Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Leeds : Bielsa, c'est déjà la folie !

Par Romain Rigaux - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 21/08/2018 à 16h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Marcelo Bielsa réalise de superbes débuts sur le banc de Leeds. Le spectacle et les résultats sont au rendez-vous pour l'Argentin, qui voit sa cote grimper en flèche en Angleterre.

Leeds : Bielsa, c'est déjà la folie !
Bielsa débute bien son aventure anglaise.

Le passage de Marcelo Bielsa en France a laissé un souvenir contrasté. Si certains retiennent le jeu alléchant proposé avec l'OM en 2014-2015, beaucoup préfèrent pointer du doigt son départ rocambolesque de Marseille et son récent échec à Lille. Mais l'Argentin est en train de se refaire une santé, aussi bien sportive qu'en terme d'image, de l'autre côté de la Manche aux commandes de Leeds.

Quatre victoires en quatre matchs

A Leeds, Bielsa a déjà imposé sa patte. Dans une équipe de Championship qui ambitionne de retrouver la Premier League et son lustre d'antan, «El Loco» arrive à produire un jeu séduisant qui a déjà conquis tous les supporters. Et les résultats suivent avec quatre victoires en quatre matchs : contre Stoke (3-1), Derby County (4-1) et Rotherham (2-0) en championnat, et Bolton (2-1) en League Cup.

Avant d'affronter Swansea ce mardi, Leeds est la seule équipe de D2 anglaise à avoir remporté tous ses matchs. Des débuts qui rappellent forcément son passage à Marseille, avec un jeu offensif spectaculaire et parfois un déséquilibre qui peut offrir des boulevards à l'adversaire. Jusqu'à présent, les Peacocks répondent parfaitement aux exigences de l'Argentin qui fait l'objet de nombreuses éloges et alimente au quotidien les conversations des fans de Leeds.

Un jeu spectaculaire, mais exigeant

Les joueurs de Leeds ont parfaitement assimilé les idées de Bielsa : le goût de l'effort, un jeu au sol avec des transmissions de balle rapides, des courses défensives pour compenser le déséquilibre dans le jeu et offensives pour toujours proposer des solutions. Tout cela offre un mouvement perpétuel et un jeu vertical redoutable grâce à une multitude d'appels et aux passes censées casser les lignes. Au stade, tout le monde prend du plaisir, joueurs comme supporters.

Est-ce que cela va durer ? En France, on sait que sa méthode est très exigeante pour les organismes. Après avoir marché sur l'eau en première partie de saison, l'OM s'était effondré durant la seconde. Dans une très longue saison de Championship (46 journées puis les play-offs), le pensionnaire d'Elland Road connaîtra forcément un coup de moins bien. Mais, pour le moment, le 13e de la dernière saison de D2 anglaise, peut se prendre à rêver.

Une leçon de vie donnée aux joueurs

En plus d'offrir du spectacle sur le terrain, Bielsa s'est aussi attiré la sympathie des supporters. Notamment grâce à un exercice bien particulier imposé à ses joueurs. Au début du mois, The Guardian révélait que Bielsa avait ordonné à ses protégés de ramasser les déchets dans les alentours du centre d'entraînement de Thorp Arch. Et ce durant trois longues heures.

Le but de la manoeuvre ? Rappeler aux joueurs la chance unique qu'ils ont. Car ces trois heures passées à ramasser les déchets représentent le temps de travail qu'un supporter doit réaliser pour s'offrir un billet pour un match de Leeds. Forcément, cet état d'esprit plaît en Angleterre

Bielsa n'était pas le premier choix

Pourtant, Bielsa aurait pu ne jamais venir à Leeds. «Je ne cache pas avoir tenté ma chance avec (Antonio) Conte, j'ai un faible pour lui» , a confié le propriétaire Andrea Radrizzani à La Gazzetta dello Sport. Claudio Ranieri avait aussi été contacté, mais l'ancien coach de Nantes avait préféré attendre une proposition d'un club de première division. Et puis le directeur sportif Victor Orta lui a proposé «El Loco».

«Je lui ai téléphoné, pas de réponse. Le lendemain, Orta m'a expliqué avoir discuté avec lui et qu'entre-temps, il avait déjà regardé sept de nos matchs en un seul jour, raconte le patron des Peacocks. J'ai pris l'avion pour Buenos Aires pour faire connaissance avec lui : on a parlé pendant 10 heures d'affilée, je me suis imprégné de ses idées. En m'attendant, il avait vu 10 matchs de plus et connaissait déjà les noms et les caractéristiques de chacun des joueurs, y compris ceux de l'équipe réserve. Un homme unique.» Espérons pour Leeds que l'alchimie durera.

Et vous, que pensez-vous de Bielsa ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous Henry rester jusqu'à la fin de la saison à Monaco ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB