Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le titre ne peut pas échapper à ces Reds - Débrief et NOTES des joueurs (Leicester 0-4 Liverpool)

Par Youcef Touaitia - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 26/12/2019 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Époustouflant, Liverpool a laminé Leicester (0-4), ce jeudi, dans le choc de la 19e journée de Premier League. Extraordinaires collectivement et portés par un Trent Alexander-Arnold majestueux, les Reds ont fait un pas de plus vers un premier titre depuis 30 ans.

Le titre ne peut pas échapper à ces Reds - Débrief et NOTES des joueurs (Leicester 0-4 Liverpool)
Alexander-Arnold a été exceptionnel.

Ceux qui aiment la Premier League pour son suspense, vous pouvez d'ores et déjà passer votre chemin. Alors que Leicester, 2e, avait l'occasion de relancer le championnat anglais face au leader incontesté, Liverpool, on a eu droit à un équarrissage en bonne et due forme.

Monstrueux dans tous les compartiments et dans le sillage d'un Trent Alexander-Arnold absolument sensationnel, les Reds ont cartonné les Foxes (0-4), ce jeudi, lors de la 19e journée, pour prendre 13 points d'avance en tête du classement avec un match en moins. Un pas supplémentaire vers un titre qui ne peut plus échapper aux hommes de Jürgen Klopp.

Liverpool maîtrise les débats

Les Reds montraient d'entrée les crocs dans ce choc. Très efficaces au pressing, les visiteurs étouffaient des Foxes un peu trop présomptueux, qui jouaient avec le feu sur leurs premières relances. Paradoxalement, c'est sur contre que Liverpool se montrait beaucoup plus dangereux. Parfaitement lancé par Keita, Salah, trop individualiste, oubliait de servir Mané, en bonne position pour trouver la faille devant le but déserté par Schmeichel.

Progressivement, Liverpool s'installait dans le camp adverse et confisquait le ballon. Une tactique payante puisque Firmino, discret jusqu'ici, faussait compagnie à Chilwell pour placer un coup de tête imparable sur un centre millimétré d'Alexander-Arnold (0-1, 31e). Un coup de massue pour Leicester, qui passait proche de la correctionnelle sur une frappe de Mané, miraculeusement repoussée par Schmeichel.

Une marée rouge après la pause

Après la pause, la situation devenait intenable pour les Foxes. Dans le sillage d'un Alexander-Arnold déchaîné qui multipliait les centres très dangereux, les Scousers mettaient une pression infernale sur le but du gardien danois. Mais alors que Leicester parvenait doucement à sortir la tête de l'eau, Söyüncu, très solide depuis le début du match, concédait un penalty pour une main dans la surface, que Milner, tout juste entré en jeu, transformait sans trembler (0-2, 71e).

Le début de la fin pour les hommes de Brendan Rodgers. Car dans la foulée, Liverpool s'amusait. D'un centre précis, Alexander-Arnold trouvait Firmino, qui nettoyait la lucarne après un contrôle magique (0-3, 75e). Puis le latéral droit anglais, lancé comme une bombe, enfonçait un peu plus Leicester d'une frappe pure à ras de terre (0-4, 78e). Une raclée en bonne et due forme qui sonne comme un signal pour l'Europe du football : ce Liverpool est extraordinaire !

La note du match : 8/10

Amoureux du football, il ne fallait pas rater ce match. Car on a très certainement assisté, à 5 jours de la fin de l'année 2019, à une des plus belles prestations collectives de la décennie. Certes, Leicester n'a pas existé ce soir. Mais le rouleau-compresseur mis en place par Jürgen Klopp a été tel qu'il était impossible pour les Foxes de ne pas boire la tasse. Des actions fabuleuses, une défense d'acier, un milieu parfaitement huilé, une attaque quasi parfaite. Le football comme on l'aime.

Les buts :

- A gauche, à 35 mètres, Alexander-Arnold lève la tête et trouve Firmino au second poteau. L'attaquant brésilien profite du mauvais alignement de Chilwell pour placer un coup de tête imparable au ras du poteau (0-1, 31e).

- Sur un corner pourtant anodin, Söyüncü commet une main dans la surface. Penalty pour Liverpool, que Milner, à peine entré en jeu, transforme en tirant légèrement sur la droite de Schmeichel, parti de l'autre côté (0-2, 71e).

- Dans l'axe, Firmino joue dos au but et transmet le ballon à Milner, qui décale Alexander-Arnold sur la droite. L'Anglais centre en première intention pour le Brésilien, qui a bien suivi. D'un contrôle de classe mondiale, le Sud-Américain se met en position idéale pour trouver la lucarne gauche de Schmeichel (0-3, 75e).

- A gauche, Milner fixe la défense et trouve Mané dans l'axe. Le Sénégalais se met dans le sens du jeu et voit Alexander-Arnold partir comme une bombe sur sa droite. Plein de sang-froid, l'Anglais reprendre instantanément l'offrande de son partenaire en trompant Schmeichel d'une frappe pure à ras de terre (0-4, 78e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alexander Trent-Arnold (10/10)

Monumental, sensationnel, extraordinaire, les qualificatifs manquent pour définir la prestation absolument monstrueuse du latéral droit. Parfait défensivement avec aucune occasion concédée, l'Anglais a été intenable offensivement en multipliant les centres très dangereux dans son couloir. Il termine le match avec deux passes décisives et un but, mais il aurait pu facilement gonfler un peu plus sa feuille de statistiques. Un match délirant !

LEICESTER CITY :

Kasper Schmeichel (3) : décevant. En dehors de son bel arrêt sur un tir à bout portant de Mané, le gardien danois n'a pas été décisif, manquant de tranchant dans ses interventions.

Ricardo Pereira (4) : le latéral droit a été décevant. Trop frileux, il n'a jamais pris son courage à deux mains pour tenter de mettre en difficulté le couloir gauche des Reds. Un comportement inhabituel.

Caglar Söyüncü (5) : quel dommage... Pendant 70 minutes, le défenseur central turc a livré une prestation très propre en ne tombant jamais dans le panneau sur les tentatives de dribble de Salah. Mais une main sur un corner a finalement plombé le match de son équipe. Un geste malheureux qui a précipité la chute des Foxes.

Jonny Evans (2,5) : le Nord-Irlandais a pris un énorme bouillon. Berné par Firmino à de nombreuses reprises, il n'a jamais su comment régler le problème soulevé par le Brésilien. Une prestation médiocre.

Benjamin Chilwell (1) : le latéral gauche avait visiblement encore la tête qui tourne après la misère que Mahrez lui a fait subir, samedi... Ce soir, l'Anglais a livré une prestation cataclysmique. Systématiquement débordé par Alexander-Arnold, il a pris une leçon de la première à la dernière minute. Une soirée abominable.

Onyinye Ndidi (6) : clairement le meilleur joueur de son équipe ce soir. Sans son énorme travail de l'ombre et ses retours pour empêcher les Reds de frapper en première période, Leicester aurait pu couler plus tôt dans la partie. Mais il a finalement été trop seul pour subir.

James Maddison (3) : un match terrible pour lui. Il a tenté peu de choses et a quasiment tout raté, notamment ses coups de pied arrêtés. Une déception totale. Remplacé à la 76e minute par Hamza Choudhury (non noté).

Yoeri Tielemans (3) : le Belge n'a jamais vu le ballon. Pris au piège dans le milieu de Liverpool, on ne l'a vu que sur une action avec une frappe repoussée par la défense adverse. Trop pauvre dans l'ensemble.

Dennis Praet (3) : un supplice. Le Diable Rouge a lui aussi un seul petit tir à se mettre sous la dent. Une tentative complètement ratée. Défensivement, il a lui aussi été dépassé. Remplacé à la 72e minute par Ayoze Pérez (non noté).

Harvey Lewis Barnes (3) : l'ailier anglais est passé complètement à côté de son match. Privé de ballon, il n'a jamais existé sur son côté droit, où Robertson ne lui a pas laissé la moindre chance de briller. Remplacé à la 58e minute par Marc Albrighton (non noté).

Jamie Vardy (2) : l'arme fatale des Foxes a passé une nuit en enfer. Parfaitement contenu par Van Dijk et Gomez, il n'a touché qu'un ballon dans la surface adverse. A en faire des cauchemars.

LIVERPOOL :

Alisson (5) : le gardien brésilien n'a rien eu à faire ce soir. Leicester aurait pu passer des heures et des heures à jouer qu'il n'aurait pas été mis à contribution.

Trent Alexander-Arnold (10) : lire commentaire ci-dessus.

Virgil Van Dijk (9) : le Néerlandais a encore une fois montré pourquoi il est désormais le meilleur défenseur central du monde. Impressionnant physiquement, il n'a laissé aucune miette à ses adversaires, qui n'ont jamais réussi à le contourner ou même à le bousculer. Une prestance incroyable, un impact de tous les instants, le Batave a mangé Vardy à la petite cuillère.

Joseph Gomez (7,5) : un très bon match pour l'Anglais. Lui aussi impressionnant dans les duels, il a parfaitement maîtrisé Vardy, qui n'a pas réussi à le prendre à défaut. Sa seule erreur, une petite faute sur l'attaquant britannique en seconde période. C'est dire la propreté de sa copie.

Andrew Robertson (7,5) : même s'il a été moins éblouissant que son compère de droite, le latéral gauche a été excellent également. Impassable dans son couloir, il a distillé de nombreux centres dangereux au retour des vestiaires.

Georginio Wijnaldum (8) : une fois n'est pas coutume, le Néerlandais a été timide sur le plan offensif. En revanche, son repli défensif et son travail à la récupération ont été incroyablement utiles à Liverpool ce soir. Une grosse prestation dans l'envie et les efforts.

Jordan Henderson (7,5) : un match de patron pour le capitaine. Toujours en position de pointe basse au milieu, l'Anglais a parfaitement régulé le jeu de son équipe en offrant toujours des possibilités de relance à ses défenseurs. Du haut niveau. Remplacé à la 82e minute par Adam Lallana (non noté).

Naby Deco Keïta (8,5) : préféré à Milner, le Guinéen a livré une sacrée prestation. Percutant, il a, à de nombreuses reprises, gratté des dizaines de mètres sur ses percées balle au pied. Un rôle de box-to-box qui a fait terriblement mal à Leicester. Remplacé à la 70e minute par James Milner (8), buteur sur penalty sur son premier ballon et à l'origine des deux derniers buts. Vous avez dit décisif ?

Mohamed Salah (4) : mine de rien, l'ailier égyptien commence à se forger une petite réputation de joueur individualiste. Souvent la tête dans le guidon, il a encore une fois oublié ses partenaires, dont Mané en première période, sur des actions où il aurait été préférable de jouer collectif. Le seul point noir de la soirée. Remplacé à la 70e minute par Divock Origi (non noté).

Roberto Firmino (8,5) : énorme match de l'attaquant brésilien. Auteur de l'ouverture du score d'une tête smashée, il a été très important dans sa faculté à décrocher pour organiser le jeu. En confiance, il inscrit le troisième but, sur une action qu'il initie lui-même avant de conclure d'une belle frappe dans la lucarne. La classe.

Sadio Mané (7) : s'il n'a pas brillé dans la zone de finition, avec une grosse occasion gâchée en première période, l'ailier sénégalais a été important dans son jeu dos au but. Il est passeur décisif sur le but d'Alexander-Arnold grâce à sa vista. De gros efforts durant toute la rencontre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Premier League anglaise sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LEICESTER CITY 0-4 LIVERPOOL (mi-tps: 0-1) - ANGLETERRE - Premier League / 19e journée
Stade : King Power Stadium - 32.211 spectateurs - Arbitre : Michael Oliver

Buts : - Roberto Firmino (31e) J. Milner (71e, pen.) Roberto Firmino (74e) T. Alexander-Arnold (78e) pour LIVERPOOL
Avertissements : J. Maddison (73e), pour LEICESTER CITY - J. Gomez (62e), pour LIVERPOOL

LEICESTER CITY : K. Schmeichel - Ricardo Pereira, J. Evans, Ç. Söyüncü, B. Chilwell - W. Ndidi - H. Barnes (M. Albrighton, 58e), D. Praet (Ayoze Pérez, 72e), Y. Tielemans, J. Maddison (H. Choudhury, 76e) - J. Vardy

LIVERPOOL : Alisson - T. Alexander-Arnold, J. Gomez, V. van Dijk, A. Robertson - N. Keïta (J. Milner, 70e), J. Henderson (A. Lallana, 82e), G. Wijnaldum - Mohamed Salah (D. Origi, 70e), Roberto Firmino, S. Mané

Salah a parfois manqué d'altruisme

Firmino a ouvert la marque sur une passe d'Alexander-Arnold (0-1, 31e)

Milner a marqué sur son premier ballon, sur penalty (0-2, 71e)

La joie d'Alexander-Arnold, passeur décisif sur le second but de Firmino (0-3, 75e)

Alexander-Arnold a trouvé la faille lui aussi (0-4, 78e)

Maddison a vécu un calvaire face aux Reds

La joie de Klopp après le match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Leicester City

L
E
I
C
E
S
T
E
R

C
I
T
Y
Banc des remplaçants Liverpool

L
I
V
E
R
P
O
O
L
>remplacé par Albrighton, 58e3Barnes
>remplacé par Pérez, 72e3Praet
>remplacé par Choudhury, 76ecarton jaune, 73e3Maddison
but, 78e10Alexander-Arnold
carton jaune, 62e7,5Gomez
>remplacé par Milner, 70e8,5Keïta
>remplacé par Lallana, 82e7,5Henderson
>remplacé par Origi, 70e4Salah
but, 31e
but, 74e
28,5Roberto Firmino


MASQUER LA PUB