Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Plombé par sa défense, Monaco laisse Lille filer en quarts - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 0-3 LOSC)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 17/12/2019 à 22h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec une défense très inquiétante, l'AS Monaco a été battue par Lille (0-3) ce mardi lors des 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Plus dangereux offensivement, les Dogues ont mérité cette qualification.

Plombé par sa défense, Monaco laisse Lille filer en quarts - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 0-3 LOSC)
La joie des Lillois après le premier but de Rémy.

Comment peut-on avoir la moindre ambition avec une telle défense ? En grande difficulté sur le plan défensif, l'AS Monaco a été logiquement éliminée par Lille (0-3) lors des 8es de finale de la Coupe de la Ligue ce mardi.

Avec de grosses erreurs défensives, notamment de la part de Benoît Badiashile et de Guillermo Maripán, les Monégasques ne pouvaient pas espérer mieux face à des Lillois tranchants sur le plan offensif.

Osimhen et Rémy lancent Lille !

Dans un Stade Louis II très peu rempli, le début de la partie était équilibré malgré la maîtrise du ballon pour les Monégasques. Sur une belle ouverture d'André, Osimhen se procurait la première occasion de la partie, mais Subasic remportait son duel ! Quelques secondes plus tard, le Lillois ne ratait pas une nouvelle opportunité avec un décalage d'Ikoné et une frappe croisée pour ouvrir le score (1-0, 19e). Victime d'un malaise sur sa célébration, Osimhen sortait et était remplacé par Rémy dans la foulée.

Malgré une timide réaction avec une demi-volée d'Augustin, les hommes de Leonardo Jardim avaient de grandes difficultés à inquiéter le gardien adverse. A l'inverse, le LOSC était tranchant sur de rares tentatives et Subasic devait s'interposer sur un tir de Sanches. Après un premier face à face raté devant le portier de l'ASM, Rémy, à l'image d'Osimhen en début de partie, se reprenait et remportait son duel face à Subasic avant la pause pour doubler la mise (0-2, 45+1e).

Le gardien Jardim décisif, Rémy s'offre un doublé

Au retour des vestiaires, les Monégasques poussaient afin de revenir. Et sur un bon décalage de Golovin, Augustin obtenait un penalty pour un centre dévié de la main par Soumaoro. Mais Slimani ratait sa tentative en butant sur Jardim ! Pour relancer cette rencontre, le coach de l'ASM jouait son va-tout avec les entrées de Ben Yedder et de Jovetic à l'heure de jeu. Un choix gagnant ? Pas vraiment...

Car dans la foulée, Maripan commettait une énorme bourde et Subasic devait sauver son équipe devant Rémy ! Malgré une intervention de Jardim sur un tir de Jovetic, l'ASM manquait cruellement d'inspiration pour mettre le feu à cette fin de match... Pire encore, Subasic était encore obligé de faire des miracles avec un duel gagné devant Ikoné avant d'être sauvé par son poteau sur un tir de Yazici. Assez logiquement, Monaco finissait par craquer avec une faute de main de Subasic qui profitait à Rémy, auteur d'un doublé d'un tir placé (0-3, 86e). Une qualification méritée !

La note du match : 5,5/10

Malgré un léger turnover effectué par les deux équipes, on a assisté à un match correct pour un 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Si le déchet technique et les fautes n'ont pas aidé le rythme de la partie, les Lillois ont tout de même proposé du jeu et se sont procurés des occasions avec des buts. Les Monégasques ont participé à rendre la seconde période vivante en tentant de revenir.

Les buts :

- Sur un ballon récupéré par Xeka devant Golovin, Ikoné fixe dans l'axe et sert Osimhen sur le côté droit. D'une frappe croisée, le Lillois surprend Subasic et parvient à ouvrir le score (0-1, 19e).

- A la suite d'une énorme erreur de Badiashile, Rémy en profite pour récupérer le ballon et se présenter devant Subasic. D'un dribble vers la gauche, le Lillois élimine le gardien monégasque et marque dans la cage vide (0-2, 45+1e).

- Bien lancé dans la profondeur sur le côté gauche par Ikoné, Bradaric réalise un centre immédiat dans la surface. Obligé de sortir pour rattraper les errements de ses défenseurs, Subasic se troue et Rémy, malgré le retour de deux défenseurs, marque d'une frappe placée dans l'axe (0-3, 86e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Loïc Rémy (8/10)

Entré en jeu à la place d'Osimhen à la 22e minute de jeu, l'ancien Lyonnais, grâce à sa vivacité, a été un poison pour les défenseurs adverses. Après un premier duel perdu face à Subasic, l'attaquant a réussi à trouver le chemin des filets en profitant d'une erreur de Badiashile. En forme, il a beaucoup proposé et a mis une énorme pression sur les défenseurs adverses. Malgré une situation gâchée sur un cadeau de Maripan, le Lillois s'est offert un doublé, avec un but plein de sang-froid, à la suite d'une faute de main de Subasic. Excellent.

MONACO :

Danijel Subasic (4,5) : profitant du turnover effectué par Léonardo Jardim, le Croate était préféré à Lecomte, sur le banc pour souffler, dans la cage de l'AS Monaco. Auteur pourtant de belles parades devant Osimhen, Rémy ou encore Sanches, le gardien monégasque a été cependant pris sur les deux premiers buts marqués par Osimhen et Rémy. Et malheureusement pour lui, il a été directement coupable sur la dernière réalisation de Rémy avec une grosse faute de mains... Mais il n'a pas été aidé par sa défense.

Ruben Aguilar (4) : sur le côté droit, le latéral de l'AS Monaco n'a pas démérité. Face à un Sanches pas assez trouvé par ses coéquipiers, l'ancien Héraultais a longtemps réalisé un travail défensif correct sans pour autant apporter sur le plan offensif. Cependant, en fin de partie, il a été totalement absent des débats et a oublié Bradaric dans son dos sur le dernier but.

Benoît Badiashile (2) : une mauvaise performance pour le défenseur central de l'AS Monaco. Trop souvent en difficulté dans son dos, il a été surpris sur les grosses occasions du LOSC, mais a été aussi directement coupable sur le deuxième but encaissé avec un ballon bêtement perdu devant Rémy. Pour ne rien arranger, il a été souvent à la limite...

Guillermo Maripán (2) : tout comme Badiashile, le défenseur de l'AS Monaco a vécu une soirée très compliquée. Face à la vitesse d'Osimhen, Rémy ou encore Ikoné, le Chilien a été bien évidemment en grande difficulté en raison de ses lacunes physiques. Incapable de rivaliser à la course avec ses adversaires, il a été constamment à la rue et n'a rien pu faire sur les buts encaissés. En plus, il a été tout proche de coûter un autre but à son équipe sur une nouvelle erreur, mais Subasic l'a sauvé.

Fodé Ballo Touré (3) : il ne s'agit pas d'un secret, l'ancien Lillois n'aime pas défendre... Sauf que sur ce match, le Monégasque n'a pas vraiment eu la possibilité d'exprimer ses qualités sur le plan offensif. Et sur le premier but, le latéral a été totalement aspiré par Ikoné dans l'axe, laissant Osimhen ouvrir le score sur son côté. Dur...

Aleksandr Golovin (5) : une copie mitigée pour le Russe. Et pourtant, ses coéquipiers l'ont constamment recherché (peut-être trop) pour créer le jeu. Le milieu de terrain de l'AS Monaco a été coupable sur l'ouverture du score du LOSC avec ce ballon perdu devant Xeka. Mais malgré cette erreur, il a été le seul en mesure de produire du jeu et a été l'auteur du décalage pour Augustin sur le penalty obtenu.

Tiémoué Bakayoko (5,5) : le milieu de terrain de l'AS Monaco a été l'un des seuls joueurs de son équipe à surnager sur cette rencontre. Bien présent dans l'entrejeu, notamment dans l'impact physique, l'international français a gratté de nombreux ballons et a été propre dans ses relances. Malheureusement pour lui, il n'a pas été aidé par ses coéquipiers.

Francesc Fàbregas (3) : une vraie déception sur cette rencontre. Alors que son équipe avait globalement la maîtrise du ballon, l'Espagnol a passé son temps à jouer vers l'arrière... même sur des coups-francs intéressants. Sur le deuxième but encaissé, le milieu de terrain de l'AS Monaco a mis Badiashile en difficulté avec une passe en retrait mal dosée... Remplacé à la 58e minute par Stevan Jovetic (non noté).

Jean-Kévin Augustin (5) : titularisé à la place de Ben Yedder, sur le banc pour souffler, l'attaquant occupait le côté gauche sur cette rencontre. Et comme souvent depuis le début de l'exercice, l'ancien Parisien a été moyen. Face aux difficultés de son équipe, le Monégasque a pourtant tenté sa chance, notamment sur une demi-volée captée par Jardim. En seconde période, il a même obtenu un penalty pour un centre dévié de la main par Soumaoro.

Islam Slimani (3) : aligné à la pointe de l'attaque, l'Algérien semblait cruellement orphelin de Ben Yedder. Privé de son meilleur coéquipier, l'avant-centre de l'AS Monaco a été bien géré par les défenseurs de Lille et n'a jamais été en mesure d'être dangereux dans la zone de vérité. Pire encore, le joueur prêté par Leicester a raté un penalty devant Jardim... Remplacé à la 58e minute par Wissam Ben Yedder (non noté).

Keita Baldé (4) : positionné sur le côté droit, l'ailier de l'AS Monaco a bien essayé de poser des soucis à la défense de Lille grâce à ses qualités, avec de la vitesse et des dribbles. Mais dans l'ensemble, le Sénégalais a été bien maîtrisé par les défenseurs adverses et a manqué de lucidité dans les derniers mètres. Remplacé à la 63e minute par Arthur Zagre (non noté).

LILLE :

Léo Jardim (7,5) : homonyme de l'entraîneur de l'AS Monaco, le gardien profitait du turnover effectué par Christophe Galtier pour fêter sa première titularisation avec le LOSC. Et dans l'ensemble, le Portugais a été vraiment intéressant. Bien présent sur une demi-volée d'Augustin, le portier n'a pas hésité à rassurer sa défense avec de bonnes sorties dans le domaine aérien. Et surtout, il a été décisif avec un arrêt sur le penalty tiré par Slimani. On a aussi aimé son intervention devant Jovetic en fin de partie.

Jérémy Pied (non noté) : aligné sur le côté droit pour faire souffler Celik, sur le banc, l'ancien Niçois a réalisé un début de match correct, sans pour autant briller. Et malheureusement pour lui, le latéral a été contraint de céder sa place sur blessure à la 29e minute à Zeki Celik (5,5). Le Turc a réalisé une entrée en jeu totalement correcte, en étant bien en place sur le plan défensif malgré un apport assez réduit dans ses montées.

Gabriel (6) : un match assez tranquille pour le défenseur central de Lille. Avec des attaquants de l'AS Monaco finalement peu dangereux, le Brésilien a remporté la majorité de ses duels et n'a pas eu besoin de forcer son talent pour apporter de la solidité.

Adama Soumaoro (6) : avec l'absence de Fonte, ménagé sur le banc, le défenseur central était titulaire et même capitaine pour cette partie. Et le Lillois a été bon. Dans les duels, le joueur du LOSC a fait une bonne impression, en prenant régulièrement le meilleur sur Slimani dans le domaine aérien. Sérieux et appliqué, il a été également intéressant dans ses relances. Un bémol ? Son penalty concédé pour une main sur un centre d'Augustin. Mais finalement, cette petite erreur a été sans la moindre conséquence grâce à l'arrêt de Jardim.

Domagoj Bradaric (5,5) : le jeune latéral gauche de Lille a rendu une copie mitigée. Alternant le bon et le mauvais depuis le début de la saison, le Croate a eu du mal à gérer la vitesse de Keita Baldé dans son couloir. Rapidement averti, le défenseur n'a pas respiré une grande sérénité mais a bien limité les dégats. En fin de match, il a été passeur décisif sur le second but de Rémy.

Benjamin André (7) : encore un match solide pour le milieu de terrain de Lille. Dans le coeur du jeu, l'ancien Rennais a eu une activité impressionnante avec de très nombreux ballons récupérés. Juste dans ses transmissions, à l'image d'une ouverture superbe sur la première occasion d'Osimhen, il a été cependant un peu trop accrocheur dans les duels avec de nombreuses fautes concédées.

Xeka (5) : aligné dans l'entrejeu pour reposer Soumaré, sur le banc, le Portugais n'a pas laissé une grande impression. Malgré son implication sur l'ouverture du score avec un ballon récupéré devant Golovin, le milieu de terrain du LOSC a eu du mal à se faire respecter dans les duels. Trop souvent bougé, il a raté de nombreuses passes et a été souvent en difficulté sur le plan défensif.

Luiz Araujo (5) : titularisé sur le côté droit à la place de Bamba, préservé, le Brésilien a été globalement moyen. Dans son couloir, le milieu offensif du LOSC a eu un impact réduit et a parfois gâché plusieurs situations à cause d'une maladresse technique. Il a été tout de même dangereux sur une frappe lointaine, bien détournée par Subasic. Remplacé à la 77e minute de jeu par Yusuf Yazici (non noté), qui a touché le poteau sur une frappe à bout portant.

Jonathan Ikone (7,5) : son retour en forme se confirme ! De plus en plus déterminant ces dernières semaines, le milieu offensif du LOSC a été impliqué dans tous les bons coups de son équipe. Passeur décisif sur l'ouverture du score d'Osimhen, l'international français a fait très mal aux Monégasques avec sa vitesse. Inspiré, il a même offert un autre ballon de but à Rémy, qui n'a pas cadré sa tentative devant Subasic. Une belle copie avec aussi cette superbe ouverture pour Bradaric sur le second but de Rémy.

Renato Sanches (5,5) : après ses performances intéressantes sur le côté droit, le Portugais était cette fois-ci aligné à gauche. Bien moins impliqué dans le jeu par rapport à ses dernières sorties, le Lillois a été du coup assez moyen. Malgré un apport intéressant sur le plan défensif, il a été moins dangereux dans la zone de vérité, à l'exception d'une frappe déviée par Subasic. Dans la performance collective, il a été cependant à la hauteur.

Victor Osimhen (non noté) : un drôle de match pour l'avant-centre du LOSC. Après un premier duel perdu face à Subasic, le Nigérian a réussi à ouvrir le score d'une belle frappe croisée après un décalage d'Ikoné. Sur sa célébration, l'attaquant a été victime d'un malaise et a été remplacé à la 22e minute par Loïc Rémy (8). Lire le commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 0-3 LILLE (mi-tps: 0-2) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 8e
Stade : Stade Louis II - 5.384 spectateurs - Arbitre : Johan Hamel

Buts : - V. Osimhen (19e) L. Rémy (45+2e) L. Rémy (86e) pour LILLE
Avertissements : - D. Bradaric (31e), B. André (45+1e), Xeka (48e), A. Soumaoro (54e), pour LILLE

MONACO : D. Subasic - R. Aguilar, G. Maripán, B. Badiashile, F. Ballo - Fàbregas (S. Jovetic, 59e), T. Bakayoko, A. Golovin - K. Baldé (A. Zagre, 64e), I. Slimani (W. Ben Yedder, 59e), J. Augustin

LILLE : Léo Jardim - J. Pied (M. Çelik, 30e), A. Soumaoro, Gabriel, D. Bradaric - Xeka, B. André - Renato Sanches, J. Ikoné, Luiz Araujo (Y. Yazici, 78e) - V. Osimhen (L. Rémy, 23e)

Auteur de l'ouverture du score, Osimhen a été victime d'un malaise dans la foulée (0-1, 19e)

Rémy a doublé la mise juste avant la pause (0-2, 45+1e) 

Le gardien du LOSC Jardim a détourné le penalty de Slimani

La joie des Lillois à la suite du doublé de Rémy (0-3, 86e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quel est votre pronostic pour Lyon-Juve ?

Victoire de Lyon
Match nul
Victoire de la Juve
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Lille

L
I
L
L
E
>remplacé par Jovetic, 59e3Fàbregas
>remplacé par Zagre, 64e4Baldé
>remplacé par Ben Yedder, 59e3Slimani
>remplacé par Çelik, 30e-Pied
carton jaune, 54e6Soumaoro
carton jaune, 31e5,5Bradaric
carton jaune, 48e5Xeka
carton jaune, 45e+17André
>remplacé par Yazici, 78e5Luiz Araujo
but, 19e >remplacé par Rémy, 23e-Osimhen


MASQUER LA PUB