Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Avec un grand Di Maria, Paris se qualifie sans forcer - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 DFCO)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 26/02/2019 à 23h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Grâce notamment à un doublé d'Angel Di Maria, le Paris Saint-Germain a facilement pris le meilleur sur Dijon (3-0) ce mardi lors des quarts de finale de la Coupe de France. Avec deux buts rapidement inscrits, le club de la capitale n'a pas eu besoin de forcer.

Avec un grand Di Maria, Paris se qualifie sans forcer - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 DFCO)
Angel Di Maria a été excellent pour le PSG.

En 30 minutes, le Paris Saint-Germain avait déjà validé sa qualification. Ce mardi, le club de la capitale n'a pas eu besoin de forcer pour dominer Dijon (3-0) à l'occasion des quarts de finale de la Coupe de France.

Grâce à une excellente première période, les Parisiens ont rapidement réalisé la différence avec essentiellement un duo Julian Draxler - Angel Di Maria très inspiré. Avec un doublé, l'Argentin a été le grand artisan de cette qualification pour les demi-finales.

Di Maria régale !

Dès les premières minutes, les Parisiens imposaient leur rythme sur ce match et Runarsson devait s'employer pour gagner un duel devant Choupo-Moting. Sur une ouverture lumineuse de Draxler, Di Maria enchaînait avec un lob absolument magnifique à l'entrée de la surface pour ouvrir le score (1-0, 8e). Quel geste de grande classe ! Totalement asphyxié, le DFCO souffrait et Runarsson s'interposait encore sur des tirs de Choupo-Moting puis Di Maria.

A force de pousser, Paris trouvait logiquement à nouveau la faille. Sur encore un service en or de Draxler, Di Maria tentait de délivrer un caviar à Choupo-Moting, mais poussait finalement le ballon contré par Lautoa dans le but vide (2-0, 29e). Dans la foulée, Tavares était à deux doigts de relancer cette partie, mais son tir passait devant la cage vide avant d'heurter le poteau ! Malgré cette alerte, le PSG continuait de dérouler avant la pause et Runarsson réalisait un miracle devant Meunier, avant un sauvetage de Chafik sur sa ligne face à Di Maria.

Meunier termine le travail sans forcer

Au retour des vestiaires, le PSG était immédiatement dangereux avec un coup-franc de Paredes détourné par Runarsson. Mais rapidement, le club de la capitale entrait dans une phase de gestion et Tavares profitait d'une erreur de Kehrer pour obliger Buffon à un arrêt. Réveillés par cette alerte, les Parisiens repartaient vers l'avant et Runarsson devait encore sortir le grand jeu sur un duel face à Draxler.

Et même sans forcer, le PSG parvenait à plier définitivement cette partie avec un bon travail de Choupo-Moting pour Meunier, qui inscrivait un troisième but d'un tir placé (3-0, 77e). Dans une fin de rencontre totalement maîtrisée par Paris, le champion de France en titre gérait et se qualifiait tranquillement pour les demi-finales.

La note du match : 6/10

Le Paris Saint-Germain était un peu trop seul sur le terrain pour assister à un grand match. Malgré tout, Dijon a conservé une belle combativité et le club de la capitale a proposé une grosse qualité de jeu avec des occasions, de belles actions et bien évidemment des buts sur les 45 premières minutes. Un match correct en Coupe de France, avec cependant une seconde période moins intéressante.

Les buts :

- Trouvé dans l'entrejeu, Draxler effectue une ouverture lumineuse dans la profondeur pour Di Maria. A l'entrée de la surface, l'Argentin réalise un lob tout simplement magnifique pour ouvrir le score devant Runarsson (1-0, 8e). Superbe !

- Encore une fois servi dans le coeur du jeu, Draxler sert parfaitement Di Maria dans la profondeur. L'Argentin tente de délivrer un caviar à Choupo-Moting, mais Lautoa s'interpose et dévie le ballon pour... Di Maria, qui le pousse finalement dans le but vide (2-0, 29e).

- Dans la surface, Choupo-Moting réalise un excellent travail pour fixer la défense de Dijon. D'une passe en retrait, l'attaquant parisien trouve Meunier, qui ajuste Runarsson d'un tir placé (3-0, 77e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (8/10)

Une prestation XXL pour l'Argentin ! Dès le début de la partie, le Parisien a affiché sa bonne forme et a été récompensé avec cette ouverture du score superbe sur un lob parfait. Remuant par la suite, il a tenté de donner un caviar à Choupo-Moting, mais a été finalement contré par Lautoa pour inscrire un doublé dans le but vide. Encore impliqué dans tous les bons coups par la suite, il a été proche du triplé avec un tir sauvé sur sa ligne par Chafik. Un patron. Remplacé à la 80e minute par Moussa Diaby (non noté).

PARIS SG :

Gianluigi Buffon (6) : préféré à Areola pour cette rencontre, le gardien du Paris Saint-Germain a passé une soirée très tranquille. Avec l'énorme domination du club de la capitale sur cette partie, l'Italien n'a quasiment rien eu à faire à l'exception de quelques interventions faciles. A noter qu'il a été tout de même sauvé par son poteau sur une tentative de Tavares et a été sérieux sur une autre tentative du capitaine du DFCO.

Thilo Kehrer (5) : aligné en l'absence de Marquinhos, mis au repos, l'Allemand n'a pas eu besoin de forcer son talent pour rendre une copie convenable. Avec la maîtrise du PSG, il a multiplié les interventions faciles et n'a jamais été en danger à l'exception d'un ballon dangereux perdu sur une occasion de Tavares.

Thiago Silva (6) : comme souvent ces derniers mois, le capitaine du Paris Saint-Germain a dégagé une grande sérénité sur cette rencontre. Dans les duels, le Brésilien a été irréprochable et a été d'une grande propreté dans ses relances pour participer au jeu des siens.

Presnel Kimpembe (6) : pour son 100e match toutes compétitions confondues avec le Paris Saint-Germain, le défenseur central a été bon. Totalement concentré, à l'image d'un tacle autoritaire en première période, le Français a été sérieux et appliqué pour participer à la grande maîtrise de son équipe.

Thomas Meunier (6,5) : dans un rôle de piston droit, le Belge a été intéressant. Défensivement, il a parfois laissé trop de liberté à ses adversaires directs, notamment sur certains centres. Par contre, offensivement, le latéral n'a pas démérité en proposant de nombreuses solutions. Et malgré un premier duel perdu face à Runarsson, le Diable Rouge a trouvé le chemin des filets en seconde période d'une frappe placée.

Marco Verratti (7) : dans le coeur du jeu, l'international italien a encore une fois délivré une performance de grande qualité. A l'origine de l'ouverture du score avec un bon décalage pour Draxler, il a vraiment régalé à la construction du jeu avec des transmissions bien senties. Le Parisien aurait même pu être passeur décisif, mais Meunier a perdu son duel face à Runarsson.

Leandro Paredes (6,5) : un match intéressant pour l'Argentin. Bien aidé par la bonne forme de ses coéquipiers dans l'entrejeu, le milieu de terrain a affiché ses qualités techniques et a participé à la maîtrise des siens. Techniquement, il a été complémentaire avec Verratti et a effectué des décalages importants. Remplacé à la 80e minute par Colin Dagba (non noté).

Juan Bernat (5,5) : dans son couloir gauche, le latéral a beaucoup proposé. Et bien servi par ses partenaires, l'Espagnol a été régulièrement un poison pour les défenseurs du DFCO grâce à ses appels en profondeur en première période. Ses centres ont été plutôt intéressants, mais il n'a jamais réussi à être décisif. Défensivement, il a été impeccable. Petit bémol, il a réalisé une seconde période bien plus discréte. 

Julian Draxler (7,5) : une superbe copie pour l'Allemand ! Auteur d'une ouverture lumineuse sur le premier but de Di Maria, il a été excellent dans l'orientation du jeu dans un rôle de meneur de jeu. En forme, le Parisien a été un danger constant pour les Dijonnais et a été encore déterminant en lançant Di Maria sur le second but de l'Argentin. Une superbe performance malgré un duel perdu face à Runarsson. Remplacé à la 80e minute par Christopher Nkunku (non noté).

Eric Choupo-Moting (6) : titularisé en pointe afin de faire souffler Mbappé, sur le banc, l'attaquant du Paris Saint-Germain n'a pas trouvé le chemin des filets. Et pourtant, il a beaucoup tenté ! Mais devant Runarsson, l'ancien élément de Stoke City a manqué de précision et de réussite pour marquer. Dommage pour lui car sa performance a été sinon intéressante, avec notamment cette passe décisive pour Meunier.

Ángel Di María (8) : lire le commentaire ci-dessus.

DIJON :

Rúnar Alex Rúnarsson (5,5) : le gardien de Dijon n'a pas grand-chose à se reprocher sur cette rencontre. Sur les trois buts encaissés, il ne peut pas intervenir et a été abandonné par sa défense. Mais surtout, il a multiplié les parades sur le reste de la rencontre face à Choupo-Moting, Di Maria, Meunier ou encore Draxler. Difficile pour lui.

Fouad Chafik (4) : dans son couloir droit, le latéral de Dijon a connu un match difficile. Avec un duo Bernat - Di Maria particulièrement actif, il a été régulièrement débordé avec de grosses difficultés dans son dos. Pris sur les deux buts de l'Argentin, il a tout de même réalisé un sauvetage sur sa ligne avant la pause.

Senou Coulibaly (3) : grand fan du Paris Saint-Germain, le défenseur central du DFCO a eu également une rencontre compliquée ce mardi. Sur le premier but, il a été totalement en retard dans son dos et a été auteur d'une mauvaise appréciation sur la deuxième réalisation du PSG. Comme son équipe, il a été incapable de stopper les vagues parisiennes.

Wesley Lautoa (3,5) : le défenseur central de Dijon a été assez malheureux sur cette partie. Face aux assauts répétés des Parisiens, l'ancien Lorientais a bien tenté de résister, mais a eu du mal à compenser tous les errements défensifs de son équipe. Pire encore, il a empêché Di Maria de délivrer un caviar à Choupo-Moting, mais a ainsi permis à l'Argentin de s'offrir un doublé. Dur...

Naif Aguerd (4,5) : malgré les difficultés de son équipe sur l'ensemble du match, le défenseur central de Dijon n'a pas démérité. Tout d'abord, il n'a jamais été responsable sur les buts encaissés par son équipe. Mais surtout, il a effectué quelques interventions déterminantes dans la surface pour repousser les offensives du PSG.

Oussama Haddadi (4) : placé dans le couloir gauche, le latéral a éprouvé les mêmes difficultés que ses partenaires sur le plan défensif. Sur les montées de Meunier, il a été souvent en danger et n'a jamais été en mesure d'endiguer les attaques du PSG sur son côté. Malgré tout, le Dijonnais s'est tout de même battu jusqu'au bout.

Florent Balmont (5) : malgré le poids des années, l'ancien Lillois reste un formidable guerrier. Bien évidemment, il a été en difficulté dans le coeur du jeu en courant la majorité du temps après le ballon. Mais contrairement à certains de ses coéquipiers, il s'est vraiment démené pour tenter de récupérer le cuir et n'a jamais abandonné.

Naïm Sliti (4,5) : dans un rôle de meneur de jeu, le Dijonnais a été malheureusement trop imprécis dans un tel match. Sur ses tentatives, il a perdu de nombreux ballons et n'a pas été assez propre. Mais plus grave, il n'a pas toujours été irréprochable dans ses efforts défensifs pour aider ses coéquipiers face à la maîtrise du PSG. A noter tout de même sa belle passe sur la grosse occasion de Tavares sur le poteau. Remplacé à la 78e minute par Jules Keita (non noté).

Romain Amalfitano (4,5) : à l'exception d'une tête non cadrée, le milieu de terrain de Dijon n'a pas eu un match facile. Avec la maîtrise des Parisiens sur cette rencontre, il a beaucoup couru après le ballon et a passé son temps à défendre. Difficile d'exister face à la domination des milieux du PSG.

Júlio Tavares (5) : le capitaine de Dijon aura eu le mérite de se battre. Peu trouvé sur l'ensemble du match, l'avant-centre s'est tout de même battu sur tous les ballons et a été proche de marquer, avec un tir qui a filé devant le but vide avant d'heurter le poteau. Une belle combativité. Remplacé à la 78e minute par Wesley Saïd (non noté).

Chang-Hoon Kwon (3,5) : une rencontre ratée pour l'attaquant de Dijon. Contrairement à Tavares, il a été vraiment peu actif sur cette partie et n'a pas été en mesure de faire la moindre différence sur ses rares ballons. Malgré ses qualités, il n'a jamais représenté un problème pour la défense parisienne. Remplacé à la 67e minute par Frédéric Sammaritano (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 3-0 DIJON (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Coupe de France / 1/4
Stade : Parc des Princes - 43.000 spectateurs - Arbitre : Frank Schneider

Buts : Á. Di María (8e) Á. Di María (28e) T. Meunier (76e) pour PARIS SG
Avertissements : M. Verratti (43e), pour PARIS SG - S. Coulibaly (74e), pour DIJON

PARIS SG : G. Buffon - T. Kehrer, Thiago Silva, P. Kimpembe - T. Meunier, M. Verratti, L. Paredes (C. Dagba, 82e), Juan Bernat - Á. Di María (M. Diaby, 82e), J. Draxler (C. Nkunku, 81e) - E. Choupo-Moting

DIJON : R. Rúnarsson - S. Coulibaly, W. Lautoa, N. Aguerd - F. Chafik, O. Haddadi - F. Balmont, N. Sliti (J. Keita, 77e), R. Amalfitano - Júlio Tavares (W. Saïd, 78e), Kwon Chang-Hoon (F. Sammaritano, 68e)

La joie des Parisiens après l'ouverture du score de Di Maria (1-0, 8e)

Devant le but vide, l'Argentin a doublé la mise (2-0, 29e)

Dans l'entrejeu, Draxler a été excellent

Meunier a remercié son passeur décisif Choupo-Moting (3-0, 77e)

 

Le but sublime de Di Maria pour ouvrir le score (1-0, 8e)

L'Argentin a marqué un doublé (2-0, 29e)

Meunier a terminé le boulot en seconde période (3-0, 77e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Faire revenir Juninho à l'OL est-il un bon choix pour le club lyonnais ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Dijon

D
I
J
O
N
but, 76e6,5Meunier
carton jaune, 43e7Verratti
>remplacé par Dagba, 82e6,5Paredes
but, 8e
but, 28e
2 >remplacé par Diaby, 82e8Di María
>remplacé par Nkunku, 81e7,5Draxler
carton jaune, 74e3Coulibaly
>remplacé par J. Keita, 77e4,5Sliti
>remplacé par Saïd, 78e5Tavares
>remplacé par Sammaritano, 68e3,5Kwon


MASQUER LA PUB