Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : aides d'Etat, FPF... Quillot reprend Tebas de volée !

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/11/2018 à 20h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Particulièrement piquant à l'encontre du Paris Saint-Germain, qu'il accuse de ne pas respecter le fair-play financier et de concurrence déloyale, Javier Tebas a été épinglé par Didier Quillot. Invité de l'émission Breaking Sport sur RMC Sport, le directeur général de la LFP a répondu au président de la Liga, l'incitant à s'occuper de ses affaires.

PSG : aides d'Etat, FPF... Quillot reprend Tebas de volée !
Quillot a répondu à Tebas concernant le PSG.

C'est devenu une habitude. Depuis le transfert de Neymar du FC Barcelone vers le Paris Saint-Germain, en août 2017, pas une semaine ne passe sans que Javier Tebas ne déverse son fiel sur le club de la capitale française.

Si Nasser Al-Khelaïfi lui a récemment tiré les oreilles, les remontrances du dirigeant francilien n'ont visiblement eu aucun effet. Ce jeudi, un dirigeant du football français a enfin pris la parole pour répondre au président de la Liga.

Quillot et l'aide du gouvernement espagnol

Invité de l'émission Breaking Sport sur RMC Sport, Didier Quillot est sorti du bois pour défendre le champion de France en titre, accusé de concurrence déloyale par l'avocat espagnol. Le directeur général de la LFP est revenu sur l'aide financière apportée par l'état du Qatar au PSG. «Je lui ai dit : 'S'il te plaît Javier, occupe-toi de ta Ligue espagnole et continue à bien bosser pour développer la Liga'» , a d'abord lancé le dirigeant français.

«Sur le fond, les aides d'Etat dont il parle, je rappelle à Javier Tebas que le gouvernement espagnol, il y a quelques années, a fait un moratoire sur les dettes fiscales et sociales des clubs espagnols. Ça s'appelle aussi de l'aide d'Etat» , a soutenu Quillot.

Le FPF, un problème de l'UEFA

Le patron de la LFP a par ailleurs rappelé que la règle du fair-play financier n'est pas un souci qui concerne le PSG. «Quant au fair-play financier, je rappelle que tous les clubs français passent devant la DNCG et que le PSG a réussi son passage à chaque fois. Le problème du fair-play financier, ce n'est pas celui du PSG, mais de l'UEFA» , a assené l'homme de 59 ans.

Et de finir sur un conseil avisé. «Je l'attaque médiatiquement et amicalement. On a compris son jeu, qui est celui de la déstabilisation des clubs qui lui piquent des joueurs en Espagne. C'est la loi du marché, que chacun s'occupe de sa ligue et tout se passera très bien» , a terminé Quillot. Suffisant pour calmer Tebas ? On a du mal à y croire…

Que pensez-vous des propos de Quillot ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel tirage souhaiteriez-vous pour Lyon en 8es de la Ligue des Champions ?

FC Barcelone
Real Madrid
Bayern Munich
Borussia Dortmund
Juventus Turin
FC Porto

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB