Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OL servi sur un plateau - Débrief et NOTES du match (Nîmes 0-4 Lyon)

Par Alexis Goudlijian - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/12/2019 à 22h51
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Plombé par deux expulsions, Nîmes a sombré contre l'Olympique Lyonnais (0-4) ce vendredi, dans le deuxième match de la 17e journée de Ligue 1. Une nouvelle désillusion pour les Gardois en championnat, après la lourde défaite contre Bordeaux (0-6) mardi…

L'OL servi sur un plateau - Débrief et NOTES du match (Nîmes 0-4 Lyon)
Memphis Depay a porté l'OL contre Nîmes (4-0).

L'Olympique Lyonnais n'a vraiment pas souffert sur la pelouse de Nîmes (4-0), ce vendredi dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1… Rapidement en supériorité numérique, après les deux expulsions nîmoises, et devant au tableau d'affichage, le club rhodanien s'est rassuré après sa défaite contre Lille (0-1). La bande à Rudi Garcia a bien préparé son rendez-vous capital de mardi contre le RB Leipzig en Ligue des Champions.

Deux cartons rouges en une mi-temps…

Dès la 4e minute, les Crocos étaient réduits à 10, après une vilaine semelle de Valls au-dessous du genou de Caqueret. Un premier coup dur pour le 19e de Ligue 1. Et pas le dernier ! Puisque malgré une belle générosité dans l'effort, le club du Gard concédait ensuite un pénalty, suite à une obstruction de Martinez devant Traoré. Sur cette action, le Burkinabé avait réalisé un joli numéro en solo.

Pour sa 100e en Ligue 1, le capitaine lyonnais Depay se chargeait de la sentence et ne se faisait pas prier, avec une belle panenka (0-1, 14e). Inspiré, le Néerlandais butait ensuite sur le poteau de Bernardoni. Nîmes n'y était plus et affichait une regrettable nervosité. Après une belle occasion pour Aouar, le Nîmois Paquiez se voyait averti à deux reprises en quelques minutes, en ceinturant d'abord l'international Espoirs français, puis à cause d'un tacle bien trop engagé devant Rafael. Le latéral droit laissait ses partenaires à 9 ! Un scénario cauchemardesque.

Le génie Depay provoque la débandade

La seconde période s'annonçait difficile pour les hôtes, et les craintes étaient rapidement justifiées. Impuissant et dépourvu de ballons, Nîmes tentait de rester solide… jusqu'à un nouveau coup de génie de Depay ! Depuis l'extérieur de la surface, le Néerlandais enchaînait un contrôle de la poitrine et une belle demi-volée, qui terminait dans le petit filet (0-2, 64e). La bande à Blaquart sombrait. Et Aouar y allait de son but sur un tir dévié (0-3, 71e).

Nîmes était sonné et Andersen corsait même l'addition, en inscrivant son premier but en Ligue 1, d'une belle frappe pied droit (0-4, 78e). Une défaite lourde de conséquence pour le club du Gard, nouvelle lanterne rouge du championnat. De son côté, l'OL remonte au 5e rang.

La note du match : 6/10

Certes, nous avons assisté à un festival de buts et des gestes de grande classe durant cette rencontre. Mais le scénario, avec les deux expulsions nîmoises en première période et le pénalty lyonnais, nous a privés de tout suspense... Un match à sens unique, et un manque d'adversité criant pour les Gones, ce qui est dommageable. Toutefois, même à onze contre neuf, le club rhodanien a marqué quatre buts, mais n'a pas brillé dans le jeu.

Les buts :

- Côté droit, l'ailier lyonnais Traoré élimine Philippoteaux et Miguel en un crochet. Le Burkinabé percute, entre dans la surface et subit une obstruction de Martinez. Pénalty pour Lyon ! Le capitaine Depay se charge de la sentence et trompe Bernardoni d'une belle panenka (0-1, 14e).

- Depuis l'aile gauche, le jeune Bard envoie un centre dans la surface nîmoise. La défense des Crocos peine à dégager le ballon. Finalement, Tete devance Buades et envoie le ballon vers Depay. A 25 mètres du but, le Batave contrôle de la poitrine et envoie une demi-volée de l'extérieur du pied droit dans la cage nîmoise (0-2, 64e).

- À la retombée d'une longue transversale venue de la droite, Aouar élimine Ripart dès sa prise de balle. Il entre dans la surface et ouvre son pied droit pour frapper. Briançon contre le ballon et prend son gardien Bernardoni à contrepied (0-3, 71e).

- Seul à l'extérieur de la surface, Andersen avance tranquillement plein axe et envoie une frappe puissante dans le petit filet d'un Bernardoni impuissant (0-4, 78e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Memphis Depay (8/10)

Une nouvelle fois, le Néerlandais s'est avéré décisif. Très impliqué et disponible pour ses partenaires, le capitaine des Gones a brillé et inscrit un doublé ! D'abord d'une belle panenka sur pénalty, puis d'une géniale reprise de volée depuis l'extérieur de la surface. Une digne manière de fêter sa 100e en Ligue 1. Le Batave aurait même pu marquer un troisième but, mais le poteau nîmois a décidé de l'en empêcher durant le premier acte. Remplacé à la 74e minute par Jeff Reine-Adélaïde (non noté).

NIMES :

Paul Bernardoni (4) : battu par Depay sur le pénalty, il est ensuite sauvé par son poteau sur une nouvelle tentative du Néerlandais. Par la suite, l'international Espoirs tricolore s'interpose devant Aouar et anticipe bien un centre dangereux de Traoré. Impuissant et résigné sur les autres buts lyonnais, il a plongé avec son équipe. Pour couronner le tout, il est pris à contrepied sur le but d'Andersen. Un match cruel…

Florian Miguel (3) : trop facilement éliminé par Traoré sur l'action du pénalty, et en difficulté sur le plan défensif, il a notamment souffert au niveau de ses replis. Comme sur l'action qui amène le poteau de Depay, où le latéral est aux abonnés absents. Remplacé à la 80e minute par Lucas Valls (non noté), lancé pour la 1ère fois en Ligue 1.

Pablo Martinez (2,5) : le défenseur central cherche constamment à jouer vers l'avant  et n'hésite jamais à prendre de risques dans ses sorties de balle, mais il plombe son équipe ce soir. Il est fautif sur le pénalty, avec une obstruction devant Traoré, puis il se baisse et fuit le ballon sur le 2e but lyonnais.

Anthony Briançon (4) : le capitaine courage du Nîmes Olympique a fait preuve d'une belle abnégation. Malgré les problèmes de son équipe, le défenseur n'a jamais lâché et bien tenu Dembélé. Du début à la fin, il a tenté de sonner la révolte et de réveiller ses partenaires, comme lorsqu'il va chercher le ballon dans le camp lyonnais à la 70e. Malheureusement, les Crocos encaissent 4 buts et il a sa part de responsabilité.

Gaëtan Paquiez (2) : bien entré dans son match, Paquiez a ensuite sombré et définitivement plongé son équipe dans la difficulté. Après un bon tacle sur Rafael, le latéral a récolté deux cartons jaunes en trois minutes et laissé ses coéquipiers à neuf… D'abord en ceinturant Aouar à la 38e minute, puis avec un tacle bien trop engagé devant Rafael à la 40e. Un excès de zèle qui coûte cher…

Romain Philippoteaux (3) : dépourvu de ballons aux avant-postes, il a déjoué ce vendredi. Leader technique en temps normal, l'ancien Auxerrois a raté des passes faciles et multiplié les mauvais choix. Pour sauver sa prestation, il n'a, par contre, pas compté ses efforts en défense. Trop facilement éliminé par Traoré sur l'action du pénalty.

Theo Valls (1) : un geste fou et une expulsion méritée dès la 4e minute. En retard sur le jeune Caqueret, le milieu nîmois envoie une vilaine semelle à son adversaire et plombe son équipe… Rien d'autre à signaler.

Lamine Fomba (4) : présent à la récupération, le milieu de terrain a enchaîné les courses. Face au duo Caqueret-Mendes, il n'a pas ménagé ses efforts. Mais la tâche était trop lourde. Un match frustrant et difficile pour le récupérateur.

Zinedine Ferhat (5,5) : omniprésent dans les premières minutes, il a régulé le jeu nîmois, et ce jusqu'à la fin. En témoigne une courageuse percée à la 60e minute, l'Algérien a tenté de créer le danger et de mettre à mal la défense lyonnaise. On a aimé ses dribbles devant Denayer en début de partie. Le seul joueur au niveau, sur le plan technique en tout cas. Remplacé à la 87e minute par le jeune Antoine Valerio (non noté).

Renaud Ripart (4) : présent dans l'impact, le polyvalent attaquant nîmois a beaucoup couru. Après les deux expulsions, son équipe s'est contentée de miettes… mais Ripart s'est battu jusqu'au bout. Une générosité incroyable à mettre à son crédit. Toutefois, il a baissé le rythme en fin de rencontre.

Lucas Buadés (3,5) : préféré au rapide Denkey, le jeune attaquant issu du cru nîmois a connu une partie compliquée. Il a très peu touché le ballon et a souvent travaillé dans le vide. Un apprentissage difficile pour Buadés. Remplacé à la 71e minute par le défenseur Théo Sainte-Luce (non noté).

LYON :

Anthony Lopes (6) : peu mis à contribution, le gardien lyonnais réalise une parade déterminante devant Briançon alors que le score était encore à 0-0. Pour le reste, il n'a rien eu à faire, bien aidé par un Nîmes réduit à neuf et forcément peu porté vers l'attaque.

Rafael (5) : en l'absence de Koné et Marçal, il a joué les utilités sur le côté gauche. Une position tout sauf naturelle pour le Brésilien, droitier. Touché à la cheville après un tacle trop engagé de Paquiez, exclu sur le coup, il quitte ses partenaires à la pause. Remplacé à la 45e minute par le jeune Melvin Bard (6), qui fêtait sa première en Ligue 1. Une entrée sérieuse et une implication sur le deuxième but lyonnais.

Jason Denayer (6) : bousculé par Ferhat en début de rencontre et en retard sur plusieurs interventions défensives, le Belge a ensuite élevé le niveau au fil des minutes, et finit par imposer sa loi et sa présence physique. Fort dans les duels, il s'offre une belle sortie de balle à la 7e minute. Un geste appréciable pour le patron de la défense lyonnaise.

Joachim Andersen (6,5) : préféré au décrié Marcelo, le Danois a joué avec puissance. En témoigne un coup de physique sur Philippoteaux, qui n'a pas résisté au choc. Peu inquiété défensivement, l'ancien de la Sampdoria aurait pu mieux faire en matière de relance… Pas toujours appliqué, il a perdu quelques ballons faciles. Depay lui offre une belle opportunité pour marquer en seconde période, mais l'arrière central envoie sa frappe au-dessus de la cage nîmoise. Finalement, il marquera son premier but en L1 à la 78e minute  d'un puissant tir croisé à ras de terre.

Kenny Tete (5,5) : pas toujours irréprochable sur le plan technique, le Néerlandais a affiché une belle présence aux avant-postes néanmoins. Disponible, il s'est régulièrement projeté et a envoyé de nombreux centres dans la surface adverse, surtout dans le deuxième acte. Défensivement, Tete a connu une partie tranquille… un peu trop même. Il récupère le ballon sur le second but de Depay.

Maxence Caqueret (7) : pour sa deuxième en Ligue 1, le milieu de terrain n'a pas déçu ! Séché dès la 4e minute par Valls, exclu sur le coup, il a grandement participé au jeu des Gones et n'a jamais cherché à fuir le ballon. Il a constamment cherché à jouer vers l'avant. Averti pour une faute sur Paquiez en première période, il doit faire attention aux excès d'engagement toutefois. Remplacé à la 68e minute par Lucas Tousart (non noté).

Thiago Mendes (6) : une partie tranquille pour le Brésilien. L'ancien Lillois a assuré l'équilibre dans l'entrejeu et s'est contenté de relances faciles. Très propre, il a laissé les clés du jeu à Aouar et Caqueret, comblant les brèches. Alors que l'OL avait la possession, Mendes a logiquement eu un impact limité en seconde période.

Houssem Aouar (7,5) : de retour de blessure, l'ailier gauche du jour s'est avéré précieux. Après une entame timide, il est monté en puissance au fil du match. Il offre d'abord un merveilleux ballon de but à Depay, qui tire sur le poteau. Puis il bute sur Bernardoni, avant de tromper le portier nîmois à la 70e. Un retour réussi !

Memphis Depay (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Bertrand Traoré (6) : une entame tonitruante ! Il obtient le pénalty de l'ouverture du score, avec un joli numéro en solo. Très en vue et concerné, le Burkinabé s'est notamment montré intéressant dans son jeu de dribbles et sur ses premiers contrôles. Puis il réalise des mauvais choix, comme à son habitude. En témoigne un excès d'engagement avec mauvaise faute sur Miguel. Une faute qui lui vaut un carton jaune.

Moussa Dembelé (4,5) : muet ce soir, le co-meilleur buteur de la Ligue 1 a été assez discret. Hormis une première frappe croisée, qui passe à côté du but de Bernardoni à la 9e minute, il n'a pas réussi à se créer d'occasions franches face à Nîmes. Malgré tout, il a affiché une belle mentalité et une belle contribution dans les tâches défensives. Notamment sur corner, où l'ancien du Celtic a dégagé quelques ballons de la tête.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NIMES 0-4 LYON (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 17e journée
Stade : Stade des Costières - 12.801 spectateurs - Arbitre : Olivier Thual

Buts : - M. Depay (16e, pen.) M. Depay (64e) H. Aouar (71e) J. Andersen (79e) pour LYON
Avertissements : G. Paquiez (38e), pour NIMES - M. Caqueret (17e), Bertrand Traoré (50e), pour LYON - Expulsions : T. Valls (5e) , G. Paquiez (40e) , pour NIMES

NIMES : P. Bernardoni - G. Paquiez, A. Briançon, P. Martinez, F. Miguel (L. Valls, 80e) - Z. Ferhat (A. Valério, 87e), L. Fomba, T. Valls, R. Philippoteaux - L. Buadés (T. Sainte-Luce, 72e), R. Ripart

LYON : Anthony Lopes - K. Tete, J. Andersen, J. Denayer, Rafael (M. Bard, 46e) - Thiago Mendes, M. Caqueret (L. Tousart, 69e) - Bertrand Traoré, M. Depay (J. Reine-Adélaïde, 76e), H. Aouar - M. Dembélé

Valls reçoit un carton rouge dès la 4e minute...

Depay ouvre le score d'une panenka (0-1, 14e)

Le Néerlandais a doublé la mise (0-2, 64e)

Aouar aussi a fait trembler les filets (0-3, 71e)

Premier but en Ligue 1 pour Andersen (0-4, 78e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous que Liverpool finira la saison invaincu en Premier League ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Nimes

N
I
M
E
S
carton rouge, 40ecarton jaune, 38e2Paquiez
>remplacé par Valls, 80e3Miguel
>remplacé par Valério, 87e5,5Ferhat
carton rouge, 5e1Valls
>remplacé par Sainte-Luce, 72e3,5Buadés
5,5Tete
but, 79e6,5Andersen
>remplacé par Bard, 46e5Rafael
>remplacé par Tousart, 69ecarton jaune, 17e7Caqueret
carton jaune, 50e6Traore
but sur pénalty, 16e
but, 64e
2 >remplacé par Reine-Adelaide, 76e8Depay
but, 71e7,5Aouar


MASQUER LA PUB