Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Roja perce le coffre-fort iranien - Débrief et NOTES des joueurs (Iran 0-1 Espagne)

Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 20/06/2018 à 21h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Espagne s'est difficilement imposée contre une valeureuse équipe d'Iran (1-0) ce mercredi soir lors de la 2e journée de la phase de poules dans le groupe B. Ultra-dominatrice pendant une heure, la Roja l'emporte grâce à un but chanceux de Diego Costa.

La Roja perce le coffre-fort iranien - Débrief et NOTES des joueurs (Iran 0-1 Espagne)
Isco fête le but de Diego Costa

La soirée a été compliquée pour l'Espagne, mais la victoire est là ! Après avoir longtemps buté sur une solide équipe d'Iran, la Roja s'impose 1-0 dans cette 2e journée de la phase de poules de la Coupe du monde.

Le bus iranien

On a très vite compris les plans de l'Iran dans cette rencontre : d'abord bien défendre et jouer quelques coups sur des contres. L'Espagne a donc totalement dominé la première période avec plus de 80% de possession de balle. Malgré des tentatives d'Isco, encore excellent, et de David Silva notamment, les Espagnols n'ont toutefois pas réussi à forcer le coffre-fort iranien. A la pause, le gardien Beiranvand n'avait pas encore eu d'énormes arrêts à effectuer grâce au bon travail réalisé par son équipe, avec généralement une ligne de six derrière pour repousser les assauts espagnols.

La Roja profite d'un but gag

A la pause, on se demandait si l'Iran pouvait encore tenir 45 minutes. La réponse intervenait avant l'heure de jeu. Alors que la Roja venait de trembler sur une volée d'Ansarifard dans le petit filet, Costa ouvrait le score en contrant un dégagement de Rezaeian (0-1, 54e). Une ouverture du score chanceuse mais logique au vu de la domination des Espagnols depuis le coup d'envoi. L'Espagne avait fait le plus dur, mais les hommes de Fernando Hierro se montraient alors fébriles juste derrière ce but.

But refusé pour l'Iran

L'Iran pensait même égaliser quelques minutes plus tard lorsque Ezatolahi faisait trembler les filets de De Gea. Après consultation de la VAR, l'arbitre annulait le but pour une position de hors-jeu bien réelle. L'ascenseur émotionnel pour les Iraniens qui avaient déjà joyeusement fêté leur but. Il en fallait plus pour démoraliser les Lions de Perse, qui se procuraient plusieurs opportunités devant le but de De Gea. L'Espagne n'était pas du tout sereine à l'approche de la fin de match mais conservait tout de même son avantage au score pour revenir à hauteur du Portugal en tête du groupe B. L'Iran est 3e et peut encore y croire.

La note du match : 5,5/10

Il n'y a eu qu'une seule équipe sur le terrain pendant une heure et se demandait surtout combien de temps allait tenir l'Iran face à cette équipe espagnole ultra-dominatrice. La réaction iranienne après le but espagnol a animé la fin de la rencontre puisque la Roja aurait pu craquer à plusieurs reprises.

Le but :

- Iniesta sert Diego Costa à l'entrée de la surface. L'attaquant espagnol pivote pour frapper mais Rezaeian tente de dégager et le ballon rebondit sur le genou de Diego Costa pour finalement tromper son propre gardien (0-1, 54e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Isco (7/10)

Déjà rayonnant contre le Portugal, le milieu du Real Madrid a encore régalé ce soir. En plus d'une grosse présence dans le jeu, le Merengue a sorti des gestes techniques de classe ! C'est souvent lui qui a réussi à déstabiliser les défenseurs adverses. Il est clairement l'atout offensif numéro 1 de la Roja dans ce Mondial.

IRAN :

A. Beiranvand (5,5) : finalement assez peu sollicité en première période, le gardien iranien effectue notamment un double arrêt important après un tir de Busquets en seconde mi-temps. Il est malchanceux sur le but encaissé.

Ramin Rezaeian (4) : le latéral droit a été en difficulté face à Isco notamment. Il provoque le but et il aurait dû concéder un penalty pour une main devant son but en seconde période. Mais, apparemment, la VAR n'a rien vu...

M. Hosseini (6) : un match sérieux en défense centrale. Il a dégagé plusieurs ballons chauds dans sa surface.

Morteza Pouraliganji (6) : il a aussi participé activement à la bonne prestation défensive de son équipe et il dévie la frappe de Silva juste avant la pause.

Ehsan Hajsafi (6) : il a globalement bien tenu son couloir gauche face à Vazquez. A noter que c'est lui qui dévie une tête de Piqué qui prenait le chemin du but sur corner. Remplacé à la 69e par Milad Mohammadi (non noté).

Omid Ebrahimi (5) : le milieu de terrain s'est contenté de jouer très bas pour défendre durant cette rencontre. Dans le jeu, il n'a pas vraiment pesé.

Mehdi Taremi (5) : s'il a beaucoup défendu aussi, il aurait tout de même pu marquer avec deux têtes très dangereuses.

S. Ezatolahi (7) : il a été très précieux pour son équipe. Après avoir intercepté de nombreux ballons grâce à sa belle lecture du jeu, il aurait pu offrir le nul à l'Iran si son but n'avait pas été refusé pour une position de hors-jeu. Un gros match.

Vahid Amiri (6,5) : techniquement, c'est du solide. Après avoir multiplié les efforts défensifs pendant une heure, il avait encore les ressources pour amener le danger devant, avec notamment ce petit pont sur Piqué suivi d'un centre dangereux. Remplacé à la 86e par Saman Ghoddos (non noté).

Karim Ansarifard (5,5) : lui aussi n'a pas ménagé ses efforts dans le repli défensif en bloquant les montées de Carvajal. Il est proche d'ouvrir le score d'une belle volée. Remplacé à la 74e par Alireza Jahanbakhsh (non noté).

Sardar Azmoun (4) : match difficile pour l'avant-centre iranien, privé de ballons. Mais comme ses partenaires, il a tout donné sur le terrain.

ESPAGNE :

David De Gea (4,5) : on ne voit pas un grand De Gea depuis le début de ce Mondial. Le gardien espagnol n'a certes pas encaissé de but ce soir, mais on l'a senti très fébrile. Il est totalement battu sur la reprise d'Ansarifard qu'il regarde filer juste à côté de son but.

Daniel Carvajal (5,5) : de retour de blessure, le latéral droit du Real Madrid a débuté la rencontre comme titulaire. Et on a clairement senti qu'il manquait de jus.

Gerard Piqué (6) : pas grand-chose à reprocher au défenseur central du Barça qui a généralement pris le dessus sur ses adversaires. Hormis sur ce petit pont d'Amiri en fin de rencontre.

Sergio Ramos (7) : très solide, le capitaine de la Roja n'a jamais été vraiment inquiété défensivement. On l'a vu jouer assez haut pour essayer d'apporter du soutien à ses partenaires offensifs.

Jordi Alba (6) : ce n'était pas du grand Jordi Alba, mais le latéral gauche barcelonais a été assez peu inquiété défensivement et il a quand même tenté d'apporter offensivement.

Sergio Busquets (6,5) : impeccable au milieu de terrain. Le Barcelonais a régné dans l'entrejeu en distillant de bons ballons.

Andrés Iniesta (5) : le milieu espagnol n'a plus ses jambes de 20 ans et cela s'est vu ce soir. Lorsque son équipe a le ballon, il est toujours aussi précieux grâce à sa vision de jeu, mais dès que l'adversaire presse et accélère, ça devient plus difficile. On l'a notamment vu perdre plusieurs ballons en seconde période. C'est tout de même lui qui amène l'ouverture du score avec sa passe pour Diego Costa. Remplacé à la 71e par Koke (non noté).

Lucas Vázquez (4) : le milieu offensif du Real Madrid n'a pas eu l'apport offensif attendu. Il a globalement eu du mal à faire la différence sur son côté droit pour apporter le danger devant le but et ses centres ont souvent manqué de précision. Remplacé à la 80e par Marco Asensio (non noté).

David Silva (6) : le joueur de Manchester City n'a cessé de se rendre disponible pour ses partenaires. Ses déplacements et ses appels ont plusieurs fois permis à l'Espagne de s'engouffrer dans la surface adverse.

Isco (7) : déjà rayonnant contre le Portugal, le milieu du Real Madrid a encore régalé ce soir. En plus d'une grosse présence dans le jeu, le Merengue a sorti des gestes technique de classe et c'est souvent lui qui a réussi à déstabiliser les défenseurs adverses.

Diego Costa (5) : convaincant contre le Portugal avec un doublé, l'attaquant de l'Atletico Madrid a eu beaucoup plus de mal ce soir. Il a eu toutes les peines du monde à exister face à une équipe très regroupée, mais c'est lui qui marque, avec chance, ce but précieux pour la Roja. Remplacé à la 89e par Rodrigo Moreno (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

IRAN 0-1 ESPAGNE (mi-tps: 0-0) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe B / 2e journée
Stade : Kazan' Arena - 42.718 spectateurs - Arbitre : Andrés Cunha

Buts : - Diego Costa (54e) pour ESPAGNE
Avertissements : V. Amiri (79e), O. Ebrahimi (90+2e), pour IRAN

IRAN : A. Beiranvand - R. Rezaeian, M. Hosseini, M. Pouraliganji, E. Hajsafi (Milad Mohammadi, 69e) - O. Ebrahimi - M. Taremi, S. Ezatolahi, V. Amiri (S. Ghoddos, 86e), K. Ansarifard (A. Jahanbakhsh, 74e) - S. Azmoun

ESPAGNE : David de Gea - Daniel Carvajal, Piqué, Sergio Ramos, Jordi Alba - Sergio Busquets, Iniesta (Koke, 71e) - Lucas Vázquez (Marco Asensio, 80e), David Silva, Isco - Diego Costa (Rodrigo, 89e)

 Diego Costa a marqué l'unique but du match (0-1, 54e)

Ezatolahi pense égaliser pour l'Iran...

...mais le but sera refusé pour un hors-jeu

Beiranvand s'envole sur la frappe de Busquets

Isco sait tout faire, même sauver un oiseau...

VIDEO : le résumé de la rencontre







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par Milad Mohammadi, 69e6Hajsafi
carton jaune, 90e+25Ebrahimi
>remplacé par Ghoddos, 86ecarton jaune, 79e6,5Amiri
>remplacé par Jahanbakhsh, 74e5,5Ansarifard
>remplacé par Koke, 71e5Iniesta
>remplacé par Marco Asensio, 80e4Vázquez
but, 54e >remplacé par Rodrigo, 89e5Costa


MASQUER LA PUB