Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : Tuchel, Neymar, Cavani, Rabiot, le FPF, l'OM, la C1... Les vérités d'Al-Khelaïfi

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/05/2018 à 10h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Discret dans les médias, Nasser Al-Khelaïfi a livré une longue interview à L'Equipe. L'occasion pour le président du Paris Saint-Germain de balayer l'actualité. Thomas Tuchel, Neymar, Edinson Cavani, l'Olympique de Marseille, la Ligue des Champions, le dirigeant qatari livre ses vérités sans langue de bois.

PSG : Tuchel, Neymar, Cavani, Rabiot, le FPF, l'OM, la C1... Les vérités d'Al-Khelaïfi
Al-Khelaïfi s'est exprimé sur de nombreux sujets.

De nouveau champion de France, le Paris Saint-Germain prépare déjà l'avenir. Après une saison réussie sur la scène nationale, le club de la capitale a encore une fois échoué en Ligue des Champions. Une histoire qui se répète et qui a coûté la place à Unai Emery, remplacé dans les jours à venir par Thomas Tuchel, qui sera présenté ce dimanche. Dans les colonnes du journal L'Equipe, Nasser Al-Khelaïfi s'est longuement exprimé pour balayer l'actualité de son club.

Nasser justifie le choix Tuchel

Et d'évoquer le choix du coach allemand. «On a besoin de nouveauté. Il est ambitieux comme nous et aime un football spectaculaire et offensif. Il a une forte personnalité et beaucoup de rigueur dans le travail. Il est jeune (44 ans), c'est l'un des meilleurs sinon le meilleur. D'autres grands clubs le voulaient. Il n'a pas entraîné cette saison, c'est un avantage, il arrive la tête reposée. Il est là pour le long terme. Sa philosophie nous plaît» , a confié le dirigeant qatari.

Ce dernier en a profité pour confirmer que le choix de l'ancien tacticien du Borussia Dortmund est bien le sien. «Le jeune frère de l'émir, Joaan, à l'origine de son recrutement ? (Rires). C'est une blague. Cheikh Joaan est un ami proche, mais il n'intervient jamais sur le club. Pour être très clair, j'ai proposé le nom de Tuchel. J'en ai parlé avec Antero. Au club, il y a un propriétaire, je suis le président, il y a un directeur sportif et un coach. Les choses sont claires» , a poursuivi Al-Khelaïfi.

Neymar, Cavani et Rabiot resteront à Paris

Le président parisien a par la suite évoqué les sujets chauds du mercato. Parmi ceux-ci, l'avenir de Neymar, souvent associé au Real Madrid ces dernières semaines. Serein, l'ancien tennisman a tenu à rassurer les supporters. «C'est sûr. Je me répète 10 000 fois, il va rester. Neymar est fatigué de ces rumeurs sur son avenir. Ce sont les médias espagnols qui le disent. Si vous les croyez, tant pis pour vous. Je ne vais pas répondre à cette question à chaque fois. Il a un contrat de quatre ans» , a souligné l'homme de 44 ans.

Al-Khelaïfi a également évoqué le futur d'Edinson Cavani et d'Adrien Rabiot. Les deux joueurs, qui n'ont pas encore rencontré Tuchel, ne seraient pas assurés de rester à Paris. Faux selon leur supérieur hiérarchique. «Cavani va-t-il rester ? Oui, il a deux ans de contrat. C'est un grand joueur, un bagarreur, le meilleur buteur de l'histoire du club. Il va rester, a assuré l'homme d'affaires. Rabiot ? Il est comme un fils pour moi. Il est là, je suis sûr qu'il va rester. Il n'a pas l'idée de quitter le club et je serais très choqué qu'il le fasse. Je ne pense pas qu'il ait ça en tête.»

La mise au point sur le FPF

Conscient qu'après les lourds investissements consentis l'été dernier, le PSG a les poings liés pour le marché des transferts à venir. Serein, Al-Khelaïfi assure que le club ne devrait pas être sanctionné par l'UEFA et son fair-play financier. «Premièrement, on a toujours suivi les règles. C'est vrai que l'UEFA est très dure dans les discussions et parfois même injuste. Pour moi, honnêtement, ce serait surprenant, anormal et scandaleux d'être sanctionné. Les gens savent d'où vient notre argent, nous n'avons pas de dettes, nous avons des garanties» , a rappelé le principal intéressé.

Et d'apporter des précisions supplémentaires sur la situation économique du PSG, en passe de signer de nouveaux contrats. «Pourquoi le PSG ne pourrait pas investir ? Nous, on paye nos impôts et nos taxes. On est à l'équilibre. Il faut nous laisser tranquilles, a d'abord martelé Al-Khelaïfi. Des sponsors ? Il y en aura des nouveaux. On est en discussions avec Nike, et il y aura bientôt un nouvel accord. Avec Emirates, il y avait une exclusivité pour le maillot qui s'est achevée et on parle avec d'autres candidats désormais.»

L'OM et le rêve de la C1

Enfin, Al-Khelaïfi a tenu à féliciter l'Olympique de Marseille, premier club français à atteindre une finale européenne depuis 14 ans. Une belle performance toutefois atténuée par le Parisien, qui rappelle que son club ne boxe pas vraiment dans la même catégorie que son homologue phocéen. «Nous sommes devenus le club le plus populaire en France, c'est une vérité. Personne ne s'attendait à ce que Marseille aille en finale. Avec tout le respect que l'on peut avoir pour l'OM, ce que l'on fait est à un niveau différent» , a-t-il prévenu.

Pour lui, c'est la Ligue des Champions ou rien. «Faire notre maximum, mais ça dépendra de beaucoup de facteurs. On espère aller le plus loin possible mais je ne veux pas dire quarts, demi-finales ou finale. On fera le maximum» , a-t-il promis, assurant qu'il ne s'en ira pas avant d'accomplir sa mission. «Une lassitude en tant que patron du PSG ? Non, jamais, j'aime ce que je fais, je ne m'arrêterai pas avant de gagner la Ligue des Champions.» De quoi rassurer les fans parisiens sur la solidité du projet QSI.

Que pensez-vous des déclarations d'Al-Khelaïfi ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB