Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris lance idéalement sa saison ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 SRFC)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/08/2019 à 15h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pourtant mené à la pause, le Paris Saint-Germain a très logiquement pris le dessus sur Rennes (2-1), ce samedi à Shenzhen (Chine), lors du Trophée des Champions. Il s'agit du 9e sacre, le 7e consécutif, du club de la capitale, dans cette compétition.

Paris lance idéalement sa saison ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 SRFC)
Mbappé a égalisé pour le PSG.

Et à la fin, c'est le Paris Saint-Germain qui gagne. Mené contre le cours du jeu à la pause, le club de la capitale, dominateur sans partage, a finalement battu Rennes (2-1), ce samedi à Shenzhen (Chine), lors du Trophée des Champions. Pour la 9e fois de leur histoire, les Rouge et Bleu s'emparent de ce trophée, qu'ils n'ont plus cédé depuis 2013, soit pour la 7e saison consécutive.

Hunou refroidit Paris

Rapidement dangereux par Kehrer, qui touchait la barre de la tête, le club de la capitale se faisait surprendre sur la première tentative adverse. Sur un centre puissant de Bourigeaud, Hunou, légèrement hors-jeu, profitait de l'apathie du défenseur allemand pour ouvrir la marque (0-1, 13e). Piqués au vif, les Parisiens réagissaient vite et acculaient les Rennais. Herrera et Sarabia, remuants, n'hésitaient pas à frapper de loin pour mettre en difficulté Koubek.

Malgré la domination territoriale et une maîtrise du ballon bien supérieure, Paris ne parvenait pas à faire sauter le verrou du SRFC. En dehors de quelques centres dans la boite sans grand danger, les partenaires du très discret Cavani n'inquiétaient pas vraiment les hommes de Julien Stéphan, qui gagnaient en confiance au fil des minutes et ce jusqu'à la pause.

Les cadres prennent les choses en main

Au retour des vestiaires, les Rennais choisissaient de se replier définitivement en défense. Un mauvais calcul puisque Mbappé, après une remarquable remise de Sarabia consécutive à une ouverture lumineuse de Marquinhos, punissait Koubek à bout portant (1-1, 58e). Dans la foulée, l'international tricolore, auteur d'un joli festival, oubliait Cavani et poussait le gardien tchèque à réaliser une parade importante.

Bien sur ses appuis, Koubek sortait un nouvel arrêt très important sur une frappe enroulée de Di Maria. Mais l'ailier argentin, très inspiré, ne baissait pas les bras et envoyait quelques minutes plus tard un amour de ballon dans la lucarne sur un coup franc somptueux (2-1, 73e). Une réalisation géniale qui coupait définitivement les jambes des Rennais, malgré un sursaut d'orgueil dans les dix dernières minutes. Trop tard pour bousculer de PSG, qui est monté en puissance au fil du match.

La note du match : 5,5/10

Une chaleur importante, une pelouse particulièrement mauvaise, un stade à moitié plein (environ 30 000 spectateurs)… Les conditions n'étaient pas optimales à Shenzhen. Pourtant, on a eu droit à un spectacle intéressant, notamment en seconde période, lorsque les Parisiens ont décidé de passer la seconde, avec des actions de classe comme le but de Di Maria. Pas un grand match, mais une bonne entrée en matière dans cette saison.

Les buts :

- Grenier renverse le jeu sur la droite pour Bourigeaud. L'ancien Lensois adresse un centre très tendu en direction d'Hunou, légèrement hors-jeu, qui devance Kehrer pour tromper Areola d'un plat du pied gauche de volée (0-1, 13e).

- A 35 mètres, Marquinhos réalise une ouverture lumineuse dans la profondeur au-dessus de la défense. Parti à la limite du hors-jeu, Sarabia remet intelligemment en première intention à Mbappé, qui sur gauche, n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 58e).

- A 20 mètres, légèrement sur la droite, Di Maria se charge d'un coup franc. L'Argentin passe le ballon au-dessus du mur et le dépose dans la lucarne gauche de Koubek (2-1, 73e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Marquinhos (7,5/10)

A peine rentré de vacances, le Brésilien a été aligné au milieu, dans un rôle de sentinelle. Et c'est peu dire si cette position lui a réussi ! Toujours bien placé, il est monté en puissance au fil de la rencontre, finissant par l'illuminer grâce à une somptueuse ouverture pour Sarabia sur l'égalisation de Mbappé. Très inspiré dans ses passes vers l'avant, il s'est comporté en patron malgré son manque de rythme. C'est d'ailleurs après sa sortie que le milieu parisien a été moins maître des événements. Remplacé à la 78e minute par Leandro Paredes (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (4) : un tir cadré, un but. Le gardien parisien, très contesté ces derniers jours, n'a pas arrangé son cas. Certes, il est battu à bout portant sur la réalisation d'Hunou, mais ses détracteurs n'oublieront pas de lui rappeler cette statistique qui lui colle tant à la peau. Sa sortie hasardeuse en fin de partie ne plaidera pas non plus en sa faveur…

Thomas Meunier (4) : une partie plus que moyenne pour le Belge. Très lourd dans ses déplacements, il n'a pratiquement pas apporté le danger dans son couloir droit, en dehors de quelques montées timides au retour des vestiaires. L'impression de ne clairement pas être au top de sa forme… Remplacé à la 80e minute par Thiago Silva (non noté), qui a eu un peu de boulot lors de son entrée en jeu.

Thilo Kehrer (4) : l'Allemand va encore avoir les oreilles qui sifflent… Après avoir touché la barre d'entrée, le défenseur central s'est fait avoir par Hunou sur le but rennais. S'il a clairement amélioré son jeu offensif, en étant souvent dangereux dans les airs, il donne toujours l'impression de paniquer lorsque la pression s'accentue.

Abdou Diallo (5,5) : la nouvelle recrue défensive du PSG a livré une prestation correcte. Pas aidé par un Kehrer toujours aussi maladroit, l'ancien joueur du Borussia Dortmund s'est montré intéressant dans ses relances. Il n'a pas eu grand-chose à effectuer défensivement malgré la pression rennaise en fin de partie.

Juan Bernat (5) : le latéral gauche a éprouvé de grosses difficultés en première période. Trop peu agressif sur Bourigeaud sur l'ouverture du score rennaise, il passe proche du carton rouge direct pour une faute très appuyée sur Léa-Siliki. S'il se reprend légèrement par la suite, il devra clairement hisser son niveau de jeu dans les prochaines semaines.

Ander Herrera (6) : le milieu de terrain espagnol a été un des Parisiens les plus entreprenants dans la première demi-heure avec de nombreuses tentatives lointaines à son actif. Il a néanmoins baissé le pied, très certainement victime d'un coup de pompe sur le plan physique. Remplacé à la 61e minute par Angel Di Maria (non noté), qui a illuminé la rencontre en inscrivant le but de la victoire sur un magnifique coup franc. La classe.

Marquinhos (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Marco Verratti (6,5) : le milieu de terrain italien a rendu une bonne copie. D'abord peu inspiré avec de trop nombreuses passes latérales, il s'est montré plus vertical au fil des minutes. Habitué à ne pas terminer les rencontres, l'ancien joueur de Pescara a, contre toute attente, su montrer qu'il pouvait hausser le ton physiquement avec notamment deux interventions décisives importantes dans les cinq dernières minutes. De quoi rassurer Thomas Tuchel.

Pablo Sarabia (6,5) : une première en match officiel plus que rassurante pour l'ailier espagnol. Entreprenant, il a tenté sa chance à de nombreuses reprises en première période. Après la pause, il a fait preuve de justesse, notamment sur sa magnifique remise pour l'égalisation de Mbappé. Très encourageant.

Edinson Cavani (3) : le buteur uruguayen a été fantomatique. Souvent oublié par ses partenaires, il n'a jamais été dans le même tempo que ses coéquipiers offensifs. Une véritable misère pour l'avant-centre sud-américain, qui n'a rien eu à se mettre sous la dent.

Kylian Mbappé (7) : le champion du monde tricolore a surnagé en première période, durant laquelle il a semblé seul. Il n'a jamais relâché la pression, mettant systématiquement ses adversaires en difficulté. Auteur du but égalisateur après la pause, il passe proche du doublé dans la foulée, sur une action où il aurait très certainement pu offrir un caviar à Cavani. Une bonne prestation.

RENNES :

Tomas Koubek (6) : le gardien tchèque a longtemps repoussé l'échéance, en sortant notamment deux très beaux arrêts devant les deux buteurs, Mbappé et Di Maria. Il ne peut malheureusement rien faire sur le coup franc gagnant de l'Argentin.

Jérémy Gélin (5) : le défenseur central doit en avoir plein les bottes après les incessantes accélérations de Mbappé… Ce n'est pas faute d'avoir résisté durant une période.

Damien Da Silva (6) : un match assez solide du capitaine breton, qui a encore une fois fait preuve d'abnégation et de courage pour tenter de repousser les tentatives parisiennes. Il a fait preuve d'autorité.

Jérémy Morel (4,5) : pour sa première avec le club rennais en match officiel, l'ancien Marseillais a énormément subi. D'abord solide, il a fini par être débordé sur les vagues parisiennes.

James Léa-Siliki (5,5) : sa faculté à conserver le ballon sur certaines phases pour tenter de faire remonter le bloc a longtemps aidé Rennes à rester dans le coup. Il n'a pas été aidé par la tactique beaucoup trop défensive mise en place par Julien Stéphan. Remplacé à la 84e minute par Romain Del Castillo (non noté).

Clément Grenier (5,5) : l'ex-Gone a parfaitement débuté la rencontre en renversant le jeu de très belle manière sur l'ouverture du score d'Hunou. Mais il a fini par reculer, comme tous ses partenaires, pour ne plus toucher le ballon. Un jeu contre-nature qui ne lui a clairement pas facilité la tâche durant plus d'une heure…

Eduardo Camavinga (5) : du culot et une faculté à remonter des dizaines de mètres grâce à une belle protection de balle. Mais le milieu de terrain s'est montré naïf sur certaines phases. Un bon apprentissage à 16 ans.

Faitout Maouassa (4) : une déception. Face à un Meunier peu entreprenant, le piston gauche n'a rien apporté. Quelques montées sans grande conviction en première période, et puis c'est tout. C'est dommage…

Benjamin Bourigeaud (6) : encore une fois un des meilleurs Rennais sur la pelouse. Passeur décisif pour Hunou, il n'a jamais hésité à partir au combat en se jetant sur tous les ballons pour espérer conserver l'avance de son équipe. Du coeur à l'ouvrage. Remplacé à la 68e minute par Yohan Gboho (non noté), auteur d'une entrée intéressante.

Adrien Hunou (5,5) : un match à la Hunou, avec très peu de ballons exploitables mais un pied placé au bon endroit, au bon moment (malgré un léger hors-jeu), pour trouver le chemin des filets. Remplacé à la 46e minute par Sacha Boey (4), qui a eu d'énormes difficultés face à Mbappé.

Flavien Tait (4) : l'ancien Angevin s'est réveillé beaucoup trop tard… Trop discret durant 80 minutes, il n'a finalement joué qu'en toute fin de partie, durant laquelle il a montré qu'il pouvait apporter à son équipe, avec des débordements intéressants. Dommage pour lui aussi.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
PARIS SG 2-1 RENNES (mi-tps : 0-1) – FRANCE : Trophée des Champions
Stade : Shenzhen City Stadium – Arbitre : B. Bastien

Buts : Mbappé (57e), Di Maria (73e) pour le PARIS SG ; Hunou (13e) pour RENNES.
Avertissements : Meunier (7e), Bernat (23e), Di Maria (74e), Sarabia (90e), Mbappé (90e+3) pour le PARIS SG ; Bourigeaud (45e), Léa-Siliki (72e) pour RENNES.

PARIS SG : Areola – Meunier (Silva, 81e), Kehrer, Diallo, Bernat – Herrera (Di Maria, 61e), Marquinhos (c) (Paredes, 78e), Verratti - Sarabia, Cavani, Mbappé. Entraîneur : Thomas Tuchel.

RENNES : Koubek – Gélin, Da Silva (c), Morel – Léa-Siliki (Del Castillo, 84e), Grenier, Camavinga, Maouassa – Bourigeaud (Gboho, 68e), Hunou (Boey, 46e), Tait. Entraîneur : Julien Stéphan.

Hunou félicité par les Rennais après son but

Marquinhos a été très bon à Shenzhen

La rage de Mbappé après l'égalisation parisienne

L'application de Di Maria sur son coup franc gagnant

La joie des Parisiens après la remise du trophée

VIDEO : l'ouverture du score d'Hunou (0-1, 13e)

VIDEO : l'égalisation de Mbappé après deux beaux gestes de Marquinhos et Sarabia (1-1, 57e)

 VIDEO : le coup franc génial de Di Maria (2-1, 73e)

 VIDEO : les Parisiens soulèvent le trophée

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB