Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon profite des cadeaux de Nice - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-1 OGCN)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 23/11/2019 à 19h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré son infériorité numérique durant 50 minutes, l'Olympique Lyonnais a su préserver son avantage au tableau d'affichage pour s'imposer face à Nice (2-1), ce samedi, dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Un succès qui permet aux Gones de remonter provisoirement au 5e rang.

Lyon profite des cadeaux de Nice - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-1 OGCN)
Lyon a arraché un précieux succès contre Nice.

L'Olympique Lyonnais reprend sa marche en avant. Battu à Marseille (2-1), avant la trêve internationale, le club rhodanien s'est offert un succès important contre Nice (2-1), ce samedi, pour le compte de la 14e journée de Ligue 1. Profitant des grossières erreurs défensives azuréennes, les Gones, réduits à dix suite à l'expulsion de Marçal après la demi-heure de jeu, ont réussi à arracher les trois points pour se repositionner au 5e rang.

Nice paie cash ses erreurs, Marçal voit rouge

Bien entrés dans la partie, les Gones faisaient rapidement la différence. Après un bon travail côté gauche, Reine-Adélaïde profitait d'un mauvais contrôle de Dante pour crucifier Benitez d'une frappe à ras de terre (1-0, 10e). Un but qui libérait paradoxalement les Aiglons. Plus incisifs, les visiteurs passaient proches de l'égalisation, mais Dolberg était trop court pour reprendre la passe latérale de Boudaoui.

Mais alors qu'ils s'installaient dans le camp adverse, les Niçois se tiraient une nouvelle balle dans le pied après une erreur de transmission de Nsoki. Sur le contre qui suivait, Dembélé obtenait un penalty pour une faute d'Hérelle, qu'il transformait sereinement (2-0, 28e). Un coup dur pour le Gym, qui se retrouvait toutefois en supériorité numérique dans la foulée suite à l'expulsion directe de Marçal pour un pied haut sur la tête de Boudaoui.

Nice pousse, mais ça ne suffit pas

Après une pause rallongée en raison du manque de visibilité dû à la présence d'une épaisse fumée au Groupama Stadium, Dembélé empêchait Traoré d'enfoncer un peu plus le clou en déviant une frappe qui filait au but. En face, Dante ratait une incroyable occasion de la tête alors qu'il était seul au second poteau. Au fil des minutes, Nice mettait de plus en plus la pression, notamment après les changements de position d'Ounas et Boudaoui.

Et à force de pousser, Nice trouvait la faille. Lancé par Boudaoui, Burner offrait un caviar à Dolberg, qui croisait parfaitement sa reprise (2-1, 78e). La défense lyonnaise, débordée par les vagues azuréennes, pouvait compter sur Lopes pour empêcher Lees-Melou d'égaliser. Malheureusement pour Patrick Vieira, Burner était à son tour exclu en fin de partie, empêchant son équipe de profiter un peu plus de son avantage numérique. De quoi donner des regrets aux Aiglons…

La note du match : 6/10

Dans un Groupama Stadium qui n'a pas fait le plein, les Lyonnais ont livré un match sérieux. Sans être extraordinaires, ils ont profité des erreurs niçoises pour faire le boulot et ont su tenir malgré l'expulsion rapide de Marçal et la pression adverse en seconde période. Les Aiglons pourront toutefois regretter la tournure des événements car il y avait bien mieux à faire dans l'ensemble. Un bon match à suivre.

Les buts :

- Après une bonne percée et une passe de Terrier mal ajustée, Reine-Adélaïde profite d'un mauvais contrôle de Dante dans l'axe. D'un crochet malicieux, l'ancien Angevin se met en position de tir et trompe Benitez à ras de terre, sur sa droite (1-0, 10e).

- A gauche, Nsoki rate complètement sa transmission pour Dante. Terrier récupère le ballon et lance un contre avant de servir Dembélé, qui se fait faucher par Hérelle dans la surface. Penalty pour l'OL, que l'attaquant français transforme en tirant à gauche de Benitez, parti à droite (2-0, 28e).

- Sur le côté droit, Boudaoui lance Burner, qui adresse un très bon centre dans l'axe. A la réception, Dolberg, qui coupe parfaitement la trajectoire du ballon pour tromper Lopes d'une frappe croisée à l'aide du poteau (2-1, 78e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Moussa Dembélé (7/10)

On n'a pas énormément vu l'attaquant lyonnais. Mais il a su répondre présent dans les moments cruciaux pour permettre à son équipe d'arracher la victoire. D'abord en obtenant un penalty qu'il a tranquillement transformé en première période. Puis en étant à l'origine de l'expulsion de Burner dans un moment fort du Gym. Son travail dos au but et son pressing de tous les instants ont fait du bien à Lyon.

LYON :

Anthony Lopes (6,5) : le gardien portugais a répondu présent, notamment en seconde période, avec un arrêt très important devant Lees-Melou à la 83e minute. Il a été autoritaire dans ses interventions au sol.

Léo Dubois (6,5) : une partie solide pour le capitaine lyonnais. Le latéral droit passé par Nantes n'a jamais été mis en difficulté par Ganago puis Maolida.

Joachim Andersen (5,5) : intéressant durant une heure, avec des transmissions vers l'avant osées, le défenseur central danois a manqué de réactivité sur le but de Dolberg. Une action qui gâche sa rencontre.

Jason Denayer (6) : le Belge a livré une copie correcte. Contrairement à Andersen, il a su rester concentré jusqu'au bout pour contenir les offensives niçoises.

Fernando Marçal (2) : le latéral gauche brésilien a été très mauvais. En plus d'avoir été très souvent débordé par Boudaoui, il a laissé ses partenaires en infériorité numérique après un carton rouge consécutif à un pied beaucoup trop haut sur la tête de l'Algérien. Heureusement pour lui, ses partenaires avaient fait la différence avant sa sortie…

Lucas Tousart (6,5) : une rencontre de qualité pour le milieu lyonnais. Bon au pressing, il a brillé par son placement toujours très intelligent. Au rendez-vous.

Thiago Mendes (6,5) : sobre, efficace à la récupération et bon dans son placement, le milieu brésilien a répondu présent. Sans se montrer extraordinaire, il a fait preuve de solidité pour sécuriser l'entrejeu.

Martin Terrier (5,5) : l'ancien Lillois a été impressionnant dans sa faculté à mettre la zizanie dans la défense niçoise sur contre dans la première demi-heure. Certes, il a manqué de lucidité dans le dernier geste, mais son activité a été très intéressante. En revanche, on ne l'a pas du tout vu en seconde période en dehors de son geste peu fair-play lors d'un entre-deux. Remplacé à la 79e minute par Rafael (non noté).

Jeff Reine-Adelaide (6) : un match très frustrant pour l'ancien Angevin, qui a été le meilleur Lyonnais durant la première demi-heure en ouvrant la marque sur une frappe à ras de terre. Il sort prématurément, comme à Marseille, suite à l'expulsion de Marçal. Dommage. Remplacé à la 36e minute par Youssouf Koné (4), qui a eu d'énormes difficultés face à Boudaoui et Ounas. Une seconde période délicate.

Bertrand Traore (6) : a défaut d'avoir été génial, l'ailier passé par Chelsea a livré de très gros efforts dans son couloir. Il aurait pu marquer le troisième but lyonnais mais sa frappe a été déviée au dernier moment par Dembélé. Remplacé à la 71e minute par Maxwel Cornet (non noté).

Moussa Dembele (7) : lire le commentaire ci-dessus.

NICE :

Walter Benítez (5) : la saison passée, le gardien argentin avait réalisé des miracles au Parc OL. Une époque bien lointaine, puisqu'il n'a pas réussi à être décisif ce soir.

Patrick Burner (5,5) : d'abord timide, le latéral droit a été plus pressent en seconde période, finissant par offrir une belle passe décisive pour Dolberg. Mais son enthousiasme a été trop débordant et il a fini par être expulsé pour un second carton jaune lors d'un moment fort niçois. Dommage…

Dante (3) : le Brésilien a plombé son équipe d'entrée en ratant un contrôle pourtant simple, mettant sur orbite Reine-Adélaïde pour l'ouverture du score. Une action dont il ne s'est pas remis, puisqu'il rate une énorme occasion de la tête en seconde période.

Christopher Hérelle (4) : rapidement diminué après un tacle sur Reine-Adélaïde, l'ancien Troyen a commis l'irréparable en fauchant Dembélé dans la surface à la suite de l'erreur de Nsoki. Un tacle mal maîtrisé qui a fait mal au Gym. Remplacé à la 46e minute par Malang Sarr (6), qui a été bon après son entrée.

Stanley Nsoki (3) : l'ancien Parisien va longtemps regretter sa passe complètement manquée pour Dante, qui a débouché sur le penalty du 2-0 pour l'OL… Offensivement, il n'a rien apporté en dehors d'un rush en toute fin de rencontre. Dur à avaler…

Hichem Boudaoui (6) : Vieira ne lui a clairement pas facilité la tâche en le titularisant pour la première fois à Lyon, à un poste inhabituel d'ailier droit… Après un début de match très compliqué, le milieu algérien s'est bien repris en obtenant les meilleures occasions de son équipe, avec notamment une passe pour Dolberg, tout proche d'égaliser. En seconde période, son repositionnement dans l'axe a été judicieux puisqu'en plus d'avoir apporté le danger sur ses percées, il est à l'origine du but de Dolberg. Prometteur. Remplacé à la 79e minute par Arnaud Lusamba (non noté).

Wylan Cyprien (4,5) : décevant. Le taulier de l'entrejeu niçois a donné l'impression de jouer avec le frein. A aucun moment, il n'a pris les choses en main pour tenter d'acculer les Lyonnais.

Pierre Lees Melou (6) : le joueur passé par Dijon a été globalement bon. Sa présence aux abords de la surface a gêné les Lyonnais, qui ont eu du mal à le contenir. Il peut néanmoins regretter sa frappe trop écrasée qui aurait pu permettre à Nice de revenir à la marque.

Ignatius Ganago (3) : l'ailier niçois a été catastrophique. Incapable de faire la différence dans son couloir, il a raté des contrôles faciles. Très inquiétant à ce niveau. Remplacé à la 61e minute par Myziane Maolida (non noté), dont le retour à Lyon a été raté.

Kasper Dolberg (5,5) : on a peu vu l'attaquant danois durant une heure. Lui aussi a profité du repositionnement d'Ounas sur le côté droit pour être mieux servi, finissant par réduire l'écart au score après un bon service de Burner. Timide dans l'ensemble néanmoins.

Adam Ounas (6) : l'ailier algérien a été une menace constante pour l'OL. D'abord bridé dans une position de numéro 10, il a fait de gros dégâts en seconde période, dans le couloir droit. Koné s'en souviendra…

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 2-1 NICE (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Ligue 1 / 14e journée
Stade : Groupama Stadium - 49.401 spectateurs - Arbitre : Amaury Delerue

Buts : J. Reine-Adélaïde (10e) M. Dembélé (28e, pen.) pour LYON - K. Dolberg (78e) pour NICE
Avertissements : J. Reine-Adélaïde (33e), Thiago Mendes (90+4e), pour LYON - Dante (56e), P. Burner (65e), A. Ounas (90+4e), pour NICE - Expulsions : Fernando Marçal (34e) , pour LYON P. Burner (86e) , pour NICE

LYON : Anthony Lopes - L. Dubois, J. Andersen, J. Denayer, Fernando Marçal - Thiago Mendes, L. Tousart - Bertrand Traoré (M. Cornet, 71e), J. Reine-Adélaïde (Y. Koné, 37e), M. Terrier (Rafael, 79e) - M. Dembélé

NICE : W. Benítez - P. Burner, C. Hérelle (M. Sarr, 46e), Dante, S. N'Soki - P. Lees Melou, W. Cyprien, H. Boudaoui (A. Lusamba, 79e) - A. Ounas, K. Dolberg, I. Ganago (M. Maolida, 61e)

Reine-Adélaïde a ouvert la marque d'une frappe à ras de terre pour l'OL (1-0, 10e)

Dembélé a doublé la mise sur penalty (2-0, 28e)

Le coup d'envoi de la seconde période a été retardé en raison d'une épaisse fumée

Ounas a fait des dégâts au retour des vestiaires







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central à côté de van Dijk ? (3eme et dernier tour)

Kalidou Koulibaly (Naples)
Sergio Ramos (Real)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Lyon

L
Y
O
N
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
carton rouge, 34e2Marçal
carton jaune, 90e+46,5Thiago Mendes
>remplacé par Cornet, 71e6Traore
but, 10e >remplacé par Koné, 37ecarton jaune, 33e6Reine-Adelaide
>remplacé par Rafael, 79e5,5Terrier
but sur pénalty, 28e7Dembele
carton rouge, 86ecarton jaune, 65e5,5Burner
>remplacé par Sarr, 46e4Hérelle
carton jaune, 56e3Dante
>remplacé par Lusamba, 79e6Boudaoui
carton jaune, 90e+46Ounas
but, 78e5,5Dolberg
>remplacé par Maolida, 61e3Ganago


MASQUER LA PUB