Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon : A. Diarra - "assumer notre statut"
Par Emery Taisne - Interview, Mise en ligne: le 16/12/2006 à 19h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon connaît depuis hier son adversaire pour les 1/8èmes de finale de la Ligue des Champions. Ça sera l'AS Rome. Un tirage au sort qui semble plutôt satisfaire Alou Diarra, le milieu de l'OL, avant ses retrouvailles avec Lens dimanche.

Que pensez-vous de ce tirage au sort ?

Je suis plutôt content. Ça sera deux très bons matchs face à l'une des toutes meilleures équipes du Calcio. Il faudra comme d'habitude respecter notre adversaire, d'autant qu'il y a à l'AS Rome des joueurs de classe mondiale comme Totti. Maintenant, j'espère quand même que ça tournera en notre faveur. La presse nous présente comme les favoris de cette rencontre. On va tâcher d'assumer ce statut.

Personnellement, aviez-vous une préférence ?

Non, quand on joue à Lyon, peu importe l'adversaire. On se concentre avant tout sur nos qualités. De toute façon, à ce stade de la compétition, il n'y a plus de petites équipes. Toutes sont capables d'aller au bout. Maintenant, on est quand même plutôt satisfait de ne pas être tombé dès les 1/8èmes de finale contre des clubs comme le FC Barcelone ou l'Inter de Milan qui se détachent un peu du lot.

Vous allez retrouver dimanche votre ancien club, le Racing Club de Lens. Est-ce un moment particulier ?

Ça fait toujours plaisir de retrouver d'anciens collègues. Maintenant, aujourd'hui, je suis à Lyon. Sur le terrain, il n'y aura pas de cadeaux. Pour avoir porté le maillot lensois, je sais déjà que ça sera très difficile de ramener des points de Bollaert. C'est une équipe très solide qui a encore progressé depuis l'année dernière. De notre côté, on sait que sur un match, on n'est pas imbattable. La preuve avec notre défaite à Rennes. On n'y va pas en terrain conquis.

Est-ce votre adversaire le plus dangereux pour le titre ?

Oui, je pense. Déjà, elle occupe la deuxième du classement. Ensuite, depuis le début de la saison, c'est sans doute l'équipe qui s'est montrée la plus constante. A nous d'essayer de maintenir notre avance sur elle. Ça commence par un bon résultat dimanche.

Lyon accueillera Nancy mardi en 1/8èmes de finale de la Coupe de la Ligue. Cette compétition fait-elle également partie de vos objectifs ?

Oui, cette saison, on joue sur tous les tableaux. Ça fait maintenant quelques années que l'OL n'a pas réussi à remporter une coupe nationale. J'espère que ça pourra se concrétiser cette saison, surtout qu'on aura l'avantage de recevoir jusqu'à la finale au Stade de France. On va tâcher d'en profiter. Maintenant, on sait que jouer une équipe comme Nancy, ce n'est jamais simple. Elle nous avait déjà posé pas mal de problèmes en championnat. En plus, elle aura sûrement à coeur de défendre son titre.

Personnellement, depuis quelques matchs vous avez retrouvé du temps de jeu. On vous sent de plus en plus à l'aise au sein de cet effectif ?

C'est vrai, je me sens de mieux en mieux. Maintenant, je l'ai toujours dit, la confiance, ça vient au fil des matchs. Je suis venu à Lyon avec de grandes ambitions aussi bien individuelles que collectives. Si le coach fait appel à moi, je me tiens prêt.

A seulement 25 ans, Alou Diarra a déjà connu 7 clubs différents. Il a démarré sa carrière professionnelle en deuxième division sous les couleurs de Louhans-Cuiseaux avant d'être repéré puis recruté par le Bayern Munich. Après deux saisons sans jouer, il quitte l'Allemagne direction Liverpool où il est immédiatement prêté notamment à Bastia puis à Lens. Il a rejoint cette saison l'Olympique Lyonnais.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB