son bonnet de bain pour couvrir sa tête après avoir saigné abondamment.

Dimitri Payet (7) : une première période totalement neutre avec une rare imprécision dans ses passes. Puis le déclic. Face à un bloc amiénois ouvert après le but de Sanson, le meneur de jeu a réalisé des dégâts incroyables au retour des vestiaires. Proche d'inscrire un des buts de l'année après un magnifique rush dans la surface, il fait le break sur une frappe contrée par Chedjou. 15 minutes de très haute volée qui ont fait chavirer le Vélodrome. Remplacé à la 79e minute par Florian Thauvin (non noté), qui a effectué son grand retour après 6 mois d'absence. S'il a réalisé quelques différences balle au pied, il n'effectue pas le repli défensif sur l'action fatale de la dernière minute.

AMIENS :

Régis Gurtner (4) : le gardien et capitaine picard peut s'en vouloir. Alors que son équipe tenait le bon bout, il s'est complètement troué sur la frappe victorieuse de Sanson avant la pause. Il se rattrape néanmoins au retour des vestiaires avec un superbe arrêt devant Payet. Moyen toutefois.

Arturo Calabresi (5) : l'Italien a mordu la poussière face à Payet. Malgré l'aide apportée par certains de ses partenaires, il est quasiment toujours tombé dans les pièges posés par son adversaire. Après la sortie du Réunionnais, il a eu du répit, se permettant même d'être passeur décisif pour Ghoddos dans le temps additionnel !

Nicholas Opoku (6) : solide. Malgré quelques difficultés sur les crochets de Payet, il n'a laissé aucune chance à Benedetto. Un match plus que correct.

Aurélien Chedjou (6,5) : le Camerounais a d'abord été malheureux ce soir. Plutôt à son avantage dans les duels avec Benedetto, il dévie malencontreusement la frappe de Payet pour le second but marseillais. Mais à l'expérience, il n'a rien lâché, et c'est lui qui, de manière autoritaire, a récupéré le ballon de la dernière chance sur le but de Ghoddos. Payant !

Haitam Aleesami (6,5) : le Norvégien a fait le boulot. Jamais mis en danger par Germain, il a bien sécurisé son couloir pour bien finir le match.

Bongani Zungu (6,5) : le Sud-Africain n'a pas fait le déplacement pour rien... Combatif, il a cassé de nombreuses actions marseillaises avec des fautes intelligentes. Il monte en puissance et finit par dominer l'entrejeu grâce à sa puissance physique.

Thomas Monconduit (4) : le milieu picard a énormément souffert. Souvent dépassé dans l'engagement par Strootman et Sanson, sa sortie n'a clairement pas handicapé son équipe. Remplacé à la 71e minute par Alexis Blin (non noté), qui a mis beaucoup plus d'impact que son prédécesseur.

Fousseni Diabate (4) : quelques rushs sans grande conviction. L'ailier amiénois n'a pas énormément pesé ce soir. Remplacé à la 82e minute par Saman Ghoddos (non noté), qui a étalé toute sa classe sur l'action où il égalise dans le temps additionnel.

Gaël Kakuta (6,5) : plutôt transparent en première période, le milieu offensif a sérieusement haussé le ton après la pause. Proche de tromper Mandanda d'une belle frappe flottante, c'est lui qui réalise les décalages sur les actions chaudes de son équipe. Important.

Isaac Mbenza (4) : le Belge n'a pas du tout pesé. En dehors d'une frappe à ras de terre peu dangereuse au retour des vestiaires, il n'a rien apporté de concret. Remplacé à la 63e minute par Chadrac Akolo (non noté).

Sehrou Guirassy (7) : bien contenu durant une heure, le buteur amiénois a fait très mal dans la dernière demi-heure. Sa puissance physique a usé les défenseurs marseillais, qui n'ont pas réussi à l'empêcher de prendre confiance. Il transforme le penalty qu'il obtient et touche la barre dans la foulée. Un bon match, une fois de plus pour lui.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 2-2 AMIENS (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 28e journée
Stade : Orange Vélodrome - 49.748 spectateurs - Arbitre : François Letexier

Buts : M. Sanson (45+1e) D. Payet (57e) pour MARSEILLE - S. Guirassy (83e, pen.) S. Ghoddos (90+5e) pour AMIENS
Avertissements : J. Amavi (17e), D. Payet (40e), pour MARSEILLE - T. Monconduit (38e), A. Calabresi (60e), pour AMIENS

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr (H. Sakai, 77e), B. Kamara, Álvaro González, J. Amavi - V. Rongier, K. Strootman, M. Sanson (M. Lopez, 90+4e) - V. Germain, D. Benedetto, D. Payet (F. Thauvin, 80e)

AMIENS : R. Gurtner - A. Calabresi, N. Opoku, A. Chedjou, H. Aleesami - T. Monconduit (A. Blin, 71e), B. Zungu - I. Mbenza (C. Akolo, 62e), G. Kakuta, F. Diabaté (S. Ghoddos, 80e) - S. Guirassy

Benedetto en mode nageur

Sanson a ouvert la marque avant la pause (45e+1)

Payet a fait le break en seconde période (2-0, 56e)

Thauvin a effectué son retour, 6 mois après

La hargne des joueurs picards sur l'égalisation de Ghoddos (2-2, 90e+6)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel joueur qui a déjà été dans les favoris certaines années (hors 2019) aurait mérité le plus un Ballon d'Or ?

Pirlo
Iniesta
Sneijder
Xavi
Ribéry
Neuer
Griezmann
Varane
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Amiens

A
M
I
E
N
S
>remplacé par Sakai, 77e6,5Sarr
carton jaune, 17e4Amavi
but, 45e+1 >remplacé par Lopez, 90e+47Sanson
but, 57e >remplacé par Thauvin, 80ecarton jaune, 40e7Payet
carton jaune, 60e5Calabresi
>remplacé par Blin, 71ecarton jaune, 38e4Monconduit
>remplacé par Akolo, 62e4Mbenza
>remplacé par Ghoddos, 80e4Diabate
but sur pénalty, 83e7Guirassy


MASQUER LA PUB