Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Amiens : les dessous du surprenant transfert de Ganso

Par Romain Rigaux - Actu Transferts, Mise en ligne: le 06/09/2018 à 16h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Amiens a réalisé un joli coup médiatique cet été avec le recrutement du milieu offensif brésilien Ganso. Impliqué dans ce transfert, Glauber Berti raconte comment s'est déroulée cette opération étonnante.

Amiens : les dessous du surprenant transfert de Ganso
Ganso est prêté par le FC Séville à Amiens.

C'est l'un des transferts inattendus de l'été. Dans les dernières heures du mercato, Amiens a bouclé l'arrivée en prêt, avec option d'achat, du milieu du FC Séville, Ganso (28 ans). Si tout semble être allé très vite, ce dossier était ouvert depuis presque trois mois. Glauber Berti, intermédiaire responsable des négociations, raconte les coulisses de ce transfert.

Convaincre Ganso qu'Amiens était une bonne option

«Au début, nous pensions qu'il serait très difficile de le faire signer là-bas. Nous avons donc commencé à parler de cette idée à l'agent de Ganso pour le convaincre d'examiner la piste Amiens. De la regarder autrement, en termes de visibilité notamment. Ganso ne pouvait pas rester dans cette situation et continuer à ne pas avoir de temps de jeu» , explique Glauber Berti à UOL Esporte. Et Amiens avait des arguments pour le séduire.

Notamment une place de numéro 10 laissée libre avec le départ de Gaël Kakuta, reparti à l'issue de son prêt pour signer au Rayo Vallecano. «Amiens avait perdu son créateur principal. Donc le club cherchait un numéro 10. Il aura une place, une équipe construite autour de lui et il arrive comme la cerise sur le gâteau» , assure l'intermédiaire. Et être la star d'un petit club n'est pas un problème : «Il avait besoin d'un plus petit club pour jouer tous les matchs et enchaîner» .

Des négociations bouclées en 72 heures

Une fois Ganso et son agent convaincus, tout s'est fait rapidement, en «72 heures» . «Amiens a joué le samedi, a gagné 4-1 (contre Reims), mais le club voulait toujours trouver un meneur de jeu. Derrière, tout s'est accéléré. Les discussions se sont poursuivies jusqu'au mercredi. Le directeur principal d'Amiens s'est alors rendu à Séville et il a trouvé un accord» , explique Glauber Berti. Une belle efficacité.

Amiens a toutefois dû composer avec la concurrence de l'AEK Athènes (Grèce) et Girona (Espagne) en fin de mercato. «L'AEK, en Grèce, a aussi fait une très belle offre, Girona était également sur le coup, mais le président (du FC Séville) a honoré sa parole. L'agent a aussi jugé que la France serait la meilleure option pour Ganso» , assure l'intermédiaire. On attend désormais de voir Ganso sur les pelouses de Ligue 1 pour savoir si Amiens a aussi réalisé un coup de maître sportivement.

Pensez-vous que Ganso va réussir une belle saison à Amiens ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB