Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Avec un Payet inspiré, l'OM termine l'année sur une bonne note ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-1 Nîmes)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/12/2019 à 22h41
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Globalement dominateur, l'Olympique de Marseille a pris le meilleur sur Nîmes (3-1) ce samedi pour le compte de la 19e journée de Ligue 1. Avec ce succès, le club phocéen boucle cette première partie de saison en étant un solide dauphin.

Avec un Payet inspiré, l'OM termine l'année sur une bonne note ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 3-1 Nîmes)
Dimitri Payet a été excellent pour l'OM.

Une belle première partie de saison pour les Marseillais ! Pour le dernier match de l'année 2019, l'Olympique de Marseille a logiquement dominé Nîmes (3-1) ce samedi à l'occasion de la 19e journée de Ligue 1. A noter qu'il s'agit du 6e succès de suite de l'OM au Stade Vélodrome, un record depuis Marcelo Bielsa.

Dominateurs sur l'ensemble du match malgré une certaine nervosité, les Phocéens ont réussi à faire la différence en seconde période avec notamment un Dimitri Payet inspiré. Au classement, l'OM reste à la 2e position avec provisoirement 5 points d'avance sur le 3e, Rennes qui compte un match en retard.

L'OM pousse, mais bute sur Bernardoni…

Dans une belle ambiance au Stade Vélodrome, les Marseillais réalisaient une entame prudente avec le contrôle du ballon. Sur un corner de Payet, Gonzalez se procurait la première occasion du match de la tête mais Bernardoni s'interposait ! Multipliant les vagues, l'OM poussait, mais Bernardoni était encore impeccable sur une tête de Benedetto. Totalement étouffés, les Crocos souffraient mais parvenaient à résister grâce à une grosse débauche d'énergie.

Sur un nouveau corner de Payet, Bernardoni sortait encore le grand jeu sur une volée puissante de Rongier ! A la suite d'une ultime situation gâchée par Sanson, le ton montait sérieusement entre les 22 acteurs juste avant la pause avec plusieurs accrochages entre les joueurs et des fautes à répétition.

Benedetto et le Père Noël Payet font la différence !

Dès le retour des vestiaires, l'OM parvenait à trouver la faille avec un centre de Benedetto propulsé dans sa propre cage par Alakouch (1-0, 45e) ! Dans la foulée, Payet pensait doubler la mise, mais ce but était refusé par la VAR pour un hors-jeu de Benedetto. Malgré un relâchement dans le jeu, Marseille restait dangereux et Radonjic, sur un contre, ratait une énorme occasion avec un piqué mal maîtrisé devant Bernardoni…

Après un moment de flottement, l'OM se donnait enfin de l'air avec le but de Benedetto, qui poussait le ballon dans la cage vide après une intervention de Bernardoni devant Sanson (2-0, 65e). Profitant des espaces laissés par les Nîmois, les Marseillais tentaient d'enfoncer le clou, mais manquaient de précision dans le dernier geste. Et à force de tenter, Payet réalisait un festival avant de marquer d'une frappe puissante (3-0, 81e). Avec un bonnet de Noël pour sa célébration, le Réunionnais offrait un joli cadeau au Vélodrome ! Malgré la réduction du score de Briançon à la suite d'un gros travail de Ferhat (3-1, 90+2e), l'OM empochait un succès logique et terminait l'année 2019 avec le sourire.

La note du match : 6,5/10

Dans un Stade de Vélodrome bien rempli, cette rencontre aura eu le mérite d'être intense. Parfois trop avec de nombreuses fautes et des accrochages. Pour autant, ce match a été globalement plaisant à suivre avec des occasions et des buts malgré un déchet technique important. Même si les Marseillais ont dominé dans l'ensemble, les Nîmois ont opposé une belle résistance.

Les buts :

- Sur une action initiée par Sakai, Radonjic lance Benedetto dans la profondeur. D'un centre dans la surface, l'Argentin tente de trouver Payet, trop court. Juste derrière, Alakouch intervient d'un tacle mais propulse le ballon dans sa propre cage (1-0, 45e).

- A la suite d'un contre lancé de son propre camp par Payet, l'international français conserve la lucidité nécessaire pour servir dans la surface Sanson. Malgré le duel perdu par le Marseillais devant Bernardoni, Benedetto suit bien et propulse le ballon dans la cage vide (2-0, 65e).

- Bien servi par Radonjic, Payet efface Briançon d'une feinte de corps avant de fixer les défenseurs nîmois. Après un crochet devant Martinez, le Marseillais décoche une frappe puissante dans la surface au premier poteau pour tromper Bernardoni (3-0, 81e).

- Sur un ultime rush de Ferhat, le Nîmois parvient à faire la différence devant Amavi et sert Briançon en retrait. D'une frappe puissante, le défenseur central parvient à sauver l'honneur en ajustant Pelé (3-1, 90+2e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dimitri Payet (8/10)

Encore et toujours lui ! Inspiré ces dernières semaines, le capitaine de l'Olympique de Marseille a été quasiment impliqué dans tous les bons coups de son équipe. Pourtant dans le jeu, malgré quelques fulgurances, l'international français a tout de même eu un certain déchet en première période. Mais sur ses centres, notamment sur des corners, le milieu offensif a été un danger constant en offrant des occasions à Gonzalez, Benedetto ou encore Rongier. Sur l'ouverture du score, il met la pression sur Alakouch, fautif, et a été ensuite déterminant sur le deuxième but avec un contre de 80 mètres. Puis le Réunionnais a terminé son bon match avec un festival suivi d'une frappe puissante pour marquer. Avec un bonnet de Noël pour célébrer, il a fait un joli cadeau aux fans phocéens ! Ovationné par le Vélodrome au moment de sa sortie pour Marley Aké (non noté) à la 83e minute.

MARSEILLE :

Yohann Pelé (5) : titularisé en raison de l'absence de Mandanda, touché à la cheville, le gardien de l'Olympique de Marseille a passé une soirée très tranquille. Avec des Nîmois très peu dangereux sur l'ensemble du match, le portier n'a quasiment rien eu à faire à l'exception de quelques interventions faciles. En fin de partie, il a été pris sur la frappe de Briançon.

Hiroki Sakai (5,5) : comme à son habitude, le latéral droit de l'Olympique de Marseille a été généreux dans ses efforts. Particulièrement actif pour apporter dans son couloir, le Japonais n'a cependant pas été en grande réussite dans ses transmissions, avec du déchet technique. Sur le plan défensif, le Phocéen a été totalement correct.

Álvaro González (6) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été tout proche d'ouvrir le score de la tête, mais a buté sur Bernardoni. Sur le reste de la partie, l'Espagnol a été globalement solide sur le plan défensif avec de bonnes interventions. Il a même été victime d'un vilain coup de coude de la part de Briançon avant la pause.

Duje Caleta-Car (6) : de retour en défense centrale avec la titularisation de Kamara dans l'entrejeu, le Croate a été solide. Malgré une frayeur sur une situation litigieuse sur Alakouch avant la pause, le défenseur central a été sauvé par la VAR, qui a jugé que le Nîmois s'est empalé sur lui. Et sur le reste de la partie, il a été agressif et bien présent dans les duels.

Jordan Amavi (5) : à l'image de Sakai, le latéral gauche de l'Olympique de Marseille n'a pas démérité dans ses efforts. Dans son couloir, l'ancien Niçois a beaucoup couru et a proposé de nombreuses solutions. Cependant, le défenseur a été parfois trop brouillon dans ses passes. Sur le plan défensif, il a été longtemps propre, avant de craquer devant Ferhat sur le but de Briançon.

Morgan Sanson (7) : en forme ces dernières semaines, le milieu de terrain a encore eu un gros volume de jeu sur cette rencontre. Très présent entre les lignes, l'ancien Héraultais a posé des problèmes aux Nîmois par ses courses vers l'avant. Malheureusement pour lui et son équipe, il n'a pas été inspiré dans la zone de vérité, à l'image d'une frappe trop écrasée avant la pause. Malgré un autre duel perdu face à Bernardoni, il a ainsi permis le but de Benedetto. Attention tout de même à bien maîtriser ses nerfs avec un carton jaune bêtement reçu pour une contestation inutile…

Boubacar Kamara (6) : aligné dans l'entrejeu en raison de l'absence de Strootman, suspendu, l'habituel défenseur central a été irréprochable à la récupération. Malgré une faute grossière sur une percée de Ferhat, le Marseillais a été très présent pour couper les offensives de Nîmes. Par contre, dans l'utilisation du ballon, il a affiché de sérieuses lacunes, avec des passes ratées ou vers l'arrière. Malgré tout, sa copie reste solide et le jeune homme a d'ailleurs terminé la partie avec le brassard de capitaine.

Valentin Rongier (6,5) : tout comme Sanson, l'ancien Nantais a encore été impressionnant dans son activité. Plutôt intéressant dans la construction du jeu grâce à ses qualités techniques, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a pêché dans le dernier geste, à l'image d'une belle volée repoussée par Bernardoni en première période. Remplacé à la 79e minute par Maxime Lopez (non noté).

Nemanja Radonjic (6) : en forme ces dernières semaines (4 buts sur les 5 derniers matchs), le Serbe a été récompensé en étant titularisé à la place de Sarr sur le côté droit. Et l'ailier n'a pas forcément été à son avantage. Peu tranchant en première période, il a été bien pris par Miguel malgré un ballon de but donné à Sanson. On le sent plus à l'aise dans un rôle de joker en sortie de banc, et surtout à gauche. On a tout de même aimé sa passe pour décaler Benedetto sur l'ouverture du score, malgré son énorme occasion ratée quelques minutes plus tard. A noter qu'il a été passeur décisif sur le festival réalisé par Payet.

Darío Benedetto (7,5) : longtemps incertain en raison de sa contracture à la cuisse, l'Argentin était bel et bien aligné ce samedi. Et comme toujours, l'avant-centre a été intéressant dans ses combinaisons avec ses partenaires. Dans la zone de vérité, l'ancien élément de Boca Juniors a réussi à être dangereux, mais a buté sur Bernardoni notamment sur une belle tête en première période. Finalement, il a été récompensé de ses efforts avec son implication sur le but contre son camp d'Alakouch puis cette réalisation en propulsant au fond des filets le ballon devant la cage vide. Actif et essentiel. Remplacé à la 78e minute par Bouna Sarr (non noté).

Dimitri Payet (8) : lire le commentaire ci-dessus.

NIMES :

Paul Bernardoni (4,5) : le gardien de Nîmes a longtemps maintenu son équipe dans ce match ! Bien présent sur une première tête de Gonzalez, le portier prêté par Bordeaux n'a pas pris de risque dans ses interventions, avec régulièrement des dégagements des poings, mais a été solide sur une tête de Benedetto ou encore une volée de Rongier. Malheureusement pour lui, il n'a rien pu faire sur le but contre son camp d'Alakouch et a été malheureux sur la réalisation de Benedetto, avec une première intervention devant Sanson. Sur l'ultime but de Payet, il ne peut rien faire. Dur…

Sofiane Alakouch (4) : aligné au poste de latéral droit, le latéral a réalisé une performance mitigée. Même si les déplacements de Payet, qui a souvent dézoné dans l'axe lui ont posé des soucis, le défenseur a bien limité les dégâts, notamment sur les montées d'Amavi. Il a donné des sueurs froides aux Marseillais avec une action litigieuse sur Caleta-Car, mais la VAR a jugé qu'il s'était empalé sur son adversaire. Malheureusement pour lui, il a plombé les siens avec le but contre son camp au retour des vestiaires.

Pablo Martinez (4) : une copie moyenne pour le défenseur central de Nîmes. A l'image d'une belle intervention dans la surface devant Benedetto, l'ancien Alsacien a été souvent bien placé sur les offensives de l'Olympique de Marseille et n'a vraiment pas démérité dans les duels avec l'Argentin en première période. Cependant, il a été pris dans son dos sur l'ouverture du score et a été fixé par Payet sur le dernier but.

Anthony Briançon (5) : le capitaine de Nîmes a été moyen ce samedi. Rugueux et physique, le défenseur central n'a pas hésité à donner des coups pour s'imposer. Et lui aussi, il a réalisé des interventions importantes dans la surface, notamment sur Sanson en première période. Par contre, le Nîmois a été trop facilement éliminé sur le but de Payet. En fin de partie, il a sauvé l'honneur en marquant d'une frappe puissante.

Florian Miguel (3,5) : sur le côté gauche, le latéral de Nîmes a déçu. Face à un Radonjic peu inspiré, le défenseur a pourtant remporté la majorité de ses duels en première période. Mais par la suite, on peut lui reprocher un certain laxisme sur l'action de l'ouverture du score et son retard sur la réalisation de Benedetto... Sur les deux premiers buts encaissés, il n'est donc pas irréprochable. Remplacé à la 82e minute par Kevin Denkey (non noté).

Gaëtan Paquiez (3) : l'habituel latéral droit évoluait au poste de milieu de terrain ce samedi. Et son impact a été vraiment réduit. Avec la grande maîtrise de l'Olympique de Marseille dans le jeu, le Nîmois a beaucoup couru après le ballon et n'a pas réussi à apporter à la récupération ou à la construction. Remplacé à la 69e minute par Haris Duljevic (non noté).

Theo Valls (5) : contrairement à Paquiez, le milieu de terrain de Nîmes a lui été présent à la récupération. Malgré les difficultés de son équipe dans le jeu, il n'a vraiment pas démérité sur le plan défensif avec des efforts importants. Attention cependant à ses transmissions… Remplacé à la 86e minute par Antoine Valerio (non noté).

Sidy Sarr (4,5) : tout comme Valls, le milieu de terrain de Nîmes a été d'une énorme générosité dans ses efforts. Malgré tout, il a été en difficulté face à la domination des Marseillais dans l'entrejeu et a affiché notamment un déchet technique très important face au pressing adverse.

Romain Philippoteaux (3,5) : sur le côté gauche, l'ailier n'a pas été en réussite sur cette rencontre. Bien pris par Sakai, l'ancien Dijonnais a été peu trouvé par ses coéquipiers et a été en échec sur ses tentatives, à l'image d'une virgule ratée devant Radonjic.

Zinedine Ferhat (6) : positionné en soutien de Ripart, le milieu offensif de Nîmes a affiché un visage plutôt séduisant. Avec ses percées, il a posé des soucis aux Marseillais, notamment à Kamara. Cependant, dans la zone de vérité, le Nîmois n'a pas toujours eu le geste juste. Mais en fin de partie, il a été récompensé avec cette passe décisive pour Briançon.

Renaud Ripart (4) : dans un rôle d'avant-centre, le Nîmois n'a pas eu un match facile. Avec la domination globale de l'Olympique de Marseille, il a été privé du ballon sur la majorité de la partie et s'est surtout battu sur des ballons aériens. Difficile de tirer son épingle du jeu dans un tel match…

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 3-1 NIMES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 19e journée
Stade : Orange Vélodrome - 59.043 spectateurs - Arbitre : François Letexier

Buts : S. Alakouch (46e, csc) D. Benedetto (65e) D. Payet (81e) pour MARSEILLE - A. Briançon (90+2e) pour NIMES
Avertissements : B. Kamara (33e), M. Sanson (45+1e), D. Payet (45+3e), pour MARSEILLE - G. Paquiez (26e), S. Sarr (63e), pour NIMES

MARSEILLE : Y. Pelé - H. Sakai, D. Caleta-Car, Álvaro González, J. Amavi - V. Rongier (M. Lopez, 80e), B. Kamara, M. Sanson - N. Radonjic, D. Benedetto (B. Sarr, 79e), D. Payet (M. Aké, 84e)

NIMES : P. Bernardoni - G. Paquiez (H. Duljevic, 70e), A. Briançon, P. Martinez, F. Miguel (K. Denkey, 82e) - S. Alakouch, S. Sarr, T. Valls (A. Valério, 87e), R. Philippoteaux - Z. Ferhat, R. Ripart

L'ambiance était belle au Vélodrome

Gonzalez a buté sur Bernardoni en début de partie

La joie des Marseillais après l'ouverture du score (1-0, 45e)

La rage de Benedetto à la suite de son but (2-0, 65e)

Le Père Noël Payet peut célébrer sa réalisation (3-0, 81e)

Briançon a sauvé l'honneur en fin de partie (3-1, 90+2e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Nimes

N
I
M
E
S
>remplacé par Lopez, 80e6,5Rongier
carton jaune, 33e6Kamara
carton jaune, 45e+17Sanson
but, 65e >remplacé par Sarr, 79e7,5Benedetto
but, 81e >remplacé par Aké, 84ecarton jaune, 45e+38Payet
>remplacé par Duljevic, 70ecarton jaune, 26e3Paquiez
but, 90e+25Briançon
>remplacé par Denkey, 82e3,5Miguel
but contre son camp (csc), 46e4Alakouch
carton jaune, 63e4,5Sarr
>remplacé par Valério, 87e5Valls


MASQUER LA PUB