Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Rennes s'arrache et met fin à l'invincibilité de Puel ! - Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 2-1 ASSE)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/12/2019 à 19h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grâce à un but de Da Silva en toute fin de match, le Stade Rennais a dominé l'AS Saint-Etienne (2-1) ce dimanche lors de la 15e journée de Ligue 1. Une victoire qui permet au club breton de revenir à un point des Verts au classement, avec un match en retard.

Rennes s'arrache et met fin à l'invincibilité de Puel ! - Débrief et NOTES des joueurs (SRFC 2-1 ASSE)
Eduardo Camavinga a dominé l'entrejeu.

Trois jours après leurs contre-performances en Europa League, respectivement face au Celtic Glasgow (3-1) et La Gantoise (0-0), le Stade Rennais et l'AS Saint-Etienne devaient relever la tête en championnat.

La situation était beaucoup plus urgente pour la formation de Julien Stéphan, très remonté après la défaite contre Dijon (2-1) le week-end dernier. L'entraîneur breton a donc dû apprécier la belle réaction de ses joueurs ce dimanche !

Diony enfin buteur

Le technicien devait quand même attendre quelques minutes avant de retrouver le sourire. Car ce sont les Verts qui prenaient le contrôle à l'entame de match. En confiance après 11 matchs consécutifs sans défaite toutes compétitions confondues, les hommes de Claude Puel s'installaient dans la moitié de terrain adverse avec un bon pressing haut. Les Rennais opéraient donc en contre, à l'image des occasions de Del Castillo, neutralisé par Ruffier, puis Niang dont la reprise du gauche frôlait le poteau !

De son côté, l'ASSE avait un peu de mal à s'approcher de la cage de Mendy. Il fallait un corner pour permettre à Diony (1-0, 20e) d'ouvrir le score en opportuniste ! Dans une situation délicate, les locaux auraient pu commencer à douter. Mais non, à peine quelques minutes plus tard, une magnifique ouverture de Del Castillo permettait à Raphinha (1-1, 25e) d'égaliser. Le début d'une autre rencontre, Rennes dominant le reste du premier acte, mais aussi la deuxième période.

Rennes récompensé !

Plus le match avançait et plus les Stéphanois reculaient sous la pression des Rouge et Noir et de leur public ! Autant dire que le danger se rapprochait sur les tentatives de la tête d'Hunou et de l'entrant Siebatcheu, suivies par le coup franc de Raphinha. Mais ce n'est que dans le temps additionnel que Da Silva (2-1, 90e+4) offrait la victoire à Rennes ! Excellente opération pour le club breton qui, avec un match en retard, revient à un point de l'ASSE, dont le coach Puel n'est plus invaincu.

La note du match : 7/10

Etant donné que les deux équipes avaient joué trois jours plus tôt en Coupe d'Europe, on pouvait craindre un manque de rythme et d'intensité ce dimanche. Mais pas du tout. Ces deux concurrents nous ont offert une partie animée et agréable. Avec une fin de match à suspense jusque dans les dernières secondes !

Les buts :

- Sur un corner sortant du gaucher Boudebouz, son coéquipier Bouanga dévie de la tête au premier poteau. Le gardien Mendy intervient mais ne fait que prolonger la déviation, offrant un caviar à Diony qui n'a plus qu'à pousser le ballon du pied au fond des filets (0-1, 20e).

- Sur une phase de contre, Del Castillo, porteur du ballon côté droit, envoie une magnifique ouverture à ras de terre pour Raphinha dans l'axe. Seul face à Ruffier, le Brésilien ne tremble pas et ajuste le gardien stéphanois d'un tir croisé (1-1, 25e).

- Sur un très bon corner de Bourigeaud, Da Silva, totalement oublié par la défense des Verts, se retrouve seul au deuxième poteau pour placer sa tête croisée et battre Ruffier (2-1, 90e+4).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Eduardo Camavinga (7,5/10)

Encore une prestation bluffante de la part du jeune Rennais ! Incroyablement serein balle au pied, le milieu de 17 ans a bien orienté le jeu de son équipe. Et lorsque ses coéquipiers ne lui offraient pas la solution, il ne se gênait pas pour aller percer tout seul, obligeant notamment Youssouf et Kolodziejczak à commettre la faute et à récolter un carton jaune. Remplacé sous une ovation à la 72e par James Lea Siliki (non noté), qui a amené de l'intensité pour permettre à Rennes de camper dans la moitié stéphanoise.

RENNES :

Edouard Mendy (4) : dès le début du match, on a senti que le gardien rennais n'était pas dans un bon jour. Il a commencé par rater une relance facile, avant de manquer son dégagement sur un coup franc de Bouanga. Peu inspiré et malchanceux, il prolonge une déviation et permet à Diony de marquer.

Faitout Maouassa (6) : très offensif, le latéral gauche a fait beaucoup de différences sur son côté. Il a su prendre le dessus sur Palencia, mais aussi sur M'Vila qui a subi son joli sombrero. Seul point noir, son centre complètement raté alors que plusieurs coéquipiers attendaient l'offrande.

Jérémy Morel (6,5) : ce n'est jamais un hasard lorsqu'un défenseur attire tous les ballons. Idéalement placé sur les centres adverses, l'ancien Marseillais a tout intercepté. Il a aussi brillé dans les duels en un contre un, notamment face à Boudebouz. Toujours à l'aise à la relance, même si sa perte de balle en première période a failli offrir une occasion à l'ASSE.

Damien Da Silva (7) : gêné par le jeu de Diony dos au but, le défenseur central a commis plusieurs fautes en début de match. Heureusement pour lui, l'attaquant stéphanois a glissé après l'avoir éliminé dans la surface. Mais il s'est très bien repris en deuxième période et termine par le but de la victoire.

Hamari Traoré (7) : face à un Bouanga en grande forme en première période, le latéral droit a parfaitement répondu présent. Il faut dire qu'il n'a rien à envier à son adversaire niveau vitesse. Et contrairement à Maouassa, il a délivré des centres intéressants, dont celui qui a permis à Hunou de se procurer une occasion franche de la tête.

Romain Del Castillo (6,5) : percutant, l'ailier rennais a fait danser Kolodziejczak à deux reprises dans la partie ! Sur la première action, il réalise un superbe enchaînement avant de se heurter à Ruffier. On retiendra surtout sa magnifique passe décisive, même s'il s'est moins montré après la pause alors que son équipe dominait.

Eduardo Camavinga (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Benjamin Bourigeaud (7) : maladroit dans ses passes en début de match, le milieu a vite rectifié le tir. Il a su jouer vers l'avant en une touche de balle pour déséquilibrer le bloc adverse. Complémentaire avec Camavinga, il a bien compensé les montées de son jeune coéquipier.

Raphinha (6,5) : de nouveau buteur avec sang-froid, l'ailier brésilien confirme sa progression. Il reste encore un peu timide dans ses initiatives mais sa qualité de centre a souvent amené le danger.

M'Baye Niang (5) : intéressant dans son jeu dos au but, l'attaquant sénégalais a souvent trouvé son complice Hunou en déviation. On l'a vu impliqué dans le repli défensif, parfois avec trop d'agressivité, d'où les fautes commises et sa nervosité auprès de l'arbitre. Apparemment, le public n'a pas apprécié ce comportement. Remplacé sous les sifflets à la 60e par Jordan Siebatcheu (non noté), qui n'a pas réussi à cadrer sa tête et qui a enchanté le public sur ses replis défensifs.

Adrien Hunou (6) : à l'aise dans son association avec Niang, l'attaquant s'est souvent retrouvé à la réception des déviations de son coéquipier. Mobile, il a su décrocher dans les bons espaces. Mais il a manqué de précision et de spontanéité dans la surface stéphanoise, à l'image de l'action où Palencia lui chipe le ballon in extremis.

ST ETIENNE :

Stéphane Ruffier (5) : hormis quelques arrêts faciles, notamment sur la première occasion de Del Castillo, le gardien de l'ASSE n'a pas beaucoup été sollicité. Les Rennais ont eu plusieurs situations chaudes devant sa cage mais il n'a pas eu l'opportunité de briller.

Timothée Kolodziejczak (3) : pour le chambrer, ses partenaires n'auront qu'à prononcer le nom de Del Castillo… C'est dire à quel point l'ailier rennais l'a martyrisé à deux reprises ! Fébrile, il était souvent en retard dans ses interventions, d'où le carton jaune reçu après une faute sur Camavinga.

Loïc Perrin (4) : gêné par le pressing de Niang, le capitaine stéphanois a été beaucoup moins précis dans ses relances, surtout dans le jeu long. Diminué par une blessure en fin de première période. Et remplacé à la mi-temps par Wesley Fofana (6) : dès son entrée, le jeune défenseur central a pris le dessus sur Niang. Difficile de dire si Da Silva était son joueur sur le corner décisif. En tout cas, il n'était pas très loin…

Harold Moukoudi (7) : match sérieux de la part de l'ancien Havrais. Autoritaire et parfois même à la limite dans l'engagement, il n'a pas souffert de la puissance de Niang. Et s'est montré intéressant dans ses sorties de balle.

Miguel Trauco (4) : dans les deux moitiés de terrain, le piston gauche est tout simplement tombé sur plus fort que lui. Le Rennais Traoré l'a en effet dominé. A tel point que le Péruvien n'a que rarement osé le défier, préférant remettre ses ballons en retrait.

Yann M'Vila (4) : hormis un bon début de deuxième acte, durant lequel il trouvé ses coéquipiers entre les lignes, le milieu de terrain a été beaucoup trop prudent. Il n'a pas été capable de poser le jeu au moment où son équipe ne voyait plus le ballon.

Zaydou Youssouf (3) : trop tendre dans les duels, trop de touches de balle et des ballons perdus dans sa moitié de terrain… La recrue estivale est retombée dans ses travers ce dimanche.

Sergi Palencia (3,5) : sérieusement bougé par Maouassa tout au long de la rencontre, l'ex-latéral du Barça a souffert. Il est également fautif sur le but de Raphinha puisqu'il revient beaucoup trop tard. A noter un sauvetage in extremis sur Hunou, un tacle à la limite analysé par la VAR.

Denis Bouanga (5) : sur la lancée de sa bonne performance contre La Gantoise jeudi, l'ancien Nîmois a bien débuté la partie. Il s'est montré entreprenant dans ses dribbles et ses frappes, à l'image de son coup franc boxé par Mendy. Mais il a eu affaire à un sérieux client avec Traoré. Puis il a disparu en deuxième période, sans doute à cause de la fatigue. Remplacé à la 60e par Arnaud Nordin (non noté), qui a amené un peu de vivacité sur quelques situations de contre, mais qui a manqué de justesse sur un centre qui paraissait facile.

Ryad Boudebouz (4,5) : percutant et disponible entre les lignes, le meneur de jeu a été très en vue en première période, durant laquelle il tire le corner décisif. Mais comme M'Vila, il n'a pas été capable de mettre le pied sur le ballon après la pause.

Loïs Diony (5) : comme il le soulignait au micro de beIN Sports à la mi-temps, l'attaquant longtemps écarté a inscrit son premier but en L1 depuis décembre 2018 ! Mais bon, c'est à peu près tout ce que l'on retiendra de son match. Remplacé à la 81e par Mahdi Camara (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RENNES 2-1 ST ETIENNE (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 15e journée
Stade : Roazhon Park - 26.738 spectateurs - Arbitre : Eric Wattellier

Buts : Raphinha (25e) D. Da Silva (90+3e) pour RENNES - L. Diony (19e) pour ST ETIENNE
Avertissements : M. Niang (40e), pour RENNES - Z. Youssouf (29e), T. Kolodziejczak (69e), Sergi Palencia (83e), pour ST ETIENNE

RENNES : E. Mendy - H. Traoré, D. Da Silva, J. Morel, F. Maouassa - Raphinha, B. Bourigeaud, E. Camavinga (J. Lea Siliki, 72e), R. Del Castillo - A. Hunou, M. Niang (T. Siebatcheu, 60e)

ST ETIENNE : S. Ruffier - H. Moukoudi, L. Perrin (W. Fofana, 46e), T. Kolodziejczak - Sergi Palencia, Z. Youssouf, Y. M'Vila, M. Trauco - R. Boudebouz, D. Bouanga (A. Nordin, 60e) - L. Diony (M. Camara, 81e)

Diony enfin buteur, ses coéquipiers sont contents pour lui (1-0, 20e)

Camavinga, il y a vraiment de quoi s'enflammer !

Raphinha a égalisé avec sang-froid (1-1, 25e)

Da Silva offre la victoire à Rennes (2-1, 90e+4)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Rennes

R
E
N
N
E
S
Banc des remplaçants St Etienne

S
T

E
T
I
E
N
N
E
but, 90e+37Da Silva
but, 25e6,5Raphinha
>remplacé par Lea Siliki, 72e7,5Camavinga
>remplacé par Siebatcheu, 60ecarton jaune, 40e5Niang
>remplacé par Fofana, 46e4Perrin
carton jaune, 69e3Kolodziejczak
carton jaune, 83e3,5Sergi Palencia
carton jaune, 29e3Youssouf
>remplacé par Nordin, 60e5Bouanga
but, 19e >remplacé par Camara, 81e5Diony


MASQUER LA PUB