Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 7 infos à savoir sur Wolfsburg-OL (1-4 ap) : le triplé pour l'OL, une prolongation de folie, incroyable van de Sanden...

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/05/2018 à 20h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour sa septième finale de la Ligue des Champions, l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais s'est imposée face à Wolfsburg (4-1 ap), ce jeudi. Un cinquième sacre dans la compétition pour les Lyonnaises. Un record absolu !

Les 7 infos à savoir sur Wolfsburg-OL (1-4 ap) : le triplé pour l'OL, une prolongation de folie, incroyable van de Sanden...
La joie des Lyonnaises lors de la remise du trophée.

L'Olympique Lyonnais est décidément imbattable ! Pour la troisième année consécutive, la formation rhodanienne a remporté la Ligue des Champions féminine en battant Wolfsburg (4-1 ap) ce jeudi à Kiev.

Un cinquième sacre dans la compétition pour les protégées de Reynald Pedros, qui ont fait preuve d'un mental d'acier pour retourner une situation mal engagée. En supériorité numérique, les Rhodaniennes ont renversé la vapeur en marquant 3 buts en 4 minutes, mettant ainsi la main sur la C1 pour la 5e fois de leur histoire. Du jamais vu !

1. 5 titres, un record ! Double tenante du titre, les Lyonnaises ont mis la main sur la 5e C1 de leur histoire après 2011, 2012, 2016 et 2017. Aucune équipe n'avait réussi une telle prouesse. En effet, l'OL devance désormais le FFC Francfort, lauréat à quatre reprises. Exceptionnel !

 La joie des Lyonnaises lors de la remise du trophée

2. 4 minutes de folie ! Menées après un but signé Harder (94e), les Lyonnaises, en supériorité numérique dans la foulée, n'ont pas tardé pour faire exploser le verrou allemand en l'espace de 4 minutes. Henry (98e), Le Sommer (99e) et Hergerberg (102e) ont tour à tour puni la pauvre Schult, imperméable jusqu'ici. Abily (116e) s'est chargée de plier définitivement la partie. Un ouragan !

3. Triplé en vue. Championnes de France et une nouvelle fois championnes d'Europe, les Rhodaniennes ont l'opportunité de réaliser un nouveau triplé, le 3e de rang. En effet, les Fenottes affronteront le PSG, le 31 mai, en finale de la Coupe de France. L'occasion d'asseoir un peu plus sa domination dans l'Hexagone.

4. Un but injustement refusé. On joue la 69e minute quand Le Sommer place une tête à bout portant sur corner. Le ballon, dévié par Henry, est repoussé in extremis par une joueuse de Wolfsburg. Sur le ralenti, on remarque le bout de cuir a entièrement franchi la ligne. Un but valable injustement refusé qui aurait pu faciliter la tâche des Lyonnaises.

5. La déception Marozsan… Élue meilleure joueuse de D1, l'Allemande a été extrêmement décevante. Dans une rencontre où tout n'a pas été parfait, on attendait de Marozsan qu'elle porte son équipe, comme cela a souvent été le cas cette saison. C'est finalement van de Sanden, Henry ou encore Le Sommer qui se sont chargées de mettre l'OL sur orbite.

6. L'OL évite les tirs au but. Les fans lyonnais ont longtemps cru que leurs préférées allaient, comme lors des deux dernières années, faire la différence durant la séance des tirs au but. Finalement non, puisque les Louves de Wolfsbourg n'ont pas résisté à la furia rhodanienne lors de la prolongation. Un soulagement.

7. 15 buts pour Hegerberg ! Discrète tout au long du match, la Norvégienne a inscrit le 3e but de l'OL dans cette finale. Une réalisation qui porte à 15 le nombre de buts incrits par la Nordique dans la compétition. Une première dans l'histoire de la C1 puisque la Rhodanienne efface les précédents records détenus par Conny Pohlers (Turbine Potsdam, 2004-05), Margrét Lára Vidarsdóttir (Valur Reykjavík, 2008-09) et Célia Sasic (FFC Francfort, 2014-15).

La joueuse du match : Shanice van de Sanden (9/10)

Quelle entrée de la Néerlandaise ! Déterminée, la Lyonnaise de 25 ans a littéralement torpillé la défense allemande, complètement débordée sur ses nombreuses percées. La Batave a délivré trois passes décisives pour Le Sommer, Hegerberg et Abily, qui peuvent la remercier pour son énorme travail durant la prolongation. Une prestation monumentale !

La note du match : 7,5/10

Durant les 90 premières minutes, on a globalement assisté à un match très moyen avec de nombreuses erreurs techniques. Mais lors de la prolongation, les Lyonnaises ont passé plusieurs vitesses pour justifier leur statut. Résultat, les joueuses de l'OL ont livré 30 minutes de haute volée avec des actions parfaitement construites, trouvant la faille à quatre reprises. On retiendra cette fin de match très plaisante à suivre !

Que pensez-vous de cette finale de la Ligue des Champions féminine ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...

Harder a ouvert la marque pour les Louves (1-0, 94e)

Le Sommer a inscrit le 2e but de l'OL (1-2, 99e)

Et de 15 pour Hegerberg ! (1-3, 102e)

Trois passes décisives pour van de Sanden !

VIDEO : l'ouverture du score signée Harder (1-0, 94e)

 VIDEO : Henry a égalisé pour l'OL (1-1, 98e)

 VIDEO : Le Sommer a doublé la mise (1-2, 99e)

 VIDEO : le troisième but pour Hegerberg (1-3, 102e)

 VIDEO : et de quatre pour Abily (1-4, 116e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Croyez-vous Marquinhos capable de devenir une sentinelle incontournable ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB