Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Real : la mise au point musclée de Zidane

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 18/05/2019 à 16h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Accusé par la presse espagnole de favoriser la promotion de son fils Luca au poste de gardien numéro 2, au détriment d'Andrey Lunin, Zinedine Zidane a mis les choses au clair ce samedi. L'entraîneur du Real Madrid en a profité pour mettre la pression sur son président, Florentino Pérez, en lui rappelant qu'il a accepté de revenir pour imposer ses choix.

Real : la mise au point musclée de Zidane
Zidane a mis les choses au clair devant la presse.

Vainqueur des trois dernières éditions de la Ligue des Champions, le Real Madrid a connu une saison bien moins reluisante en 2018-2019. A tel point que le club de la capitale espagnole enchaîne les rencontres sans grand enjeu depuis désormais deux mois et le retour fracassant de Zinedine Zidane. Bien décidé à bâtir de nouvelles fondations pour la Maison Blanche, l'entraîneur français n'hésite pas à montrer les crocs ces dernières semaines. Notamment au sujet de son fils, Luca.

Zidane nie pour son fils

En effet, la presse espagnole persiste et signe : Zidane souhaite favoriser l'éclosion de sa progéniture en la privilégiant à Andrey Lunin, pour être la doublure de Thibaut Courtois. Des rumeurs qui ne plaisent pas vraiment au champion du monde 1998, contraint de réaliser une mise au point à ce sujet ce samedi.

«Pour l'année à venir, ce sera très clair pour lui aussi et je n'ai pas dit au club que je voulais que Luca soit le gardien n°2. C'est quelque chose que l'on verra le moment venu avec les gardiens de but et tous les joueurs, mais pas parce que Luca est mon fils mais parce que c'est un joueur de l'équipe. Il y a 17 ans, je lui ai dit : 'mon ami, ça va être comme ça tout le temps» , a soutenu Zizou devant la presse.

La menace de Zidane

Le Ballon d'Or 1998 en a profité pour envoyer un autre message, au moins aussi clair, à destination de Florentino Pérez. Alors qu'il a accepté de retrouver le banc merengue pour réaliser une refonte importante de l'effectif, Zidane ne tolèrera pas que le président se mêle de son travail. Et il est prêt à tout pour qu'on ne lui marche pas sur les pieds.

«Si je ne peux pas faire ce que je veux avec mon équipe, je pars. Il y a des gens qui travaillent sur le recrutement et nous le faisons tous ensemble. Mais le choix du onze, des remplaçants, de qui n'est pas convoqué... C'est moi et uniquement moi qui décide. Enfin, moi et mon staff» , a averti l'homme de 46 ans. Une sortie musclée qui a le mérite de remettre l'église au milieu du village.

Que pensez-vous de la sortie de Zidane ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB