Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bordeaux : G. Obertan - "je garde la tête froide"
Par Emery Taisne - Interview, Mise en ligne: le 04/12/2006 à 21h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

D'ores et déjà annoncé comme le successeur de Pauleta aux Girondins de Bordeaux, Gabriel Obertan se satisfait pour l'instant de son statut de joker de luxe. A 17 ans, il devrait une nouvelle fois faire son apparition en cours de match face au PSV Eindhoven, pour la dernière rencontre de Ligue des Champions de son équipe cette saison.

Hormis votre dernière défaite à Lens, vous semblez beaucoup plus serein qu'en début de saison ?

Oui, malgré ce coup d'arrêt, on reste quand même sur une bonne dynamique. Depuis quelques rencontres, on s'est beaucoup parlé pour comprendre ce qui n'allait pas. Au final, je crois qu'on s'était vraiment mis trop de pression par rapport à la Ligue des Champions. C'est vraiment dommage d'autant qu'on n'a pas joué si mal que ça. Maintenant, il nous reste ce match face au PSV à remporter. C'est une bonne occasion de rebondir après notre défaite à Lens. Même s'il n'y a pas vraiment d'enjeu, ça serait pas mal de terminer avec 7 points au classement. Ça nous permettrait également de bien préparer la Coupe de L'UEFA.

Votre entraîneur Ricardo a déclaré qu'il aimerait bien aller au bout de cette compétition. Qu'en pensez-vous ?

Ça serait une bonne occasion de se rattraper par rapport à notre parcours décevant en Champions League. Maintenant, même si en apparence, la Coupe de L'UEFA peut paraître moins prestigieuse et plus abordable, ça reste quand même une Coupe d'Europe. Ça ne sera pas facile. La preuve, c'est que, pour l'instant, seul Nancy est déjà qualifié pour les 16èmes de finale. A ce niveau là, tous les matchs sont compliqués.

Malgré vos 17 ans et votre statut de joker, vous êtes, depuis quelques matchs l'une des révélations de cet effectif Girondin. Comment le vivez-vous ?

C'est sûr que ça me fait plaisir… Avoir déjà signé pro à mon âge, c'est quelque chose d'extraordinaire, surtout que l'année dernière, je jouais encore avec les 18 ans nationaux. C'est marrant, parce qu'à l'école, mes professeurs me demandent des autographes. Ça fait vraiment plaisir. Maintenant, j'essaye quand même de garder la tête froide. J'ai encore beaucoup à prouver. Le haut niveau, c'est vraiment différent de tout ce que j'ai vécu jusqu'à maintenant. C'est un rythme beaucoup plus élevé, que ce soit au niveau de la vitesse du jeu ou de la tactique. Pour l'instant, je remercie simplement l'entraîneur de me faire confiance. Il m'encourage beaucoup sans pour autant me mettre trop de pression.

Que pensez-vous de cette éclosion des jeunes footballeurs français ?

C'est vrai que cette année, avec les Chantôme, Mulumbu ou autres Gignac, la formation est vraiment mise en valeur. C'est une bonne chose. On est en train de prouver que, parfois, ça ne sert à rien d'aller recruter tels ou tels joueurs de l'étranger. Ça ne peut-être qu'une bonne chose pour le football français.

Personnellement, avez-vous déjà eu des contacts avec des clubs étrangers ?

Apparemment, selon mon agent, des clubs comme Manchester United, Chelsea et Arsenal auraient pris des renseignements. Maintenant, pour moi, ce n'est pas d'actualité. Encore une fois, je garde la tête sur les épaules. J'ai fait le choix de m'imposer en France. J'en suis très fier. Il y a trop d'exemples de joueurs qui sont partis très tôt à l'étranger et qui se sont finalement cassé les dents. Moi, ça ne m'intéresse pas.

Dans le futur, y aurait-il quand même un championnat qui pourrait vous tenter ?

Le Calcio et plus particulièrement le Milan AC. Il y a toute une histoire derrière ce club. On verra, peut-être un jour…

A 17 ans, Gabriel Obertan a intégré cette année le groupe professionnel des Girondins de Bordeaux. Pour sa première saison, il a déjà pris part à huit rencontres de L1 dont une en tant que titulaire.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB