Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le meilleur effectif de Ligue 1 à mi-saison (2019-2020)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 23/12/2019 à 16h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Depuis le début de la saison, certains joueurs brillent de mille feux avec leur club. Et d'autres se sont révélés ou ont confirmé leur talent. Au terme de la phase aller du championnat, Maxifoot vous dévoile son meilleur effectif et son équipe type du début de saison.

Le meilleur effectif de Ligue 1 à mi-saison (2019-2020)
Mbappé et Neymar figurent dans notre effectif.

Le meilleur effectif a été choisi selon les performances réelles des joueurs depuis le début de la saison 2019-2020, et non selon leur valeur supposée. Au regard de la complémentarité des joueurs, voici le meilleur effectif de Ligue 1 à mi-saison, réalisé par Maxifoot avec la participation de Youcef Touaitia, Eric Bethsy, Romain Rigaux, Alexis Goudlijian et Romain Lantheaume.

Dans cet effectif de rêve, vous pourrez noter la présence de neuf Parisiens, trois Marseillais, deux Rémois, deux Monégasques, un Lillois, un Nantais, un Rennais, un Niçois, un Bordelais, un Lyonnais et un Brestois.

Le meilleur effectif de Ligue 1 depuis le début de la saison (hypothèse de 23 joueurs sous contrat)

Gardiens (3) : Keylor Navas (Paris Saint-Germain), Predrag Rajkovic (Reims), Steve Mandanda (Olympique de Marseille)

Comme toujours, ce poste reste particulièrement bien fourni en Ligue 1. Recruté par le Paris Saint-Germain l'été dernier en provenance du Real Madrid, Keylor Navas a rapidement rassuré avec le club de la capitale. Même peu inquiété sur l'ensemble des matchs, le Costaricien sait répondre présent sur les moments chauds et dirige la meilleure défense du championnat (10 buts encaissés), à égalité avec Reims.

Et justement, le portier rémois Predrag Rajkovic a été également récompensé. Arrivé lors du dernier mercato, le Serbe s'est imposé comme une excellente pioche et a brillé avec des arrêts importants. Enfin, le capitaine de l'Olympique de Marseille Steve Mandanda a été choisi. De retour à son meilleur niveau mais aussi en équipe de France, le Tricolore a sauvé le club phocéen à plusieurs reprises et a été déterminant dans la belle première partie de la saison de l'OM.

Défenseurs (6) : Yunis Abdelhamid (Reims), Thiago Silva (Paris Saint-Germain), Laurent Koscielny (Bordeaux), Andrei Girotto (FC Nantes), Youcef Atal (OGC Nice), Juan Bernat (Paris Saint-Germain)

Pour notre secteur défensif, les deux meilleures défenses de L1 ont été bien évidemment encore mises à l'honneur avec les présences de Yunis Abdelhamid et de Thiago Silva. Les deux hommes ont survolé les débats sur cette première partie de la saison et ont confirmé qu'ils étaient des patrons. Pour les accompagner en défense centrale, le vétéran de Bordeaux Laurent Koscielny a fait l'unanimité. Pour son retour en France, l'ancien joueur d'Arsenal s'est rapidement imposé comme une valeur sûre et a été l'un des meilleurs à son poste dans ce championnat.

Repositionné en défense par Christian Gourcuff, Andrei Girotto a été une excellente surprise. Solide et appliqué, le Brésilien apporte en plus sa polyvalence avec sa capacité à évoluer dans l'entrejeu. Par contre sur les côtés, les latéraux n'ont pas été en grande forme sur les premiers mois de compétition. Pour sa régularité, le Parisien Juan Bernat a été plébiscité à gauche. Alors que le Niçois Youcef Atal a été désigné à droite malgré un début de saison mitigé et sa récente blessure. L'Algérien a profité d'un manque de concurrence pour tout de même sortir du lot.

Milieux (4) : Eduardo Camavinga (Rennes), Marquinhos (Paris Saint-Germain), Morgan Sanson (Olympique de Marseille), Marco Verratti (Paris Saint-Germain)

Dans l'entrejeu, le Rennais Eduardo Camavinga s'est imposé comme une évidence. Véritable révélation de cette première partie de saison, le jeune français a éclaboussé la L1 de son talent et semble promis à un grand avenir. Pour l'accompagner, le Parisien Marquinhos a également fait l'unanimité. Régulièrement aligné dans le coeur du jeu par son coach Thomas Tuchel, le Brésilien s'est imposé comme un élément fort à la récupération et pourra apporter sa polyvalence dans cet effectif.

Poumon de l'Olympique de Marseille, Morgan Sanson a été également plébiscité. Après un exercice 2018-2019 décevant, l'ancien Héraultais a retrouvé des couleurs sous les ordres d'André Villas-Boas avec une activité impressionnante. Enfin, le Parisien Marco Verratti a retenu notre attention. Même si l'Italien n'est pas assez efficace à notre goût dans la zone de vérité, il symbolise tout de même la maîtrise du champion de France en titre dans ce secteur de jeu et a souvent régalé par ses passes millimétrées.

