Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Une défaite au goût très amer... - Débrief et NOTES des joueurs (Lazio 2-1 Rennes)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 03/10/2019 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pourtant devant au score dès le retour des vestiaires, Rennes a finalement craqué sur la pelouse de la Lazio (2-1), ce jeudi, lors de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue Europa. S'ils n'ont pas démérité, les Bretons n'ont rien pu faire pour empêcher Sergej Milinkovic-Savic, entré en seconde période, de faire sa loi.

Une défaite au goût très amer... - Débrief et NOTES des joueurs (Lazio 2-1 Rennes)
La Lazio a renversé Rennes après l'heure de jeu.

Rennes peut déjà nourrir de gros regrets… Pas du tout mis en danger et mieux, devant au score à l'heure de jeu, le club breton a finalement été renversé par la Lazio (2-1), ce jeudi, pour son 2e match dans la poule E de la Ligue Europa. La faute à Sergej Milinkovic-Savic, auteur d'une entrée fracassante avec un but et une passe décisive pour sortir la formation italienne du traquenard rouge et noir.

Une première période sans saveur

Dans un Stadio Olimpico dépeuplé, aucune des deux équipes ne parvenait à prendre l'ascendant. Des Laziales timides, des Rennais prudents, la première demi-heure se résumait à une succession d'actions sans véritable conviction que les défenses n'avaient absolument aucun mal à stopper. Si au fil des minutes, la Lazio avait plus de facilité à passer par les côtés, les Bretons opéraient en contre et donnaient des frissons à Strakosha sur une frappe à ras de terre de Tait. La seule véritable opportunité d'une première période où le spectacle a clairement fait défaut.

Morel lance Rennes, Milinkovic-Savic calme tout le monde

Au retour des vestiaires, Camavinga pensait trouver la faille, mais son tir en première intention manquait de peu le cadre. Une nouvelle alerte suivie d'une sanction. Sur coup franc, Grenier déposait un véritable caviar sur la tête de Morel, qui ne laissait aucune chance à Strakosha (0-1, 56e). Une joie de courte durée. Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Milinkovic-Savic, servi par Luis Alberto, lui aussi apparu en seconde période, punissait Mendy d'une frappe millimétrée à ras de terre (1-1, 64e).

Surpris, les Rennais reculaient. Un peu trop pour espérer préserver ce bon résultat. Car Milinkovic-Savic, intenable, se chargeait de distiller un centre d'une précision létale pour Immobile, qui marquait d'un coup de tête croisé (2-1, 75e). Les hommes de Julien Stéphan ont bien cru pouvoir revenir dans le coup grâce à Bourigeaud, sur coup franc, et Grenier, d'une frappe de volée, mais la réussite n'était pas au rendez-vous. Une défaite au goût amer qui va laisser de gros regrets à Rennes…

La note du match : 5,5/10

Une première période insipide, proche de la purge, un second acte bien plus vivant avec des actions et des buts. Un match à deux visages qui s'est finalement mal terminé pour Rennes, impuissant face au talent de Milinkovic-Savic.

Les buts :

- A 35 mètres, sur la droite, Grenier dépose un amour de ballon sur la tête de Morel. L'ancien Marseillais s'envole et trompe Strakosha sur sa droite (0-1, 56e).

- Servi sur la gauche, Luis Alberto adresse un joli ballon sur une passe diagonale à Milinkovic-Savic. Non loin du point de penalty, le Serbe profite du manque de réaction de Morel et Gnagnon pour crucifier Mendy d'une frappe précise du pied gauche à ras de terre (1-1, 64e).

- A droite, Milinkovic-Savic n'est pas attaqué. Le Serbe dépose à son tour un ballon idéal pour Immobile, qui d'un coup de tête croisé, trouve le petit filet droit de Mendy (2-1, 75e).

Les NOTES des RENNAIS

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Sergej Milinkovic-Savic (8/10)

Son entrée a tout changé. Même si la Lazio prend immédiatement un but lors de son incorporation, le milieu de terrain serbe a été sans pitié par la suite. Un but sur un plat du pied chirurgical après l'heure de jeu, un centre d'une rare précision pour la tête d'Immobile, le Laziale a bousculé la partie à lui seul. Une grosse demi-heure pour montrer qu'il reste un joueur de classe.

RENNES :

Edouard Mendy (4) : un match frustrant pour le gardien sénégalais. Pas du tout mis à contribution durant une heure, il craque sur la première véritable action dangereuse de la Lazio avant de s'incliner sur la tête imparable d'Immobile. Pas décisif.

Damien Da Silva (4) : d'abord solide, le capitaine rennais a eu un black-out de 15 minutes. Mal aligné sur le premier but, le défenseur central est à la ramasse dans son duel avec Immobile sur le second. Difficile à avaler…

Joris Gnagnon (5) : le défenseur central peut s'en vouloir de ne pas s'être montré beaucoup plus tranchant sur le but de Milinkovic-Savic, pas du tout attaqué. Dommage, car il a été bon durant une heure.

Jérémy Morel (6) : décidément, c'est la très belle pioche rennaise du dernier mercato ! L'ancien Lyonnais a encore une fois trouvé la faille, de la tête cette fois-ci, pour lancer les siens après la pause. Il manque certes d'agressivité sur Milinkovic-Savic sur l'égalisation, mais dans l'ensemble, il a bien fait le travail.

Hamari Traoré (5) : on pouvait s'attendre à mieux du latéral droit rennais. Trop peu porté vers l'avant, il s'est contenté de bloquer son couloir à Lulic. Plutôt bien fait en première période, un peu moins en seconde, puisque c'est de son côté que l'action de l'égalisation laziale débute, faute d'agressivité sur le porteur de balle.

Clément Grenier (6,5) : un match satisfaisant pour l'ancien Lyonnais. Juste dans ses transmissions, il a créé de nombreux décalages grâce à son jeu vers l'avant. Sa passe décisive sur coup franc pour Morel est d'une justesse incroyable. Au niveau.

Jonas Martin (4,5) : moyen du début à la fin. La recrue arrivée en provenance de Strasbourg n'a pas énormément pesé dans l'entrejeu. Il aurait pu faire beaucoup plus…

Eduardo Camavinga (6,5) : comme souvent ces dernières semaines, le jeune Rennais a joué avec de la personnalité. Au retour des vestiaires, il manque de peu le cadre à deux reprises. Une prestation satisfaisante dans l'ensemble. Remplacé à la 70e minute par Benjamin Bourigeaud (non noté).

Souleyman Doumbia (5) : dans un rôle de piston gauche, le Rennais a été lui aussi décevant. Trop effacé sur le plan offensif, il n'est pas du tout au contact de Milinkovic-Savic sur le but d'Immobile. Remplacé à la 82e minute par Adrien Hunou (non noté).

M'Baye Niang (5) : intéressant dans son jeu dos au but, l'attaquant sénégalais a toutefois eu trop tendance à décrocher. Résultat, on ne l'a pas assez vu dans la surface adverse. Un manque cruel de poids dans la zone de vérité qui a fait mal à son équipe.

Flavien Tait (4) : une belle opportunité en première période… et puis c'est tout. L'ancien Angevin est passé à côté, se montrant beaucoup trop tendre. Remplacé à la 76e minute par Raphinha (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LAZIO ROME 2-1 RENNES (mi-tps: 0-0) - LIGUE EUROPA - Groupe E (Rennes) / 2e journée
Stade : Stadio Olimpico - 13.072 spectateurs - Arbitre : Sergiy Boyko

Buts : S. Milinkovic-Savic (63e) C. Immobile (75e) pour LAZIO ROME - J. Morel (55e) pour RENNES
Avertissements : D. Cataldi (9e), pour LAZIO ROME - J. Gnagnon (40e), pour RENNES

LAZIO ROME : T. Strakosha, F. Acerbi, D. Vavro, Bastos, M. Parolo, (Jony, 82e)S. Lulic, (Luis Alberto, 53e)V. Berisha, (S. Milinkovic-Savic, 53e)D. Cataldi, M. Lazzari, F. Caicedo, C. Immobile,

RENNES : E. Mendy, J. Morel, D. Da Silva, H. Traoré, S. Doumbia (A. Hunou, 82e), J. Gnagnon, C. Grenier, J. Martin, F. Tait (Raphinha, 76e), E. Camavinga (B. Bourigeaud, 71e), M. Niang,

Camavinga a été intéressant, une fois de plus

Morel a trouvé la faille de la tête (0-1, 56e)

Milinkovic-Savic a fait la différence après l'heure de jeu (1-1, 64e)

Immobile a marqué le but de la victoire (2-1, 75e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Manchester United doit-il virer Solskjaer ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB