Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Efficace, Marseille creuse l'écart ! - Débrief et NOTES des joueurs (SCO 0-2 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/12/2019 à 20h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Plus réaliste, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur la pelouse d'Angers (2-0) ce mardi lors de la 16e journée de Ligue 1. Grâce à ce 5e succès de suite, le club phocéen consolide sa 2e place au classement.

Efficace, Marseille creuse l'écart ! - Débrief et NOTES des joueurs (SCO 0-2 OM)
La joie des Marseillais à Angers.

Les Marseillais enchaînent ! Auteur d'une 5e victoire consécutive, l'Olympique de Marseille a pris le meilleur sur Angers (2-0) ce mardi pour le compte de la 16e journée de Ligue 1.

Sans démériter, le SCO a chuté face à une équipe marseillaise particulièrement réaliste dans la zone de vérité. Au classement, le club phocéen réalise une bonne opération en consolidant sa 2e place avec 5 points d'avance sur Bordeaux, 3e.

Le duo Sanson-Payet porte l'OM !

Dans cette affiche de haut de tableau, les deux équipes se jaugeaient en début de partie avec la maîtrise du ballon en faveur du SCO. Dominant les débats, les Angevins étaient à deux doigts d'ouvrir le score, mais Mandanda sortait le grand jeu sur une tête décroisée de Capelle ! Dans la foulée, l'OM réagissait et punissait Angers avec un coup-franc rapidement joué par Payet pour Sanson, qui marquait d'un tir placé (0-1, 17e).

Mis en confiance par ce but, les Phocéens retrouvaient des couleurs dans le jeu. Par la suite, Marseille laissait le ballon au SCO et se montrait tranchant sur des contres, à l'image d'une frappe dangereuse mais non-cadrée de Rongier. Avant la pause, Sakai, bien servi par Sarr, obtenait un penalty pour une faute de Thomas dans la surface. Sans trembler, Payet doublait la mise d'un tir sur la gauche (0-2, 41e). Quelle efficacité pour l'OM !

Des Marseillais très sérieux

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec des Marseillais solides face à une possession stérile des Angevins. A l'image d'un sauvetage de Kamara sur une belle action du SCO, l'OM résistait avec une défense sérieuse et appliquée. A l'heure de jeu, sur un contre initié par une talonnade de Sanson, Benedetto était proche de plier le match, mais Santamaria réalisait un retour énorme.

Malgré un frisson sur un coup-franc non-cadré d'Alioui, Angers manquait cruellement d'inspiration dans la zone de vérité pour véritablement inquiéter Mandanda. Sans vraiment forcer, les Olympiens géraient tranquillement la fin de la partie et manquaient même plusieurs occasions avec des tentatives non-cadrées de Sanson puis Radonjic. Avec ce succès, l'OM confirme sa bonne forme et poursuit sa série.

La note du match : 5/10

Ce choc du haut de tableau de la Ligue 1 n'a pas été forcément grandiose au niveau du spectacle. Malgré une intensité intéressante, les occasions ont été plutôt rares avec des Marseillais qui ont laissé le ballon à des Angevins peu inspirés dans la zone de vérité. Avec l'efficacité de l'OM et les deux buts marqués en première période, le scénario de la partie n'a pas été débridé.

Les buts :

- A la suite d'un coup-franc obtenu par Benedetto dans le coeur du jeu, Payet joue très vite et lance Sanson en profondeur. Grâce au laxisme de la défense adverse, le milieu marseillais se présente devant Butelle et ouvre le score d'un tir croisé (0-1, 17e).

- Bien servi en profondeur par une superbe passe de Sarr, Sakai s'infiltre dans la surface et obtient un penalty pour une faute de Thomas. Sans trembler, Payet prend Butelle à contre-pied d'une frappe placée sur la gauche (0-2, 41e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Morgan Sanson (7,5/10)

Le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a encore confirmé sa bonne forme. Sur la lancée de ses dernières performances, l'ancien Héraultais a brillé par son activité avec un volume de jeu impressionnant à la récupération. Toujours actif au pressing et intéressant dans ses projections, le Phocéen a ouvert le score d'un tir croisé après un coup-franc rapidement joué par Payet. A l'image de sa talonnade sur l'occasion de Benedetto, il a été inspiré dans ses choix et a même été proche d'un doublé sur une belle frappe enroulée. Une superbe copie.

ANGERS :

Ludovic Butelle (5) : le gardien d'Angers n'a pas vraiment eu l'occasion de briller ce mardi. Pris sur l'ouverture du score de Sanson, le portier a simplement eu à s'interposer sur une frappe lointaine de Benedetto par la suite. Et sur le penalty de Payet, il a été pris à contre-pied. Dur pour lui...

Vincent Manceau (5,5) : le latéral droit d'Angers n'a pas démérité sur cette rencontre. Sur le plan défensif, il a été peu inquiété car le jeu de l'Olympique de Marseille a surtout penché sur l'autre côté avec un Payet très libre dans son positionnement. Dans ses montées, il a été proche d'être décisif avec un bon centre pour Capelle, qui a buté sur un grand Mandanda. A noter son sauvetage en fin de partie sur une action de Radonjic.

Romain Thomas (3) : une catastrophe sur cette rencontre ! C'est simple, le défenseur central d'Angers, souvent en retard, a été directement coupable sur les deux buts encaissés. Auteur des deux fautes sur le coup-franc puis le penalty concédés, il a même été largué par Sanson sur l'ouverture du score. Ça fait beaucoup sur un seul match...

Ismaël Traoré (6) : également de retour pour cette partie, le capitaine du SCO a bien limité les dégâts dans l'ensemble. Sur les offensives de l'Olympique de Marseille, le défenseur central a été globalement solide, malgré quelques difficultés sur les accélérations de Sanson notamment. Dans son duel direct face à Benedetto, il a été en tout cas solide.

Rayan Aït-Nouri (4,5) : de retour pour cette rencontre, le jeune talent d'Angers a été assez moyen. Pourtant, son activité a été énorme et il a beaucoup proposé sur le plan offensif dans ses montées. Mais globalement, le Tricolore a été assez brouillon dans ses transmissions et n'a pas dégagé une grande sérénité sur le plan défensif. Sur les deux actions des buts de l'OM, la faille vient de son côté...

Baptiste Santamaria (5,5) : au poste de sentinelle, le milieu de terrain d'Angers a été omniprésent à la récupération. Toujours généreux dans ses efforts, il a gratté de nombreux ballons, mais a eu du mal dans le jeu en raison du pressing important des Marseillais. Malgré tout, il a été à la hauteur de cette rencontre avec notamment un retour énorme sur Benedetto en seconde période.

Sada Thioub (6) : positionné dans le couloir droit, l'ancien Nîmois a été l'auteur d'un début de partie intéressant. Provocateur, il a posé des soucis à Amavi avec sa vitesse. Mais petit à petit, le latéral gauche de l'Olympique de Marseille a remporté plus de duels. Malgré tout, son apport a été intéressant notamment en seconde période.

Thomas Mangani (4) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain d'Angers n'était pas dans un grand soir. Malgré un apport totalement correct à la récupération, il a été trop facilement bousculé par les Marseillais, auteurs d'un gros pressing. Souvent obligé de se précipiter, l'Angevin a été brouillon dans ses passes et a gâché plusieurs situations intéressantes. Remplacé à la 70e minute par Mateo Pavlovic (non noté). Le défenseur central a joué dans un rôle d'avant-centre, avec un apport assez réduit.

Angelo Fulgini (6) : le meilleur joueur d'Angers sur cette partie. Dès les premières minutes, le milieu de terrain a donné le ton avec une grosse présence dans le jeu et un vrai apport dans ses projections vers l'avant. Juste techniquement dans ses transmissions, l'ancien Valenciennois a souvent fait la différence et a représenté un vrai problème pour l'OM. Remplacé à la 76e minute par Antonin Bobichon (non noté).

Pierrick Capelle (5,5) : l'ailier d'Angers va sûrement longtemps regretter cette belle tête décroisée sauvée par Mandanda. Outre cette occasion, l'ancien Clermontais a été plutôt intéressant dans ses combinaisons avec Aït-Nouri, mais ses centres ont parfois manqué de précision. A noter tout de même un vrai ballon de but donné en première période à Alioui, qui a trop tergiversé. Remplacé à la 57e minute par Mathias Pereira Lage (non noté).

Rachid Alioui (4) : ménagé face à Nice samedi, l'attaquant effectuait son retour dans le onze de départ. En début de partie, l'ancien Nîmois a eu une belle opportunité sur un centre de Capelle, mais a trop tergiversé dans la surface. Sur le reste de la partie, il a été globalement peu dangereux et a été bien maîtrisé par les défenseurs marseillais.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6,5) : comme souvent depuis le début de la saison, le gardien de l'Olympique de Marseille a été encore impeccable sur cette rencontre. En début de partie, alors que son équipe était en difficulté, le portier a sorti le grand jeu sur une tête décroisée de Capelle. Dans la foulée, Sanson a ouvert le score... Par la suite, l'international français a eu un match tranquille. Sa parade a été en tout cas déterminante.

Hiroki Sakai (6,5) : dans son couloir droit, le Japonais a été, comme toujours, généreux. Malgré quelques lacunes sur le plan défensif, le latéral a bien limité les dégâts sur les tentatives angevines et a apporté par son activité. Le Marseillais a été récompensé de ses efforts par ce penalty obtenu pour une faute de Thomas avant la pause. Touché à l'épaule sur cette action, il a été remplacé à la 45e minute par Maxime Lopez (5,5), qui a ainsi disputé son 100e match en Ligue 1. Une performance sérieuse pour lui, avec une activité à la hauteur des efforts de ses partenaires.

Duje Caleta-Car (6,5) : maintenu dans le onze de départ malgré le retour de suspension de Gonzalez, sur le banc, le Croate a livré une performance sérieuse. Très actif à la récupération, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a souvent pris l'avantage dans son duel direct face à Alioui. Malgré quelques ballons perdus dans ses relances, il a été globalement appliqué.

Boubacar Kamara (6,5) : du très bon et du moins bon dans la performance du défenseur central de l'Olympique de Marseille. En début de rencontre, le jeune talent n'a pas dégagé une grande sérénité avec un duel perdu sur la grosse occasion de Capelle et un ballon très dangereux perdu devant sa surface où il a bénéficié de la clémence de l'arbitre après sa faute sur son adversaire. Par la suite, le Phocéen s'est cependant très bien repris, en coupant notamment plusieurs situations chaudes dans la surface devant Alioui ou encore Capelle. Positionné dans l'entrejeu après l'entrée de Gonzalez, il a été encore une fois très intéressant.

Jordan Amavi (6) : de retour en forme ces dernières semaines, le latéral gauche de l'Olympique de Marseille a été encore une fois à la hauteur de la confiance de son entraîneur André Villas-Boas. Sans être incroyable, l'ancien Niçois a été sérieux sur le plan défensif et a bien géré les tentatives du SCO dans sa zone. Offensivement, il a été assez discret, mais a tout de même réalisé quelques montées intéressantes, notamment avec son décalage pour Benedetto en première période ou son centre sur l'occasion de Radonjic en fin de partie.

Morgan Sanson (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Kevin Strootman (5,5) : dans un rôle de sentinelle, le Néerlandais assure un certain équilibre en raison des montées de Sanson et Rongier pour effectuer le pressing. Sans être transcendant, le milieu de terrain a été correct dans son rôle, en apportant sur le plan défensif. Malgré tout, il a été tout de même assez limité dans le jeu, avec notamment un carton jaune rapidement reçu.

Valentin Rongier (7) : avec Sanson, l'ancien joueur du FC Nantes symbolise l'activité énorme de l'Olympique de Marseille au pressing. Comme face à Brest (2-1) vendredi, le milieu de terrain s'est démultiplié sur la pelouse et a été un poison dans le jeu du SCO. Adroit dans ses transmissions, il a même été dangereux sur un tir non-cadré en première période. Encore un bon match pour lui !

Dimitri Payet (7,5) : le milieu offensif de l'Olympique de Marseille n'arrête plus d'être décisif ! Juste dans ses choix et intéressant dans ses efforts, même sur le plan défensif, l'international français a été inspiré sur l'ouverture du score de Sanson avec un coup-franc rapidement joué. Après cette passe décisive, le Marseillais a continué de donner le ton dans le jeu et a été également buteur sur un penalty bien tiré sur la gauche. Essentiel. Remplacé à la 78e minute par Nemanja Radonjic (non noté), qui a raté une énorme occasion seul devant le gardien sur un service en or d'Amavi.

Darío Benedetto (6) : sans être très dangereux, l'Argentin parvient à avoir un impact sur le jeu de l'OM. Toujours à son avantage dans ses remises, il a souvent permis à son équipe de remonter son bloc et a bien combiné, notamment avec Payet. Sur l'ouverture du score, l'avant-centre a obtenu la faute de Thomas et a aussi tenté sa chance sur une frappe lointaine bien captée par Butelle. Juste avant sa sortie, il a eu une énorme opportunité, mais a été victime du retour de Santamaria. Remplacé à la 62e minute par Alvaro Gonzalez (non noté).

Bouna Sarr (6) : toujours aligné sur le côté droit après sa bonne copie face à Brest (2-1) vendredi, l'ancien Messin affiche une complémentarité de plus en plus intéressante avec Sakai. Sans être incroyable dans le jeu, il a été plutôt juste dans ses choix et a été inspiré sur sa passe pour le Japonais sur l'action du penalty. De retour au poste de latéral droit en seconde période, il a été sérieux.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ANGERS 0-2 MARSEILLE (mi-tps: 0-2) - FRANCE - Ligue 1 / 16e journée
Stade : Stade Raymond-Kopa - 12.455 spectateurs - Arbitre : Frank Schneider

Buts : - M. Sanson (17e) D. Payet (41e, pen.) pour MARSEILLE
Avertissements : R. Thomas (39e), pour ANGERS - K. Strootman (15e), pour MARSEILLE

ANGERS : L. Butelle - V. Manceau, Ismaël Traoré, R. Thomas, R. Aït Nouri - B. Santamaría - S. Thioub, A. Fulgini (A. Bobichon, 77e), T. Mangani (M. Pavlovic, 71e), P. Capelle (Mathias Lage, 58e) - R. Alioui

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai (M. Lopez, 46e), B. Kamara, D. Caleta-Car, J. Amavi - V. Rongier, K. Strootman, M. Sanson - B. Sarr, D. Benedetto (Álvaro González, 63e), D. Payet (N. Radonjic, 79e)

Sanson remercie Payet, passeur décisif, sur son but (0-1, 17e) 

Payet a doublé la mise sur penalty (0-2, 41e)

Le Marseillais peut montrer les muscles







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Angers

A
N
G
E
R
S
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
carton jaune, 39e3Thomas
>remplacé par Bobichon, 77e6Fulgini
>remplacé par Pavlovic, 71e4Mangani
>remplacé par Pereira Lage, 58e5,5Capelle
>remplacé par Lopez, 46e6,5Sakai
carton jaune, 15e5,5Strootman
but, 17e7,5Sanson
>remplacé par González, 63e6Benedetto
but sur pénalty, 41e >remplacé par Radonjic, 79e7,5Payet


MASQUER LA PUB