Milieux offensifs (5) : Neymar (Paris Saint-Germain), Angel Di Maria (Paris Saint-Germain), Memphis Depay (Olympique Lyonnais), Dimitri Payet (Olympique de Marseille), Yoann Court (Brest)

Il y a bien longtemps que le championnat français n'avait pas eu autant de talents sur le plan offensif. Au Paris Saint-Germain, meilleure attaque de L1 (43 buts marqués), les milieux offensifs Neymar et Angel Di Maria ont bien évidemment fait l'unanimité. Malgré ses blessures, le Brésilien a été déterminant (8 buts et 3 passes décisives), alors que l'Argentin a confirmé qu'il était l'un des leaders du PSG (6 buts et 7 passes décisives).

Malgré son indisponibilité pour le reste de cet exercice, le Lyonnais Memphis Depay mérite sa place dans cet effectif. Car face aux difficultés de l'Olympique Lyonnais, le Néerlandais a surnagé et a souvent porté les Gones sur ses épaules (9 buts et 2 passes décisives). En très grande forme ces dernières semaines, le Marseillais Dimitri Payet a également réussi à s'imposer comme un indispensable. Son retour au plus haut niveau a coïncidé avec la superbe série du club phocéen et le Tricolore a été efficace (6 buts et 3 passes décisives). Enfin, le Brestois Yoann Court a été récompensé. 2e meilleur passeur de L1 (7 caviars), l'ailier symbolise parfaitement la mentalité joueuse du promu.

Attaquants (5) : Wissam Ben Yedder (AS Monaco), Islam Slimani (AS Monaco), Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain), Mauro Icardi (Paris Saint-Germain), Victor Osimhen (Lille)

Bien évidemment, il est impossible de ne pas débuter avec le meilleur buteur de L1 à la mi-saison : Wissam Ben Yedder. Malgré les performances mitigées de l'AS Monaco, l'international français a été impressionnant avec 13 buts marqués. Pour l'accompagner, son coéquipier Islam Slimani a été également retenu avec des statistiques très complètes (6 buts et 8 passes décisives). Le duo de l'ASM rayonne sur ce championnat.

Ensuite, on retrouve bien évidemment les deux meilleurs buteurs du PSG : Kylian Mbappé et Mauro Icardi. Pourtant freiné par une blessure sur cette première partie de saison, le Tricolore de 21 ans continue d'affoler les compteurs avec 11 réalisations et 4 passes décisives. De son côté, l'Argentin prêté par l'Inter Milan s'est révélé comme un tueur avec 9 buts. Méconnu du grand public en France en début de saison, le Lillois Victor Osimhen a été une véritable révélation. Avec 10 buts, le Nigérian a incarné la force offensive du LOSC.

Ils auraient également pu faire partie de l'effectif :

Sélectionner 23 noms n'a pas été facile et il fallait faire des choix. D'autres joueurs auraient aussi pu intégrer cet effectif. Au poste de gardien, le Brestois Gautier Larsonneur a fait l'objet de nombreuses discussions, mais a fait les frais d'une énorme concurrence. En défense, le Lyonnais Jason Denayer a été également mentionné. Sur les côtés, le Strasbourgeois Mohamed Simakan et le Stéphanois Mathieu Debuchy ont fait l'objet de discussions, sans pour autant bousculer la hiérarchie.

Au milieu, le Nantais Abdoulaye Touré a évolué à un haut niveau. En continuant sur sa lancée, le Marseillais Valentin Rongier pourrait bien se faire une place dans notre effectif en fin de saison. Le Lillois Benjamin André et le Monégasque Aleksandr Golovin n'ont pas démérité. Dans un registre plus offensif, le Stéphanois Denis Bouanga, le Rennais Mbaye Niang et le Marseillais Dario Benedetto se sont également distingués. Efficaces sur cette première partie de saison, le Lyonnais Moussa Dembélé et le Messin Habib Diallo avaient le niveau pour cet effectif, mais leurs concurrents étaient encore plus impressionnants.

Exemples d'équipe type à mi-parcours (2019-2020) :

Avec 23 joueurs de cette qualité, les combinaisons possibles sont nombreuses. Quel schéma tactique et quel onze adopter ? A chacun de se forger un avis. Maxifoot vous propose deux versions : un 3-4-3 très joueur et offensif, puis un 4-4-2 plus équilibré…

Et vous, quels joueurs vous ont impressionnés depuis le début de la saison ? Quel onze aligneriez-vous ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

PSG
OM
Lyon
Lille
St-Etienne
Monaco
Lens
Bordeaux
Nantes
Rennes
Nice
Strasbourg
Metz
Montpellier
Reims
Une autre (Nîmes, Dijon, Brest, Lorient, Angers)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB