Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OM s'enfonce... - Débrief et NOTES des joueurs (Amiens 3-1 OM)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 04/10/2019 à 22h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A nouveau décimé et incapable de relever la tête, l'Olympique de Marseille a enchaîné un 4e match consécutif sans victoire en s'inclinant ce vendredi face à Amiens (1-3) dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1.

L'OM s'enfonce... - Débrief et NOTES des joueurs (Amiens 3-1 OM)
Trop seul, Benedetto n'a rien pu faire...

L'Olympique de Marseille n'y arrive plus... Après 3 matchs nuls consécutifs, le club phocéen s'est incliné sur le terrain d'Amiens (1-3) ce vendredi en ouverture de la 9e journée de Ligue 1.

A nouveau décimé avec les absences de Kamara, Gonzalez, Strootman, Payet et Thauvin, l'OM n'a pas été aidé par l'arbitrage, mais il a surtout payé sa fébrilité défensive et son réveil trop tardif face à un adversaire qui a crânement joué sa chance.

Benedetto répond à Aleesami !

Après un mois de «septembre noir» dixit leur entraîneur, André Villas-Boas, les Marseillais entraient mal dans la partie. La faute au pressing des Amiénois, beaucoup plus volontaires, qui empêchait l'OM de se dégager. Les locaux étaient rapidement récompensés lorsqu'Aleesami ouvrait le score d'une reprise du gauche après un festival de Kakuta (1-0, 11e). Un but validé par la goal-line technology malgré l'arrêt de Mandanda.

Le match s'équilibrait ensuite progressivement et les visiteurs respiraient mieux avec des latéraux Sarr et Sakai à leur avantage. Après une première alerte sur un tir de Sarr magnifiquement détourné par Gurtner, Benedetto prenait les choses en main et égalisait d'une frappe sèche devant la surface (1-1, 23e). Joli !

Guirassy remet Amiens en tête

Pourtant plus vraiment inquiétés par les hommes de Luka Elsner, qui accusaient le coup physiquement après leur début de match intense, les Marseillais concédaient ensuite un penalty évitable et plutôt sévère pour un ceinturage de Caleta-Car sur Guirassy. Côté OM, la décision de M. Hamel avait du mal à passer car, quelques minutes plus tôt, Aleesami avait échappé à toute sanction pour un geste quasiment similaire sur Germain... Guirassy ne se posait pas de questions et se faisait justice lui-même en marquant en force (2-1, 41e). Au retour des vestiaires, le buteur frôlait ensuite le break, mais son tir heurtait la barre !

L'OM pousse... et se fait contrer

Malgré une riposte signée Benedetto, qui faisait briller Gurtner sur coup franc, les locaux restaient les plus dangereux et Mandanda jouait comme souvent les sauveurs en remportant son duel face à Otero. Longtemps trop brouillons, les Phocéens poussaient fort dans le dernier quart d'heure en faisant pleuvoir les centres dans la surface adverse, mais sans trouver la faille, à l'image de cette tête ratée de Sarr. Dangereux en contre, Amiens faisait finalement le break par Mendoza (3-1, 90e+3). Le club picard remonte provisoirement à la 11e place, à deux points de l'OM, 6e, mais qui peut s'attendre à chuter au cours du week-end…

La note du match : 6,5/10

Belle ambiance au Stade de la Licorne où on ne s'est franchement pas ennuyé. Il y a bien eu des imprécisions de chaque côté, surtout pour l'OM, mais les deux équipes se sont globalement rendues coup pour coup avec un suspense présent jusqu'à la 93e minute.

Les buts :

- Après un festival sur Lopez à droite dans la surface, Kakuta centre au second poteau où Aleesami reprend du gauche. Mandanda repousse… trop tard, car la goal-line technology indique que le ballon a franchi la ligne (1-0, 11e).

- Servi par Lopez, Benedetto se faufile entre Chedjou et Dibassy. Juste devant la surface, l'Argentin enchaîne par un missile du droit au ras du poteau sur lequel Gurtner ne peut rien. Magnifique (1-1, 23e) !

- Sur un corner, Caleta-Car ceinture Guirassy qui joue bien le coup et accentue sa chute. M. Hamel siffle un penalty que l'attaquant transforme en force dans l'axe (2-1, 41e).

- En contre, Diabaté résiste à Sakai côté droit et sert dans l'axe Mendoza d'un superbe extérieur du gauche. Le Colombien fonce dans la surface et élimine Perrin d'un crochet avant d'ajuster Mandanda d'une frappe au ras du poteau (3-1, 90e+3).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Gaël Kakuta (7/10)

Dans tous les bons coups, l'ailier droit a fait très mal à la défense marseillaise grâce à sa qualité technique. Tranchant et inspiré, le Congolais a multiplié les débordements et adressé plusieurs caviars à ses coéquipiers. Sur l'ouverture du score, il met Lopez dans le vent avant de servir Aleesami. Remplacé à la 82e minute par Bongani Zungu (non noté).

AMIENS :

Régis Gurtner (6,5) : un gros arrêt par période face à Sarr puis Benedetto qui ont rendu possibles les conditions de «l'exploit» de son équipe. Il ne peut rien sur le superbe but de l'Argentin.

Arturo Calabresi (5) : match moyen pour le latéral droit qu'on n'a pas franchement beaucoup vu monter. Défensivement, il a fait le job, mais il a vite eu plus de mal au moment du réveil (relatif) de Radonjic.

Aurélien Chedjou (6,5) : match de patron de la part du défenseur central qui a imposé son autorité dans la surface amiénoise avec beaucoup de solidité dans les duels.

Bakaye Dibassy (5,5) : contrairement à Chedjou, le défenseur central a parfois été chahuté, comme sur cette action où Sanson le contourne, mais il a globalement tenu bon et contribué à ce succès.

Haitam Aleesami (6) : auteur de l'ouverture du score, le latéral gauche a livré un match satisfaisant même si un arbitre plus sévère - plus juste diront les supporters marseillais - aurait pu sanctionner son ceinturage sur Germain d'un penalty.

Eddy Gnahoré (5,5) : match satisfaisant de la part du milieu de terrain, qui a remporté ses duels tout en se projetant à plusieurs reprises aux avant-postes, sans grand succès.

Alexis Blin (6) : un gros travail de pressing de la part du milieu de terrain et surtout une présence précieuse dans sa surface en fin de partie lorsque l'OM poussait.

Ferney Otero (4) : le Colombien aura été l'attaquant amiénois le moins en vue avec une présence limitée et de trop fréquentes pertes de balle. Il perd son duel face à Mandanda à l'heure de jeu. Remplacé à la 72e minute par Fousseni Diabaté (non noté), qui lance Mendoza sur le dernier but.

Gaël Kakuta (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Stiven Mendoza (6,5) : en forme, le Colombien a semé la panique sur plusieurs déboulés tout en accomplissant un travail défensif satisfaisant. Auteur du dernier but.

Sehrou Guirassy (7) : remis de sa blessure, l'attaquant a signé un retour gagnant. Sa puissance a énormément pesé sur la défense de l'OM et il joue bien le coup en obtenant un penalty face à Caleta-Car avant de le transformer. Très actif, il est mis en échec par la barre au retour des vestiaires, puis il provoque le carton jaune de Rongier avant de rater la balle de 3-1 en fin de partie. Remplacé à la 86e minute par Mathieu Bodmer (non noté).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : avec Benedetto, il aura été l'un des rares Marseillais au niveau ce soir. Son arrêt sur l'ouverture du score adverse ne suffit pas, mais le gardien de l'OM se montre décisif en seconde période face à Otero. Signe de sa confiance, il a éliminé Mendoza d'un crochet en début de partie.

Bouna Sarr (4,5) : aligné comme latéral droit, l'ancien Messin signe un début de match convaincant avec un coffre impressionnant dans son couloir, à l'image de sa frappe repoussée par Gurtner. Mais il concède ensuite un corner évitable qui débouche sur le penalty fatal et il a eu du mal à s'en remettre, affichant une certaine fébrilité.

Lucas Perrin (4) : le match le plus difficile pour le Minot depuis sa promotion. Le défenseur central n'a pas été aidé par les difficultés de son compère Caleta-Car, mais il a lui aussi souffert face à la vivacité des attaquants adverses, à l'image du dernier but sur lequel Mendoza le met dans le vent.

Duje Caleta-Car (3) : match très difficile pour le défenseur central qui a payé au prix fort sa lenteur en se retrouvant systématiquement pris dans son dos. Le Croate provoque en plus le penalty fatal avant la pause.

Hiroki Sakai (5,5) : aligné au poste de latéral gauche à la place du décrié Amavi, le Japonais a globalement donné satisfaction en se montrant nettement moins fébrile défensivement, tout en multipliant les montées et les centres, notamment lorsque l'OM poussait en fin de partie. Auteur d'un retour précieux dans la surface.

Valentin Rongier (5) : à l'image de sa première titularisation, on a senti l'ancien Nantais fébrile en début de partie, avec des gestes pourtant simples de ratés. Mais il est ensuite monté en puissance et s'est montré beaucoup plus présent à la récupération en fin de match avec quelques bonnes ouvertures à la clé.

Morgan Sanson (4) : très libre de ses mouvements, le milieu de terrain a affiché beaucoup de disponibilité et il aura été l'un des rares Marseillais à apporter du mouvement en première période. Mais il a manqué de justesse et on l'a moins vu ensuite. Il n'a pas non plus brillé par ses efforts défensifs. Remplacé à la 78e minute par Isaac Lihadji (non noté).

Maxime Lopez (4) : soirée compliquée pour le milieu de terrain, peu inspiré dans ses transmissions et souvent dépassé par la vivacité des Amiénois, à l'image de l'ouverture du score sur laquelle Kakuta se joue de lui. Remplacé à la 71e minute par Saîf-Eddine Khaoui (non noté).

Valère Germain (3) : match très difficile pour l'ancien Monégasque, à nouveau aligné comme ailier droit. Hormis quelques combinaisons avec Sarr durant le temps fort de l'OM en première période, on l'a très peu vu en comparaison par exemple de son pendant gauche, Radonjic. En plus auteur de pertes de balle dangereuses.

Darío Benedetto (6) : auteur du but égalisateur d'une superbe frappe puis menaçant sur coup franc, l'attaquant aura longtemps été le seul élément dangereux d'un OM incapable d'entrer dans la surface. Mais il ne peut pas tout faire tout seul…

Nemanja Radonjic (4) : beaucoup d'activité, mais un énorme déchet. Avec l'ailier, le constat est souvent le même… Auteur de nombreuses pertes de balle en première période, le Serbe a tout de même mieux terminé le match avec une présence intéressante lorsque l'OM poussait.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

AMIENS 3-1 MARSEILLE (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Ligue 1 / 9e journée
Stade : Stade Crédit Agricole de la Licorne - 12.737 spectateurs - Arbitre : Johan Hamel

Buts : H. Aleesami (11e) S. Guirassy (41e, pen.) S. Mendoza (90+1e) pour AMIENS - D. Benedetto (23e) pour MARSEILLE
Avertissements : A. Blin (67e), pour AMIENS - D. Caleta-Car (39e), M. Lopez (42e), V. Rongier (66e), pour MARSEILLE

AMIENS : R. Gurtner - A. Calabresi, A. Chedjou, B. Dibassy, H. Aleesami - A. Blin, E. Gnahoré - F. Otero (F. Diabaté, 73e), G. Kakuta (B. Zungu, 83e), S. Mendoza - S. Guirassy (M. Bodmer, 87e)

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr, L. Perrin, D. Caleta-Car, H. Sakai - M. Lopez (S. Khaoui, 72e), V. Rongier - V. Germain, M. Sanson (I. Lihadji, 79e), N. Radonjic - D. Benedetto

Aleesami célébré par ses coéquipiers sur l'ouverture du score (1-0, 11e).

Rongier enchaînait une deuxième titularisation consécutive.

La joie des Marseillais sur le but de Benedetto (1-1, 23e)

Luka Elsner et sa bande réussissent un joli coup !

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Etes-vous favorables à la programmation d'un match France-Algérie ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Amiens

A
M
I
E
N
S
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
but, 11e6Aleesami
carton jaune, 67e6Blin
>remplacé par Diabate, 73e4Otero
>remplacé par Zungu, 83e7Kakuta
but, 90e+16,5Mendoza
but sur pénalty, 41e >remplacé par Bodmer, 87e7Guirassy
4,5Sarr
carton jaune, 39e3Caleta-Car
>remplacé par Khaoui, 72ecarton jaune, 42e4Lopez
carton jaune, 66e5Rongier
>remplacé par Lihadji, 79e4Sanson
but, 23e6Benedetto


MASQUER LA PUB