Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les droits TV, combien ça rapporte aux clubs ? - Dossier Maxifoot (3/4)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/03/2019 à 22h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Maxifoot vous propose un dossier complet en quatre parties pour comprendre les droits TV dans le football. Comment est redistribué l'argent des droits TV ? Qui gagne le plus ?

Les droits TV, combien ça rapporte aux clubs ? - Dossier Maxifoot (3/4)
Les droits TV rapportent gros pour les clubs

SOMMAIRE :

1/4. L'explosion des droits TV du foot en France et le programme des week-ends à partir de 2020

2/4. Les droits TV en France, ça vaut quoi comparé aux championnats étrangers ?

3/4. Les droits TV, combien ça rapporte aux clubs ?

4/4. Les droits TV des Coupes d'Europe.

TROISIÈME PARTIE : LES DROITS TV, COMBIEN ÇA RAPPORTE AUX CLUBS ?

Nous avons constaté dans les deux premières parties de notre dossier que les droits TV représentent des sommes colossales en constante progression. Mais, concrètement, combien rapportent-ils aux clubs ? Quel est leur poids dans les recettes ?

Comment les clubs français se partagent-ils le gâteau des droits TV ?

Une partie de l'argent versé pour l'acquisition des droits TV est redistribuée à chaque fin de saison. Ainsi, le Paris SG a récolté 56,7 millions d'euros pour la saison de Ligue 1 2017-2018. Le club de la capitale a devancé Marseille (51,659 M€), Lyon (48,708 M€) et Monaco (44,402 M€). On retrouve ensuite Saint-Etienne (38,7 M€), Bordeaux (35,3 M€) et Rennes (31,3 M€). Troyes ferme la marche avec 15,7 M€. La distribution s'effectue selon les critères suivants :

- Une part fixe (8,097 M€ pour chaque club)
- La licence club (5,398 M€ pour chaque club)
- Le classement sportif de la saison écoulée
- Le classement sportif sur les cinq dernières saisons
- La notoriété sur les cinq dernières saisons.

Le critère de la notoriété peut se résumer ainsi : plus un club est diffusé à la télévision, plus il gagne d'argent. Sur la période 2012-2017, l'OM (23,065 M€) domine le classement de la notoriété devant le PSG (19,891 M€), Lyon (17,2 M€), Saint-Etienne (13,5 M€) et Monaco (11,7 M€). Voilà pourquoi Marseille a touché plus que Monaco et Lyon malgré sa 4e place en L1 la saison passée. C'est aussi la raison pour laquelle Paris - qui a chuté à la 2e place sur ce critère - a touché un peu moins de droits TV qu'en 2016-2017 (57,855 M€).

Total des recettes issues des droits TV par club en Ligue 1 en 2017-2018 (en millions d'euros)

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

La Ligue 2 connaît une répartition plus égalitaire puisque la part fixe et la licence club représentent près de 85% des droits audiovisuels redistribués. La part variable ne représente donc que 15 % : le classement de la saison en cours (5%), la notoriété sur la saison en cours (5%) et la formation (5%). Forcément, les montants distribués sont proches. L'écart entre le mieux et le moins bien payé est inférieur à 2 M€.

Que représentent les droits TV dans les recettes des clubs de L1 ?

En 2017-2018, les revenus issus des droits TV représentaient en moyenne 46,7% des recettes des clubs de Ligue 1, hors transfert, d'après les chiffres de la LFP. La part varie énormément selon la capacité des clubs à générer d'autres sources de revenus.

Répartition des produits totaux de la Ligue 1 entre 2012 et 2018

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Pour un club comme le PSG, qui a multiplié ses sources de revenus en signant notamment des contrats de sponsoring lucratifs (25,4% de ses recettes), les droits TV représentaient 22,9% des revenus (hors transferts) en 2017-2018. A l'inverse, Monaco (75,9%) et Saint-Etienne (63,5%) sont bien plus dépendants des droits TV, tandis que Marseille (54,2%), Lille (51,4%) et encore plus Lyon (39,8%) affichaient une moindre dépendance.

La part des droits TV (L1+Coupes d'Europe) dans les recettes des clubs de L1 en 2017-2018 (hors transferts)

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

La Premier League récompense mieux tous ses clubs

Comme on a pu le constater, les droits TV représentent plus de la moitié des recettes pour de nombreux clubs. Certains en veulent donc plus et souhaitent prendre exemple sur la Premier League, dont la répartition est l'une des plus égalitaires en Europe. En Angleterre, le ratio entre le club percevant le plus de recettes TV et le dernier est de 1,6. En France, ce ratio atteint 3,6 !

Pour la saison 2017-2018 de Premier League, l'écart des revenus issus des droits TV entre le champion Manchester City (171 M€) et le dernier West Bromwich Albion (108 M€) est "seulement" de 63 M€. On notera que la lanterne rouge du championnat anglais a touché quasiment deux fois plus que le Paris SG, champion de France (56,7 M€) !

En Premier League, chaque club est assuré de toucher une part fixe de 94 M€ ! Sur ce montant, 47,4 M€ proviennent des droits TV internationaux.

Répartition des droits audiovisuels en Premier League pour la saison 2017-2018 (en livres)

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

Vous comprenez donc pourquoi même les clubs mal classés en Angleterre peuvent débourser des sommes folles pour recruter. A noter que pour amortir la déconvenue financière d'une descente en Championship (D2 anglaise), les trois clubs relégués bénéficient d'un système de parachute permettant de bénéficier d'aides télévisuelles pendant une durée maximale de trois ans, définie selon le nombre d'années passées en Premier League avant la descente.

Certaines équipes de D2 anglaises perçoivent jusqu'à 45,9 M€ par an, soit plus que Monaco et presque autant que Lyon sur la saison 2017-2018 !

Et dans les autres grands championnats ?

En Espagne, l'écart s'est nettement réduit. Suite à un décret royal en 2015, le ratio entre le club le mieux payé et celui percevant la plus petite dotation est passé de 11,5 à 5 ! Pour la saison 2017-2018, il n'était plus que de 3,6, soit identique à celui de la Ligue 1. Le FC Barcelone a touché 154 M€, soit un peu plus que le Real Madrid (148 M€) et l'Atletico Madrid (110,6 M€). Clubs les moins bien payés, Leganés et Gérone ont perçu 43,3 M€.

En Allemagne, la Bundesliga affiche un ratio de 3,2. En 2016-2017, le Bayern Munich avait touché 74,162 M€ de droits TV (24,3% de ses recettes), tandis que Dortmund avait récolté 62,053 M€. Le RB Leipzig avait été le club le moins bien payé (23,061 M€) malgré sa 2e place, car le calcul se base sur le classement final lors des cinq dernières saisons, hors saison en cours. L'Italie est un championnat très inégalitaire avec un ratio de 4,6.

Ratio entre le plus haut et le plus bas revenu TV par an dans les cinq grands championnats européens

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

SOMMAIRE :

1/4. L'explosion des droits TV du foot en France et le programme des week-ends à partir de 2020

2/4. Les droits TV en France, ça vaut quoi comparé aux championnats étrangers ?

3/4. Les droits TV, combien ça rapporte aux clubs ?

4/4. Les droits TV des Coupes d'Europe.

Pour vous, faut-il donner plus d'argent aux grands clubs ou établir une répartition plus égalitaire ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB