Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco n'y arrive toujours pas... - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 1-2 Atletico)

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 18/09/2018 à 23h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré l'ouverture du score de son ailier Grandsir, l'AS Monaco a été dominée à domicile par l'Atltetico Madrid (1-2) ce mardi pour son entrée en lice en Ligue des Champions. Un résultat logique au vu de la physionomie de la rencontre.

Monaco n'y arrive toujours pas... - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 1-2 Atletico)
Les Madrilènes font une bonne opération à Monaco.

La saison dernière en Ligue des Champions, on avait quitté l'AS Monaco à la dernière place de son groupe. Sans la moindre victoire et avec trois défaites à domicile. Quelques mois plus tard, le scénario se répète…

Face à une équipe de l'Atletico Madrid loin de sa meilleure forme en Liga, le vice-champion de France n'a pas suffisamment élevé son niveau de jeu. Et ce dès l'entame de match.

Monaco n'a pas tenu

Largement supérieurs techniquement, les Colchoneros s'installaient dans la moitié de terrain adverse avec une belle circulation de balle. A l'image de l'action qui débouchait sur une frappe trop croisée de Diego Costa. Ça ne passait pas loin du poteau de Benaglio ! Autant dire qu'on ne s'attendait pas du tout à l'ouverture du score de l'ASM signée Grandsir (1-0, 18e), qui profitait d'une double erreur de Saul et Correa !

L'ASM ne s'en plaignait pas, d'autant que ce but mettait un coup au moral des Espagnols. Malheureusement pour les locaux, ça ne durait pas très longtemps. Idéalement servi par Griezmann, Diego Costa (1-1, 31e) remportait son duel face à Benaglio et remettait les deux équipes à égalité. Avant que Gimenez (1-2, 45e+1) de la tête ne vienne donner l'avantage aux siens sur un corner de Koke juste avant la mi-temps.

Une triste seconde période

La punition était logique pour des Monégasques présents dans l'intensité mais pas assez entreprenants. Et ce n'était pas beaucoup mieux en seconde période. Alors que l'Atletico semblait gérer son petit avantage, Monaco tardait à réagir. Il fallait attendre le dernier quart d'heure pour voir les hommes de Jardim tenter de pousser, avec une seule véritable opportunité à clé, celle de Glik dont la tête passait à côté.

Avec ça, l'ASM ne pouvait pas espérer mieux qu'une défaite (1-2), même face à cet Atletico loin d'être aussi serein que la saison dernière. Conséquence immédiate, le pensionnaire du stade Louis-II se retrouve déjà en danger avant d'aller défier le Borussia Dortmund dans deux semaines.

La note du match : 4,5/10

De l'intensité, des occasions, des buts… Le niveau n'était pas exceptionnel mais la première période a été agréable à suivre. Mais on s'est bien ennuyé après la pause…

Les buts :

- Sur un centre de Sidibé côté droit, Falcao récupère le ballon dans les pieds de Saul. L'attaquant colombien centre en retrait sur Correa qui perd également le contrôle du cuir, ce qui permet à Grandsir de se jeter pour battre Oblak (1-0, 18e).

- Après une relance un peu chanceuse de Gimenez plein axe, Koke trouve Griezmann dont la déviation parfaite en une touche arrive dans la course de Diego Costa. L'Espagnol, plein de sang-froid, gagne facilement son duel contre Benaglio (1-1, 31e).

- Sur un corner sortant de Koke de la droite vers la gauche, Gimenez envoie une tête décroisée et trop puissante pour Benaglio (1-2, 45e+1).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Koke (8/10)

Avec un joueur aussi doué techniquement, la circulation de balle devient beaucoup plus facile. Sa précision de passe et sa capacité à jouer en une touche ont fait mal aux Monégasques. La preuve, le milieu espagnol est impliqué sur les deux buts de l'Atletico. A noter une superbe combinaison le long de la touche avec Griezmann, un régal !

MONACO :

Diego Benaglio (4,5) : finalement, la doublure de Subasic n'a pas beaucoup été sollicitée. Il parvient à détourner un centre de Griezmann qui aurait pu permettre à Correa de marquer dans le but vide. Sa seule grosse intervention de la partie.

Djibril Sidibé (5) : le latéral droit revient bien physiquement. La preuve avec ses gros retours défensifs. Mais balle au pied, il n'a pas été au niveau. Ses centres et ses frappes lointaines ont manqué de précision, et la mauvaise pelouse n'était pas toujours responsable.

Kamil Glik (6) : sans ses interventions in extremis, Monaco en aurait pris davantage. Il n'a pas hésité à aller au charbon, même face au puissant Diego Costa. Mais il est quand même pris de vitesse à plusieurs reprises.

Jemerson (4) : de nouveau fébrile, le Brésilien n'a pas du tout rassuré sa défense. Son placement n'était pas non plus irréprochable puisqu'il a laissé Diego Costa filer dans son dos.

Benjamin Henrichs (4,5) : c'est sûr, le latéral gauche ne manquait pas de combativité. Mais il totalise davantage de fautes que de ballons récupérés.

Yoeri Tielemans (2) : sous les yeux de Thierry Henry, l'adjoint du sélectionneur belge, le meneur de jeu a totalement raté son match ! Il n'a jamais été en mesure de servir Falcao. Pour résumer sa prestation, il suffit de regarder ses corners qui ressemblaient plus à des dégagements…

Kevin N'Doram (5,5) : c'est clair, l'Atletico a été supérieur au milieu de terrain. Mais le jeune Monégasque n'a jamais coulé. Il a même récupéré des ballons haut et montré de belles choses à la relance. A noter aussi une superbe frappe juste à côté de la lucarne !

Jean-Eudes Aholou (4,5) : grâce à son impact physique, l'ancien Strasbourgeois a pu gratter quelques ballons. Il a par exemple poussé Correa à la faute sur le but de Grandsir. Mais ça ne suffit pas pour effacer ses maladresses balle au pied. Remplacé à la 69e par Adama Traoré (non noté), seulement auteur d'une vilaine semelle.

Samuel Grandsir (6,5) : pour un premier match en LdC, l'ancien Troyen a été intéressant. Sa vitesse a fait des dégâts dans la défense madrilène. Malgré ses centres souvent trop courts, il a été récompensé par un but. Remplacé à la 77e par Moussa Sylla (non noté).

Falcao (4) : combatif, l'attaquant colombien est impliqué sur le but de Grandsir. Pour le reste, on ne l'a pas beaucoup vu. Il est passé tout proche d'une expulsion pour deux coups de coude plus maladroits que volontaires.

Nacer Chadli (2) : aligné sur le côté droit, le milieu belge n'a absolument rien montré ! Il est tout simplement passé à côté de son match. Remplacé à la 58e par Jordi Mboula (non noté), dont les accélérations ont beaucoup apporté en fin de match.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (5,5) : comme son homologue monégasque, le gardien madrilène n'a réalisé qu'un seul arrêt, c'était sur la frappe d'Aholou. Il touche le ballon sur la tentative de Grandsir, mais ça n'a pas suffi pour empêcher l'ouverture du score.

Juanfran (5) : latéral droit ou ailier ? Il y a de quoi se poser la question tant l'Espagnol a apporté le danger devant. Le problème, c'est qu'il n'a pas eu les jambes pour suivre les accélérations de Grandsir.

José Giménez (6) : malgré plusieurs relances ratées, le défenseur central peut être satisfait de son match puisqu'il a inscrit le but décisif.

Diego Godín (5,5) : avec le seul Falcao face à lui, l'Uruguayen n'a pas vraiment été mis en danger. Il faut dire qu'il n'est pas du genre à prendre des risques, à l'image de ses longs dégagements, sans pressing adverse.

Lucas Hernández (6) : encore en mode «soldat» , le latéral gauche français a multiplié les montées sur son côté. Logique, puisque Chadli ne l'a jamais inquiété.

Ángel Correa (3,5) : préféré à Lemar au coup d'envoi, l'Argentin n'a pas connu beaucoup de réussite dans ses tentatives de dribble. Il est surtout fautif sur le but de Grandsir. Remplacé à la 69e par Thomas Lemar (non noté), applaudi par le public de Louis-II, et qui s'est offert un joli dribble sur Grandsir.

Rodri Hernández (5) : le plus discret de tous les Colchoneros ce mardi soir. Appliqué, il s'est contenté de jouer court et simple.

Koke (8) : voir commentaires ci-dessus.

Saúl (4) : c'est la déception du soir du côté de l'Atletico. D'habitude si adroit techniquement, l'international espagnol n'était pas du tout inspiré et a perdu des ballons faciles pour un joueur de son niveau.

Diego Costa (6,5) : comme on pouvait s'y attendre, l'avant-centre nous a offert un énorme duel contre Glik. Finalement, on peut dire qu'il en sort vainqueur. Au-delà de son but, ses appels dans le coeur de jeu ou en profondeur ont posé beaucoup de problèmes à la défense monégasque.

Antoine Griezmann (7) : capable de trouver Diego Costa les yeux fermés, l'attaquant français a été un poison pour l'ASM ! Il s'est baladé entre les lignes adverses pendant toute la partie sans que les Monégasques ne trouvent la solution pour le bloquer.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 1-2 ATL. MADRID (mi-tps: 1-2) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp A / 1e journée
Stade : Stade Louis II - 10.575 spectateurs - Arbitre : William Collum

Buts : S. Grandsir (18e) pour MONACO - Diego Costa (31e) J. Giménez (45+1e) pour ATL. MADRID
Avertissements : Falcao (11e), D. Sidibé (52e), Adama Traoré II (78e), pour MONACO - J. Giménez (48e), Diego Costa (90+2e), pour ATL. MADRID

MONACO : D. Benaglio - D. Sidibé, K. Glik, Jemerson, B. Henrichs - Y. Tielemans, K. N'Doram, J. Aholou (Adama Traoré II, 69e) - S. Grandsir (M. Sylla, 77e), Falcao, N. Chadli (Jordi Mboula, 58e)

ATL. MADRID : J. Oblak - Juanfran, J. Giménez, D. Godín, L. Hernández - Á. Correa (T. Lemar, 70e), Rodri Hernández, Koke, Saúl - Diego Costa, A. Griezmann

Grandsir avait pourtant ouvert le score (1-0, 18e)

Le duo Costa-Griezmann a encore frappé (1-1, 31e)

Gimenez plus haut que tout le monde (1-2, 45e+1)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
carton jaune, 52e5Sidibé
>remplacé par Traoré, 69e4,5Aholou
but, 18e >remplacé par Sylla, 77e6,5Grandsir
carton jaune, 11e4Falcao
>remplacé par Jordi Mboula, 58e2Chadli
but, 45e+1carton jaune, 48e6Giménez
>remplacé par Lemar, 70e3,5Correa
but, 31ecarton jaune, 90e+26,5Costa


MASQUER LA PUB