Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : Tuchel doit-il s'inspirer de Deschamps avec ses latéraux ?

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/01/2020 à 13h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le résultat nul contre Monaco (3-3), dimanche, a fait réapparaître de nombreuses carences au Paris Saint-Germain. Parmi celles-ci, la faiblesse des latéraux sur les phases défensives. A un peu plus d'un mois de la première manche face au Borussia Dortmund, Thomas Tuchel doit-il changer ses hommes dans les couloirs ?

PSG : Tuchel doit-il s'inspirer de Deschamps avec ses latéraux ?
Tuchel a encore du pain sur la planche avant Dortmund.

Avec le Paris Saint-Germain, on est souvent dans la démesure. Après les 8 victoires consécutives qui ont suivi le match très poussif sur la pelouse du Real Madrid (2-2), fin novembre, beaucoup ont estimé que Thomas Tuchel avait trouvé la bonne formule avec ses «quatre fantastiques» dans le secteur offensif. Mais le résultat nul concédé contre Monaco (3-3), dimanche, a (ré)ouvert de nombreux débats.

Concernant la tactique, d'abord, avec les questions légitimes sur le dispositif à choisir (4-2-4 ou 4-3-3) en vue des 8es de finale de la Ligue des Champions face au Borussia Dortmund, mais aussi concernant l'état d'esprit de certains joueurs, d'un coup réticents à l'idée de réaliser les basses besognes. Dans ce florilège de sujets, un a été passé sous silence : celui des latéraux.

Des latéraux médiocres contre Monaco

Face à l'ASM, Thomas Meunier et Juan Bernat ont été en dessous de tout. En première période, le Belge a pris d'énormes courants d'air dans son couloir, laissant tout le loisir à Keita Baldé et Aleksandr Golovin de s'y amuser. Les deux Monégasques n'ont d'ailleurs pas manqué l'occasion d'imposer leur loi puisque c'est précisément dans la zone de Meunier qu'ils ont construit leurs actions pour amener les deux premiers buts.

L'Espagnol, lui, a eu d'énormes soucis face au virevoltant Gelson Martins, qui n'a cessé de plonger dans son dos, permettant au Portugais de réaliser son meilleur match depuis son arrivée sur le Rocher. La preuve avec ce troisième but où Marco Verratti est contraint de faire maladroitement le boulot à sa place pour l'empêcher de s'infiltrer dans la surface de Keylor Navas.

Des profils plus défensifs à privilégier ?

Avec la présence de joueurs offensifs qui n'ont pas vocation à réaliser des efforts défensifs aussi poussés et un milieu très souvent découvert, la présence de latéraux portés vers l'avant est-elle nécessaire ? Tuchel doit très certainement se poser la question de leur fiabilité face à une équipe offensive comme Dortmund avec des flèches comme Jadon Sancho et Thorgan Hazard. Mais alors, quelle solution pour l'entraîneur allemand ? L'idée de relancer Thilo Kehrer et Abdou Diallo pourrait faire son chemin.

Polyvalents, les deux Parisiens, formés dans l'axe, ont déjà fait leurs preuves dans les couloirs. D'où leur venue souhaitée par Tuchel. L'ancien joueur de Schalke, s'il reste sur une terrible performance contre Manchester United, en mars dernier, dans cette position, avait toutefois réalisé des matchs aboutis quelques semaines plus tôt, contre Liverpool et Naples notamment. Le Français, lui, a souvent été utilisé, avec succès, par Lucien Favre, au poste de latéral gauche.

Tuchel a le temps...

Le coach parisien aura d'ailleurs le temps de tester cette possible formule d'ici la rencontre face à Dortmund. En effet, le PSG disputera 8 matchs jusqu'au 18 février, face à des adversaires plus ou moins coriaces : Monaco, Lorient, Reims, Lille, Montpellier, Nantes, Lyon et Amiens. De quoi laisser du temps à Diallo et Kehrer (disponibles pour le match contre Monaco, mercredi, au contraire de Meunier et Bernat, forfaits), de retrouver la forme après leurs récents pépins physiques qui les ont privés de plusieurs semaines de compétition.

Et si le doute persistait éventuellement quant à l'efficacité d'un tel choix, Tuchel pourrait se rassurer en se disant que les trois derniers champions du monde ont été sacrés avec au moins trois défenseurs centraux dans leur ligne arrière de quatre : Sergio Ramos, Gerard Piqué et Carles Puyol pour Vicente Del Bosque en 2010, Jérôme Boateng, Mats Hummels, Per Mertesacker et Benedikt Höwedes pour Joachim Löw en 2014 puis Raphaël Varane, Samuel Umtiti, Benjamin Pavard et Lucas Hernandez pour Didier Deschamps en 2018. De quoi être convaincu ?

Que doit faire Tuchel avec ses latéraux ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il absolument conserver Cavani au moins jusqu'à l'été prochain ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB