Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bordeaux : les raisons de la mise à pied de Karamoh

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/02/2019 à 09h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Girondins de Bordeaux ont annoncé mercredi soir la mise à pied à titre conservatoire de Yann Karamoh. L'ailier bordelais paie une altercation à l'entraînement et une attitude peu appréciée au sein du club.

Bordeaux : les raisons de la mise à pied de Karamoh
Karamoh a été sanctionné par Bordeaux

Reverra-t-on Yann Karamoh sous le maillot de Bordeaux ? C'est un peu tôt pour répondre, mais l'ailier de 20 ans s'est mis sa direction à dos ces derniers jours. Mercredi soir, le club aquitain a annoncé que le joueur prêté par l'Inter Milan était mis à pied à titre conservatoire. La raison ? Un «comportement inapproprié et inacceptable» annonçait le club, sans donner de détails. On en sait désormais un peu plus.

Mardi, Karamoh n'avait pas été retenu dans le groupe pour le déplacement à Marseille (0-1), pour un match en retard de la 18e journée de Ligue 1. «Oui, c'était une sanction. Il faut avoir des comportements professionnels» , avait indiqué son entraîneur Eric Bedouet après la rencontre. Et cette mise à l'écart n'était sans doute pas uniquement la conséquence de son match raté contre Strasbourg (2-3), en demi-finale de la Coupe de la Ligue, comme évoqué dans un premier temps.

Une altercation et une virée à Paris

Dans son édition du jour, L'Equipe évoque une altercation verbale entre le joueur et Patrick Colleter, l'adjoint d'Eric Bedouet et Ricardo, lors de la séance d'entraînement de lundi. Voilà sans doute une autre raison de son absence au Vélodrome. Et pour ne rien arranger à son cas, Karamoh a séché l'entraînement mardi afin de se rendre à Paris et s'afficher ensuite sur Instagram dans une boutique des Champs-Elysées.

Une attitude peu appréciée et jugée provocatrice au sein de la direction, qui a décidé de sévir. «Cette mesure, dans l'attente de la décision définitive qui sera prise par le Club, permet de protéger l'équilibre du groupe et de rappeler le respect des valeurs de l'institution» , a précisé Bordeaux. Il n'est pas impossible que les Girondins décident de casser le prêt du joueur, déjà sanctionné financièrement. Affaire à suivre...

Que pensez-vous de cette décision du club ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB