Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Parisiens l'emportent sur le fil ! - Débrief et NOTES des joueurs (Brest 1-2 PSG)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/11/2019 à 19h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Battu à Dijon (1-2) la semaine dernière, le Paris Saint-Germain s'est imposé dans les dernières minutes face à Brest (2-1) ce samedi lors de la 13e journée de Ligue 1. Longtemps accroché par le promu, le club de la capitale a été porté par ses Argentins : Di Maria et Icardi.

Les Parisiens l'emportent sur le fil ! - Débrief et NOTES des joueurs (Brest 1-2 PSG)
Les Brestois ont rivalisé avec les Parisiens sur ce match.

Les Parisiens ont arraché la victoire ! Après la défaite à Dijon (1-2) la semaine dernière, le Paris Saint-Germain s'est imposé sur le fil sur la pelouse de Brest (2-1) ce samedi dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1.

Lors d'un match plutôt équilibré dans l'ensemble, le club de la capitale a été porté par ses Argentins, Angel Di Maria et Mauro Icardi, auteurs des deux buts parisiens. Au classement, le PSG reste bien évidemment en tête alors que Brest occupe le 9e rang.

Di Maria lance le PSG

Après un début de match ouvert, les Parisiens mettaient rapidement le pied sur le ballon et multipliaient les longues possessions. Mais à l'exception d'une frappe non-cadrée par Sarabia, le PSG peinait à véritablement inquiéter Larsonneur. A la suite d'une mauvaise relance de Verratti, Rico devait même s'employer sur une frappe lointaine d'Autret !

Dominateurs dans le jeu par la suite, les hommes de Tuchel manquaient de lucidité dans la zone de vérité, à l'image d'une volée non-cadrée de Di Maria puis d'un tir de Sarabia repoussé par Larsonneur. Sur des contres, les Brestois restaient dangereux, avec une frappe de Court qui frôlait le poteau de Rico et donnait des frissons aux fans ! Juste avant la pause, Di Maria, lancé en profondeur par Draxler, ouvrait le score d'un joli piqué (0-1, 39e).

Brest ne lâche rien, le réalisme glaçant d'Icardi !

Au retour des vestiaires, Brest repartait vers l'avant et exerçait même une grosse pression sur la cage de Rico. Pour calmer les ardeurs adverses, le PSG reprenait rapidement le contrôle du jeu, enchaînant les passes pour casser le rythme et gérer cet avantage au score. Sur un coup-franc de Di Maria, Cavani avait l'occasion de faire le break, mais écrasait trop sa volée devant Larsonneur.

A l'image d'un tir lointain de Perraud repoussé par Rico, les joueurs de Dall'oglio ne rendaient pas les armes et poussaient pour égaliser. Et à force de tenter, Brest parvenait à revenir dans ce match avec une belle frappe croisée de Grandsir, servi par Court (1-1, 72e). Le Stade Francis-Le Blé explosait ! En fin de partie, Icardi, entré à la 79e minute, avait simplement besoin de 6 minutes pour marquer d'un tir placé sur un centre de Choupo-Moting (1-2, 85e). Quelle efficacité sur son deuxième ballon. Un but qui offrait la victoire au PSG !

La note du match : 7/10

Un match intéressant ! Avec une équipe de Brest joueuse, cette partie a été ouverte, vivante et s'est déroulée sur un bon rythme, surtout en première période. Avec des occasions pour les deux formations, cette rencontre a été plaisante à suivre, avec un vrai suspense et une belle intensité. Avec son scénario, ce match a été agréable jusqu'au bout.

Les buts :

- Sur un contre du Paris Saint-Germain lancé par Verratti, Draxler, seul dans l'entrejeu, lance en profondeur Di Maria. Couvert par Bain, l'Argentin se présente devant Larsonneur et réalise un piqué parfait pour ouvrir le score (0-1, 39e).

- A la suite d'un long ballon, Cardona avec de la chance et un contre favorable parvient à conserver le cuir face à Thiago Silva. Après un bon relais, Court fixe les défenseurs parisiens et décale Grandsir, qui ajuste Rico d'une frappe croisée (1-1, 72e).

- Lancé en profondeur sur le côté gauche, Choupo-Moting réalise un centre intéressant dans la surface. Malgré une intervention de Castelletto, Icardi récupère le ballon, élimine Larsonneur avec sang-froid pour marquer d'un tir placé entre les jambes d'un défenseur (1-2, 85e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (7/10)

Comme souvent en l'absence des stars, l'Argentin continue de répondre présent ! Sans livrer une énorme performance, l'ailier a représenté un danger constant pour les Brestois, notamment par ses appels. Après une première volée envoyée au-dessus de la cage de Larsonneur, l'ancien joueur du Real Madrid a été encore décisif avec cette ouverture du score d'un joli piqué. Tout simplement indispensable.

BREST :

Gautier Larsonneur (5) : le gardien de Brest n'a pas démérité sur l'ensemble de cette partie. Bien présent devant Sarabia en début de partie, il a dégagé une certaine sérénité dans ses interventions. Malheureusement pour lui, il n'a strictement rien pu faire sur le piqué parfait de Di Maria au moment de l'ouverture du score du Paris Saint-Germain. Sur le second but d'Icardi, il a été trop court pour intervenir et a été en retard sur le tir de l'Argentin.

Julien Faussurier (6) : une belle copie pour le latéral droit de Brest ! Défensivement, il s'est véritablement démultiplié pour tenter de limiter l'apport de Di Maria et aider son équipe. Auteur de plusieurs interventions déterminantes, il a notamment sauvé les siens d'un geste défensif excellent devant Draxler, qui allait probablement marquer dans la cage vide. Même dans ses montées, il a été généreux et a beaucoup apporté.

Denys Bain (5) : quel dommage. Sur l'ensemble de la partie, le défenseur central de Brest n'a vraiment pas démérité. Dans le duel avec Cavani, il a été à la hauteur et s'est imposé à plusieurs reprises grâce à sa puissance physique. Malheureusement, il a été fautif sur l'ouverture du score de Di Maria en couvrant l'Argentin...

Jean-Charles Castelletto (5,5) : auteur d'un bon début de saison, le défenseur central de Brest a été longtemps bon ce samedi. Malgré les nombreuses vagues du Paris Saint-Germain, il a été présent pour soulager son équipe, notamment dans le domaine aérien. Face à lui, Cavani a vraiment eu du mal à exister. Malheureusement pour lui, il s'est raté dans son intervention sur le but de la victoire d'Icardi.

Romain Perraud (5,5) : le latéral gauche de Brest a eu de bonnes opportunités. Sur le plan défensif, l'ancien Niçois a été plutôt intéressant en contrôlant les tentatives du duo Dagba - Sarabia. Et offensivement, il a eu des espaces, a beaucoup proposé, mais n'a pas toujours été réussite dans ses centres ou ses frappes.

Ibrahima Diallo (5) : opposé à son frère Abdou, le milieu de terrain a réalisé une performance plutôt discrète. Dans l'entrejeu, il n'a pas démérité dans le défi physique imposé par les Parisiens et a gratté quelques ballons. Cependant, dans la construction du jeu, il a tout de même affiché quelques lacunes avec plusieurs passes ratées face au pressing adverse.

Haris Belkebla (6) : quelle activité ! Dans l'entrejeu, le milieu de terrain de Brest a été vraiment très précieux à la récupération. Avec un volume de jeu important, il a comblé de nombreuses brèches et a coupé plusieurs situations intéressantes pour les Parisiens. Forcément, il a un peu payé ses efforts dans l'utilisation du ballon avec un manque de lucidité dans certains choix.

Irvin Cardona (4,5) : un match difficile pour l'ailier de Brest. Souvent lancé sur le côté droit, il a tenté de profiter des espaces laissés par Kurzawa, mais n'a pas toujours effectué les bons choix, notamment dans ses transmissions. Du coup, il a eu un gros déchet sur les rares ballons qu'il a eu dans la zone de vérité, malgré son implication sur le but de Grandsir. Remplacé à la 77e minute par Alexandre Mendy (non noté).

Mathias Autret (5,5) : le capitaine de Brest a beaucoup couru dans ce match. Au début, il a été un peu trop laxiste dans son travail défensif face à Verratti, mais s'est bien repris par la suite. Et offensivement, malgré quelques imprécisions, il aura eu le mérite de beaucoup tenter et a notamment forcé Rico à une belle parade sur une frappe lointaine. Remplacé à la 65e minute par Samuel Grandsir (non noté), qui a réalisé une belle entrée avec bien évidemment cette égalisation sur une belle frappe croisée.

Yoann Court (6,5) : tout comme Autret, l'ailier de Brest n'a pas hésité à tenter sa chance ! Alors oui, il a perdu de très nombreux ballons et a parfois trop forcé pour faire des différences tout seul. Mais il a été un vrai danger. Sur ses tentatives, il a déstabilisé les Parisiens et a été d'ailleurs tout proche de marquer sur une frappe, qui a frôlé le poteau de Rico. Toujours remuant, il a été passeur décisif sur l'égalisation de Grandsir avec un excellent décalage. Le meilleur passeur de la L1 avec 7 offrandes.

Gaëtan Charbonnier (4) : une partie difficile pour l'avant-centre de Brest. Contrairement à Autret et Court, le buteur n'a pas eu l'opportunité d'inquiéter Rico. Bien pris par les défenseurs centraux parisiens et peu trouvé dans le jeu, il a globalement peu pesé sur cette partie.

PARIS SG :

Sergio Rico (5,5) : titularisé au dernier moment après la blessure à l'échauffement de Navas, l'Espagnol disputait son premier match sous les couleurs du Paris Saint-Germain. Assez logiquement, l'habituel numéro 2 n'a pas toujours dégagé une grande sérénité, notamment dans son jeu au pied. Mais dans l'ensemble, il a tout de même répondu présent, avec un bel arrêt sur une frappe lointaine d'Autret et une vraie présence dans le domaine aérien. Sur le but de Grandsir, il n'a rien à se reprocher.

Colin Dagba (5) : une copie mitigée pour le latéral droit du Paris Saint-Germain. Sur le plan défensif, il a été plutôt à la hauteur, récupérant plusieurs ballons et étant peu en difficulté. Mais dans ses montées, le jeune talent a été décevant, revenant de très nombreuses fois vers l'arrière et en étant peu précis dans ses centres.

Abdou Diallo (7) : face à son frère Ibrahima, le défenseur central du Paris Saint-Germain a rendu une belle copie. L'ancien joueur du Borussia Dortmund a été présent dans les duels et a gratté de nombreux ballons, à l'image d'une intervention salvatrice au retour des vestiaires. Dans ses relances, il a été propre sans être très inspiré.

Thiago Silva (5,5) : absent la semaine dernière lors de la défaite à Dijon (1-2), le capitaine du Paris Saint-Germain a longtemps apporté de la sérénité à son équipe. Rassurant dans toutes ses interventions en première période, le Brésilien n'a pas hésité à donner de la voix pour bouger son équipe dans certains moments faibles. A l'image de son sauvetage sur une frappe d'Autret, il a toujours été bien placé et a soulagé le club de la capitale pendant les 45 premières minutes. Cependant, après la pause, il a été moins souverain, avec des relances ratées et ce duel perdu, avec un contre favorable pour Cardona, sur l'égalisation adverse.

Layvin Kurzawa (5) : préféré à Bernat pour cette partie, le latéral gauche du Paris Saint-Germain a été plutôt moyen. Défensivement, l'ancien Monégasque n'a pas toujours été irréprochable, à l'image de son oubli sur la grosse occasion de Court. Et offensivement, malgré des montées avec des situations intéressantes, il n'a pas été inspiré dans ses transmissions et ses centres. Trop de déchet.

Marco Verratti (5,5) : le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a parfois joué avec le feu... mais la majorité du temps, à l'exception de la frappe d'Autret sur un mauvais renvoi, l'Italien a réussi à s'en sortir. Très actif à la récupération, il a été à son avantage dans l'orientation du jeu en lançant bien les offensives de son équipe, avec notamment cette passe tranchante pour trouver Draxler sur l'ouverture du score de Di Maria. Remplacé à la 79e minute par Marquinhos (non noté).

Idrissa Gueye (6,5) : une performance encourageante pour le Sénégalais. Moins souverain depuis son retour de blessure, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a tout de même rendu une copie intéressante, notamment à la récupération. Et après un petit retard à l'allumage, il est plutôt bien entré dans son match, en jouant proprement. Montant en puissance au fil de la partie, il a tout de même gratté de très nombreux ballons.

Julian Draxler (7) : aligné dans l'entrejeu pour faire souffler Marquinhos, sur le banc, l'Allemand a encore laissé une impression mitigée. Très libre dans son positionnement, il a souvent oublié de défendre et a semblé parfois nonchalant dans ses efforts. Par contre, avec le ballon dans les pieds, il a été capable de bonnes choses, avec sa passe décisive sur l'ouverture du score de Di Maria. Dans la construction, l'ancien joueur de Wolfsbourg a toujours joué vers l'avant et a donc fait du bien à son équipe. Irrégulier, mais déterminant.

Pablo Sarabia (4,5) : titularisé en l'absence de Mbappé, laissé au repos en raison d'une gêne à l'adducteur, l'Espagnol a été très remuant en début de partie. Malheureusement pour lui, l'ancien joueur du FC Séville a manqué de réussite dans la zone de vérité. Avec une première frappe non-cadrée puis un tir repoussé par Larsonneur, il a été en échec face à la cage. Et même dans ses transmissions, il a souvent manqué de justesse dans les derniers mètres. Remplacé à la 79e minute par Eric Maxim Choupo-Moting (non noté), qui a été impliqué sur le but de la victoire avec un bon centre pour Icardi.

Edinson Cavani (4) : pour la première fois depuis son retour de blessure, l'avant-centre était titularisé par Thomas Tuchel. Et l'Uruguayen, préféré donc à Icardi, n'a pas vraiment marqué des points. Peu trouvé par ses coéquipiers dans la zone de vérité, l'avant-centre a peu pesé sur le jeu de son équipe et a eu une seule occasion à se mettre sous la dent : une volée trop écrasée devant Larsonneur. Pour ne rien arranger, il a été imprécis dans ses transmissions sur ses rares ballons. Remplacé à la 79e minute par Mauro Icardi (non noté), qui a donné la victoire à son équipe en marquant, d'un tir placé, sur son deuxième ballon. Une efficacité impressionnante.

Ángel Di María (7) : lire le commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

BREST 1-2 PARIS SG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 13e journée
Stade : Stade Francis-Le Blé - 15.144 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : S. Grandsir (72e) pour BREST - Á. Di María (39e) M. Icardi (85e) pour PARIS SG
Avertissements : Y. Court (90+5e), pour BREST - J. Draxler (74e), A. Diallo (90+1e), pour PARIS SG

BREST : G. Larsonneur - J. Faussurier, J. Castelletto, D. Bain, R. Perraud - H. Belkebla, I. Diallo - I. Cardona (A. Mendy, 78e), M. Autret (S. Grandsir, 65e), Y. Court - G. Charbonnier

PARIS SG : Sergio Rico - C. Dagba, Thiago Silva, A. Diallo, L. Kurzawa - J. Draxler, I. Gueye, M. Verratti (Marquinhos, 80e) - Pablo Sarabia (E. Choupo-Moting, 80e), E. Cavani (M. Icardi, 80e), Á. Di María

Rico a disputé son premier match avec le PSG après la blessure de Navas à l'échauffement

La célébration de Di Maria après son ouverture du score (0-1, 39e)

La joie des Brestois à la suite de l'égalisation de Grandsir (1-1, 72e)

Icardi a donné la victoire à son équipe (1-2, 85e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Brest

B
R
E
S
T
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
>remplacé par Mendy, 78e4,5Cardona
>remplacé par Grandsir, 65e5,5Autret
carton jaune, 90e+56,5Court
5,5Rico
carton jaune, 90e+17Diallo
carton jaune, 74e7Draxler
>remplacé par Marquinhos, 80e5,5Verratti
>remplacé par Choupo-Moting, 80e >remplacé par Choupo-Moting, 80e4,5Sarabia
but, 39e7Di María


MASQUER LA PUB