Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Nice stoppe l'hémorragie... sous les sifflets ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-0 Reims)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/11/2019 à 19h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grâce à sa victoire contre le Stade de Reims (2-0) ce dimanche, lors de la 12e journée de Ligue 1, l'OGC Nice met un terme à sa mauvaise série. Le club azuréen se rassure, même si les Niçois n'ont pas brillé dans le jeu.

Nice stoppe l'hémorragie... sous les sifflets ! - Débrief et NOTES des joueurs (OGCN 2-0 Reims)
Wylan Cyprien a ouvert le score pour le Gym.

Après 5 matchs consécutifs sans victoire en Ligue 1, plus l'élimination en 16es de finale de la Coupe de la Ligue au Mans (3-2) mercredi, l'OGC Nice devait absolument s'imposer.

La tâche s'annonçait difficile sous la pression de l'Allianz Riviera, qui plus est face au Stade de Reims, la meilleure défense du championnat. Mais finalement, les Niçois ont assuré l'essentiel.

Doumbia pénalise Reims

Avec la 2e place du championnat en ligne de mire, les hommes de David Guion avaient pourtant mieux débuté la partie. Leur bloc toujours aussi solide neutralisait la circulation adverse, obligeant Nice à sauter le milieu de terrain. Mais la rencontre basculait totalement à la 26e minute lorsque le Rémois Doumbia, averti par l'arbitre, était exclu dans la foulée pour avoir ironiquement applaudi la décision de l'homme en noir !

Une aubaine pour le Gym qui débloquait le match quelques minutes plus tard grâce à la demi-volée gagnante de Cyprien (1-0, 32e). Assommés, les visiteurs ne s'en remettaient pas et encaissaient même un deuxième but signé Hérelle (2-0, 41e) après un cafouillage sur corner. C'était dur pour Reims, condamné à courir après le ballon, y compris lors d'une seconde période pauvre en spectacle.

Les sifflets du public niçois

Nice se contentait de gérer, et ça ne plaisait pas à leurs supporters qui sifflaient lorsque le jeu ralentissait trop à leur goût. Il faut dire que les Aiglons ne se procuraient aucune situation, contrairement aux 10 Rémois. Il fallait deux beaux arrêts de Benitez pour empêcher Cafaro puis Dia de relancer le suspense en contre. C'est donc sans briller et sous de nouveaux sifflets que le Gym s'impose et met un terme à sa mauvaise série.

La note du match : 3/10

Alors qu'on assistait à une belle opposition de style à la fois animée et équilibrée, le carton rouge contre Doumbia a eu une influence négative sur la qualité de la rencontre. Reims s'est presque contenté de défendre et Nice a attaqué de manière stérile.

Les buts :

- Après une remise de Lees-Melou avec rebonds dans l'axe, Cyprien reprend en demi-volée à l'entrée de la surface. Le gardien Rajkovic touche le ballon croisé mais la reprise, trop puissante, termine au fond des filets grâce à l'aide du poteau (1-0, 32e).

- Sur un corner sortant du droitier Cyprien, un petit cafouillage a lieu dans la surface et permet à Hérelle de marquer malgré l'intervention du malheureux Romao (2-0, 41e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Wylan Cyprien (8/10)

Le milieu de l'OGC Nice avait le pied chaud ce dimanche ! A chaque fois qu'il en a eu l'opportunité, il n'a pas hésité à tenter sa chance de loin. Pourquoi pas ? Puisque l'ancien Lensois est connu pour la puissance de sa frappe, comme le prouve son joli but en demi-volée. A noter aussi son corner qui amène la réalisation d'Hérelle.

NICE :

Walter Benítez (7,5) : après une première période sans tir cadré à négocier, le gardien argentin a permis à son équipe de ne pas trembler en fin de match. Il remporte son duel face à Cafaro, sort avec autorité dans les pieds d'Oudin et claque la tentative de Dia en corner !

Malang Sarr (5,5) : match tranquille pour le jeune Niçois, peut-être même un peu trop. Il s'est en effet déconcentré par moments, comme lorsqu'il a offert un ballon de contre aux Rémois.

Dante (7) : bien plus qu'un défenseur central dans cette équipe niçoise, le Brésilien a souvent trouvé les solutions de passe entre les lignes lorsque ses coéquipiers n'y parvenaient pas. A l'image de sa superbe ouverture en profondeur pour Ganago !

Christopher Hérelle (7) : peu sollicité derrière, l'ancien joueur de Troyes a su imposer sa puissance lorsque le rapide Kamara est venu le défier. On retiendra surtout son but plein d'opportunisme. Blessé et remplacé à la 65e par Patrick Burner (non noté), l'habituel latéral droit aligné dans l'axe.

Wylan Cyprien (8) : voir commentaires ci-dessus.

Racine Coly (4) : en tant que piston gauche, qui plus est face à un adversaire rapidement réduit à 10, le Sénégalais aurait dû enchaîner les débordements. Mais il a longtemps fait preuve d'une étonnante timidité.

Youcef Atal (4,5) : personne ne pourra lui reprocher un manque d'implication. L'international algérien s'est encore donné à fond sur chaque ballon, même sur ceux qui n'étaient pas à sa portée. Mais il faut bien le reconnaître, il a perdu son duel contre Kamara tout au long de la partie.

Danilo Barbosa (7) : heureusement que le Brésilien était là pour amener un peu de créativité dans l'entrejeu. Grâce à sa vision du jeu et à sa qualité de passe, il a su créer le décalage à plusieurs reprises. Il se serait vraiment régalé avec davantage d'appels autour de lui.

Pierre Lees Melou (6,5) : le goût de la victoire lui manquait, et ça se sentait à sa nervosité en début de match. Mais il a su dépasser sa frustration pour être présent autour des attaquants, souvent sur des deuxièmes ballons. La preuve avec sa passe décisive pour Cyprien, juste après sa belle frappe lointaine sortie par Rajkovic.

Alexis Claude-Maurice (6) : après une entame timide, l'ancien Lorientais a fait pas mal de dégâts en un contre un. Sa capacité d'élimination a fait mal aux Rémois, incapables de le stopper dans les petits espaces. Il a cependant manqué de justesse pour terminer ses actions. Remplacé à la 83e par Khephren Thuram (non noté).

Ignatius Ganago (7) : très mobile, l'attaquant n'a pas arrêté de proposer des appels en profondeur ou en appui. Il ne s'est jamais caché et a facilement été trouvé tout au long du match. Des efforts qui peuvent expliquer son manque de lucidité sur son duel perdu contre Rajkovic. Remplacé à la 74e par Kasper Dolberg (non noté), qui n'a pas reçu de bons ballons étant donné que son équipe avait décidé de gérer.

REIMS :

Predrag Rajkovic (5,5) : à l'aise balle au pied, le gardien rémois a été malheureux sur les deux buts encaissés. Il touche la demi-volée de Cyprien et voit le ballon entrer à l'aide du poteau, alors qu'il venait de sortir la frappe de Lees-Melou. Il a aussi gagné son duel contre Ganago.

Hassane Kamara (7) : combien de défenseurs sont capables de neutraliser Atal en vitesse ? En tout cas, le latéral gauche en fait partie. Il n'a jamais laissé l'Algérien déborder et a même pris le dessus en phase offensive. Bluffant !

Younis Abdelhamid (6) : toujours aussi serein, l'international marocain n'a jamais paniqué. Pas même lorsque son équipe a été réduite à 10. On l'a vu réussir un incroyable retour du Ganago qui filait seul au but.

Axel Disasi (5,5) : sûr de lui en début de match, le défenseur central a dû simplifier son jeu après l'expulsion de son coéquipier. Fini les belles sorties de balle, les ballons interceptés étaient juste dégagés. Suffisant pour tenir le choc dans l'ensemble, même si son équipe s'est inclinée.

Thomas Foket (5) : très offensif en début de match, le latéral droit a dû oublier la moitié de terrain niçoise à cause de Doumbia. Résultat, il n'a pas vraiment subi les montées timides de Coly. Mais cela s'est compliqué lorsque Claude-Maurice passait par sa zone.

Xavier Chavalerin (5,5) : fidèle à lui-même, le milieu de terrain a été présent à la récupération. Même en deuxième période, il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant sur les phases de contre, à l'image de sa passe pour Dia dans la surface.

Alaixys Romao (3) : en total contrôle en début de match, le milieu défensif a pris l'eau une fois que son équipe s'est retrouvée à 10. Il a multiplié les pertes de balle et n'avait plus les jambes pour suivre les accélérations niçoises. Remplacé à la 60e par Marshall Munetsi (non noté).

Moussa Doumbia (2) : auteur d'un bon début de match avec de la percussion, le Malien a eu la mauvaise idée d'applaudir l'arbitre qui venait de l'avertir. Un deuxième carton jaune stupide qui laisse son équipe à 10 dès la 26e minute…

Rémi Oudin (4) : discret avant l'expulsion de Doumbia, l'attaquant rémois a dû rester discipliné sur le côté droit. On l'a rarement vu à l'oeuvre devant, hormis sur sa magnifique ouverture pour Cafaro. Remplacé à la 70e par Timothée Nkada (non noté).

Mathieu Cafaro (3) : avant même l'expulsion de Doumbia, on sentait que l'ancien Toulousain n'était pas dans un bon jour. Il n'a quasiment rien réussi, si ce n'est à commettre des fautes évitables. Sans parler de son duel perdu contre Benitez après le service génial d'Oudin. Remplacé à la 75e par Dereck Kutesa (non noté), auteur d'une belle frappe enroulée mais non cadrée.

Boulaye Dia (6) : aussi étrange que cela puisse paraître, il s'est davantage montré dans la dernière demi-heure du match. Longtemps esseulé, il a été à l'origine de plusieurs contres et a obligé Benitez à dévier sa frappe en corner.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 2-0 REIMS (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Ligue 1 / 12e journée
Stade : Allianz Riviera - 15.468 spectateurs - Arbitre : Jeremy Stinat

Buts : W. Cyprien (32e) C. Hérelle (41e) pour NICE
Avertissements : Y. Atal (16e), pour NICE - M. Doumbia (26e), A. Romao (33e), pour REIMS - Expulsions : M. Doumbia (26e) , pour REIMS

NICE : W. Benítez - C. Hérelle (P. Burner, 65e), Dante, M. Sarr - Y. Atal, P. Lees Melou, Danilo, R. Coly - W. Cyprien - I. Ganago (K. Dolberg, 74e), A. Claude Maurice (K. Thuram-Ulien, 83e)

REIMS : P. Rajkovic - T. Foket, A. Disasi, Y. Abdelhamid, H. Kamara - A. Romao (M. Munetsi, 60e), X. Chavalerin - M. Cafaro (D. Kutesa, 75e), R. Oudin (T. Nkada, 70e), M. Doumbia - B. Dia

Cyprien fête sa demi-volée gagnante (1-0, 32e)

Ganago s'est montré sur le front de l'attaque

Le public niçois reste mécontent







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Reims

R
E
I
M
S
but, 41e >remplacé par Burner, 65e7Hérelle
5,5Sarr
carton jaune, 16e4,5Atal
but, 32e8Cyprien
>remplacé par Dolberg, 74e7Ganago
>remplacé par Thuram-Ulien, 83e6Claude Maurice
>remplacé par Munetsi, 60ecarton jaune, 33e3Romao
>remplacé par Kutesa, 75e3Cafaro
>remplacé par NKada, 70e4Oudin
carton rouge, 26ecarton jaune, 26e2Doumbia


MASQUER LA PUB