Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : la magouille France-Brésil, McCourt rivalise avec le PSG mais pas le Qatar, Messi tabou chez les Ronaldo...

Par Romain Rigaux - Top Declarations, Mise en ligne: le 19/05/2018 à 08h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, la magouille de France-Brésil, McCourt rivalise avec le PSG mais pas le Qatar, Messi est tabou chez les Ronaldo, Evra et son kick, Neymar fatigué par les rumeurs, Booba déçu pour Benzema... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : la magouille France-Brésil, McCourt rivalise avec le PSG mais pas le Qatar, Messi tabou chez les Ronaldo...
Platini évoque une "petite magouille" pour la finale France-Brésil

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Michel Platini - «C'est la finale dont tout le monde rêvait. On a fait une petite magouille en organisant le calendrier. Si la France et le Brésil terminaient en tête de leurs groupes respectifs, ils ne pouvaient pas se rencontrer avant la finale. On est à la maison, il vaut mieux profiter des choses. On ne va pas s'emmerder pendant six ans à organiser la Coupe du monde si on ne peut pas faire quelques petites magouilles. Vous pensez que les autres ne le faisaient pas dans les autres Coupes du monde ? Tu penses» (France Info, le 18/05/2018)

Une magouille qui n'en est pas vraiment une puisque le tirage s'est déroulé ensuite de la sorte jusqu'à la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Les Allemands et les Brésiliens étaient aussi programmés pour se rencontrer en finale s'ils terminaient en tête de leur groupe. C'est depuis 2010 que seul le pays organisateur est placé à l'avance dans un groupe.

2. Frank McCourt - «C'est possible de rivaliser avec le PSG. Mais si vous demandez s'il est possible de rivaliser avec le carnet de chèques du Qatar, je vous répondrai non ! Marseille, c'est l'histoire de David contre Goliath. C'est une question de volonté, de détermination, de coeur. Et l'argent n'achète pas le coeur. Je suis extrêmement fier de mon équipe et de son travail. Nous sommes à Lyon grâce à ses efforts» (Les Echos, le 16/05/2018)

Malheureusement pour l'OM, le coeur n'a pas suffi en finale de la Ligue Europa contre l'Atletico Madrid (0-3).

3. Katia Aveiro, la soeur de Cristiano Ronaldo - «On ne parle pas de Messi à la maison. Cristiano sait que, derrière la porte, il y a un tourbillon. Et que, quand il passe la porte de l'extérieur vers l'intérieur, il est protégé. C'est là qu'il recharge toutes ses batteries» (L'Equipe, le 12/05/2018)

Messi, un mot tabou chez les Ronaldo.

4. Patrice Evra - «Je voulais remercier tous les supporters marseillais. Malgré ce petit kick à ce supporter marseillais, que je ne qualifie pas de supporter marseillais car ce qu'il a dit était inadmissible. Je suis un être humain et j'ai mal réagi, mais je ne m'excuserai pas parce que lui ce n'est pas un vrai supporter de l'OM. Les vrais supporters de l'OM, je les connais. Eux, quand je suis arrivé, je n'avais même pas encore touché un ballon qu'ils m'adulaient» (Facebook, le 15/05/2018)

Evra était donc adulé à Marseille...

5. Neymar - «Ah ! À chaque mercato c'est comme ça, la presse annonce des choses. Mais ce n'est pas le moment pour moi d'en parler. Tout le monde sait ce que je suis venu faire ici, les objectifs que j'ai... Et mon objectif maintenant c'est la Coupe du monde, ce n'est pas de parler des transferts. J'entends ça à chaque période de transferts, ça devient un peu pénible...» (Cérémonie Trophées UNFP, le 14/05/2018)

Il suffirait pourtant que l'attaquant brésilien prenne 5 minutes de son temps pour annoncer clairement qu'il reste au PSG et ainsi faire taire toutes les rumeurs de départ.

6. Booba sur l'absence Karim Benzema dans la liste des 23 - «Donc ils ne t'ont pas pris... Innocenté dans l'affaire Valbuena, mais ils ne t'ont pas pris... Tu es dans le top 5 des meilleurs joueurs français, mais ils ne t'ont pas pris... Sans aucune raison valable, ils ne t'ont pas pris... Accusé à tort ils ne t'ont pas pris... Zidane doit se gratter le scalp car ils ne t'ont pas pris... Il sait au fond de lui pourquoi ils ne t'ont pas pris... Et moi aussi et vous aussi... One two three ils ne t'ont pas pris... Au moins tu es resté toi même et ça, ça n'a pas de prix» (Instagram, le 18/05/2018)

On ne peut pas vraiment dire que l'absence de Benzema au Mondial russe est une surprise...

7. Rivaldo - «Si Neymar ne quitte pas le PSG, il ne gagnera jamais rien d'important. Plus que la Ligue des Champions, qui reste la compétition la plus importante, la Ligue 1 a un niveau trop faible rapport à la Liga et la Premier League. En plus, il joue dans un club sans histoire» (La Gazzetta dello Sport, le 15/05/2018)

Rivaldo n'apprécie décidément pas le PSG et la Ligue 1...

8. Roman Weidenfeller sur Ousmane Dembélé - «Il n'a même pas ramassé ses chaussures pour les prendre, c'est ridicule. C'est du football, pas du tennis. C'est compréhensible que tu y penses quand un club comme Barcelone te veut. Mais ce que tu fais, c'est d'essayer de trouver une solution qui convienne à toutes les parties impliquées. A 19 ans, Dembélé a eu l'occasion de se faire un nom à Dortmund et de devenir le joueur que voulait Barcelone. Mais au lieu d'être reconnaissant, il est rentré chez lui, se mettant en grève et abandonnant ses coéquipiers. C'est purement et simplement un manque de style, ce n'est pas des manières» (ESPN, le 12/05/2018)

Le gardien de Dortmund n'a toujours pas digéré le comportement du Français lors de son départ pour le FC Barcelone l'été dernier.

9. Gianluigi Buffon - «Je regrette ce que j'ai exprimé en dehors du terrain et je suis vraiment désolé. Après quelques jours, j'ai regretté d'avoir offensé l'arbitre. C'est un être humain qui fait un très dur métier. Si je l'avais rencontré deux jours après, je l'aurais embrassé et je lui aurais fait des excuses, tout en confirmant ce que je pense, à savoir qu'il aurait pu y aller plus doucement» (Conférence de presse, le 17/05/2018)

Expulsé à la fin du quart de finale retour de la Ligue des Champions contre le Real Madrid (1-3) pour avoir contesté le penalty décisif accordé aux Merengue, le gardien de la Juventus Turin avait déclaré que l'arbitre Michael Oliver avait «un sac poubelle à la place du coeur» .

10. Arsène Wenger - «J'ai été très proche de signer (Cristiano) Ronaldo, je pense que cela aurait changé l'histoire du club d'Arsenal. L'histoire avec Ronaldo était vraiment très, très proche de se faire. C'est la même chose pour Messi, parce que nous étions intéressés par lui. Quand Fabregas est arrivé ici en 2003, nous avons demandé à l'Argentin et à Piqué de nous rejoindre aussi, mais cela n'a pas fonctionné» (Site officiel d'Arsenal, le 15/05/2018)

La vitrine à trophées d'Arsenal aurait été bien plus garnie ces dernières années si Wenger avait réussi son coup.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Avec son début de saison raté (6 points en 6 journées), Monaco est-il toujours un candidat sérieux au podium en Ligue 1 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB