Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : un bilan calamiteux, des joueurs dépassés, les explications lunaires de Garcia... Jusqu'où s'enfoncera Marseille ?

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/02/2019 à 10h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille s'est un peu plus enfoncé dans la crise en chutant sur la pelouse de Reims (2-1), samedi, à l'occasion de la 23e journée de Ligue 1. Une défaite, la quinzième depuis le début de la saison, que Rudi Garcia a justifié en raison de nombreux facteurs, dont... la malchance.

OM : un bilan calamiteux, des joueurs dépassés, les explications lunaires de Garcia... Jusqu'où s'enfoncera Marseille ?
Garcia ne trouve pas la solution à Marseille.

Les supporters de l'Olympique de Marseille peuvent ruminer… Neuf mois seulement après avoir vécu une finale de Ligue Europa, les fans du club phocéen ont la tête sous l'eau. La faute à une incapacité de leurs préférés à remonter la pente en ce début d'année 2019, terrible sur le plan comptable.

Car après la piteuse élimination dès les 32es de finale de la Coupe de France contre la modeste formation d'Andrézieux-Bouthéon (2-0), le club sudiste ne parvient pas à régler la mire en Ligue 1.

Une défaite sur deux cette saison !

Après avoir chuté au Vélodrome contre Lille (1-2), la semaine passée, les Marseillais ont enchaîné avec un nouveau revers à Reims (2-1), samedi, lors de la 23e journée. Une défaite, une de plus pour l'OM, qui en comptabilise déjà 9 en championnat. Toutes compétitions confondues, ce bilan s'élève à 15 défaites en 30 matchs depuis le coup d'envoi de l'exercice, soit un match perdu sur deux ! A titre de comparaison, Marseille a chuté «seulement» à 12 reprises en 62 rencontres en 2017-2018. Tout simplement terrible…

Preuve que l'OM vit un enfer, il n'a remporté que 3 de ses 18 dernières sorties, toutes en Ligue 1, devant des adversaires largement à sa portée : contre Dijon (2-0), le 11 novembre, à Amiens (1-3), le 25 novembre et face à Caen (0-1), le 20 janvier. Des équipes respectivement classées à la 16e, 19e et 17e places… Pire encore, Marseille, piteux 10e avec seulement 31 points, se retrouve à 15 points de Lille, 2e, et à 9 points de Lyon, 3e. Au vu de la dynamique actuelle, une qualification pour la prochaine Ligue des Champions semble plus que compromise.

Les cadres ne comprennent pas

Du côté des joueurs, c'est l'impuissance totale. Chez les cadres comme chez les jeunes, on n'arrive pas à trouver la solution. «Peu importe ce que je dis, ça ne change pas beaucoup. On parle, on parle, mais ça ne change pas beaucoup. Maintenant, on doit juste se concentrer sur les matchs qu'il nous reste à disputer. Il faut tout donner, pour le club, pour les supporters... On n'est pas dans une situation confortable, mais on doit tout faire pour s'améliorer» , a concédé Luiz Gustavo au micro de C8.

Steve Mandanda, lui, ne jure que par le travail pour essayer de retrouver la confiance. «On a dû jouer 20 minutes : les 10 premières et les 10 dernières. C'est compliqué de trouver des explications. On ne peut pas se cacher derrière le manque de réussite à chaque fois... On est très déçu mais on n'a pas d'autre choix que de continuer à travailler, à retourner sur le terrain, à faire mieux pour essayer d'inverser la tendance» , a expliqué le portier français en zone mixte.

La faute à pas de chance pour Garcia

Et Rudi Garcia, dans tout ça ? La mine dépitée durant la rencontre, l'entraîneur phocéen s'est, contrairement à ses joueurs, cherché des excuses pour justifier cette nouvelle désillusion. «J'explique cette défaite parce qu'on a fait que 15 premières bonnes minutes, à l'entame du match, et 15 autres en fin de rencontre. C'est trop peu. On a souvent été trop en réaction dans ce match. Il a fallu qu'on soit mené de deux buts pour se réveiller et pousser après être revenu au score» , a d'abord soutenu le coach marseillais en conférence de presse.

«Après, on est tombés sur un excellent gardien de but qui a sorti des ballons de but incroyables. On perd aussi parce que je pense qu'on doit jouer à onze contre dix après la faute sur Ocampos (de Dingomé, ndlr). On joue aussi de malchance en prenant deux buts sur des frappes détournées et des erreurs défensives» , a poursuivi Garcia. Un discours qui n'a pas forcément dû plaire aux aficionados du club...

Jusqu'où s'enfoncera l'OM ? Qui est le principal responsable de cette situation ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB