Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Coupe du monde : le Japon, vraiment fair-play ?

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 29/06/2018 à 10h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Japon s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde grâce au fair-play. Et pourtant, les Japonais ne l'ont pas joué très «fair-play» jeudi contre la Pologne (0-1).

Coupe du monde : le Japon, vraiment fair-play ?
Lewandowski et Sakai se serrent la main après le match.

Jeudi, le Japon a décroché son ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde malgré sa défaite contre la Pologne (0-1). Pour la première fois dans l'histoire du Mondial, une équipe s'est qualifiée parce qu'elle a pris moins de cartons. En effet, les Japonais ont terminé devant le Sénégal grâce au classement du fair-play, avec quatre cartons jaunes contre six. Un fair-play tout de même douteux...

Le Japon arrête de jouer

Mené au score, le Japon s'est arrêté de jouer après le but de la Colombie contre le Sénégal (1-0) à la 74e minute. A cet instant, Japonais et Sénégalais étaient à égalité parfaite : même différence de buts générale, même nombre de buts marqués, score de 2-2 lors de leur confrontation. Mais grâce à leur nombre inférieur de cartons, les Samurai Blue étaient assurés de passer. Conséquence, le sélectionneur Akira Nishino a donné la consigne de ne plus attaquer.

«C'était une décision très difficile. J'ai décidé de garder le statu quo dans notre match, et de miser plutôt sur l'autre match. Mes joueurs ont été fidèles à ma décision. C'était difficile, parce que mon style est orienté vers l'attaque. La situation m'a forcé à prendre cette décision» , a reconnu le technicien après la rencontre.

Une décision critiquée mais gagnante

Cette décision a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux notamment. La fin de match a tourné à la mascarade avec des Japonais qui se contentaient de faire tourner le ballon dans leur propre moitié de terrain en attendant la fin de la rencontre. Un choix tout de même dangereux puisqu'un but sénégalais éliminait la sélection nippone.

Est-ce que le Japon a eu tort ? Niveau fair-play, c'est tout de même très moyen... Cependant, les Samurai Blue ont utilisé le règlement pour se qualifier et s'offrir le droit de disputer un huitième de finale de Coupe du monde contre la Belgique lundi (20h). «On s'en est sortis et j'estime que c'est mérité» , a glissé Nishino. On préférera retenir les deux bons premiers matchs contre la Colombie (2-1) et le Sénégal (2-2).

VIDEO : le Japon décide de ne plus attaquer

Un choix critiqué

Etes-vous choqués par cette décision du Japon ? Auriez-vous fait la même chose ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Jusqu'à présent, pensez-vous que l'OM a fait un bon choix avec Villas-Boas ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB