Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : Di Maria, le mésestimé

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 27/02/2019 à 10h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Double buteur contre Dijon (3-0), mardi, Angel Di Maria a de nouveau livré une prestation aboutie avec le Paris Saint-Germain. Trois ans et demi après son arrivée, le milieu offensif argentin va-t-il enfin avoir la reconnaissance qu'il mérite au regard de ses performances avec le club de la capitale ?

PSG : Di Maria, le mésestimé
Di Maria brille de mille feux à Paris.

Neymar, Kylian Mbappé, Edinson Cavani… C'est une certitude, le Paris Saint-Germain dispose de sacrés atouts offensifs. Mais derrière ces trois joueurs, un élément de l'effectif n'a pas forcément l'exposition méritée au vu de ses performances depuis son arrivée à l'été 2015 : Angel Di Maria (31 ans).

Di Maria, l'arme fatale de Tuchel

Contre Dijon (3-0), mardi, l'Argentin a de nouveau livré un récital, inscrivant un doublé, avec notamment un lob dont il a le secret. Une prestation très solide, une de plus pour El Fideo, qui confirme son excellente saison. Jusqu'ici habitué à se réveiller à partir du mois de janvier, comme ce fut le cas lors du dernier exercice, qu'il a terminé en boulet de canon, Di Maria se montre régulier dans ses performances depuis plusieurs mois. Une mutation à mettre au crédit de Thomas Tuchel, qui a su responsabiliser son joueur en le mettant sous pression pour garder sa place dans le onze de départ, chose qui n'était pas acquise à l'arrivée du coach allemand, l'été dernier.

Ce dernier n'a d'ailleurs pas manqué de souligner l'apport évident du Sud-Américain, déjà auteur de 13 buts et 12 passes décisives en 36 matchs, rapidement devenu un élément essentiel de son dispositif. «C'est un cadeau. Il montre ses qualités, sa mentalité, il est super fiable. Il est l'un des premiers à l'entraînement, c'est un top professionnel avec un bon état d'esprit et un homme très compétitif. Tu peux gagner avec lui, il joue pour ça. En ce moment, il est très important pour nous car il peut finir nos attaques, marquer des buts avec une grande précision» , a réagi l'entraîneur parisien devant la presse.

Di Maria, l'homme des grands rendez-vous

En flattant l'égo de Di Maria, qu'il considère comme le principal artisan de la victoire du Real Madrid lors de la Ligue des Champions en 2014, Tuchel sait qu'il le met en condition pour réaliser des prestations de choix. Une méthode de management qui contraste avec la gestion d'Unai Emery. Les plus fervents fans du PSG se rappelleront que l'ancien Merengue a été le grand bonhomme de la raclée infligée à Barcelone (4-0), en février 2017, avant d'être mis de côté par le coach espagnol, sans raison apparente, à l'occasion de la remontada subie au retour (1-6), débutant la rencontre sur le banc de touche.

Une erreur que ne compte pas réaliser Tuchel, conscient qu'il doit beaucoup à son joueur. En effet, c'est Di Maria qui a permis au PSG de rester en lice en C1 cette saison avec son magnifique but égalisateur face à Naples (2-2), au premier tour. C'est encore lui qui, en l'absence de Neymar, a pris les clés du camion pour permettre à Paris de prendre le dessus sur Manchester United (0-2), il y a deux semaines, en délivrant deux passes décisives pour Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé. Un rôle majeur dans les grands rendez-vous parisiens qu'il compte bien tenir encore longtemps pour tenter de faire grimper son club sur le toit de l'Europe.

Selon vous, Di Maria est-il globalement sous-estimé au PSG ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB