Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille : 190 M€ refusés cet été, la stratégie de recrutement, son projet... Gérard Lopez dit tout !

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/09/2019 à 16h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans un entretien accordé au Figaro, le propriétaire de Lille, Gérard Lopez, évoque son projet au LOSC. L'occasion de revenir sur le dernier mercato estival et sur la stratégie de recrutement du club nordiste.

Lille : 190 M€ refusés cet été, la stratégie de recrutement, son projet... Gérard Lopez dit tout !
Gérard Lopez a racheté Lille en 2017

Propriétaire de Lille depuis janvier 2017, Gérard Lopez réalise de belles choses avec le club nordiste, vice-champion de France 2018-2019. Si la saison 2017-2018 avait été catastrophique (17e de L1), les choses ont bien évolué depuis et la stratégie du club fonctionne. Dans un entretien accordé au Figaro, le patron lillois explique les choix stratégiques de son projet.

Lille a refusé environ 190 M€ cet été

Pour Lopez, il serait réducteur de ramener le projet lillois au fameux «trading» qui consiste à faire le plus de plus-value possible grâce aux ventes de joueurs. Le président du LOSC explique que le club a «refusé pour à peu près 190 millions d'euros de transferts sur cinq joueurs cet été» , et notamment une offre de 70 M€ d'un club italien pour Jonathan Ikoné. «Si nous étions à Lille uniquement pour faire du trading et de l'argent, comme certains le disent, nous aurions pu faire des ventes pour 360 M€» , glisse-t-il.

Grâce aux ventes estivales - avec les départs de Nicolas Pépé (80 M€, Arsenal), Rafael Leao (35 M€, Milan AC) et Thiago Mendes (22 M€, Lyon) notamment - , Lille a tout de même récolté 165 M€. Une partie de cet argent a été réinvestie en recrutant pour 86,5 M€. Et, pour le moment, force est de constater que la plupart des recrues choisies par le LOSC donne satisfaction. De quoi convaincre Lopez que son projet tient la route.

Les bases du projet lillois

«Ce qui paraît aujourd'hui comme une évidence et un très bon projet l'était déjà pour moi avant même le rachat du LOSC, estime-t-il. J'étais persuadé, et je le suis encore plus aujourd'hui, que, pour un club qui n'a pas les moyens du PSG, la seule façon d'être compétitif nécessite de laisser partir deux, trois, quatre joueurs chaque année. J'étais aussi convaincu que ça ne pouvait se faire que sur une base très jeune, car les joueurs expérimentés ont des salaires trop élevés et intéressent peu le marché. Ils sont aussi moins malléables.»

«On aura toujours une équipe jeune» , poursuit Lopez, qui explique anticiper les départs en prenant contact avec les joueurs ciblés «minimum un an avant leur éventuelle arrivée, souvent beaucoup plus tôt. Ils connaissent le projet et savent qu'ils viendront dans un club où les jeunes joueurs sont respectés» . Avec l'aide de son conseiller Luis Campos, spécialiste du recrutement, le président lillois est quasiment assuré de ne pas se tromper sur les profils ciblés. Et pour cela, ils ne se focalisent pas uniquement sur les statistiques.

L'exemple Osimhen

Pour expliquer la méthode de recrutement, Lopez évoque le cas Victor Osimhen (20 ans), révélation lilloise du début de saison et co-meilleur buteur de la L1 (5 buts). «On le suivait depuis ses 17 ans. À l'époque, il avait terminé meilleur buteur du Mondial U17 et n'était a priori pas amené à venir chez nous, car beaucoup de clubs le voulaient. Mais il est resté dans notre base de données et on continuait à le suivre.» Décevant ensuite sous les couleurs de Wolfsburg, le Nigérian retrouvera la forme en Belgique avec Charleroi (20 buts en 36 matchs).

«Avec Luis (Campos), on a essayé de comprendre pourquoi ce joueur connaissait des difficultés à Wolfsburg. Pas seulement en regardant ses stats, mais en communiquant avec lui et ses proches. On a vite compris qu'en le faisant signer on prendrait l'un des meilleurs jeunes avants-centres du monde. Il a été malade et a eu des blessures, mais il n'avait certainement pas perdu son football. Les gens vont dire que c'est facile de raconter cela a posteriori, mais on a quand même payé 12 millions d'euros un joueur qui n'était sur les tablettes d'aucun club de Ligue 1.» Et qui a tout d'une très bonne pioche.

Que vous inspirent les propos de Lopez ? Et le projet lillois ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel doit être le trio offensif du PSG dans les grands matchs ?

Neymar - Cavani - Mbappé
Neymar - Icardi - Mbappé
Neymar - Mbappé - Di Maria
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB