Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Encore renversé, Paris continue de s'enfoncer... - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 3-2 PSG)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/04/2019 à 21h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Renversé à Montpellier (2-3) ce mardi en match en retard de la 34e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a encore affiché d'inquiétantes limites. Le MHSC, lui, peut rêver d'Europe.

Encore renversé, Paris continue de s'enfoncer... - Débrief et NOTES des joueurs (MHSC 3-2 PSG)
Draxler et le PSG ont encore déçu...

Le Paris Saint-Germain continue de s'enfoncer… Trois jours après sa désillusion en finale de la Coupe de France, le club de la capitale a de nouveau sombré en s'inclinant sur la pelouse de Montpellier (2-3) ce mardi en match en retard comptant pour la 34e journée de Ligue 1.

En l'absence de cadres comme Thiago Silva, Verratti, Mbappé et Cavani, c'est surtout la défense du champion de France qui a pris l'eau, à l'image du nouveau naufrage de Kimpembe…

Kimpembe, encore lui...

Alors qu'on pouvait penser qu'ils allaient bousculer d'entrée des Parisiens au moral dans les chaussettes trois jours après leur défaite en finale de la Coupe de France, les hommes de Michel Der Zakarian entraient pourtant mal dans le match. Trop frileux et placés trop bas, ils concédaient la première occasion de la partie mais Di Maria frappait au-dessus. Symbole de la fébrilité montpelliéraine, Oyongo expédiait un centre de Bernat dans ses propres filets quelques minutes plus tard alors qu'il n'y avait pas de véritable danger (0-1, 13e). Sans avoir cadré le moindre tir, le PSG profitait de ce cadeau pour faire la course en tête.

Cela n'empêchait pas les hommes de Thomas Tuchel de retomber très rapidement dans leurs travers lorsque Kimpembe déviait dans son propre but un coup franc de Mollet repris par Le Tallec. Encore un but encaissé sur coup de pied arrêté, encore un CSC de Kimpembe (1-1, 22e)… Transfigurés après cette égalisation, les locaux mettaient le feu devant le but de Buffon qui sauvait les meubles à deux reprises. Abandonné par sa défense, l'Italien enrageait ! Avant la mi-temps, nouvelle alerte, mais Delort manquait sa reprise acrobatique seul aux 6 mètres. Quel raté !

Draxler rate le break, Delort punit le PSG

Au lieu de continuer dans cette voie, le MHSC affichait à nouveau un visage trop timide au retour des vestiaires. Cette attitude permettait au PSG de reprendre confiance et de poser son jeu petit à petit. Logiquement, Di Maria profitait d'un ballon contré par Marquinhos pour redonner l'avantage aux siens (1-2, 63e). Dans la foulée, Pedro Mendes sauvait la balle de break sur sa ligne devant Draxler. Le tournant du match car ensuite Montpellier se réveillait et Delort égalisait au terme d'un contre supersonique (2-2, 79e) !

Camara, le coup de grâce

Comme en première période, les Parisiens affichaient à nouveau un visage apathique et, à proximité de la surface, Skhiri chipait un ballon dans les pieds d'un Paredes à l'arrêt pour servir le supersub Souleymane Camara qui offrait la victoire aux siens (3-2, 85e). Un but invraisemblable pour un scénario qui l'est tout autant. 5e, le MHSC peut croire à l'Europe, tandis que Paris est à nouveau renvoyé à ses doutes…

La note du match : 6,5/10

Entre un PSG déjà assuré du titre et des Montpelliérains globalement trop timides, le rythme n'a pas été énorme. Malgré tout, on s'est rarement ennuyé : le MHSC a mis le feu pendant son temps fort en première période puis le PSG a proposé de meilleurs enchaînements après la pause, avant le réveil fracassant des locaux. 5 buts et un scénario à rebondissements, ce n'est pas si mal ! La Mosson a apprécié et célébré la belle victoire de son équipe en fin de match.

Les buts :

- En s'y reprenant à deux fois, Choupo-Moting décale Bernat à gauche de la surface. L'Espagnol s'infiltre et centre plein axe où Oyongo, pourtant sans pression, rate son dégagement et expédie le ballon dans ses propres filets (0-1, 13e).

- Sur un coup franc excentré à droite de la surface, Mollet trouve Le Tallec dont la tête semblait non cadrée mais celle-ci rebondit sur l'épaule de Kimpembe qui lobe involontairement Buffon dans sa lucarne droite (1-1, 22e).

- Hilton tente d'interrompre une attaque parisienne en dégageant mais Marquinhos surgit et le contre. Le ballon file vers Di Maria, à la limite du hors-jeu mais couvert par Oyongo, qui efface Lecomte, sorti à sa rencontre, d'une superbe roulette et conclut du gauche dans le but vide (1-2, 63e).

- Sur une très longue relance, Lecomte trouve Mollet qui remise instantanément vers Delort en piégeant Kimpembe. L'attaquant résiste au retour du défenseur et s'en va crucifier Buffon (2-2, 80e).

- Après une remise en jeu de Buffon, Skhiri chipe un ballon dans les pieds de Paredes, à l'arrêt en pleine surface, avant de servir le supersub Souleymane Camara dont le tir croisé surprend Buffon en bas sur sa gauche (3-2, 85e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Florent Mollet (7/10)

Impliqué sur deux des trois buts de son équipe, le milieu offensif frappe le coup franc qui entraîne le premier puis il lance magnifiquement Delort en première intention sur le second. Déchaîné pendant le temps fort de son équipe en première période, l'ancien Messin a énormément percuté et glissé plusieurs caviars à ses coéquipiers. Encore un bon match de sa part malgré un trou d'air au retour des vestiaires, comme son équipe. Remplacé à la 83e minute par Salomon Sambia (non noté).

MONTPELLIER :

Benjamin Lecomte (5,5) : Paris a très peu cadré et le gardien du MHSC n'a pas vraiment eu l'occasion de se mettre autant en évidence qu'à son habitude. Il rate même un peu sa sortie sur le but de Di Maria mais il se rattrape en fin de partie avec sa superbe relance qui débouche sur le but de Delort puis avec sa parade sur la tentative lointaine de Dagba dans les derniers instants.

Pedro Mendes (6) : plusieurs interventions tranchantes pour le défenseur central dont un sauvetage sur la ligne sur la frappe de Draxler qui pèse lourd dans la balance.

Hilton (4,5) : un match longtemps satisfaisant mais le défenseur central se fait contrer par Marquinhos et il a une lourde part de responsabilité sur le 2e but parisien.

Daniel Congré (5) : vigilant, le défenseur central a dégagé plusieurs ballons chauds mais il a eu plus de mal lorsque les Parisiens ont accéléré.

M. Suárez (4) : le latéral droit n'a jamais vraiment su gérer le problème Bernat dans son couloir, ce qui a limité ses montées. Remplacé à la 73e minute par Paul Lasne (non noté).

Damien Le Tallec (6) : une grosse débauche d'énergie de la part du milieu de terrain qui a mis le pied quand il le fallait pour ralentir les offensives adverses. Il contribue au CSC de Kimpembe.

Ellyes Skhiri (7) : un gros match dans l'entrejeu pour l'international tunisien qui n'a pas compté ses efforts, à l'image de ses 20 ballons récupérés. Son pressing offre le but de la victoire à Camara.

A. Oyongo (4) : soirée compliquée pour le piston gauche qui a inscrit un CSC évitable avant de couvrir Di Maria sur le 2e but. Ses deux erreurs pèsent lourd et malgré de bonnes interventions dans sa surface, Alves a clairement pris l'ascendant face à lui.

Florent Mollet (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Gaëtan Laborde (4) : plus discret que ses partenaires offensifs, l'ancien Bordelais a eu du mal à se mettre au diapason et ses quelques bonnes passes dans le camp adverse ne suffisent pas à sauver son match.

Andy Delort (6,5) : longtemps en manque de réalisme, l'attaquant a persévéré et cela a fini par payer avec son but égalisateur inscrit en fin de match. Avant cela, le possible futur international algérien s'est heurté à Buffon et il a manqué une grosse occasion de près avant la pause. Incisif en contre, il a représenté un poison permanent et contribué au cauchemar de Kimpembe. Remplacé à la 83e minute par Souleymane Camara (non noté), supersub attitré de la L1 qui a encore frappé !

PARIS SG :

Gianluigi Buffon (6) : avec ses parades décisives face à Delort puis Le Tallec, le gardien a permis au PSG de rester à flot au plus fort de la tempête en première période. Abandonné par sa défense, il ne peut rien sur les buts encaissés et ses remontrances sur ses coéquipiers n'y auront rien changé…

Colin Dagba (6) : malgré son jeune âge, le défenseur central a très certainement été le défenseur parisien le plus rassurant ce soir. Précis et serein dans ses interventions, il se signale notamment par une couverture parfaite devant Delort à l'heure de jeu et confirme match après match tout le bien que Tuchel pense de lui.

Marquinhos (5,5) : à nouveau capitaine en l'absence de Thiago Silva, le défenseur central a failli dans son rôle de leader défensif, lui qui n'a absolument pas été en mesure d'empêcher le naufrage de ses coéquipiers. Dommage car sa prestation a été correcte et son pressing offre notamment le 2e but à Di Maria.

Presnel Kimpembe (1) : le cauchemar continue pour le défenseur central. Auteur de son 2e CSC en trois jours, le Tricolore avait pourtant commencé son match par un tacle salvateur du bout du pied devant Delort. Mais il a complètement perdu pied après son CSC en prenant à nouveau des risques inutiles et en offrant une opportunité heureusement non exploitée par Delort. Malgré une réaction en début de seconde période, il flanche à nouveau en fin de partie et se fait piéger sur le but de Delort. Voilà qui commence à faire beaucoup…

Dani Alves (5,5) : dans l'envie et dans le volume de jeu, le piston droit y était. Le Brésilien a globalement pris l'ascendant dans son couloir et sa technique lui a permis de proposer de belles combinaisons avec ses partenaires. Il lui aura juste un peu manqué de vitesse pour conclure certaines actions.

Leandro Paredes (1) : de manière incompréhensible, le milieu de terrain reste à l'arrêt et finit par se faire chiper le ballon qui offre la victoire au MHSC. Une bourde terrible même si la rencontre était sans enjeu. Pour le reste, les matchs s'enchaînent et le constat reste le même pour l'Argentin. Positionné trop bas, il a trop longtemps joué vers l'arrière et s'est en plus fait peur sur plusieurs de ses transmissions interceptées par l'adversaire. Plus intéressant défensivement ensuite mais sa bévue gâche tout.

Julian Draxler (4) : encore une fois, l'implication de l'Allemand est pointée du doigt. Comme souvent ces derniers temps, le milieu de terrain a rendu une prestation très inégale avec des temps forts intéressants durant lesquels il a bien combiné et des périodes de trous d'air. Il avait la balle de 3-1 au bout du pied mais Pedro Mendes l'a mis en échec.

Juan Bernat (4,5) : gros volume de jeu du piston gauche qui a fait preuve d'une activité débordante dans son couloir et qui provoque l'ouverture du score en centrant. Défensivement, son match a en revanche été plus compliqué avec des interventions trop naïves.

Ángel Di María (6) : un match en deux temps pour l'Argentin. D'abord très effacé, l'ailier a longtemps eu du mal à combiner avec ses coéquipiers. Mais son but l'a complètement métamorphosé et il s'est alors retrouvé dans tous les bons coups, très percutant en contre. Dommage que ses coéquipiers n'aient pas exploité deux de ses balles de but.

Eric Choupo-Moting (3) : malgré son avant-dernière passe sur l'ouverture du score, l'avant-centre a encore vécu une soirée difficile. Le Camerounais a eu énormément de mal à exister comme en attestent ses 9 ballons touchés, dont un seul dans la surface adverse. Son manque de vitesse lui est préjudiciable sur sa seule véritable occasion avant la mi-temps. Remplacé à la 46e minute par Layvin Kurzawa (4), qui a trop peu apporté offensivement.

Neymar (4,5) : très bon samedi pour son retour comme titulaire, le Brésilien, orphelin de Mbappé, s'est contenté du service minimum ce soir. Au vu de son talent, cela lui a suffi pour faire de grosses différences et réussir plusieurs gestes de classe, mais pas pour se montrer décisif. Un match très moyen donc.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONTPELLIER 3-2 PARIS SG (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Ligue 1 / 34e journée
Stade : Stade de la Mosson - 20.477 spectateurs - Arbitre : Mikael Lesage

Buts : P. Kimpembe (21e, csc) A. Delort (80e) S. Camara (85e) pour MONTPELLIER - A. Oyongo (12e, csc) Á. Di María (62e) pour PARIS SG
Avertissements : M. Suárez (45+1e), E. Skhiri (56e), D. Le Tallec (72e), pour MONTPELLIER - P. Kimpembe (29e), Juan Bernat (40e), C. Dagba (76e), L. Kurzawa (90e), pour PARIS SG

MONTPELLIER : B. Lecomte - Pedro Mendes, Hilton, D. Congré - M. Suárez (P. Lasne, 73e), D. Le Tallec, E. Skhiri, A. Oyongo - F. Mollet (S. Sambia, 83e) - G. Laborde, A. Delort (S. Camara, 83e)

PARIS SG : G. Buffon - C. Dagba, Marquinhos, P. Kimpembe, Juan Bernat - Dani Alves, L. Paredes, J. Draxler - Á. Di María, E. Choupo-Moting (L. Kurzawa, 46e), Neymar

Kimpembe a encore vécu un cauchemar…

Neymar n'a pas forcé et son talent n'a pas suffi…

Di Maria jubile après avoir inscrit le but du 2-1 (63e) mais c'est bien Montpellier qui a eu le dernier mot.

Choupo-Moting très peu en vue pour son retour comme titulaire.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Montpellier

M
O
N
T
P
E
L
L
I
E
R
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
>remplacé par Lasne, 73ecarton jaune, 45e+14M. Suárez
carton jaune, 72e6Le Tallec
carton jaune, 56e7Skhiri
but contre son camp (csc), 12e4A. Oyongo
>remplacé par Sambia, 83e7Mollet
but, 80e >remplacé par Camara, 83e6,5Delort
carton jaune, 76e6Dagba
but contre son camp (csc), 21ecarton jaune, 29e1Kimpembe
carton jaune, 40e4,5Bernat
but, 62e6Di María
>remplacé par Kurzawa, 46e3Choupo-Moting


MASQUER LA PUB