Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un triplé d'Agüero met les Gunners à genoux ! - Débrief et NOTES des joueurs (Manchester City 3-1 Arsenal)

Par Romain Lantheaume - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 03/02/2019 à 19h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Porté par un Sergio Agüero intraitable et auteur d'un triplé, Manchester City est reparti de l'avant en remportant le choc de la 25e journée de Premier League ce dimanche face à Arsenal (3-1). Les Skyblues en profitent pour mettre la pression sur le leader Liverpool tandis que les Gunners perdent du terrain dans la course à la Ligue des Champions…

Un triplé d'Agüero met les Gunners à genoux ! - Débrief et NOTES des joueurs (Manchester City 3-1 Arsenal)
Agüero a fait preuve d'une efficacité redoutable.

Retombé dans ses travers mardi en s'inclinant face à Newcastle (1-2), Manchester City a parfaitement réagi en prenant le meilleur sur Arsenal (3-1) ce dimanche dans le choc de la 25e journée de Premier League.

Avec ce succès mérité, les Skyblues reviennent provisoirement à deux points du leader, Liverpool, avant son déplacement à West Ham lundi, tandis que les Gunners sont doublés par Manchester United et relégués à la 6e place.

46 secondes, Man City déjà en tête !

D'entrée, Agüero confirmait qu'il ne faut pas arriver en retard avec lui. Buteur dès la 24e seconde de jeu mardi contre Newcastle (1-2), l'Argentin enchaînait en ouvrant le score après seulement 46 secondes de la tête sur un excellent service de Laporte (1-0, 1ère) ! Comme souvent cette saison, la défense des Gunners faisait preuve d'un laxisme inquiétant et le club londonien frôlait la catastrophe dans la foulée lorsque Mustafi accrochait Agüero dans sa surface. Heureusement pour les hommes d'Unai Emery, M. Atkinson ne sifflait rien et comme la Premier League n'utilise pas la VAR cette saison…

Koscielny égalise, les Gunners s'en tirent bien

A nouveau tout proche de la correctionnelle sur un but logiquement refusé pour hors-jeu à Laporte, Arsenal s'en tirait pourtant très bien quelques minutes plus tard et le club londonien égalisait de manière totalement inespérée grâce à une tête de Koscielny, esseulé sur corner (1-1, 11e) ! Pas de quoi changer la physionomie du match avec des visiteurs en danger face aux combinaisons des Citizens.

Mais les locaux ne se procuraient plus de véritable occasion par la suite et Arsenal en profitait peu à peu pour revenir dans la partie et riposter sur des contres. Pas toujours très sereins en défense, les Skyblues commençaient à se faire peur. Pourtant, c'est au moment où on s'y attendait le moins que les hommes de Pep Guardiola ripostaient juste avant la pause sur un doublé d'Agüero, à la conclusion d'un superbe mouvement collectif (2-1, 44e).

Arsenal ne s'en remet pas, Agüero s'amuse

Sonnés, les Gunners avaient beaucoup de mal à repartir de l'avant au retour des vestiaires et ils recommençaient à subir énormément. Si Leno retardait l'échéance à deux reprises face à De Bruyne, en revanche le portier allemand ne pouvait rien sur le coup de grâce signé Agüero qui s'offrait un triplé de renard des surfaces avec l'aide du bras (3-1, 61e). Loin de réagir malgré les entrées en jeu de Ramsey et de Denis Suarez, qui effectuait ses grands débuts, le club londonien restait sans solutions face à des Citizens qui confisquaient le ballon pour terminer tranquillement la rencontre. Lundi, Liverpool n'aura pas le droit à l'erreur !

La note du match : 7,5/10

Ce choc de Premier League a globalement tenu ses promesses surtout au cours d'une première période particulièrement vivante, spectaculaire et longtemps indécise malgré les difficultés d'Arsenal. Justement, les largesses défensives des Gunners et leur déficit d'engagement auront aidé les Citizens qui n'auront pas vraiment eu à forcer pour remporter cette affiche. Du coup, les hommes de Pep Guardiola sont davantage tombés dans la gestion en seconde période.

Les buts :

- A droite de la surface d'Arsenal, Laporte récupère un ballon dans les pieds d'Iwobi et centre dans l'axe où surgit Agüero, complètement seul, qui bat Leno d'une tête plongeante à bout portant (1-0, 1ère).

- Sur un corner frappé par Torreira côté gauche, Monreal prolonge vers le second poteau pour Koscielny qui surgit et catapulte le ballon dans le but d'Ederson d'une tête puissante sous la barre (1-1, 11e).

- A droite de la surface, Sterling sollicite un relais avec Gündogan qui lui remet dans la surface. L'ailier remise instantanément vers le second poteau où Agüero, totalement seul, conclut tranquillement du droit (2-1, 44e).

- Sterling percute et se faufile à gauche de la surface des Gunners. L'Anglais centre à ras de terre pour Agüero qui se jette. Avec beaucoup de réussite, le ballon tape sous le bras de l'Argentin et file jusqu'au but malgré le retour désespéré de Leno (3-1, 61e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Sergio Aguero (8,5/10)

Buteur pour son 4e match consécutif, l'avant-centre a confirmé son retour en forme en signant un triplé ! Plein de réalisme, le Kun a fait parler sa science du placement pour faire mouche dès sa première occasion après 46 secondes, avant d'écoeurer les Gunners en signant le but du 2-1 juste avant la pause. Il s'aide même un peu du bras sur le 3e et n'a pas spécialement brillé dans le jeu mais quelle efficacité ! Sorti sous les ovations de l'Etihad Stadium et remplacé à la 81e minute par Gabriel Jesus (non noté).

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (5,5) : peu sollicité, le gardien des Skyblues a passé une soirée tranquille malgré le but encaissé à bout portant, une action sur laquelle il ne peut rien. Auteur de plusieurs sorties bien maîtrisées sur les longs ballons adverses lorsqu'Arsenal se réveillait en première période.

Kyle Walker (6) : sérieux, le latéral droit a complètement anesthésié Monreal et Kolasinac dans son couloir tout en apportant une présence bienvenue dans le jeu de son équipe. Un match propre.

Nicolás Otamendi (5,5) : du bon pour le défenseur central, à l'image d'interventions qui ont soulagé son équipe, mais aussi du moins bon avec quelques relances hasardeuses.

Fernandinho (7,5) : défenseur central en phase défensive et milieu défensif quand Manchester City avait le ballon, le Brésilien a donné entière satisfaction dans chacun de ces rôles et son impact physique a fait beaucoup de mal aux Gunners qui ont multiplié les fautes. Propre sur ses relances, il a contribué aux occasions nettes de son équipe.

Aymeric Laporte (6,5) : de retour au poste de latéral gauche, le Français a démarré très fort la rencontre avec une récupération haute et un centre au cordeau sur le but d'Agüero. Il a ensuite connu un déchet un peu plus important avec des pertes de balle mais il est resté maître de son couloir.

Kevin De Bruyne (8) : match après match, le Belge reprend confiance après sa première partie de saison gâchée par les blessures et ce dimanche, le maestro des Citizens a rendu une copie vraiment intéressante avec son coup d'oeil redoutable et ses passes chirurgicales. Mis en échec par Leno à deux reprises, il lui aura juste manqué d'être décisif. Remplacé à la 88e minute par Riyad Mahrez (non noté).

Ilkay Gundogan (7) : son placement, sa vision du jeu et ses coups de pied millimétrés ont fait des ravages sur les offensives de son équipe et le milieu de terrain a parfaitement combiné avec Sterling qu'il sert en tant qu'avant-dernier passeur sur les deux derniers buts des Citizens.

David Silva (6) : sobre mais efficace, l'Espagnol s'est montré très disponible pour ses coéquipiers et il a fait transiter beaucoup de ballons mais il aura un peu manqué de présence et de tranchant à l'approche de la zone de vérité.

Bernardo Silva (6,5) : très actif et aligné dans un poste de véritable ailier droit, collé à la ligne, le Portugais a livré un bon match avec des courses dans le dos des défenseurs adverses et des incursions répétées. Comme De Bruyne, il lui aura juste manqué une passe décisive puisque les défenseurs d'Arsenal sont parvenus à repousser ses centres les plus chauds.

Sergio Aguero (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Raheem Sterling (7) : l'ailier des Skyblues avait des jambes de feu ce soir. Très percutant sur son aile gauche, il teste Leno d'entrée avant de se transformer en passeur décisif sur les deux derniers buts d'Aguero. Sa vitesse et ses déplacements auront vraiment mis le feu dans la défense adverse, même s'il a parfois voulu en faire trop une fois la victoire acquise. On peut aussi lui reprocher de lâcher trop facilement le marquage sur le but de Koscielny.

ARSENAL :

Bernd Leno (6) : difficile de lui reprocher quoi que ce soit sur ce match puisque le gardien des Gunners est abandonné à trois reprises par sa défense sur les buts adverses (il tente une intervention désespérée sur le dernier mais Koscielny le gêne). Au contraire, l'Allemand a longtemps retardé l'échéance avec ses parades devant Sterling et Otamendi en début de partie, face à De Bruyne à deux reprises au retour des vestiaires puis sur la tentative d'Aguero en fin de match.

Stephan Lichtsteiner (3) : mis dans le vent par Sterling sur le dernier but, le latéral droit est trop souvent passé au travers sur les offensives adverses. Les trois buts sont venus de son côté et son apport offensif aura été bien maigre…

Shkodran Mustafi (3,5) : pas assez agressif, le défenseur central se fait prendre sur les deux premiers buts adverses et il manque même de provoquer un penalty dès les premières minutes. Un match très difficile malgré quelques interventions salvatrices. Remplacé à la 79e minute par Konstantinos Mavropanos (non noté).

Laurent Koscielny (4) : son but égalisateur est comme tombé du ciel pour Arsenal et le capitaine des Gunners a eu le mérite d'intercepter plusieurs ballons chauds dans la surface mais, comme Mustafi, le défenseur central se montre beaucoup trop lent sur les buts adverses. On a même l'impression qu'il gêne Leno sur le dernier.

Nacho Monreal (5) : les Citizens ont un peu moins insisté sur son côté mais lorsque c'était le cas, le latéral gauche a été submergé. Il a tenté de combiner avec Kolasinac mais offensivement, on ne l'aura pas bien vu non plus même s'il prolonge victorieusement le ballon sur le but de Koscielny.

Alex Iwobi (2) : préféré à Özil, le Gunner a vécu une soirée très compliquée au poste de milieu droit. Très fébrile, il perd le ballon qui conduit à l'ouverture du score (à sa décharge, ses partenaires ne lui ont pas vraiment proposé des solutions sur cette action). Et offensivement, le Nigérian a globalement tout raté, perdant énormément de ballons. Remplacé à la 66e minute par Aaron Ramsey (non noté).

Lucas Torreira (4,5) : le milieu de terrain frappe le corner du but de Koscielny. Pour le reste, l'Uruguayen a été plutôt en vue en début de partie avec sa combativité habituelle et il sort un ballon chaud dans sa surface mais on l'a moins vu ensuite.

M. Guendouzi (5,5) : inhabituellement effacé en début de partie, le jeune Français est ensuite monté en puissance. Avec son pressing et ses interceptions, le milieu de terrain a symbolisé le réveil des Gunners à la demi-heure de jeu. Même en seconde période, l'ancien Lorientais aura été l'un des rares joueurs d'Arsenal à ne pas baisser les bras et à surnager.

Sead Kolasinac (3) : d'ordinaire si intéressant offensivement, le Bosnien n'a pas brillé du tout dans son poste de milieu gauche. Une prestation presque transparente et vraiment décevante. Remplacé à la 66e minute par Denis Suarez (non noté) qui a effectué ses débuts sans briller dans un contexte compliqué.

Alexandre Lacazette (3,5) : un match vraiment compliqué pour l'attaquant français. Si intéressant contre Cardiff, l'ancien Lyonnais a cette fois dû se contenter de défendre sans rien avoir à se mettre sous la dent. Et il a raté à peu près tout ce qu'il a entrepris. Dur…

Pierre-Emerick Aubameyang (3,5) : comme Lacazette, l'attaquant gabonais a souffert ce soir sans briller davantage. Quelques tentatives de combinaison mais il n'a clairement pas eu l'occasion de se montrer à son avantage.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Premier League anglaise sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MANCHESTER CITY 3-1 ARSENAL (mi-tps: 2-1) - ANGLETERRE - Premier League / 25e journée
Stade : Etihad Stadium - 54.483 spectateurs - Arbitre : Martin Atkinson

Buts : S. Agüero (1e) S. Agüero (44e) S. Agüero (61e) pour MANCHESTER CITY - L. Koscielny (11e) pour ARSENAL
Avertissements : I. Gündogan (65e), pour MANCHESTER CITY - L. Torreira (40e), pour ARSENAL

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes - K. Walker, N. Otamendi, A. Laporte - Fernandinho, I. Gündogan - K. De Bruyne (R. Mahrez, 88e), David Silva - Bernardo Silva, S. Agüero (Gabriel Jesus, 81e), R. Sterling

ARSENAL : B. Leno - S. Mustafi (K. Mavropanos, 79e), L. Koscielny, Nacho Monreal - S. Lichtsteiner, L. Torreira, M. Guendouzi, S. Kolasinac (Denis Suárez, 66e) - A. Iwobi (A. Ramsey, 66e), P. Aubameyang - A. Lacazette

La joie des Citizens, en tête après seulement 46 secondes.

Koscielny tout heureux d'égaliser (1-1, 11e).

Koscielny n'a rien pu faire face à Agüero.

Agüero, héros de la soirée à l'Etihad Stadium.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Manchest. City

M
A
N
C
H
E
S
T
.

C
I
T
Y
Banc des remplaçants Arsenal

A
R
S
E
N
A
L
carton jaune, 65e7Gundogan
>remplacé par Mahrez, 88e8De Bruyne
but, 1e
but, 44e
but, 61e
3 >remplacé par Gabriel Jesus, 81e8,5Aguero
>remplacé par Mavropanos, 79e3,5Mustafi
but, 11e4Koscielny
carton jaune, 40e4,5Torreira
>remplacé par Suárez, 66e3Kolasinac
>remplacé par Ramsey, 66e2Iwobi


MASQUER LA PUB