Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Marseille retrouve de l'espoir ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-1 Nîmes)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/04/2019 à 19h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour le compte de la 32e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a pris le meilleur sur Nîmes (2-1) ce samedi. Avec ce succès, le club phocéen se relance dans la course au podium en revenant à 5 points de Lyon, 3e.

Marseille retrouve de l'espoir ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-1 Nîmes)
Les Marseillais ont réussi à l'emporter.

L'Olympique de Marseille se relance ! Ce samedi, le club phocéen a dominé Nîmes (2-1) au Stade Vélodrome à l'occasion de la 32e journée de Ligue 1. Malgré des dernières minutes difficiles, les Phocéens ont mérité ce succès avec une belle performance de Luis Gustavo.

Au classement, l'OM reprend la 4e place à l'AS Saint-Etienne et revient à 5 points de l'Olympique Lyonnais, 3e. Dans le sprint final, Marseille se redonne le droit d'y croire avec ce succès.

L'OM pousse, mais bute...

Dès le début de la partie, Balotelli se mettait rapidement en action, mais Bernardoni s'interposait sur une belle frappe lointaine. Malgré des débats équilibrés, l'OM était plus tranchant offensivement et Miguel sauvait les Crocos sur une occasion de Thauvin ! Dans la foulée, sur une nouvelle offrande de Payet, Radonjic perdait un duel face à Bernardoni ! Diminué depuis le début du match, Balotelli était contraint de sortir en raison d'une blessure à la cuisse.

Malgré ce coup dur, les Phocéens continuaient de pousser mais manquaient de lucidité dans le dernier geste, à l'image d'un lob raté de Thauvin. Juste avant la pause, l'OM était en plus malheureux avec un tir de Gustavo détourné par Lybohy sur le poteau de Bernardoni ! Dominateurs, les hommes de Garcia vont devoir retrouver de l'efficacité...

Germain et Gustavo buteurs, Nîmes a maintenu le suspense

Au retour des vestiaires, l'OM pensait ouvrir le score par Radonjic mais ce but était logiquement annulé par la VAR pour un hors-jeu. Intéressants dans le jeu, les Marseillais multipliaient les vagues, mais l'absence de Balotelli se faisait cruellement sentir dans la zone de vérité avec un Germain très discret. Sur une ouverture de Payet, Thauvin pensait délivrer le Vélodrome, mais son but était refusé pour un hors-jeu peu évident par la VAR.

Même frustré, l'OM trouvait enfin la faille avec un corner de Payet déposé sur la tête de Germain (1-0, 72e) ! Dans la foulée, Gustavo faisait même le break avec une frappe déviée par Paquiez à l'entrée de la surface (2-0, 73e). Le Brésilien explosait de joie ! Alors que Marseille semblait à l'abri, Kamara concédait un penalty pour une main dans la surface. Sans trembler, Savanier relançait le match d'un tir sur la gauche (2-1, 82e). Dans les dernières minutes, Sarr s'écroulait dans sa surface après un contact et prenait le ballon à la main... l'arbitre sifflait un penalty dans un premier temps mais la VAR annulait logiquement cette décision pour une faute sur le Marseillais ! Quelle frayeur pour le Vélodrome ! L'OM conservait ce succès précieux.

La note du match : 6,5/10

Un match vivant ce samedi. Avec une équipe de Nîmes qui n'a pas fermé le jeu et une formation de l'OM dominatrice, le spectacle proposé a été plutôt plaisant avec des clubs qui se sont rendus coups pour coups. Il y a eu du déchet technique dans cette rencontre, mais on a tout de même eu des occasions et des buts dans cette partie.

Les buts :

- Sur un corner, Payet dépose le ballon au premier poteau sur la tête de Germain, qui ajuste Bernardoni à bout portant (1-0, 72e). Le Stade Vélodrome pouvait enfin exploser !

- Dans la foulée, l'OM réalise une belle action collective mais Thauvin se retrouve contré dans la surface. A la récupération du ballon, Gustavo tente une frappe, déviée par Paquiez, et fait le break en lobant Bernardoni (2-0, 73e). Quelle joie pour le Brésilien !

- Lors d'un duel avec Bouanga dans la surface, Kamara touche le ballon de la main. Sans hésiter, l'arbitre désigne le point de penalty. Face à Mandanda, Savanier ne tremble pas avec un tir sur le côté gauche (2-1, 82e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Luiz Gustavo (7/10)

Quel retour gagnant ! De retour dans le onze pour cette rencontre, le Brésilien avait vraiment envie de prouver sa valeur ! Malgré quelques fautes commises dans le jeu, le milieu de terrain a été important à la récupération en comblant plusieurs brèches. Propre dans la construction, il a été même proche d'ouvrir le score mais son tir a été dévié sur le poteau de Bernardoni par Lybohy. Et finalement, l'ancien joueur de Wolfsbourg a été récompensé de ses efforts en fin de partie avec ce but ! Sa joie voulait tout dire !

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5,5) : une partie plutôt tranquille pour le gardien de l'Olympique de Marseille. A l'exception d'une belle parade sur une frappe lointaine de Bouanga et d'un arrêt sur un tir de Thioub, l'international français n'a pas été en grand danger sur cette rencontre. Dans ses autres interventions, le portier phocéen a été impeccable, mais n'a rien pu faire sur le penalty de Savanier.

Bouna Sarr (6) : comme à son habitude, le latéral droit de l'Olympique de Marseille n'a pas ménagé ses efforts dans son couloir. Offensivement, il a proposé de nombreuses solutions et a été auteur de plusieurs centres intéressants. Par contre, défensivement, malgré un sauvetage important dans la surface, il a été plusieurs fois en difficulté, à l'image d'un ballon bêtement perdu face à Bouanga mais la situation a été bien sauvée ensuite par Kamara. Il s'est fait une grosse frayeur en fin de partie en se couchant sur le ballon avec les mains dans la surface, mais la VAR a annulé le penalty sifflé par l'arbitre en raison d'une faute avant.

Boubacar Kamara (5,5) : une copie moyenne pour le défenseur central de l'Olympique de Marseille. Dans les duels, le jeune talent français a été particulièrement solide en récupérant de nombreux ballons. Et même dans la zone de vérité, il a été solide avec plusieurs interventions déterminantes dans la surface. Malheureusement pour lui, sa performance a été un peu plombée par le penalty concédé pour une main.

Duje Caleta-Car (7) : l'un de ses meilleurs matchs sous les couleurs de l'Olympique de Marseille. A l'exception d'une glissade où il a été obligé de faire une faute sur Alioui, le Croate a signé une performance de grande qualité avec des interventions autoritaires sur tous les duels. Souvent bien placé, il a apporté de la sérénité et a formé un duo complémentaire avec Kamara.

Hiroki Sakai (6,5) : préféré à Amavi dans ce couloir gauche, l'international japonais continue de dépanner à ce poste. Et même s'il a été moins présent offensivement dans ce rôle, il a été bon sur le plan défensif et a apporté sa sérénité sur les offensives nîmoises.

Luiz Gustavo (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Maxime Lopez (5,5) : comme souvent, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a touché beaucoup de ballons ce samedi. Mais cette fois-ci, le jeune talent français a parfois manqué de précision et a tout de même eu un certain déchet technique. Et dans la zone de vérité, on l'a globalement peu vu pour faire des différences.

Florian Thauvin (5,5) : une performance moyenne pour l'international français. Même s'il a été remuant dans son couloir avec plusieurs combinaisons intéressantes, il n'a pas été assez juste dans le dernier geste. Après une première occasion mal gérée avec un retour de Miguel, l'ailier de l'Olympique de Marseille a raté une grosse situation avec un lob loupé devant Bernardoni. Malheureusement, il s'est vu refuser un but pour une position de hors-jeu peu évidente. Remplacé à la 78e minute par Clinton Njie (non noté).

Dimitri Payet (6,5) : pour son retour dans le onze de l'Olympique de Marseille, le capitaine phocéen a affiché deux visages. Visiblement dans le dur physiquement, il n'a pas toujours été irréprochable dans ses efforts et a perdu plusieurs ballons. Mais cependant, avec son talent, il a tout de même créé du danger avec notamment deux ballons de but donnés à Thauvin puis Radonjic, qui n'ont pas été en mesure de marquer. Et surtout, il a été déterminant avec cette passe décisive pour l'ouverture du score de Germain. Même s'il doit être plus investi, le Tricolore crée du danger. Remplacé à la 84e minute par Morgan Sanson (non noté).

Nemanja Radonjic (5) : aligné en l'absence d'Ocampos, blessé, le Serbe a assurément des qualités. Avec sa vitesse, il a posé des vrais problèmes aux Nîmois... mais il manque de justesse dans la zone de vérité ! Imprécis, l'ailier a gâché plusieurs situations intéressantes, avec notamment deux duels face à Bernardoni perdus... En plus, il a pensé ouvrir le score, mais a été logiquement signalé hors-jeu.

Mario Balotelli (non noté) : dès le début du match, l'Italien a été dangereux avec une frappe lointaine bien repoussée par Bernardoni. Visiblement diminué physiquement, il a continué le match en étant discret mais plutôt intéressant dans ses remises. Mais en raison d'une douleur trop vive à la cuisse, l'Italien a été remplacé à la 32e minute par Valère Germain (5,5). Longtemps très discret et avec un apport réduit, l'ancien Monégasque a tout de même été précieux avec l'ouverture du score d'une tête sur corner.

NIMES :

Paul Bernardoni (5,5) : le gardien de Nîmes a été encore décisif pour son équipe. Chauffé par une bonne frappe de Balotelli en début de partie, il a été ensuite impeccable lors de ses duels notamment face à Radonjic. Sauvé par son poteau sur une frappe de Gustavo détournée par Lybohy, il n'a pas été en mesure d'être déterminant en seconde période en étant pris sur les buts de Germain et Gustavo.

Renaud Ripart (4,5) : comme sur les derniers matchs, le capitaine de Nîmes était utilisé en tant que latéral droit pour dépanner. Et forcément, il a éprouvé quelques difficultés face à Radonjic, qui l'a notamment trop facilement éliminé sur sa première occasion. Même s'il n'a pas démérité dans ses efforts, il a été souvent à la limite de la rupture.

Florian Miguel (5,5) : en l'absence de Briançon, suspendu, l'habituel latéral a dépanné dans l'axe ce samedi. Et sur l'ensemble de la partie, le joueur de Nîmes a été plutôt bon, avec bien évidemment ce retour déterminant dans la surface devant Thauvin. Sans crever l'écran, il a bien résisté sur les offensives des Phocéens.

Hervé Lybohy (4,5) : une copie moyenne pour le défenseur central de Nîmes. Contrairement à Miguel, il n'a pas forcément été décisif sur une grosse situation de l'Olympique de Marseille et a parfois semblé en retard. A noter qu'il a tout de même été chanceux avec un tir lointain de Gustavo détourné sur le poteau de Bernardoni.

Faitout Maouassa (4,5) : une partie assez discrète pour le latéral gauche prêté par Rennes. Dans son couloir, le Nîmois a eu des difficultés pour contenir les offensives de l'Olympique de Marseille avec notamment les dédoublements de Sarr. Et offensivement, il a eu un apport assez réduit en raison des difficultés de son équipe. Remplacé à la 70e minute par Gaëtan Paquiez (non noté).

Téji Savanier (6) : dans l'entrejeu, le milieu de terrain de Nîmes a eu son rendement habituel. Avec la domination de l'Olympique de Marseille sur la globalité de la rencontre, il a beaucoup couru après le ballon, mais a quand même réussi à exprimer ses qualités. Sur penalty, il a relancé les espoirs de son équipe en fin de partie.

Antonin Bobichon (5,5) : même s'il a été plutôt discret dans le jeu, le milieu de terrain a été précieux dans son rôle défensif. A la récupération, le joueur de Nîmes a effectué des efforts importants et a récupéré de nombreux ballons. Remplacé à la 76e minute par Umut Bozok (non noté).

Jordan Ferri (5) : comme ses partenaires dans l'entrejeu, le joueur prêté par l'Olympique Lyonnais a été plutôt généreux dans ses efforts. Défensivement, il a beaucoup donné mais a été du coup moins lucide dans ses transmissions et a perdu plusieurs ballons évitables.

Sada Thioub (5) : l'ailier de Nîmes a beaucoup tenté sur cette rencontre. Malgré quelques différences dans son couloir, il a buté encore et encore sur la défense adverse et n'a pas été en mesure d'être dangereux, à l'exception d'une frappe stoppée en deux temps par Mandanda. On a tout de même aimé sa combativité.

Rachid Alioui (4) : l'avant-centre de Nîmes a eu un match compliqué. Esseulé à la pointe de l'attaque de son équipe, il a été globalement peu trouvé par ses coéquipiers et a été en échec sur ses rares ballons, se cassant souvent les dents sur un duo Kamara - Caleta-Car dominateur dans les duels. Remplacé à la 62e minute par Baptiste Guillaume (non noté).

Denis Bouanga (6) : l'homme le plus dangereux pour Nîmes. Sur les contres de son équipe, l'ancien Lorientais a vraiment créé du danger et a été souvent inspiré dans ses choix. A l'image d'une belle frappe détournée par Mandanda, l'ailier a été capable de se procurer des opportunités et a posé des problèmes à Sarr. Il ne s'agit pas d'un hasard s'il a obtenu un penalty pour une main de Kamara en fin de partie.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 2-1 NIMES (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 32e journée
Stade : Orange Vélodrome - 62.614 spectateurs - Arbitre : Frank Schneider

Buts : V. Germain (72e) Luiz Gustavo (73e) pour MARSEILLE - T. Savanier (82e, pen.) pour NIMES
Avertissements : D. Caleta-Car (24e), pour MARSEILLE - T. Savanier (19e), F. Maouassa (70e), pour NIMES

MARSEILLE : S. Mandanda - H. Sakai, B. Kamara, D. Caleta-Car, B. Sarr - Luiz Gustavo, M. Lopez - F. Thauvin (C. N'Jie, 79e), D. Payet (M. Sanson, 84e), N. Radonjic - M. Balotelli (V. Germain, 33e)

NIMES : P. Bernardoni - F. Miguel, F. Maouassa (G. Paquiez, 72e), H. Lybohy, R. Ripart - T. Savanier - Denis Bouanga, A. Bobichon (U. Bozok, 78e), J. Ferri, S. Thioub - R. Alioui (B. Guillaume, 62e)

Les fans de l'OM ont envoyé des messages à la direction

Balotelli s'est blessé à la cuisse en début de partie

Thauvin a gaspillé plusieurs occasions

Radonjic a été également en échec face à la cage

Un but a été refusé à Thauvin pour un hors-jeu peu évident

La joie de Germain après son ouverture du score (1-0, 72e)

Gustavo a explosé à la suite de son but (2-0, 73e)

Savanier a relancé son équipe sur penalty (2-1, 82e)

Sarr a eu chaud avec un penalty accordé sur cette main, mais la VAR l'a annulé pour une faute préalable

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Les ultras ont-ils raison de ne pas pardonner Neymar ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Nimes

N
I
M
E
S
carton jaune, 24e7Caleta-Car
but, 73e7Luiz Gustavo
>remplacé par N'Jie, 79e5,5Thauvin
>remplacé par Sanson, 84e6,5Payet
>remplacé par Germain, 33e-Balotelli
>remplacé par Paquiez, 72ecarton jaune, 70e4,5Maouassa
but sur pénalty, 82ecarton jaune, 19e6Savanier
>remplacé par Bozok, 78e5,5Bobichon
>remplacé par Guillaume, 62e4Alioui


MASQUER LA PUB