Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Girondins tombent dans le piège - Débrief et NOTES des joueurs (Pau 3-2 ap Bordeaux)

Par Youcef Touaitia - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 16/01/2020 à 23h30
Taille du texte: Email Imprimer

Au bout de la prolongation, Pau, pensionnaire de National, a arraché une prestigieuse victoire contre Bordeaux (3-2 ap), ce jeudi, lors des 16es de finale de la Coupe de France. Malgré sa domination, la formation girondine a craqué dans les derniers instants face à la grinta béarnaise.

Les Girondins tombent dans le piège - Débrief et NOTES des joueurs (Pau 3-2 ap Bordeaux)
Oudin a raté son match à Pau.

Bordeaux est tombé dans le piège. En déplacement à Pau, le club girondin, malgré sa domination globale, a chuté face à la formation de National (3-2 ap), ce jeudi, lors des 16es de finale de la Coupe de France. Pas assez tranchants et malchanceux, les hommes de Paulo Sousa sortent de la compétition par la petite porte.

Pau ne se débine pas

Sur un terrain très difficile, avec une zone importante dépourvue de pelouse, les Girondins mettaient rapidement le pied sur le ballon. Mais le manque de mouvement des attaquants rendait la tâche compliquée aux milieux, pas assez inspirés. Tout le contraire de Pau. Sur leur première opportunité dangereuse, les locaux trouvaient la faille par Name, qui catapultait le ballon à l'entrée de la surface après un coup franc mal dégagé (1-0, 23e).

Piqués au vif, les Bordelais réagissaient timidement. Malgré leur supériorité technique, les visiteurs avaient un mal fou à contourner une défense paloise bien placée. D'autant que celle-ci multipliait les interventions de plus en plus musclées. Avant la pause, les Marine et Blanc parvenaient à égaliser grâce à Maja, qui lobait avec beaucoup de chance le gardien Bertrand après un bon travail de Poundje (1-1, 41e), mais Jarju redonnait l'avantage aux siens en trompant Poussin après un sublime une-deux avec Sabaly (2-1, 44e).

Bordeaux pousse, De Préville calme tout le monde

Dès le retour des vestiaires, Bordeaux poussait fort. De la tête, Benito butait sur un Bertrand impérial et dans la foulée sauvé par son poteau sur un centre dévié de Cafu. Sous pression, Pau reculait de plus en plus et pouvait une fois de plus compter sur un coup de chance puisque Hwang touchait à son tour la barre sur une frappe en pivot. A force de pousser, Bordeaux finissait par être récompensé. Depuis l'entrée de la surface, De Préville envoyait un coup franc parfait en plein dans la lucarne de Bertrand (2-2, 83e).

La bourde d'Aït Bennasser

Dans les dernières minutes, les Aquitains poussaient très fort face à des Palois carbonisés qui ne touchaient plus le ballon dans le camp adverse. Bertrand permettait même à son équipe d'obtenir la prolongation en repoussant une frappe puissante d'Aït Bennasser. Durant la demi-heure supplémentaire, le rythme baissait considérablement. Aucune des deux équipes ne parvenait à prendre le dessus... jusqu'à une terrible erreur d'Aït Bennasser, qui permettait à Gueye de crucifier Poussin d'une frappe puissante à ras de terre (3-2, 117e). Bordeaux est au tapis !

La note du match : 6/10

Malgré la pelouse dans un état lamentable, le match a été loin d'être désagréable à suivre, notamment en première période. Des Bordelais supérieurs techniquement mais trop peu inspirés, des Palois redoutables dans les 30 derniers mètres, l'opposition a été bien plus serrée que prévu. Avec un dénouement heureux pour les Béarnais !

Les buts :

- Pau obtient un coup franc le long de la ligne de but, sur le côté droit. C'est frappé mollement au premier poteau, où un défenseur bordelais repousse le ballon de la tête. A l'entrée de la surface, Name ne s'interroge pas et envoie une frappe puissante du pied droit à ras de terre, ne laissant aucune chance à Poussin (1-0, 23e).

- Sur le côté gauche, Poundje fixe son vis-à-vis et centre au premier poteau, où Maja profite d'une mauvaise intervention de Bury pour tromper Bertrand d'un lob chanceux (1-1, 41e).

- Parti depuis la gauche, Jarju s'enfonce dans la défense bordelaise. A 20 mètres, l'attaquant palois transmet sur sa gauche à Sabaly, qui lui glisse instantanément dans la course. Seul face à Poussin, le Gambien n'a plus qu'à le tromper à ras de terre (2-1, 44e).

- A l'entrée de la surface, légèrement sur la gauche, De Préville tente sa chance sur coup franc. Le ballon part bien et termine sa course en plein dans la lucarne gauche de Bertrand (2-2, 83e).

- Dans l'axe, Aït Bennasser n'assure pas sa passe en retrait pour Mexer. Gueye, à l'affût, remonte une vingtaine de mètres, fixe l'ancien Rennais et décoche une lourde frappe à ras de terre, de 25 mètres, sur la droite de Poussin, battu (3-2, 117e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yankuba Jarju (7/10)

Malgré ses allures d'attaquant pataud, le Gambien a été intéressant balle au pied. Gênant au pressing, il redonne l'avantage à son équipe avant la pause grâce à son rush dans le camp bordelais. Infatigable, il a passé plus d'une heure à courir pour empêcher la relance des défenseurs adverses, qui ont fini lessivés par les efforts. Un match à la hauteur.

PAU FC :

Benjamin Bertrand (6) : serein sur sa ligne, le gardien palois a été plutôt bon. S'il ne peut rien sur le but de Maja, il repousse une tête dangereuse de Benito après la pause et une frappe d'Aït Bennasser à la fin du temps réglementaire. Il peut néanmoins remercier ses poteaux, qui l'ont sauvé à deux reprises ce soir.

Younn Zahary (5) : le joueur prêté par Caen a eu du travail face à Poundje et Hwang. Il a souvent été débordé après la demi-heure de jeu.

Louis Bury (5,5) : pas irréprochable sur le but de Maja, il s'est montré solide au retour des vestiaires. Mieux, le défenseur central a tenté des montées audacieuses dans les moments difficiles de son équipe.

Mamadou Kamissoko (6,5) : c'est simple, le défenseur central ne s'est jamais posé de questions lorsqu'il a eu le ballon dans les pieds en le dégageant systématiquement loin devant. Une tactique payante pour ne pas se mettre en difficulté. Bon dans les duels.

Scotty Sadzoute (6,5) : solide. Le latéral gauche n'a jamais tremblé face à Oudin, ne lui laissant jamais la chance de prendre de la vitesse sur son aile. Intéressant.

Moustapha Name (6,5) : un vrai match de capitaine. Dur sur l'homme, parfois à la limite du raisonnable, c'est lui qui lance bien son équipe en ouvrant la marque d'une belle frappe à l'entrée de la surface. Il a plus de mal au retour des vestiaires, la faute à un carton jaune écopé tôt dans le match, mais il tient bien jusqu'au bout.

Quentin Daubin (6) : beaucoup de générosité et de combativité au milieu. S'il n'a pas eu l'occasion de montrer sa qualité à la passe, le milieu défensif s'est battu comme un beau diable pour maintenir la pression sur les Bordelais. Remplacé à la 113e minute par Lucas Laplace-Palette (non noté).

Abdourahmane Ndiaye (6) : le milieu béarnais a livré d'énormes efforts pour permettre à son équipe de ne pas jouer trop bas. Il a su mettre le pied quand il le fallait pour intimider les Bordelais. Remplacé à la 91e minute par Idrissa Ba (non noté).

Cheikh Tidiane Sabaly (6) : l'ailier sénégalais a fait une bonne impression. Disponible et percutant, il offre une superbe passe décisive à Jarju avant la mi-temps. Il a régalé le public avec quelques gestes dans son couloir même s'il s'est éteint après la pause. Intéressant. Remplacé à la 71e minute par Lamine Gueye (6), auteur du but victorieux en fin de match.

Yankuba Jarju (7) : lire commentaire ci-dessus.

Romain Bayard (5) : de bonnes intentions mais peu de résultats. L'ailier gauche a beaucoup donné dans son couloir sans jamais réussir à apporter le danger. Remplacé à la 78e minute par Paul Maisonneuve (non noté).

BORDEAUX :

Gaëtan Poussin (3) : un très mauvais match. Le gardien remplaçant de Bordeaux s'est fait avoir sur toutes les frappes cadrées adverses. Ce n'est pas demain la veille que Costil perdra sa place...

Vukasin Jovanovic (6) : le Serbe a fait preuve d'autorité dans l'ensemble. S'il n'est pas irréprochable sur le but de Jarju, il a été impeccable dès le retour des vestiaires en verrouillant bien sa zone. Il ne peut absolument rien faire sur la réalisation fatale de Gueye.

Mexer (4) : terrible pour le Mozambicain. Serein dans l'ensemble, il manque de tranchant sur le but de Jarju et n'est pas assez agressif face à Gueye sur le troisième but. Dur à avaler.

Loris Benito (4) : des difficultés pour le Suisse, aligné dans la défense à trois de Paulo Sousa. Souvent battu dans la course par Jarju, il a toutefois failli égaliser au retour des vestiaires sur un coup de tête.

Jonathan Cafu (6) : un des meilleurs Bordelais sur la pelouse. Très actif dans son rôle de piston droit, il a été un de ceux qui ont le plus percuté pour tenter de faire reculer le bloc palois. Après la pause, il touche le poteau sur un centre dévié. Remplacé à la 59e minute par Jimmy Briand (4), qui n'a clairement pas été transcendant après son entrée en jeu.

Yacine Adli (4) : un match plus que moyen pour l'ancien Parisien. Très mal entré dans sa partie, avec de nombreuses passes mal ajustées, il a légèrement relevé la tête après la demi-heure de jeu. On peut toutefois lui reprocher sa nonchalance sur certaines phases. Remplacé à la 59e minute par Toma Basic (4), qui a perdu beaucoup de ballons dangereux.

Youssef Ait Bennasser (4) : l'international marocain est monté en puissance tout au long du match. Impeccable dans les duels, il n'a jamais hésité à monter pour mettre la pression sur les joueurs défensifs de Pau. Mais voilà, fatigué, il a commis une énorme bourde en assurant mal sa passe en retrait dans les derniers instants, permettant à Gueye d'offrir la victoire à Pau.

Maxime Poundjé (6) : capitaine pour l'occasion, le latéral, positionné en piston gauche, a rendu une copie intéressante. Tranchant dans ses courses, il offre la passe décisive à Maja avant la pause. Remplacé à la 106e minute par Otavio (non noté).

Rémi Oudin (3) : pour sa première titularisation avec Bordeaux, l'ancien Rémois a été particulièrement décevant. Trop peu dangereux sur son aile droite, il n'a jamais réussi à faire les différences nécessaires pour rassurer les siens.

Josh Maja (4,5) : pas toujours servi dans les meilleures conditions, le buteur anglo-nigérian a réussi à égaliser peu avant la pause sur une déviation chanceuse. Sinon, il n'a pas assez pesé sur la défense paloise, bien en place. Remplacé à la 73e minute par Nicolas De Préville (6), auteur d'un très joli coup franc pour égaliser en fin de match.

Eui-Jo Hwang (5) : transparent en première période, l'attaquant sud-coréen, revenu il y a peu de son service civique, a repris du poil de la bête après la pause. D'une frappe en pivot, il a fracassé la barre de Bertrand et a percuté à de nombreuses reprises balle au pied. Pas assez efficace néanmoins.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PAU FC 3-2 BORDEAUX (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Coupe de France / 16e
Stade : Stade du Hameau - 15.668 spectateurs - Arbitre : Hakim Ben El Hadj

Buts : M. Name (23e) Y. Jarju (44e) M. Gueye (117e) pour PAU FC - J. Maja (41e) N. de Préville (82e) pour BORDEAUX
Avertissements : Q. Daubin (32e), M. Name (38e), M. Gueye (118e), pour PAU FC - L. Benito (77e), pour BORDEAUX

PAU FC : B. Bertrand, M. Kamissoko, L. Bury, S. Sadzoute, Y. Zahary, (P. Maisonneuve, 78e)R. Bayard, (Lucas Laplace Palette, 113e)Q. Daubin, (M. Gueye, 71e)C. Sabaly, (M. Ba, 91e)A. Ndiaye, M. Name, Y. Jarju,

BORDEAUX : G. Poussin, L. Benito, Mexer, M. Poundjé (Otavio, 105e), V. Jovanovic, Y. Aït Bennasser, Y. Adli (T. Basic, 60e), Jonathan Cafu (J. Briand, 59e), Hwang Ui-jo, R. Oudin, J. Maja (N. de Préville, 73e),

La joie de Name sur l'ouverture du score (1-0, 23e)

Le ton est parfois monté sur la pelouse

De Préville a inscrit un joli coup franc (2-2, 83e)

Les fans palois ont envahi le stade au coup de sifflet final







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Après sa défaite 2-1 à Dortmund, le PSG va-t-il réussir à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB