Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Rennes fait carton plein ! - Débrief et NOTES des joueurs (Strasbourg 0-2 Rennes)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 25/08/2019 à 19h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Convaincant depuis le début de la saison, le Stade Rennais a confirmé en allant s'imposer à Strasbourg (0-2) ce dimanche lors de la 3e journée de Ligue 1. Avec trois victoires en autant de matchs, le club breton occupe provisoirement la tête du championnat.

Rennes fait carton plein ! - Débrief et NOTES des joueurs (Strasbourg 0-2 Rennes)
Clément Grenier a ouvert le score.

Une semaine après la grosse performance réalisée contre le Paris Saint-Germain (2-1), le Stade Rennais a confirmé à Strasbourg (0-2). Un match quasiment maîtrisé de bout en bout.

Après quelques minutes de possession en faveur des locaux, les hommes de Stephan prenaient le contrôle de la partie, notamment grâce à un Camavinga toujours aussi bluffant au milieu.

Grenier en mode attaquant

Et surtout par l'intermédiaire de Grenier (0-1, 16e), auteur d'un superbe enchaînement d'attaquant sur l'ouverture du score ! De quoi provoquer la réaction des Alsaciens qui, malgré la fatigue et une équipe remaniée par rapport au barrage de l'Europa League jeudi contre Francfort (1-0), parvenaient à se montrer dangereux. Il fallait une belle détente du gardien Mendy pour empêcher Da Costa d'égaliser.

Le match devenait tendu à cause de grosses fautes commises des deux côtés. Des erreurs grossières comme celle de Morel qui concédait un penalty largement évitable, et validé après visionnage de la VAR. L'occasion pour Mendy de sortir le penalty de Martin (40e) ! Une sacrée première pour l'ancien portier de Reims, impeccable sur la tentative de Corgnet avant la pause. Mais très peu sollicité par la suite. Rennes laissait le contrôle du ballon aux Strasbourgeois, mais leurs limites physiques les empêchaient de vraiment mettre la défense adverse en danger.

Le Racing termine à 10

Autant dire que le deuxième but breton signé Niang (0-2, 54e) semblait déjà tuer le suspense. Une belle action collective qui confirmait la maîtrise de l'équipe visiteuse, plutôt tranquille jusqu'à la fin de la partie. Enfin, Niang, lui, aurait préféré une autre fin de match puisque l'attaquant, très fatigué, prenait un mauvais coup et provoquait une expulsion pour un deuxième carton jaune adressé à Ndour (83e). La fin des derniers espoirs pour Strasbourg, logiquement battu par un leader provisoire séduisant.

La note du match : 6/10

Malgré la chaleur et l'enchaînement des matchs pour Strasbourg, on a assisté à une rencontre riche en intensité. Les duels étaient particulièrement engagés, surtout en première période. Sans surprise, le rythme et la qualité ont légèrement baissé après la pause.

Les buts :

- Sur une attaque placée côté gauche, Bourigeaud envoie un long ballon en profondeur pour Grenier dans l'axe. Au duel avec Ndour, l'ancien milieu de l'Olympique Lyonnais réalise un superbe enchaînement d'attaquant avec un contrôle de la poitrine et une frappe croisée qui trompe Sels ! (0-1, 16e).

- Après un une-deux avec Grenier, Traoré dépose Carole sur le côté droit ! Le latéral rennais poursuit sa course jusqu'à la surface et trouve Niang en retrait. Avec sang-froid, l'attaquant croise son plat du pied et ne laisse aucune chance à Sels (0-2, 54e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Clément Grenier (8/10)

Jeu court, jeu long, le milieu du Stade Rennais a régalé à Strasbourg ! Rien de surprenant compte tenu de ses qualités. En revanche, on s'attendait beaucoup moins à le voir réaliser un magnifique enchaînement d'attaquant sur l'ouverture du score. Il est également impliqué sur le but de Niang avec un une-deux pour lancer le passeur décisif Traoré.

STRASBOURG :

Matz Sels (5) : décisif contre Francfort jeudi, le gardien de Strasbourg n'a rien pu faire cette fois. Il faut dire qu'il n'a pas été aidé par sa défense.

Abdallah Ndour (2) : au duel avec Grenier, le défenseur central aurait dû se montrer beaucoup plus autoritaire au lieu de laisser le milieu rennais enchaîner tranquillement dans la surface. En retard dans ses interventions, il finit logiquement par prendre un deuxième carton jaune synonyme d'expulsion.

Lamine Koné (3) : comme Ndour, il n'est pas passé loin du carton rouge. Son tacle par derrière sur Del Castillo était à l'extrême limite… Une action à l'image de la plupart de ses interventions, en retard.

Alexander Djiku (4) : à vouloir suivre Niang jusque dans la moitié de terrain adverse, l'ex-Caennais a lui aussi commis des fautes inutiles.

Lionel Carole (4) : peu en vue sur l'aile gauche, le piston s'est fait transpercer sur l'action du deuxième but rennais ! Ce n'est pas un hasard si le coach Laurey l'a sorti quelques minutes plus tard. Remplacé à la 58e par Kenny Lala (non noté), qui n'a pas apporté la percussion attendue.

Jean-Ricner Bellegarde (6) : intéressant dans ses sorties de balle, le milieu relayeur était bien le seul Strasbourgeois capable de surprendre le bloc breton. Insuffisant pour trouver la faille. Remplacé à la 79e par Adrien Lebeau (non noté).

Jonas Martin (3) : le capitaine strasbourgeois doit forcément se sentir coupable. Alors qu'il avait la balle de l'égalisation en première période, le milieu a vu Mendy sortir son penalty. Et dans le jeu, son impact physique n'a pas suffi pour prendre le dessus sur les milieux rennais. Remplacé à la 68e par Moataz Zemzemi (non noté), qui a touché ses ballons beaucoup trop bas sur le terrain.

Mohamed Simakan (6,5) : l'une des rares satisfactions côté alsacien. Très offensif, le piston droit a montré une belle qualité de centre, lui qui a trouvé la tête de Da Costa à plusieurs reprises, du pied droit ou du pied gauche. Il obtient aussi le penalty raté par Martin.

Benjamin Corgnet (4,5) : sur certaines actions, on croyait presque retrouver le milieu qui brillait tant à Dijon. Invisible en début de match, il a très bien terminé le premier acte avec une demi-volée au-dessus et une percée dans la surface qui a obligé Mendy à se coucher. Mais il a encore disparu après la pause.

Lebo Mothiba (4) : comme à son habitude, l'attaquant sud-africain n'est pas avare en effort. Il a multiplié les appels sur toute la largeur, mais n'a que rarement été trouvé dans de bonnes conditions. Il a aussi fait preuve de maladresse, à l'image de sa frappe en pivot loin du cadre.

Nuno Da Costa (6,5) : souvent disponible à la réception des centres, l'attaquant a été le principal danger pour Rennes. Il est à l'origine de la plupart des situations de son équipe, dont la frappe bien déviée par Mendy.

RENNES :

Edouard Mendy (8) : pour sa première avec son nouveau club, l'ancien gardien de Reims a poursuivi sur sa lancée de la saison dernière. Il sort le penalty de Martin avant de neutraliser Corgnet dans sa surface. Sans oublier sa belle détente sur la frappe de Da Costa.

Jérémy Morel (4) : pour un défenseur aussi expérimenté, concéder un penalty aussi stupide est impardonnable. L'ancien Lyonnais s'est naïvement jeté dans les pieds de Simakan. Heureusement pour lui, Mendy a évité l'égalisation.

Jérémy Gélin (7) : comme face au Paris Saint-Germain, le défenseur central s'est montré solide. Son sens de l'anticipation lui a permis d'intervenir sur plusieurs situations dangereuses.

Damien Da Silva (7) : toujours aussi serein, le patron de la charnière à trois n'a jamais semblé en difficulté. Il a également été intéressant à la relance.

Faitout Maouassa (3,5) : souvent malmené sur son côté gauche, le latéral s'en est bien sorti avec un simple carton jaune récolté malgré la faute énorme commise sur Simakan. Apparemment, son coach Stéphan était du même avis. Remplacé à la mi-temps par Gerzino Nyamsi (5), dont le grand gabarit a été utile sur les nombreux centres du Racing en deuxième période.

Hamari Traoré (6,5) : après une entame compliquée, le latéral droit a fait parler sa vitesse et sa puissance dans les duels. Mais aussi dans ses débordements, à l'image de sa passe décisive pour Niang.

Clément Grenier (8) : voir commentaires ci-dessus.

Eduardo Camavinga (7) : bluffant contre les champions de France la semaine dernière, le tout jeune milieu de terrain a confirmé ce dimanche. Son volume et sa capacité à se projeter ont fait mal aux Alsaciens, dépossédés du ballon par le prodige à plusieurs reprises.

Benjamin Bourigeaud (7,5) : très juste dans ses décisions, le milieu de terrain a largement contribué à la domination de son équipe dans l'entrejeu. On retiendra surtout sa magnifique ouverture pour le premier buteur Grenier. Remplacé à la 75e par James Lea-Siliki (non noté), auteur d'une belle action offensive en fin de match.

M'Baye Niang (7) : longtemps discret dans cette partie, l'avant-centre a encore été décisif. Il a inscrit un joli but plein de sang-froid au retour des vestiaires, et n'a pas ménagé ses efforts dans le repli. Comme face à Paris, il a fini le match très fatigué, ce qui ne l'a pas empêché de provoquer l'expulsion de Ndour.

Romain Del Castillo (6) : très mobile, l'attaquant rennais a beaucoup gêné la défense alsacienne avec ses décrochages et ses appels en profondeur. D'où les nombreux coups reçus, les longues minutes passées au sol et le changement à la pause. Remplacé à la mi-temps par Jordan Siebatcheu (5), qui n'a pas eu l'occasion de s'illustrer dans le camp adverse puisque son équipe était en mode gestion.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

STRASBOURG 0-2 RENNES (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 3e journée
Stade : Stade de la Meinau - 24.951 spectateurs - Arbitre : Ruddy Buquet

Buts : - C. Grenier (16e) M. Niang (54e) pour RENNES
Avertissements : L. Koné (14e), A. Djiku (26e), A. N'Dour (56e), pour STRASBOURG - F. Maouassa (22e), B. Bourigeaud (45+3e), pour RENNES - Expulsions : A. N'Dour (84e) , pour STRASBOURG

STRASBOURG : M. Sels, L. Koné, (K. Lala, 58e)L. Carole, A. N'Dour, A. Djiku, M. Simakan, (M. Zemzemi, 68e)J. Martin, B. Corgnet, (A. Lebeau, 79e)J. Bellegarde, Nuno Da Costa, L. Mothiba,

RENNES : E. Mendy, J. Morel, D. Da Silva, H. Traoré, J. Gelin, C. Grenier, B. Bourigeaud (J. Lea Siliki, 75e), F. Maouassa (G. Nyamsi, 46e), E. Camavinga, M. Niang, R. Del Castillo (T. Siebatcheu, 46e),

Simakan très en vue sur son côté droit

Da Silva et les Rennais peuvent remercier le gardien Mendy

Grenier a ouvert le score (0-1, 16e)

Les Bretons félicitent Niang (0-2, 54e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
En l'absence de Florian Thauvin, opéré et absent pour 4 mois, l'Olympique de Marseille doit-il miser sur Hatem Ben Arfa (libre) ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB