Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le PSG gagne sans briller, et peut s'inquiéter pour Cavani avant Man Utd... - Débrief et NOTES des joueurs (Paris 1-0 Bordeaux)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 09/02/2019 à 19h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre peu spectaculaire, le Paris Saint-Germain s'impose face à Bordeaux (1-0) ce samedi au Parc des Princes, dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Mais à trois jours du choc face à Manchester United, le club de la capitale n'a pas affiché un visage séduisant, et Edinson Cavani s'est blessé…

Le PSG gagne sans briller, et peut s'inquiéter pour Cavani avant Man Utd... - Débrief et NOTES des joueurs (Paris 1-0 Bordeaux)
Juste après son penalty marqué, Cavani a demandé le changement...

Peut-on dire que le Paris Saint-Germain a réussi son ultime test face à Bordeaux (1-0) ce samedi, dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1, à trois jours du déplacement à Manchester United pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions ? Pas vraiment.

En effet, les Franciliens ont certes gagné la rencontre malgré le large turnover effectué par l'entraîneur Thomas Tuchel, mais n'ont pas affiché un visage séduisant. Mais pire encore, Edinson Cavani s'est blessé juste avant la pause et pourrait manquer le rendez-vous européen…

De retour de blessure, Verratti régale

Malgré les absences de Marquinhos, Bernat, Draxler, Di Maria ou encore Bernat, tous en tribunes, les Parisiens se sont rapidement montrés dangereux. Notamment Thiago Silva qui, sur corner, obligeait Pablo à sauver le ballon sur sa ligne ! Verratti, aligné d'entrée pour récupérer un peu de rythme avant la C1, faisait également preuve de toute sa classe avec une passe qui aurait dû être décisive pour Cavani, mais l'Uruguayen manquait le cadre face à Costil.

Quelques minutes plus tard, le portier bordelais devait bel et bien s'employer face à Choupo-Moting avec un réflexe exceptionnel à bout portant ! Dans la foulée, Diaby manquait également le cadre lors de son face-à-face avec Costil. Et alors qu'on se dirigeait vers un match nul à la pause, Meunier obligeait De Préville à provoquer un penalty, et Cavani transformait la sentence, en force (1-0, 42e) !

Cavani se blesse, Buffon décisif devant Kamano

Malheureusement pour lui, l'Uruguayen s'est fait mal à la cuisse gauche en frappant… et il a immédiatement quitté la pelouse, sans que son remplaçant ne rentre sur le terrain ! Au retour des vestiaires, ce sont les Girondins qui se créaient la première situation dangereuse avec une frappe totalement manquée de Kamano, qui se trouvait pourtant en bonne position pour égaliser… Le Bordelais tentait à nouveau sa chance dans la foulée mais, cette fois, Buffon réalisait une belle parade pour sauver son camp !

De quoi motiver les Parisiens à enfoncer le clou ? Pas Choupo-Moting, qui, de manière assez incroyable, n'osait pas tirer à quelques mètres des buts ! Mbappé s'illustrait également peu avant le coup de sifflet final, avec un incroyable manqué à bout portant... Le Tricolore devra faire mieux face à Manchester United, dans trois jours, d'autant plus que Cavani pourrait manquer la rencontre. Le PSG a donc gagné sans briller, mais la principale information à retenir de cette soirée, c'est évidemment la blessure de l'Uruguayen…

La note du match : 4/10

Avec le large turnover effectué par Thomas Tuchel et la forme loin d'être étincelante des Bordelais ces derniers temps, on ne s'attendait pas à un grand match. Et nous n'avons donc pas été surpris par cette rencontre avant tout marquée par les nombreux contacts, avec six cartons jaunes distribués en première période, et l'énorme déchet technique des Girondins. Le manque de réalisme des Parisiens participe également à la mauvaise note de cette partie…

Le but :

- Dans la surface, Meunier s'écroule au contact de De Préville. Le penalty semble quelque peu litigieux, mais cela n'empêche pas Cavani de le transformer en force, sans trembler (1-0, 42e) ! Malheureusement pour lui, l'Uruguayen s'est blessé en frappant…

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Marco Verratti (7/10)

De retour de blessure, Verratti a rassuré tout le monde à trois jours du choc de Ligue des Champions face à Manchester United. Titularisé par Thomas Tuchel, l'Italien a fait étalage de toute sa classe avec une passe qui aurait dû être décisive pour Cavani, mais l'Uruguayen manquait le cadre à bout portant… Pas de quoi décourager le «Petit hibou» , qui lançait parfaitement Meunier dans la surface avant que le Belge n'obtienne un penalty. Sans parler de ses efforts défensifs… Vous l'aurez compris, Verratti n'a rien perdu de son football, mais il n'est pas encore à 100% physiquement et a donc dû céder sa place à Leandro Paredes (non noté) dès la 59e minute de jeu. L'Argentin, malgré une belle ouverture pour Choupo-Moting, n'a pas brillé sur cette fin de match.

PARIS SG :

Gianluigi Buffon (6,5) : très peu sollicité pendant la majeure partie de la rencontre, Buffon n'a pas tremblé face à Kamano en seconde période, en réalisant une très belle parade pour sauver son camp. Dans les moments difficiles de son équipe, le portier a été vraiment rassurant, notamment dans les dernières minutes.

Thomas Meunier (6) : très entreprenant dans son couloir droit, le Belge a été récompensé de ses efforts en obtenant un penalty sur une faute litigieuse de De Préville. Malgré quelques erreurs techniques, il a été généreux en seconde période avant un gros contact avec Kamano, lequel a laissé le Parisien à terre pendant plusieurs minutes, Meunier a serré les dents pour continuer. Mais il a tout de même été victime de vertiges, et Tuchel l'a donc remplacé à la 79e minute par Colin Dagba (non noté).

Presnel Kimpembe (5,5) : un match moyen pour Kimpembe. Même s'il a du mal à retrouver son meilleur niveau, le défenseur central du PSG a bien rattrapé une erreur de relance en première période et s'est signalé par une bonne intervention sur Briand avant la pause. Sans dégager une grande sérénité, il a été correct.

Thiago Silva (6) : tout comme Kimpembe, le capitaine du Paris Saint-Germain n'a pas eu besoin de forcer son talent ce samedi. Souvent bien placé, il a stoppé de nombreuses offensives girondines. En début de match, le Brésilien aurait également pu ouvrir le score avec un bon intérieur du pied sur corner, mais Pablo a sauvé les siens sur sa ligne.

Stanley Nsoki (4) : rapidement averti, N'Soki aurait pu être expulsé dès le début de la seconde période avec une faute d'anti-jeu sur De Préville, mais l'arbitre s'est montré clément. Heureusement pour le polyvalent défenseur, qui n'a tout de même pas marqué beaucoup de points aujourd'hui avec un apport offensif inexistant et une grande fébrilité défensive sur plusieurs situations bordelaises…

Moussa Diaby (4) : un match compliqué pour le jeune Diaby, qui aurait pu parfaitement lancer sa rencontre en réussissant son face-à-face contre Costil en première période. Malheureusement pour lui, le milieu gauche a manqué la cible, et il a fait preuve d'un déchet technique inhabituel en seconde période.

Marco Verratti (7) : voir commentaire ci-dessus.

Dani Alves (6,5) : un bon match pour le vétéran des joueurs de champ, qui n'a eu de cesse de se battre au milieu de terrain pour gratter des ballons. Dans la sortie de balle et dans l'orientation du jeu, Alves a souvent fait les bons choix, mais a parfois ralenti le jeu des siens et n'a toujours été juste techniquement. En fin de partie, il aurait tout de même pu être crédité d'une passe décisive si Mbappé n'avait pas manqué le cadre de manière assez incroyable…

Christopher Nkunku (4,5) : après une bonne première période, lors de laquelle il aurait pu être crédité d'une passe décisive pour Choupo-Moting sans un bel arrêt de Costil, Nkunku a progressivement baissé son rythme en seconde période, où on l'a vu tenter des choses en solitaire alors que des coéquipiers étaient démarqués.

Edinson Cavani (5,5) : la mauvaise nouvelle de la soirée pour le PSG… Après un début de match moyen, lors duquel il a tapé le poteau sur une offrande de Verratti, Cavani a offert l'ouverture du score aux siens en marquant sur penalty. Malheureusement pour lui, il s'est visiblement blessé en frappant trop fort, et il a immédiatement quitté la pelouse. Au retour des vestiaires, Kylian Mbappé (4) a pris sa place, mais le Tricolore n'a quasiment rien réussi et, en fin de rencontre, il manque le cadre de manière assez incroyable sur un caviar d'Alves.

Eric Choupo-Moting (3) : un calvaire après la pause ! En première période, Choupo-Moting aurait pu marquer, mais Costil a fait preuve d'un joli réflexe devant l'attaquant. Il a même donné un bon ballon à Diaby, qui a perdu son duel face à Costil. Jusqu'ici, rien d'alarmant donc. Mais en seconde période, l'ancien joueur de Stoke City a réellement fait n'importe quoi. Sur une action à bout portant, il aurait pu soit faire la passe à Mbappé, soit marquer, mais il n'a pas réussi à faire de choix, et les Bordelais lui ont repris le ballon, ce qui a eu le don d'énerver son coéquipier champion du monde… Un match à oublier pour lui.

BORDEAUX :

Benoît Costil (6) : sauvé par Pablo sur la première occasion du PSG signée Thiago Silva, le gardien de Bordeaux a été ensuite auteur d'un arrêt superbe avec un réflexe saisissant pour contrer à bout portant la reprise de Choupo-Moting. Battu sur le penalty de Cavani, frappé en force, le Tricolore a connu une seconde période plus tranquille avec simplement quelques interventions faciles.

Sergi Palencia (5,5) : dans son couloir droit, le latéral aura eu le mérite de bien contenir Diaby, peu inspiré dans l'ensemble. Offensivement, il a eu du mal en première période, mais a réalisé quelques combinaisons intéressantes avec De Préville au retour des vestiaires.

Pablo (6) : le défenseur central bordelais a rempli sa part du contrat en première période. Dès le début du match, il a littéralement sauvé les siens en contrant, sur sa ligne, une frappe de Thiago Silva à bout portant. Pas au top physiquement, Pablo a été remplacé à la pause par Vukasin Jovanovic (5,5), qui a bien tenu son rang avec notamment un bon retour dans la surface devant un Choupo-Moting en difficulté…

Jules Koundé (5) : à l'instar de Pablo, Koundé a sauvé son camp en première période en enlevant le ballon de la tête à Choupo-Moting, qui allait marquer. Mais, par la suite, son marquage laissait à désirer sur l'ancien joueur de Stoke City, qui s'est procuré une grosse occasion arrêtée par Costil.

Youssouf Sabaly (5,5) : un match solide pour le joueur formé au Paris Saint-Germain, qui a plutôt bien tenu son côté gauche. Offensivement, on aurait souhaité en voir davantage de sa part.

Toma Basic (3) : la grosse occasion de Choupo-Moting, arrêtée par Costil, n'aurait jamais pu voir le jour sans un ballon perdu par Basic aux 30 mètres. Face au PSG, le joueur recruté l'été dernier par le FCGB a tout raté. Logiquement remplacé à la 60e minute par Aurélien Tchouaméni (non noté), pas plus en réussite.

Otavio (5) : comme d'habitude, Otavio a rempli son rôle de chien de garde qui harcèle les adversaires, mais il est tombé sur un client avec Alves. Par contre, dans l'orientation du jeu, on l'a connu bien meilleur.

François Kamano (4) : l'ancien Bastiais n'était clairement pas dans un grand jour. Sur son couloir, il a eu le mérite de beaucoup tenter, mais n'a pas été vraiment en réussite à l'image d'un énorme raté devant la cage au début de la seconde période. Malgré tout, le Bordelais a été le joueur offensif le plus remuant de son équipe et s'est procuré la meilleure occasion des siens avec une belle frappe détournée par Buffon. Insuffisant dans l'ensemble. Remplacé à la 78e minute par Andreas Cornelius (non noté).

Younousse Sankhare (4) : averti d'entrée, Sankharé n'a pas pu peser sur ce match comme il l'aurait souhaité. On a bien senti qu'il se retenait dans les contacts et, offensivement, sa meilleure action restera le moment où il a laissé le ballon passer entre ses jambes pour la frappe de Kamano.

Nicolas De Préville (4,5) : un match difficile à juger pour De Préville, qui pourra demander des explications à l'arbitre sur le penalty concédé. En effet, la faute n'était pas flagrante et on peut comprendre que l'ancien Lillois, qui a été l'un des seuls à sonner la révolte en seconde période avec des problèmes posés à Nsoki, soit déçu.

Jimmy Briand (3) : à l'instar de Kamano, Briand a quasiment tout raté aujourd'hui. Sauf qu'en plus, contrairement à son coéquipier, il n'a jamais été dangereux… Dans les remises, on a même frôlé la médiocrité totale. Tout comme Sankharé, sa meilleure occasion se limite au moment où il a feinté la frappe avant de laisser le ballon passer pour Kamano, qui a largement manqué le cadre.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 1-0 BORDEAUX (mi-tps: 1-0) - FRANCE - Ligue 1 / 24e journée
Stade : Parc des Princes - 47.274 spectateurs - Arbitre : Ruddy Buquet

Buts : E. Cavani (42e, pen.) pour PARIS SG
Avertissements : S. Nsoki (10e), Thiago Silva (32e), M. Diaby (62e), pour PARIS SG - Y. Sankharé (2e), F. Kamano (18e), N. de Préville (52e), pour BORDEAUX

PARIS SG : G. Buffon - T. Meunier (C. Dagba, 80e), Thiago Silva, P. Kimpembe, S. Nsoki - C. Nkunku, Dani Alves, M. Verratti (L. Paredes, 59e), M. Diaby - E. Cavani (K. Mbappé, 46e), E. Choupo-Moting

BORDEAUX : B. Costil - Sergi Palencia, J. Koundé, Pablo (V. Jovanovic, 46e), Y. Sabaly - Otavio, T. Basic (A. Tchouaméni, 60e) - N. de Préville, Y. Sankharé, F. Kamano (A. Cornelius, 78e) - J. Briand

En hommage à Emiliano Sala, une minute d'applaudissements a été observée avant le coup d'envoi...

Bien lancé par Verratti, Cavani a touché le poteau face à Costil en première période

Juste avant la pause, l'Uruguayen a ouvert le score sur un penalty obtenu par Meunier (1-0, 42e) !

Mais le Matador s'est blessé en frappant, et il a immédiatement demandé le changement...

Mbappé l'a remplacé au retour des vestiaires, mais il n'a pas réalisé une grande entrée en jeu...

Tuchel devra-t-il se passer de Cavani contre Manchester United dans trois jours ? À suivre...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'UEFA doit-il infliger un 2eme match de suspension à Sergio Ramos pour avoir avoué avoir pris volontairement un carton jaune pour manquer le match retour et ne plus être menacé pour les quarts de finale si le Real valide sa qualification ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2018-19
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Bordeaux

B
O
R
D
E
A
U
X
>remplacé par Dagba, 80e6Meunier
carton jaune, 32e6Silva
carton jaune, 10e4Nsoki
>remplacé par Paredes, 59e7Verratti
carton jaune, 62e4Diaby
but sur pénalty, 42e >remplacé par Mbappe, 46e5,5Cavani
>remplacé par Jovanovic, 46e6Pablo
>remplacé par Tchouaméni, 60e3Basic
carton jaune, 52e4,5de Préville
carton jaune, 2e4Sankhare
>remplacé par Cornelius, 78ecarton jaune, 18e4Kamano


MASQUER LA PUB